AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
3,94

sur 245 notes
Heather, à 24 ans, a complètement changé de vie en une année. Masseuse de profession, la voilà désormais mariée à Tom, rencontré un an auparavant, veuf d'une quarantaine d'années et chirurgien orthopédique, et mère de deux jeunes adolescents, Olivia, 14 ans, et Owen, 12 ans. Alors qu'un congrès sur la chirurgie est organisé à Melbourne, toute la petite famille décide d'accompagner Tom et pourquoi pas, le temps de quelques jours, en profiter pour visiter l'Australie. Mais le début de ce séjour ne se passe pas vraiment comme prévu : Tom passe ses journées au congrès et Heather doit s'occuper des enfants, le plus souvent bougons, avec qui elle peine à bien s'entendre. Parce que ces derniers ne veulent pas quitter l'Australie sans avoir vu des koalas et des kangourous, Tom décide, par le biais d'une voiture de location, de les emmener dans la campagne. Lors de la pause-déjeuner, ils font la connaissance d'un couple d'Hollandais mais surtout de deux hommes, Matt et Jacko qui, en échange de 900 dollars, leur propose de visiter leur île, Dutch Island, où ils pourront voir des koalas. Après la traversée sur un bac et une découverte décevante de cette île quasi déserte, Tom, au volant, percute soudainement une jeune femme à vélo. Toute la famille un peu sonnée, c'est Heather qui, la première, se rend auprès d'elle et ne peut constater que son décès. Tom choqué et affaibli, elle prend les choses en main, lui conseille de taire cet accident, de cacher le corps et ne prévenir les secours que plus tard. Mais c'est sans compter sur le fait que cette jeune femme fait partie, bien évidemment, de cette famille, les O'Neill, qui a la mainmise sur cette île et ne semble pas des plus accueillantes. Loin s'en faut...

De Seattle, le séjour en Australie s'avérait des plus dépaysants et aussi un bon moyen de resserrer les liens familiaux, du moins c'est ce que Heather espérait. Mais un malheureux accident de la route va plonger cette famille recomposée dans un véritable cauchemar. Car ce ne seront pas les animaux sauvages qui seront les plus dangereux et redoutables mais bien l'Homme. Avec cette véritable chasse à l'homme, au coeur de cette île coupée du monde qu'un seul bac permet de relier au continent, chacun va devoir puiser en ses forces, se montrer ingénieux et plus malin que les membres de la famille O'Neill et espérer que les autres auront confiance en vous pour pouvoir vous tirer d'affaire. Riche en rebondissements et imprévus, ce thriller s'avère terriblement efficace avec cette course-poursuite haletante et ne souffrant d'aucun temps mort, dans un décor aride de plus en plus oppressant et une ambiance pesante. Adrian McKinty donne ici le bon rôle aux femmes, notamment Heather qui, au fil des pages, va se dévoiler et se révéler de plus en plus forte et courageuse. Immanquablement, le regard et l'attention que lui portaient Olivia et Owen vont changer.
Un roman redoutable...
Commenter  J’apprécie          612
Un pur joyau de médiocrité.
Ce roman est tellement bien écrit, son intrigue est tellement intense qu'il m'est difficile de dépasser la page 164 de cette ennuyeuse histoire qui cumule les clichés et les dialogues creux.
Une famille recomposée modèle, le père toubib la quarantaine, la belle-mère 24 ans masseuse et les deux enfants du père, un garçon et une fille, sillonnent en Porsche l'Australie. Ils arrivent sur une île où ils pourront observer des koalas. Sur cette « merveilleuse » île vit une petite communauté de ploucs consanguins dirigée par la Mère. Et là tout va déraper, à commencer par la Porsche....
A mon avis, et ce n'est que mon avis, c'est un « navet » comme je n'en avais plus lu depuis longtemps. Certains diront que j'aurai dû aller jusqu'au bout pour comprendre toute la portée de cette oeuvre mais ma résistance au vide sidéral de cette histoire a ses limites et ma patience aussi.
Heureusement que la maison d'édition pour le ci-présent format poche a utilisé une qualité de papier qui autorise un usage hygiénique des pages et que l'auteur a apparemment trouvé un public compatissant. (Je sais, ce n'est pas politiquement correct de se torcher avec les pages de ce livre, mais c'est dans le cadre d'un idéal écologique de recyclage !)
Et donc à éviter car il y a tant de choses bien meilleures à lire sans perdre son temps sur une prose aussi pitoyable.
Traduction de Pierre Reignier.
Editions Mazarine, le Livre de Poche, 499 pages.
Commenter  J’apprécie          398
Cette fois-ci, c'est en Australie que nous emmène un de mes auteurs irlandais favoris, Adrian McKinty.
Oui, je l'avoue, j'aime beaucoup cet auteur et plus particulièrement sa série mettant en scène Sean Duffy, un policier catholique officiant à Belfast dans les années 1980.
Tom, brillant chirurgien de Seattle, sa seconde et jeune épouse Heather et ses deux enfants sont en voyage en Australie. Les hasards de leurs pérégrinations vont les emmener sur une petite ile, Dutch Island…Et soudain, par le biais d'un accident, tout dérape …..
Les habitants de cette ile vont se révéler bien plus hostiles que prévu et il va falloir puiser dans les ressources les plus primaires pour éviter d'être attrapés. Car, oui, comme l'indique le titre de ce thriller, nos touristes américains devenir des proies et vont être traqués comme on traquait autrefois les aborigènes…
La nature va-t-elle être une alliée ou être hostile, car il faut dire que l'Australie n'est pas en reste question climat extrême et bestioles venimeuses ? Cette aventure qui se lit à cent à l'heure va forcer certains protagonistes à se révéler pour survivre …Mais peut-on fuir indéfiniment sur une ile quand il n'y a absolument aucun moyen de rejoindre le continent ?

Un rythme effréné, haletant, sans coup de théâtre final, ce qui me change agréablement de certains thrillers où tout semble réuni et « téléphoné » pour répondre aux codes du genre….


Challenge Mauvais Genres 2023
Commenter  J’apprécie          390
Grâce aux éditions Fayard, via net galley, j'ai lu Traqués d'Adrian McKinty.
Le résumé de Traqués est très mystérieux :
VOUS N'AURIEZ PAS DÛ VENIR SUR L'ÎLE.
VOUS N'AURIEZ PAS DÛ ROULER SI VITE.
VOUS N'AURIEZ PAS DÛ ESSAYER DE CACHER LE CORPS.
VOUS N'AURIEZ PAS DÛ LEUR DIRE QUE VOUS POUVIEZ LES PROTÉGER.
PERSONNE NE PEUT FUIR INDÉFINIMENT…
Traqués est un thriller dont je ne savais pas grand chose en le commençant et ce fût une sacré bonne surprise.
Direction l'Australie où Tom, chirurgien, est en voyage avec ses deux enfants adolescents et sa nouvelle femme, Heather. Dès le départ l'ambiance est angoissante, on sent qu'il va se dérouler quelque chose de grave.
Ce voyage en apparence classique va être un vrai cauchemar pour notre couple et les deux enfants.
Heather est loin d'être la nunuche que ses beaux-enfants imaginent et elle va se révéler stupéfiante avec eux, les protégeant jusqu'à la mort s'il le faut !
J'ai beaucoup aimé cette femme, c'est un personnage fort avec lequel on ne s'ennuie pas une minute.
Il y a de nombreux rebondissements tout au long de notre lecture et j'ai même parfois peiné à reprendre mon souffle.
Traqués est un sacré bon roman, comme j'aime en lire d'une traite. C'est pour cela qu'il mérite bien cinq étoiles.

Commenter  J’apprécie          320
Véritable découverte que ce roman d'Adrian McKinty, "Traqués" nous prend au corps dés les premières pages et nous tient en haleine jusqu'à la fin.

Heather et Tom, accompagné de ses deux enfants, Owen et Olivia se rendent en Australie. Tom, la cinquantaine est un chirurgien réputé et il doit assister et intervenir à l'occasion d'un congrès. La famille visite ainsi le pays mais les enfants (un peu capricieux) restent sur leur faim, car ils souhaitent sinon veulent impérativement voir des koalas. C'est à l'occasion d'une pause qu'ils vont faire une mauvaise rencontre à ce propos et, pour satisfaire la curiosité des enfants, se rendre à Dutch Island, une île (très à l'écart du monde contemporain sous bien des aspects, puisqu'on s'y rend par le biais d'un bac) où vit une communauté pour le moins intrigante, sans téléphone ni police. Pour eux, un séjour en enfer débute...qui va se révéler être une chasse à l'homme digne d'un autre siècle ...

J'ai pris du plaisir avec ce thriller au rythme on ne peut plus dynamique et surtout au tempérament et à la force d'esprit de la jeune Heather.
Commenter  J’apprécie          301
Pas de résumé pour ce roman, seules quelques phrases accusatrices et énigmatiques !! Si l'auteur a su mener sa barque, nous comprenons, en entamant la lecture, qu'avec un titre pareil et des phrases aussi impératives nous n'allions pas nous amuser le temps du séjour !! D'ailleurs allait-il s'arrêter ce séjour ? En vie je précise !!

Promesse tenue par Adrian McKinty et le traducteur Pierre Reigner !

J'ai adoré me faire peur, me donner des angoisses et imaginer toutes les solutions possibles à chaque situation ! Sans avoir recours au fantastique, le récit bascule dans l'horreur et le sanglant, non pas dans le gore, que je n'aime pas, ne voyant pas l'intérêt pour moi de lire des atrocités longuement détaillées !

Et vous ne saurez rien d'autre de ma part !!

Une ambiance “Délivrance” mais sans eau ! Je connaissais l'auteur de nom sans avoir jamais rien lu mais maintenant je vais me pencher sur ses autres livres

#Traqués #NetGalleyFrance

Challenge Mauvais Genre 2022
Lecture Thématique Polar juin 2022 : Couvertures sombres
Commenter  J’apprécie          284
Heather 24 ans a épousé Tom, il est veuf et père de deux enfants, Owen et Olivia qui se remettent à peine du décès de leur mère. Déjà cela va être compliqué pour notre jeune belle-mère de se faire accepter. Pour détendre tout le monde, Tom qui est chirurgien orthopédiste doit assister à un congrès en Australie. Il emmène donc sa famille avec lui afin de détendre une atmosphère pesante. Les enfants pas encore contents veulent absolument voir les koalas.
Hop direction Dutch Island une île où réside une famille douteuse.
Dès leur arrivée, le pire va commencer..

J'ai eu beaucoup de peine à avancer, c'était trop long.
Je me suis trouvée face à trop d'exagérations que ce soit avec les personnages ou avec les situations. Pourtant, je suis une lectrice large d'esprit mais le côté Wonder woman de Heather m'a exaspérée au plus au point.

Il faut reconnaître que c'est écrit avec dynamisme.
Il y a des passages soulevant l'époque de aborigènes, la ligne noir ou Black War expliquant le conflit avec les colons m'a beaucoup plu.

Tu as toujours quelque chose qui arrive, l'auteur a cette imagination pour vous séduire vous fan de thrillers pur et dur. Là, je me rend compte que je ne le suis pas, il me faut quelque chose en plus.

L'écriture est très cinématographique mais attention ce n'est pas crocodile Dundee et c'est peut-être cela qui m'a manqué, un peu de voyage avant les horreurs.

Pourtant j'étais prête avec mon sac à dos afin d'embarquer pour l'Australie. j'avais même été briefé par l'aventurier Mike Horn pour vous dire que j'étais au top de ma forme.
Mais vu l'accueil inhospitalier, je préfère de loin ma p'tite belgique.
Un rendez-vous manqué arrive et plusieurs facteurs peuvent entrer en compte. Vous êtes la seule personne à ressentir… personne ne peut le faire pour vous alors lisez...
Commenter  J’apprécie          275
Lors d'un congrès de médecins en Australie, un père de famille emmène ses deux enfants et sa nouvelle épouse pour qu'ils puissent profiter un peu de ce beau pays, leur offrant ainsi, par la même occasion, de petites vacances loin de Seattle.

Mais pour une famille qui devait se prélasser sous les rayons du soleil, assouvir une soif de connaissance du peuple aborigène et tout simplement apprécier la faune locale, l'aventure tourne au cauchemar. Un malheur en entraînant un autre, leur malchance - et quelques mauvais choix - risque de leur coûter la peau.

Très bien construit du début à la fin, ce roman trépidant ne laisse aucun répit au lecteur, qui tente de suivre au pas de course ses personnages...traqués.

Le récit est plausible - quoiqu'effrayant ! - et j'ai beaucoup aimé le personnage principal, Heather, celle qui joue le rôle de la belle-mère, masseuse de profession. Séparée du mari (Tom) par les événements, c'est elle qui devra protéger les enfants, Owen (12 ans) et Olivia (14 ans). le courage et l'ingéniosité dont elle fait preuve en font un personnage solide, admirable. J'ai bien apprécié également la présence du couple de touristes Hollandais, sexagénaire, qui sans le vouloir, se retrouve empêtré dans la même galère. C'est l'expression qui le dit: "Être au mauvais endroit au mauvais moment"...Donc, il y a plusieurs protagonistes, d'âges variés, et personne n'en sort indemne.

Tout est finement pensé, bien orchestré, dépourvu de temps morts ou de redondances. Rien qui n'ait pas sa raison d'être. C'est pourquoi le lecteur a tant de difficulté à poser le livre...Parce que le temps passe fichtrement vite, lorsqu'on lit "Traqués" !

Il y a bien quelques moments où on se dit que la famille est "un peu trop chanceuse" ici ou là mais cela n'affecte en rien le temps de qualité passé à lire et puis, à travers ce dédale de péripéties, chaque moment de repos est bienvenu !

Une chose est sûre, on ne s'ennuie pas !
Si vous avez envie d'une lecture qui bouge, voilà de quoi vous distraire...Vous aurez chaud, vous aurez soif, vous croiserez bien quelques bestioles, aussi...mais les plus déplaisantes seront celles à deux pattes !
À peu près du même calibre que "La chasse" de Gabriel Bergmosser - mais quand même un brin moins violent - "Traqués" reste dans la catégorie des "thrillers efficaces au rythme effréné". Un thriller qui fait peur en même temps par son côté humain barbare.

Adrian McKinty, auteur irlandais, est un nom à retenir ! Ne manquez pas de lire les remerciements, section où il explique comment il a puisé cette idée de roman...
Commenter  J’apprécie          235
Une famille américaine recomposée: un père d'une quarantaine d'année veuf et médecin, sa fille, adolescente, son fils, TDAH, cachant un secret et sa nouvelle épouse, jeune femme de 24 ans, propulsée belle-mère, bien malgré elle. Lors d'un séjour professionnel en Australie, Thomas Baxter décide d'amener sa famille avec lui. Alors que les enfants sont d'infects adolescents capricieux, les voilà, tous les quatre partis à la découverte de la faune sauvage australienne. Ils vont découvrir un animal très sauvage : l'homme.

Sur une île privée, un banal accident de la route va déclencher leur pire cauchemar. TRAQUÉS, le roman porte bien son titre. Suspendus comme des bêtes, poursuivis dans la lande australienne de l'île, canardés comme du gibier, rien ne sera épargné à la petite famille.

Un thriller à 100 à l'heure. On tourne les pages à toute vitesse pour découvrir ce qui attend Heather, Olivia et Owen dans ce décor aride et sauvage australien. La chaleur y est insupportable, la survie ne tient qu'à un fil, pourchassés par 40 degrés à l'ombre, pas de nourriture, pas d'eau et seulement une mangrove boueuse pour se cacher.

Le décor est époustouflant, la nature sauvage de l'île est en toile de fond, à la fois ennemie et présence salvatrice. Un peu d'Histoire aussi avec des références aux tribus aborigènes, leur vie et leur génocide.

Si j'enlève une étoile c'est que contrairement à La chaîne, précédent roman de l'auteur, la thématique de survie en terrain hostile est un leitmotiv des thrillers.

Mais il est très bien écrit et vous passerez un moment de lecture, en apnée.

Fan de thriller ouvrez vite ce roman.
Lien : https://leslecturesdecallie...
Commenter  J’apprécie          180
J'avais adoré le livre "La chaîne" de cet auteur, et bien je crois que j'ai préféré Traqués !

Tom, ses deux ados et sa nouvelle femme Heather partent pour un voyage en Australie. Ils veulent oublier un peu Seattle et c'est l'occasion pour Heather de créer des liens avec les enfants de Tom. Arrivés là bas, le voyage se déroule bien, mais les enfants veulent voir des animaux plus exotiques...La famille est alors alpaguée par deux hommes qui leur proposent de venir sur leur île pour découvrir des koalas et des wombats...Les deux hommes sont étranges, très vite l'île semble hostile, mais surtout, un accident va plonger la famille dans l'horreur....Chacun va devoir puiser au plus profond de lui même pour pouvoir survivre...

Ce livre est redoutable, c'est un véritable page turner. le rythme est très soutenu, il y a beaucoup de rebondissements, un suspense permanent...Les personnages de Heather et des adolescents sont très attachants et la force qu'ils déploient impressionnante. On veut suivre l'histoire, voir si et comment ils pourront s'en sortir. Bref voilà la lecture haletante qu'il faut pour cet été !

PS : si vous avez lu et apprécié La Chasse de Gabriel Bergmoser ou Piège Nuptial de Douglas Kennedy, vous devriez apprécier ces livres et ne jamais partir en Australie...

Merci à Netgalley et à Fayard pour cette lecture.
Commenter  J’apprécie          170




Lecteurs (601) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2859 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..