AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Danièle Momont (Traducteur)
EAN : 9782377358397
504 pages
Éditeur : Archipoche (05/11/2020)
3.62/5   94 notes
Résumé :
Londres, 1920. Au lendemain de la Grande Guerre, Loulou Pearson, une jeune et talentueuse sculptrice originaire de Tasmanie, vit seule dans la capitale britannique Un brillant avenir lui semble promis. Ne prépare-t-elle pas sa première exposition dans une prestigieuse galerie londonienne ?

Un jour, Loulou apprend qu’un mystérieux donateur lui a légué un cheval de course. La surprise passée, elle décide d’embarquer pour sa Tasmanie natale, cette île a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
3,62

sur 94 notes
5
6 avis
4
13 avis
3
7 avis
2
3 avis
1
0 avis

NathalC
  23 septembre 2020
Un très beau roman, tel que je n'en avais pas lu depuis longtemps.
C'est le 1er roman de Tamara McKinley que je découvre et je ne suis pas déçue par cette lecture, même si de petites choses m'ont dérangée.
Alors oui, il y a quelques petits défauts. le principal étant que je ne me suis pas sentie dans l'entre-deux guerres. J'ai eu l'impression d'évoluer dans un espace temporel beaucoup plus récent.
Le 2ème petit point négatif est la toute fin. Sans la dévoiler, j'ai trouvé qu'elle était un peu bâclée.
En dehors de cela, j'ai adoré voyagé avec Loulou en Tasmanie et découvrir cette vie australienne.
L'auteur a cette facilité d'écriture qui se ressent à la lecture. Il m'a juste manqué des détails qui auraient permis de vraiment être happée par l'histoire.
Les pages se tournent toutes seules. En tant que lectrice, j'ai eu l'impression de regarder un film et il me fallait connaître la fin, même si j'avais dès le départ une vague idée de la façon dont l'histoire se finirait. C'était un faux suspense... mais c'est avec un vrai plaisir que je me suis laissée porter par cette histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          670
Livresque78
  02 juin 2015
L'île aux mille couleurs est un roman ou plutôt une saga qui se déroule entre l'Angleterre et la Tasmanie.
Nous y voyageons entre la fin du 19ème siècle, dans les souvenirs de Clarice et le début du 20ème pour la suite de l'histoire familiale, entre autre avec Lorelei dite Loulou.
A notre époque, les transports ultra-rapides, l'internet, le téléphone, nous permettent de communiquer en instantanée, de voyager en quelques heures, d'aimer un être qui se trouve à l'autre bout du monde...
Ce roman nous relate les difficultés de s'aimer à distance, il y a un siècle de cela. Pour voyager de l'Angleterre à la Tasmanie Loulou, mettra 6 semaines, ce qui nous paraît totalement fou aujourd'hui. Il nous parle aussi de la famille "que l'on ne choisit pas", selon le dicton. le sujet de la grande Guerre est également abordé ainsi que les blessures et les souffrances qui en ont découlé.
Un beau voyage dans le temps, la découverte d'une contrée qui était méconnue, me concernant. Pour couronner le tout, des chevaux, le monde de l'élevage, des courses hippiques, tout cela dans des paysages magnifiques.
Une belle histoire, comme on aime s'en faire raconter.
Une première lecture de cette auteure, Tamara Mc Kinley, une jolie plume qui a su me transporter à l'autre bout du monde. Tamara nous parle d'un lieu qu'elle connaît, la Tasmanie, puisqu'elle y est née.
Des personnages forts, qui nous plongent dès les premières pages dans un univers que j'ai pris énormément de plaisir à découvrir, ainsi que dans une période que j'affectionne particulièrement.
Lien : https://livresque78.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          550
Labibliothequedemarjorie
  24 août 2017
Lorelei Pearson, dite "Loulou", une jeune sculptrice qui a grandi auprès de sa tante en Angleterre, apprend qu'elle est propriétaire d'un cheval de course élevé en Tasmanie, terre de son enfance.
Contre l'avis de sa tante qui semble lui cacher un lourd secret, Loulou décide de faire le voyage jusqu'en Tasmanie pour tenter de résoudre le mystère de cet héritage et retourner sur les traces de son passé.
Une quête identitaire et un voyage sur les traces d'un secret de famille, voilà les deux ingrédients de cette saga.
Avec ce livre, j'ai pu (enfin) découvrir avec plaisir Tamara McKinley, une auteure australienne qui connaît un franc succès, notamment grâce à ses sagas familiales et historiques. Ses ouvrages sont publiés partout dans le monde depuis de nombreuses années.
Dès les premières pages, l'auteure nous transporte tantôt à Londres dans le Sussex, tantôt en Tasmanie, terre sauvage et aride où nous faisons dans un premier temps connaissance avec Clarice et Lorelei (Loulou).
Clarice est une femme d'un abord sévère mais qui aime profondément Loulou. Elle l'a élevée depuis sa plus tendre enfance. Loulou n'était pas une enfant désirée. Elle a été très vite rejetée par sa mère biologique, Gwen.
Gwen est la nièce de Clarice, c'est une femme égoïste et cupide qui s'est d'abord servie de la naissance de Loulou pour tenter de soutirer des pensions à ses amants richissimes. En vain, l'enfant a finalement été adoptée par sa grande tante qui l'a ramenée en Angleterre, à Londres, dans le demeure familiale, un lieu où elle a reçu beaucoup d'amour et une excellente éducation.
Clarice a ainsi éloigné Loulou de la Tasmanie. Elle l'a gâtée, a pris soin de sa santé, Loulou souffrant d'une maladie cardiaque depuis sa naissance. Tous les liens avec Gwen et la Tasmanie ont été coupés jusqu'à aujourd'hui.
Lorelei (Loulou) est un personnage avec beaucoup de force et de courage. Sa vie prend un tournant le jour où elle reçoit un courrier d'un certain Joe Reilly lui apprenant qu'elle est propriétaire d'un cheval de course prometteur. le mystère entourant son donateur caché déclenche l'intrigue. Loulou pense d'abord à son père, qu'elle n'a jamais connu ou à sa mère, qui s'est peut-être assagie avec les années, mais finalement c'est en se rendant en Tasmanie, sa terre natale, l'île aux mille couleurs, qu'elle va pouvoir percer le secret de cet étrange héritage.
Quel est ce mystérieux donateur ? Quelles sont ses intentions ?
J'ai découvert avec un réel plaisir Tamara McKinley dans cette saga familiale qui se déroule entre l'Angleterre et la Tasmanie durant les années 1920 de l'après-guerre. le descriptif du long voyage en bateau entre les deux pays totalement opposés, du monde des chevaux de course, de la nature sauvage et des paysages a été un profond dépaysement et une lecture riche.
J'ai aimé les portraits des personnages : des femmes qui ont toutes souffert et qui ont, en fin de compte, beaucoup de force, de volonté et de détermination. Leurs caractères sont bien affirmés et cela donne beaucoup de consistance au roman où l'on découvre les facettes de leur jeunesse et de leur vie de femme dans une période qui n'est pas facile.
Les hommes ne sont cependant pas en reste. L'auteur nous parle de M. Reilly qui semble être un homme rustre de premier abord mais au fil de la lecture nous découvrons une personne très tendre et honnête. D'autres feront également leurs apparitions mais je n'en dévoilerai pas plus pour ne pas divulguer trop d'indices quant au dénouement de l'histoire.
La construction du récit est intéressante où les chapitres alternent entre l'intrigue qui se met en place pour Lorelei et les événements du passé que se remémore Clarice. Tamara McKinley nous expose tout l'historique des vies passées et plante ainsi le décor et l'ambiance dans laquelle Lorelei va évoluer.
J'ai beaucoup aimé la plume de Tamara McKinley. L'écriture est fluide, les événements s'enchaînent tranquillement. J'ai lu aisément ce "pavé" de presque 500 pages avec beaucoup de plaisir. On sent que l'auteure puise son inspiration dans ses origines et sa jeunesse, la Tasmanie étant son île natale.

Lien : http://labibliothequedemarjo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Maxie
  14 novembre 2019
Lorelei, dite Loulou, a vécu les dix premières années de sa vie en Tasmanie. Une enfance tumultueuse, en raison d'une mère au comportement hystérique qui ne voulait pas d'elle et qui le lui faisait bien sentir. Mais grâce à sa grand-mère, puis à sa grande tante qui la ramène en Angleterre, elle devient une jeune artiste talentueuse et respectée, dont l'avenir professionnel s'annonce sous les meilleurs auspices. Jusqu'au jour où elle apprend qu'un mystérieux inconnu lui a fait don d'un pur-sang, qui est soigné dans un élevage de Tasmanie. Après réflexion, Lorelei décide de se rendre en Tasmanie pour découvrir ce qui se cache derrière ce don et à la rencontre d'un passé dont on ne lui avait pas tout révélé… L'île aux mille couleurs est une saga familiale dont l'écriture est très agréable, ainsi que les paysages dans lesquels elle est plantée. Néanmoins, j'ai été surprise par le rythme du récit car au terme d'une tension dramatique allant crescendo, puis qui atteint son apogée et son dénouement, on se dit qu'on est arrivé au terme du roman. Mais pas du tout, l'intrigue rebondit sans vraiment rebondir, et la tension remonte. Mais là on n'y croit pas trop, on sait comment ça va se terminer, et j'aurais préféré que le récit s'arrête plus tôt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Missnefer13500
  03 juillet 2016
'invitation au voyage vers un pays ou j'ai très peu de chance de me rendre est toujours, un argument incitant à la lecture de certains romans
C'est le cas ici, l'auteure Tamara McKinley, dont je découvre la magnifique plume poétique, fluide et particulièrement descriptive , nous transporte en Australie , plus particulièrement en Tasmanie. dépaysement garanti, sons couleurs, faune, tout y est et nous nous sentons vraiment transportés au coeur de l'île.
Une saga en seul tome, c'est un peu dommage tellement nous aurions pu en apprendre sur mille sujets qui auraient pu être bien plus devellopés
Ainsi Clarice , la grand tante, nous fait partager avec ses flashs-backs dans son passé qui s'avère être aussi celui de Loulou, un peu le mode de vie et la place de la femme dans ce milieu aristocratique Anglais particulièrement guindé , de la condition féminine au IXe siècle. Un mari imposé, des règles vestimentaires, des petites rebellions qui nous font sourire tellement impensables pour nous qui évoluons dans un monde si différent. Oui mais nous sommes au siècle dernier.
Loulou quand à elle, est une jeune femme audacieuse, plus dans son temps,oui il ne faut pas oublier que pendant la guerre , les femmes ont pris de l'importance , occupés des postes désertés par les hommes partis au front, et de ce fait bien sur les mentalités ont évolué.
Pour autant, il était certainement très téméraire de se lancer dans une telle aventure, des mois de voyage en mer, des conditions pas toujours confortables et un pays d'arrivée sauvage, particulièrement quand on est habitué à un certain confort comme son amie Dolly ce qui donne des scènes assez cocasses.
Et d'emblée l'auteur nous tient haleine des les premières lignes . Que cherche ce mystérieux donateur ? Existe-t-il un lien avec le secret de sa naissance ? Trouvera-t-elle les réponses qu'elle espère dans sa quête d'identité ? En souffrira-t-elle comme le craint Clarice , sa grand-tante ? Est -elle en danger et pourquoi ?
Mille questions que je me pose d'emblée et il me faudra avancer dans cette lecture terriblement addictive, parce qu'il faut l'avouer , c'est un livre qu'on a du mal à poser
Autour de Loulou gravitent plusieurs personnages, Dolly sa meilleure amie , Maurice, jeune homme victime des traumatismes de la guerre qui ne parvient à se re-inserrer dans la vie normale, Joe lui aussi victime de cette dernière guerre , mais d'une personnalité plus marquée, Gwen la mère maltraitante, le mystérieux Mr Carmichael et bien d'autres personnages secondaires, Bob, Molly... et Peter , Franck et Sybille...
C'est une histoire captivante, avec de la romance bien sur, un retour aux sources, et ce besoin que nous avons tous de connaitre notre passé , nos racines pour avancer dans le futur. Et de nous poser quelques questions sur ce que nous sommes, et toujours celle ci : notre vécu influe-t-il sur ce que nous sommes ? Parce qu'en effet et si ... ? Si Gwen avait aimé sa fille, si Eunice n'avait pas accepté l' inacceptable ? et encore mille et si .
Nous avançons dans cette fresque romanesque, avec en toile de fond des paysages exotiques magnifiquement décrits le monde hippique et artistique sont particulièrement bien traités.
Un peu du Françoise Bourdin made in Australie
L'intrigue s'accélère dans la deuxième moitié du roman et les réponses arrivent assez abruptement, tout comme la fin . C'est dommage. J'aurais bien attendu encore un peu, vu d'autres angles d'approches et la relation Joe/Loulou plus travaillée du coup çà a failli être un coup de coeur.
Cependant j'ai beaucoup apprécié cette lecture et les thèmes de l'auteure, ce qui me fait songer à l' Australienne de Nancy Cato et confirmer mon envie de le relire pour une énième fois.
Je pense que je relirais d'autres romans de Tamara McKinley, parce que j'ai beaucoup aimé son style et les ambiances qu'elle restitue au point de nous donner l'illusion d'être en Australie.
Lien : http://missneferlectures.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
NathalCNathalC   21 septembre 2020
Tous les parents finissent par pardonner. Ils ne peuvent pas faire autrement : nous représentons une part tellement intime d'eux-mêmes qu'ils ne supporteraient pas de nous rejeter.
Commenter  J’apprécie          270
NathalCNathalC   22 septembre 2020
Toutes les femmes possèdent l'art de dissimuler leurs émotions derrière leurs bonnes manières. Nous nous risquons rarement à confier la vérité.
Commenter  J’apprécie          230
NathalCNathalC   23 septembre 2020
A quoi bon un lieu de culte, quand Dieu manifestait sa présence dans les mille beautés de la nature ?
Commenter  J’apprécie          320
rkhettaouirkhettaoui   21 septembre 2015
Grâce à un savant dosage de soleil et de pluie, les massifs éclataient de mille couleurs, cependant que le doux parfum des giroflées flottait un peu partout. Il saturait les lieux, sans parvenir néanmoins à occulter celui des roses tardives.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   21 septembre 2015
Les ragots se répandent ici comme une traînée de poudre. Que quelqu’un émette l’ombre d’un doute sur tes mœurs, et c’en sera fini de toi.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Tamara McKinley (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tamara McKinley
#LaValleeduLotusRose #KateMcAlistair #Inde
Le nouveau volet de l'enivrante saga du Lotus Rose, dans la lignée des grands romans de Sarah Lark (Le Pays du nuage blanc) et de Tamara McKinley (La Dernière Valse de Mathilda).
• émotion et évasion : un roman qui s'inscrit dans la lignée des sagas de Tamara McKinley et Sarah Lark • parution simultanée chez Archipoche du deuxième volet de cette saga : La Cité du Lotus rose • le livre audio de la Vallée du lotus rose s'est hissé dans le top 30 Amazon « On ne résiste pas à l'histoire de cette héroïne déterminée à échapper au carcan de son éducation », Ici Paris ; « Voyages rocambolesques, villes légendaires, amours, passions et haines émaillent ce roman », Maxx ; « Un grand roman d'évasion, une magnifique histoire romanesque » Babelio
------ Le livre : http://www.editionsarchipel.com/livre/lheritiere-du-lotus-rose/ Facebook : https://www.facebook.com/larchipel Instagram : https://www.instagram.com/editions_archipel/ Twitter : https://twitter.com/Ed_Archipel
+ Lire la suite
autres livres classés : tasmanieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1215 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

.. ..