AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Sean Duffy tome 3 sur 4

Laure Manceau (Traducteur)
EAN : 9782330176426
384 pages
Actes Sud (05/04/2023)
4.21/5   138 notes
Résumé :
Carrickfergus, près de Belfast, septembre 1983, en plein conflit nord-irlandais. L’inspecteur Sean Duffy, l’un des rares catholiques au sein de la police royale d’Ulster, est radié sur la base de fausses accusations (en réalité pour avoir royalement emmerdé le FBI…). Au même moment, Dermot McCann, expert artificier de l’IRA et ancien camarade de classe de Duffy, s’évade de prison et devient la cible principale des services de renseignements britanniques.
Le ... >Voir plus
Que lire après Ne me cherche pas demainVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
4,21

sur 138 notes
5
16 avis
4
12 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Moi, j'aime Sean Duffy car c'est grâce à lui que j'ai découvert la plume de Adrian McKinty, auteur irlandais dont je suis devenue une fan inconditionnelle. Il faut dire que j'avais adoré « Une terre si froide » et « Dans la rue j'entends les sirènes «, mais pas seulement ...
Moi, j'aime Sean Duffy, car c'est un héros comme je les aime. Courageux, cynique avec un humour quelquefois décalé, et brillant enquêteur. Et surtout plein de valeurs, car il faut en avoir en plus du courage quand on est un flic irlandais catholique au milieu de policiers majoritairement protestants.
Moi, j'aime Sean Duffy car en suivant ses aventures, il me permet de plonger dans une période particulière de l'histoire de l'Irlande : les années 1980 et à Belfast plus précisément.
Bref, je dois reconnaître que j'ai sauté doublement de joie quand j'ai découvert qu'enfin le troisième tome de la série de Adrian McKinty sortait enfin en France et surtout quand grâce à l'opération Masse Critique de Babelio j'ai gagné ce livre !! Encore merci à eux ainsi qu'aux Editions Actes Sud pour l'envoi de ce livre que j'ai dévoré en un peu plus de 24 heures…
Inutile de préciser que mes petites mains avides de lectrice n'ont eu de cesse de prendre ce livre pour me permettre de le lire au plus vite !
Et une fois de plus avec cet auteur et surtout ce héros , le charme a agi… Car oui, j'ai retrouvé avec plaisir Sean Duffy personnage phare dans cette Irlande du Nord des années 80.
On va le retrouver sur deux enquêtes, dont une semble être un véritable cold case…. Mais résoudre ce mystère pourrait être la clef qui lui permettrait d'avancer pour sa première enquête….
Donc, oui, on retrouve Sean qui tous les matins vérifie si sa voiture n'a pas été piégée par l'IRA et qui adore écouter de la musique classique en conduisant….Ce qui ne l'empêche pas de transgresser certaines règles quand il estime qu'elles ne s'appliquent pas pour lui….

Seul bémol à ce livre : il ne faut absolument pas lire la quatrième de couverture qui en révèle beaucoup trop et cela est bien dommage….

Bon, quand est ce que les tomes suivants vont sortir ?




Challenge Mauvais Genres 2021
Challenge A travers l'Histoire 2021
Challenge Multi-Défis 2021
Commenter  J’apprécie          541
Ne me cherche pas demain”, certes, mais je te suivrai toujours, Sean Duffy.
Le roman noir irlandais est l'un des meilleurs d'Europe, et Adrian McKinty l'un des ses bardes, mais avec une bière à la main. On retrouve Sean Duffy après Une terre si froide et Dans la rue j'entends les sirènes. Nous sommes en Irlande du Nord en 1984, année marquée au fer rouge dans l'histoire de la Grande Bretagne (voir GB 84 de David Peace).
Le sergent catholique Duffy du RUC, Royal Ulster Constabulary (une rareté), est débarqué sous des prétextes fallacieux, se console avec beuveries et lectures intensives. Quand le MI5 réalise que son ami d'enfance n'est autre que Dermot McCann, un important artificier de l'IRA qu'ils aimeraient localiser, car de sérieuses menaces se précisent contre Thatcher, on décide de le réintégrer.
Duffy doit retrouver le très prudent McCann, qui ne lui pardonne pas d'avoir rejoint les rangs de la police. La seule personne qui pourrait l'aider exige en échange la réouverture d'un « cold case », le meurtre d'une jeune fille qui n'intéresse plus personne.

L'épigraphe de Borgès donne le ton: « Le temps bifurque perpétuellement vers d'innombrables futurs. Dans l'un d'eux je suis votre ennemi ». Adrian McKinty nous offre une excellente double enquête qui aura pour point d'orgue l'attentat de Brighton du 12 octobre 1984 signé Patrick Magee. Pas besoin de faire preuve d'imagination, il suffit à l'auteur de piocher dans la réalité politique de l'époque dans le comté d'Antrim : une balle pouvait vous atteindre en pleine rue, votre voiture sauter avec vous à l'intérieur. Et dans cette guerre civile on ne donnait pas cher de la peau d'un flic catholique en Ulster. Mais s'il y a de violence, il y a aussi de l'humour et des bons mots, c'est ce qui fait le charme des romans de McKinty. On attend désormais avec impatience la suite des (mes)aventures de Sean Duffy avec la traduction de Gun Street Girl et de Rain Dogs.
Commenter  J’apprécie          520
Dernier titre de la série de Sean Duffy que j'ai retrouvé avec plaisir, grand plaisir, "Ne me cherche pas demain" se situe toujours durant la période des Troubles en Irlande du nord.
Disons déjà qu' un inspecteur catholique, Sean Duffy, travaillant pour le RUC dans un fief protestant est plutôt particulier en cette période. Ici, l'ami Duffy s'est fait passer un lapin car pour se débarrasser de lui et de son caractère frondeur, on le piège et il est mis à pied.
Ses journée ne sont que bière, whisky, cannabis et musique ...jusqu'à ce que 2 agents du MI5 sonnent à sa porte.
L'Irlande du nord c'est petit, tout le monde se connait et c'est là que les agents anglais auront bien besoin de Sean. Une évasion massive de prisonniers membres de l'IRA a eut lieu de la prison de Maze (Long Kesh). Plusieurs ont été repris mais certains sont encore dans la nature. Dont un spécialiste des bombes, un artificier de renommée Dermot McCann ex-camarade de classe de Sean Duffy.
On demandera donc à Duffy de retrouver, pour le MI5, ce dangereux et réputé soldat de l'IRA.
Duffy contactera les connaissances et la famille proche de McCann et afin de le retracer, devra résoudre les circonstances d'une mort bizarre et plus ou moins résolue d'une ex-belle soeur de McCann justement.
Je retrouve avec délectation la dérision et l'humour d'Adrian McKinty concernant tout autant les situations politiques de son pays que les différents protagonistes de ces mêmes politiques. Un rythme qui ne se dément jamais, une répartie acide, adroite parfois brutale et bien sûr un personnage principal sympathique, attachant, charismatique sans se prendre au sérieux.
Longue vie à Sean Duffy puisqu'il pourrait réintégrer son poste !

Commenter  J’apprécie          410
L'inspecteur Sean Duffy après avoir été radié de la police royale d'Ulster est contacté par le MI5 pour retrouver son ami d'enfance, Dermot McCann, membre actif de l'IRA, spécialiste en explosif et récemment évadé de prison…
« Ne me cherche pas demain » est un polar sur fond de conflit nord-irlandais qui imbrique une enquête dans l'autre. L'histoire mets du temps à prendre et l'auteur fait de nombreuses circonvolutions avant de mener le lecteur vers un dénouement attendu. le style d'Adrian McKinty est d'une sobriété monastique. Son texte est simple, sans aucune fioriture. L'accumulation d'adjectifs n'est certes pas le point fort de l'auteur, ni les envolées lyriques.
Heureusement, après un début poussif, la narration prends de la vitesse, l'histoire du fond, les faits s'additionnent et les rebondissements arrivent enfin à accrocher notre attention.
« Ne me cherche pas demain » est un honnête roman, agréable à lire et dont les références musicales sont l'un de ses points forts.
Traduction de Laure Manceau.
Editions Acte Sud, 383 pages.
Commenter  J’apprécie          390
Un sans faute. Il y a tout ce que j'aime retrouver dans la littérature policière.

Nous sommes en Irlande du Nord dans les années 1980. Ça pète de partout. Mieux vaut regarder sous sa voiture qu'une bombe ne s'y trouve pas avant de démarrer. C'est d'ailleurs ce que ne manque pas de faire Sean Duffy, policier irlandais catholique, que nous retrouvons ici pour ce 3ème opus. Radié sur fausses accusations, il est repêché par le M15 afin de les aider à retrouver et capturer un ancien copain de jeunesse, Dermot McCann, expert artificier de l'IRA évadé de prison depuis peu, qui s'apprête à frapper de nouveau. En même temps, il va enquêter sur un cold case, la mort suspecte d'une jeune femme il y a 4 ans, fille d'une grande famille catholique. La résolution de l'un l'amènera à l'autre.

Quand l'Histoire s'allie au polar, ça donne un magnifique roman noir.
Le personnage de Sean Duffy est attachant. Il est particulièrement bien travaillé mais les autres intervenants ne sont pas en reste.
Cette double enquête est bien pensée, bien menée, bien rythmée.
Le contexte historique est très intéressant. On revit plus particulièrement les années 1983 /1984 avec la tentative d'assassinat sur Margaret Thatcher.
On est en immersion. Un voyage dépaysant dans l'Irlande du Nord des années 80 tout en mélancolie, aussi désespérant qu'optimiste. J'ai ADORÉ
Commenter  J’apprécie          260


critiques presse (2)
Telerama
16 mai 2023
Chaque fois que l’inspecteur Sean Duffy doit prendre sa voiture, il se baisse pour vérifier qu’il n’y a pas de bombe accrochée sous le moteur. Question de réflexe, affaire d’habitude.
Lire la critique sur le site : Telerama
Telerama
26 avril 2021
Dans “Ne me cherche pas demain”, troisième volume d’une série, l’Irlandais Adrian McKinty plonge un flic catholique au cœur de la “grande” histoire de son pays.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
- Combien faut-il de freudiens pour changer une ampoule? j'ai demandé à Jimmy pour détendre l'atmosphère.
- Je sais pas.
- Deux. Un qui dévisse, l'autre qui tient le pénis,- euh, je veux dire, l'échelle.
Commenter  J’apprécie          195
Si la maladie des temps modernes est l'angoisse et l'ennui, en Irlande du Nord on a trouvé le remède. L'omniprésence de la mort réduit l'ambition, l'inquiétude, l'ironie et la monotonie à un seul et unique mot. Vivre. Vivre est déjà un miracle. Oui.
Commenter  J’apprécie          140
La symphonie carcérale nocturne : les clés qui tournent dans les serrures, le couinement des baskets sur le sol ciré, les voix d'hommes au niveau inférieur, une radio dans le lointain, la vermine dans le couloir, le fracas métallique d'un camion sur une route frontalière, et, parfois, selon le vent, les jappements des chacals au bord d'un oued.
Commenter  J’apprécie          80
Tout était calme, alors pour prouver qu’ils étaient toujours en activité, les membres de l’IRA provisoire ont procédé à une petite série d’attentats à la voiture piégée dans des bourgs à l’ouest de la rivière Bann. Certains précédés d’avertissements, d’autres non, ce qui couvrait l’éventail des différents modes opératoires des diverses cellules de l’IRA.
Commenter  J’apprécie          60
Les postes de police le long de la frontière sud du comté d'Armagh ne sont que des écoles de bonnes manières pour alcooliques et suicidaires, avec le petit frisson en plus que procure le risque se faire tirer dessus ou tuer par une explosion en patrouillant à pied.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Adrian McKinty (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Adrian McKinty
Nouvel horaire pour l'émission "Le coup de coeur des libraires" sur les Ondes de Sud Radio. Valérie Expert et Gérard Collard vous donne rendez-vous chaque dimanche à 13h30 pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Les mauvaises épouses de Zoé Brisby aux éditions Albin Michel https://lagriffenoire.com/les-mauvaises-epouses.html • Les narcisses blancs de Sylvie Wojcik aux éditions Arléa https://lagriffenoire.com/les-narcisses-blancs.html • Les dernières volontés de Heather McFerguson de Sylvie Wojcik aux éditions Arléa https://lagriffenoire.com/les-dernieres-volontes-de-heather-mac-ferguson.html • Vive la sieste ! de Yuichi Kasano et Diane Durocher aux éditions Ecole des Loisirs https://lagriffenoire.com/vive-la-sieste.html • La chaîne de Adrian McKinty aux éditions Livre de Poche https://lagriffenoire.com/la-chaine.html • Mémé dans les orties de Aurélie Valognes aux éditions Livre de Poche https://lagriffenoire.com/meme-dans-les-orties.html • Au petit bonheur la chance de Aurélie Valognes aux éditions Livre de Poche https://lagriffenoire.com/la-ritournelle-1.html • L'envol de Aurélie Valognes aux éditions Fayard https://lagriffenoire.com/l-envol.html • Martin Eden de Jack London et Philippe Jaworski aux éditions Folio https://lagriffenoire.com/martin-eden.html • Croc-blanc de Jack London, Louis Postif aux éditions Pocket https://lagriffenoire.com/croc-blanc-11.html • Précipice de Céline Denjean aux éditions Michel Lafon https://lagriffenoire.com/precipice.html • Renard, Gloubi et le Grizzli de Thibault Prugne aux éditions Margot https://lagriffenoire.com/renard-marcel-et-les-poulettes.html • Vivre nu de Margaux Cassan aux éditions Grasset https://lagriffenoire.com/vivre-nu.html • • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsarlea #editionsalbinmichel #editionsrobertlaffon
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (285) Voir plus



Quiz Voir plus

Quiz de la Saint-Patrick

Qui est Saint-Patrick?

Le saint patron de l’Irlande
Le saint-patron des brasseurs

8 questions
251 lecteurs ont répondu
Thèmes : fêtes , irlandais , irlande , bière , barCréer un quiz sur ce livre

{* *}