AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2809825203
Éditeur : L'Archipel (07/11/2018)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Février 1941. Julie Harris, sage-femme, travaille dans le quartier de l'East End, à Londres, quand un bombardement détruit la maison dans laquelle elle a grandi, anéantissant tous les membres de sa famille, à l'exception de son neveu William, un nourrisson.
Déterminée à tenir la promesse qu'elle a faite à sa sœur de protéger William jusqu'à ce que Bill, son père, rentre du front, elle accepte un poste de sage-femme à Cliffehaven, sur la côte sud-est de l'Angl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  16 janvier 2019
Je remercie énormément Mylène des éditions L'Archipel pour l'envoi, en service presse, de Où le coeur se pose de Tamara McKinley.
Février 1941. Julie Harris, sage-femme, travaille dans le quartier de l'East End, à Londres, quand un bombardement détruit la maison dans laquelle elle a grandi, anéantissant tous les membres de sa famille, à l'exception de son neveu William, un nourrisson.
Déterminée à tenir la promesse qu'elle a faite à sa soeur de protéger William jusqu'à ce que Bill, son père, rentre du front, elle accepte un poste de sage-femme à Cliffehaven, sur la côte sud-est de l'Angleterre.
La famille Reilly, qui dirige la pension du Bord de Mer, la prend sous son aile.
Mais bientôt, Julie apprend que Bill est porté disparu... et elle aime de plus en plus son neveu, le considérant comme son fils...
Où le coeur se pose est le quatrième tome de la saga La pension du bord de mer mais il est tout à fait possible de lire chaque roman séparément. Je n'ai pas lu les trois premiers tomes de la saga, et cela n'est pas dérangeant du tout.
Appréciant les romans se déroulant pendant la seconde guerre mondiale, j'ai trouvé celui-ci très bien construit. Nous faisons connaissance avec Julie, une jeune femme infirmière. Elle vient d'une famille modeste, ils se sont sacrifiés pour que la jeune femme réalise son rêve. Quand Julie perd sa famille dans un des bombardements qui touche Londres, il ne lui reste plus que son neveu : William. Elle a promis à sa soeur qu'elle s'occuperait du petit garçon, en attendant que le père ne revienne de la guerre. Mais être mère célibataire dans les années 40 n'est pas évident, elle décide de partir sur les traces de sa soeur aînée et trouve du travail sur la côte sud-est de L'Angleterre. Rien ne va se passer comme elle ne l'imagine, mais elle va pouvoir compter sur la famille Reilly et s'installer à la pension du Bord de Mer.
Nous avons ici un très joli roman, touchant, dont j'ai aimé l'ambiance et la période dans laquelle il se déroule. Julie est une jeune femme attachante, elle souhaite élever son neveu malgré les ragots qui risquent d'en découler. C'est un roman assez simple, mais réussi.
J'ai pris plaisir à relire Tamara McKinley, et je lui mets quatre étoiles et demie :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Livresque78
  30 novembre 2018
Vous l'aurez donc compris, cette saga peut bien entendu se lire dans l'ordre ou individuellement, chaque histoire est indépendante.Nous sommes toujours en pleine guerre, 1941, l'Angleterre subit toujours d'intenses bombardements et attaques, Londres où vit Julie et sa famille n'y échappe pas. Cette pauvre jeune infirmière, sage-femme va vivre un cauchemar, le sort va s'acharner sur les siens, il va lui falloir changer totalement de vie pour l'amour et la protection de son neveu. C'est ainsi que nous retrouvons donc la famille Reilly chez qui va se retrouver Julie, cette famille recomposée pour la plupart, prend en son sein chaque personne à qui la vie joue un mauvais tour en cette période si difficile. C'est donc une maison du bonheur où il fait bon de vivre et où chacun soutient son prochain. On y reste ou on y passe un temps, celui de se reconstruire, mais c'est un temps qui réchauffe le coeur, indéniablement. comme dans le titre de cet opus c'est un endroit où le coeur se pose.
Lien : https://livresque78.wordpres..
Commenter  J’apprécie          270
LadyRomance
  07 novembre 2018
Où le coeur se pose de Tamara McKinley est le quatrième tome de la saga intitulée La pension du bord de mer. L'histoire se passe durant la Seconde Guerre mondiale à Londres dans un premier temps, car Julie, une jeune infirmière également sage-femme, part ensuite s'installer à Cliffehaven sur la côte sud-est de l'Angleterre où elle trouve un poste de sage-femme à l'hôpital. Elle sera accueillie et trouvera du soutien auprès de la famille Reilly dans leur pension. En effet, Julie a fait la promesse à sa soeur cadette morte en couche de prendre soin du bébé qu'elle vient de mettre au monde jusqu'à ce que le père avec qui elle n'était pas mariée revienne de guerre pour le récupérer. Mais Julie perd presque simultanément en plus de sa soeur, ses parents, et ne peut trouver refuge dans la maison familiale détruite lors du dernier bombardement fatale à sa famille. Alors qu'elle s'attache immédiatement au bébé, elle décide de partir dans la bourgade de Cliffehaven pour trouver de l'aide auprès de sa soeur aînée mais celle-ci ne veut pas d'eux. C'est ainsi qu'elle se retrouve dans la pension des Reilly. Mais Julie a tant d'amour pour son neveu dont elle s'occupe comme une mère qu'elle craint maintenant que son père ou sa famille ne réapparaisse pour l'emmener loin d'elle. Et puis, Julie rencontre un beau et jeune docteur, fils du directeur de l'hôpital...
Je n'ai pas lu les trois premiers romans de cette série. C'est le premier et il m'a donné très envie de connaître les précédents et ceux qui suivront.
J'ai eu beaucoup de plaisir à lire ce roman malgré quelques longueurs et je ne peux que me poser des questions quant à la suite car j'ai l'impression, et j'espère, que l'on n'en a pas terminé avec le destin de Julie. Voyez-vous au niveau de la romance la concernant, j'ai été étonnée qu'elle soit restée sans suite. C'est assez frustrant et décevant mais je suppose qu'elle sera reprise plus tard. En lisant ce roman, j'ai eu le sentiment de suivre une série télévisée. Bien sûr, le fait que Julie soit sage-femme, cela m'a beaucoup fait penser à la série télévisée Call the midwife. Il y a des similitudes forcément sauf que le coeur de l'histoire ne se situe qu'en partie au niveau du foyer et de l'hôpital et ne se concentre pas en particulier sur le personnel même s'il est évoqué.
Le déroulement de l'histoire à Londres est très bien construit et très cohérent avec un quotidien agréable malgré le Blitz que vient finalement ébranler les espoirs et le cours de l'existence d'une jeune femme fiancée. Les difficultés vont mener Julie dans la bourgade portuaire de Cliffehaven dont elle ignore qu'il s'agit d'un couloir de passage d'avions de guerre. Cependant, elle va y trouver la chaleur humaine et la bienveillance de cette famille Reilly que l'on retrouve dans chacun des romans de cette saga. Là aussi pourtant les drames se succèdent mais l'entraide et le courage permettent d'alléger les souffrances et l'ambiance générale portée par la générosité et la solidarité se révèle fort agréable.
Je dois dire que je me suis régalée dans la lecture de ce roman qui est le premier pour moi de Tamara McKinley dont j'ai trouvé l'écriture fluide et le récit très bien mené avec une histoire bien ficelée.
Les personnages sont extrêmement attachants, de ceux dont on devient si proches qu'on a l'impression de faire partie de leur famille. L'héroïne est très naturelle dans ses fragilités que la vie, du jour au lendemain, amène à se révéler et grandir dans une situation exceptionnelle. Elle constitue un très beau personnage principal réaliste dont la plus grande qualité est le courage du coeur et la sensibilité parmi d'autres personnages récurrents forts et tenaces dans l'adversité propre à cette période de l'Histoire.
Malgré une impression d'inachevée peut-être dûe au fait qu'il s'agit d'une saga qui révèlera tous les tenants et aboutissants par la suite, j'ai été tout à fait convaincue et séduite par ce roman à l'ambiance chaleureuse et réconfortante qui m'a même évoqué le genre feel good à certains moments, même si le thème de fond d'effort de guerre apporte un aspect dramatique qui permet cependant de mettre en valeur les thèmes de partage et de solidarité.
Une saga que j'ai l'intention de suivre absolument...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Clem_YCR
  13 janvier 2019
Je remercie les Editions de l'Archipel, et particulièrement Mylène pour l'envoi de ce nouveau roman de Tamara McKinley. Une auteure que j'ai découvert cette année et dont j'ai beaucoup aimé les ouvrages lus.
Où se pose le coeur est le quatrième tome de la série La pension du bord de mer qui compte actuellement 13 volets dont 4 traduits en français. Chaque tome est indépendant et il est tout à fait possible de lire Où se pose le coeur sans avoir lu ses prédécesseurs ; ce fut d'ailleurs mon cas et je n'ai ressenti qu'un léger manque sur une situation en particulier sans avoir la certitude qu'on ait plus d'explication dans les premiers livres. Si vous le désirez, vous pouvez vous procurer les volumes 1 à 3 aux Editions de l'Archipel ou chez Archipoche.
Si j'ai globalement apprécié ma lecture d'Où se pose le coeur, j'en ressors tout de même avec un sentiment mitigé ; il s'agit du livre de Tamara McKinley que j'ai le moins apprécié jusqu'à présent. En effet, les personnages et les sentiments véhiculés par l'auteure m'ont une nouvelle fois séduite, mais j'ai trouvé quelques longueurs au récit. de plus, si les paysages de bord de mer sont plutôt plaisants, ils ne rivalisent pas les magnifiques descriptions de l'outback Australien de mes autres lectures.
Où se pose le coeur se déroule durant la seconde guerre mondiale et nous suivons le personnage de Julie, infirmière/sage-femme, issue d'un quartier pauvre de Londres. Tamara McKinley nous plonge directement au coeur de la guerre et retranscrit parfaitement l'ambiance de terreur qui sévit à Londres lors des bombardements aériens. Julie est un personnage attachant, jeune-femme vaillante, dévouée à sa famille et à ses patients, elle ne peut que toucher le lecteur et l'émouvoir à travers les évènements qu'elle va vivre. Si le récit est riche en émotions, il est plutôt calme en terme d'actions, si ce n'est les raids aériens qui rythment le quotidien des londoniens. J'ai énormément apprécié les occupants de la pension et les liens les unissant les uns aux autres, les déboires et espérances de chacun, le fait de partager des petits morceaux de leur vie et d'apprendre à les connaitre de cette manière-là, dans une situation qui renforce entre les attentions aux autres. Peggy, la logeuse de la pension, m'a particulièrement plu ; son amour des siens et son dévouement aux pensionnaire en faisant une personne admirable. Elle arrive à gérer le bien-être de tellement de personnes, tout en restant discrète et sans pour autant être envahissante. Ses locataires le lui rendent bien et l'esprit d'entraide qui habite la maison est réconfortant et fait tellement de bien au moral. J'ai eu un petit coup de coeur pour le personnage de Jim, décrit comme un coureur, mais tellement touchant et émouvant : son amour pour sa famille est évident et sa relation avec son frère ainé si triste ; Tamara McKinley sait toucher la corde sensible de bien des manières.
Ce qui m'a moins plu, et qui rend mon accueil de ce roman mitigé, c'est la narration, que j'ai par moment trouvée trop lente ; j'ai eu comme l'impression que le rythme du récit était cassé aux endroits où l'intérêt était pourtant au plus haut. de plus, j'ai été surprise par les choix faits par Tamara McKinley de ne pas éclaircir certaines situations. L'affaire Dr Michaël par exemple, m'a laissée légèrement frustrée ; si l'on devine ce qu'il s'est certainement passé, la situation reste un suspens et ne colle pas avec le caractère que l'on devinait du jeune-homme. Peut-être l'auteure revient-elle dessus dans un prochain tome, peut-être pas. de même, et c'est là que la lecture des premiers volets m'a sans doute manquée, tout le mystère qui est fait autour du passée d'Eileen et de Rosie sans jamais être explicité m'a également laissée sur ma faim.
Un très bon roman, pour les amateur de saga familiale, sur fond de seconde guerre mondiale, qui émeut et saisit mais qui ne m'a, pour ma part, pas totalement convaincue.

Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
haros
  23 janvier 2019
Angleterre, 1941. Julie, jeune sage femme, vient des quartiers pauvres de Londres. Sa réussite elle la doit à ses parents, un couple d'ouvriers qui forment, avec Julie et sa soeur Franny, une famille unie et aimante. Leur vie serait heureuse si elle n'était pas rythmée par les raids aériens.
Julie est une jeune femme épanouie et indépendante, et elle fréquente Stanley, jeune policier. Sa jeune soeur Franny est enceinte de son Bill, parti à la guerre avant d'avoir eu le temps de l'épouser. Quand Franny accouche, son coeur déjà fragile ne résiste pas et elle s'éteint peu de temps après avoir donné naissance au petit William et avoir fait promettre à Julie de prendre soin de lui.
C'est en allant chez ses parents leur apprendre la triste nouvelle qu'elle découvre avec effroi qu'ils sont morts lors d'un énième raid aérien. Son seul espoir d'élever William dans l'attente du retour de Bill est d'épouser son fiancé Stanley qui révèle alors son vrai visage. Son ultime recours est de retrouver sa soeur aînée Eileen à Cliffehaven, une ville côtière. Toutefois, l'accueil qu'elle y reçoit est glacial. Par chance, Julie rencontre Peggy Reilly qui tient la Pension du bord de mer...
C'est avec grand plaisir que je retrouve l'écriture d'une auteure chère à mon coeur, Tamara McKinley! Avec ses romans, je suis sûre de vivre un moment d'évasion totale. Son écriture m'emporte dans une autre époque, un autre lieu. Avec Où le coeur se pose, l'auteure a réussi à me surprendre en sortant une trame un peu différente de ce à quoi elle m'avait habitué. Ce roman est le 4 ème tome de la saga La Pension du Bord de Mer. Il se lit indépendamment et sans problème de compréhension de l'histoire. Mais je reconnais que maintenant j'ai très envie de lire les tomes précédents!
Dans ce roman, l'auteure nous entraîne dans un univers où la seconde guerre mondiale est omniprésente en toile de fond : les hommes jeunes et valides sont partis à la guerre, laissant les femmes seules et les anglais vivent sous les raids aériens qui détruisent peu à peu la ville. Avec les décès des membres de sa chère famille, Julie ne peut pas à la fois travailler et élever un enfant : à cette époque cela ne se fait pas même si c'est de l'enfant de sa défunte soeur qu'il s'agit. Elle décide pourtant de faire fi des qu'en dira t-on : ce personnage fait preuve d'indépendance et de courage.
Après une première partie qui nous montre le quotidien de sage-femme que vit Julie puis qui apporte les drames déclencheur du départ de Julie, la seconde partie nous présente l'adorable Peggy Reilly et sa famille ainsi que les occupants de sa petite pension de famille qui offre un havre de paix à Julie et William. Bien qu'il y ait de nombreux personnages, je n'ai eu aucun mal à retenir les noms et tous ont leur petite histoire.
Cette histoire m'a rappelé la série SOS sages femmes (qui existe en roman) et j'imaginais totalement Julie parcourant les quartiers pauvres de Londres sur son vélo. Les personnages secondaires font partie intégrante de l'histoire. L'auteure fait de telles descriptions que j'entendais presque le ressac de la mer. Ce roman est vraiment une tranche de vie à un moment précis de la vie de chacun et l'histoire ne s'étend que sur quelques mois. La fin du roman m'a laissé béate et stupéfaite. C'est bien la première fois que je vois une fin comme ça...Je n'ai pas vraiment été déçue mais surprise. J'aimerai beaucoup connaître le futur des personnages auxquels je me suis attachée.
Je remercie les Editions de l'Archipel pour cette lecture. Cette maison d'éditions m'apporte toujours autant de bonheur avec ses romans qui me correspondent totalement.
Lien : http://www.hellobeautymag.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
LadyRomanceLadyRomance   06 novembre 2018
Julie se concentra sur la préparation du thé. Depuis toujours, elle rêvait d'être infirmière, et grâce aux sacrifices consentis par ses parents, ainsi qu'à sa volonté sans faille, elle était parvenue à ses fins - bien qu'à l'époque on tint encore cette profession pour une activité réservée aux jeunes femmes issues de la classe moyenne. Au contraire de beaucoup de ses consœurs, elle avait choisi, au lieu de rejoindre l'armée, de demeurer dans l'East End, quartier populaire de Londres, et d'y œuvrer , à sa modeste échelle, auprès de ces gens qu'elle connaissait, qu'elle comprenait - une manière comme une autre, songeait-elle, de remercier cette communauté qui l'avait aidée à grandir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   04 février 2019
Son diplôme de sage-femme infirmière, lorsqu’elle l’avait obtenu, s’était soudain trouvé sur toutes les lèvres, suscitant, au sein de cette communauté très unie, un mélange d’envie et de fierté – puis, à mesure que s’étaient multipliés les ravages causés par la guerre et que les habitants du cru avaient appris par la bande que la jeune femme travaillait à s’en rendre malade et qu’elle veillait sur ses patients avec beaucoup de soin, la fierté avait éclipsé la jalousie. Elle était l’une d’entre eux et, déjouant tous les pronostics, elle avait atteint son but. Elle méritait qu’on lui tirât son chapeau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LadyRomanceLadyRomance   06 novembre 2018
William n'était pas né d'elle, mais tandis qu'elle l'étreignait doucement, lui donnait le biberon, puis le regardait s'endormir, elle avait senti cet amour, à nul autre pareil, la traverser de part en part. Un amour intense et qui emportait tout. Plus puissant que tout ce qu'elle aurait pu imaginer. Et, dans le même temps, cet amour-là consolait, il devenait un précieux soutien, car alors qu'elle prenait soin de l'enfant, Julie avait perçu un petit quelque chose qui ressemblait à du réconfort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 février 2019
Elle l’aimait de tout son cœur, ne rêvait que de l’épouser, puis de s’installer avec lui sous un toit qui ne serait qu’à eux… Hélas, c’était la guerre, la jeune femme croulait sous le travail, et Stanley se voyait dans l’obligation d’obtenir ses galons de sergent avant qu’on lui permît de convoler en justes noces. Bref, il pourrait s’écouler encore un temps considérable avant que le bonheur de Julie pût être complet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 février 2019
Je me sens horriblement gênée de demander aux gens combien ils ont d’argent et de quelle façon ils le dépensent, alors qu’ils n’arrivent pas à joindre les deux bouts, ça crève les yeux. Ce n’est pas une petite somme qu’on leur réclame, même pour ceux qui travaillent. Certains ne paient que trois pence pour les soins médicaux, eh bien, je peux t’assurer que ce n’est pas rien.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Tamara McKinley (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tamara McKinley
A l'occasion du neuvième salon du livre de poche, Saint-Maur en Poche, Mélanie Morin recevait le samedi 24 juin 2017 la romancière australienne Tamara McKinley. L'occasion d'en savoir plus sur cette auteur...
Les fleurs du repentir de Tamara McKinley aux éditions Archipel
Cela fait longtemps que Claire a quitté les terres hostiles et désolées du domaine où elle a grandi pour poursuivre ses études et sa carrière de vétérinaire à Sydney. Mais quand elle reçoit l?invitation de sa grand-tante Aurelia à une réunion de famille, Claire est ramenée à son passé. Elle qui était partie après une violente dispute avec les siens? Bien qu?à contrec?ur, Claire rejoint l?arrière-pays australien. Mais comment va réagir sa mère, Ellie, qu?elle n?a pas revue depuis cinq ans ? Et Leanne, sa s?ur, lui battra-t-elle toujours froid ? En renouant avec ce passé, ce sont autant de ranc?urs qui remontent à la surface, mais aussi des secrets qui surgissent. Et expliquent beaucoup de choses? Comme à son habitude, Tamara McKinley brosse le portrait de femmes courageuses. Trois générations de battantes, qui chacune à leur manière ont dû lutter contre l?adversité pour gagner leur indépendance.
9782809822304
Les orages de l'été de Tamara McKinley aux éditions Archipoche
1947. Accompagnée d?un ami d?enfance secrètement amoureux d?elle, Olivia Hamilton retourne en Australie, sa terre natale, où sa mère Eva vient de mourir. Avant de disparaître, cette dernière lui a transmis des documents qui ont ébranlé ses certitudes concernant ses origines. Sur place, Olivia retrouve sa s?ur aînée, qui cultive à son égard une franche hostilité. Les archives léguées par leur mère seraient-elles à l?origine d?une telle animosité ? Aidée par Maggie, la gérante de la pension où elle loge, Olivia tentera de percer un à un les secrets qui nimbent son enfance. Avec cette saga, dans la lignée de ses grands succès, Tamara McKinley signe son roman le plus personnel, celui qui lui tient le plus à c?ur.
9782377350162
Vous pouvez commander Les fleurs du repentir et Les orages de l'été sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : hôpitalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1742 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..