AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bee Formentelli (Traducteur)
ISBN : 2070570371
Éditeur : Gallimard Jeunesse (15/09/2005)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Mon Histoire

Partage le journal intime
de Clotee, et vis avec elle
l'esclavage dans une plantation
de coton en Virginie.

" Dimanche de Pâques. Liberté.
C'est peut-être le premier mot j'ai appris
toute seule. Ici, les gens, ils prient pour la
liberté, ils chantent sur la liberté, mais pour
pas que Maître Henley connaisse leurs vrais
sentiments, ils appellent la liberté " c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Pixie-Flore
  30 juin 2018
"Je suis une esclave" est un roman historique écrit comme un journal intime. On y suit pendant quelques mois la vie de Clotee, jeune esclave de maison qui apprend secrètement à lire et à écrire.
J'ai d'abord eu du mal à entrer dans l'histoire. A travers les mots de Clotee, l'auteur plaçait le décor et les personnages doucement. de plus, Clotee s'exprimait d'une façon réaliste mais un peu difficile à comprendre parfois. Et puis progressivement je me suis laissée embarquée dans sa douloureuse histoire. Clotee est une battante, elle est intelligente et altruiste : on s'y attache facilement. Au fur et à mesure, elle découvre le monde en dehors de la plantation et de ses règles grâce au précepteur de l'enfant de son maître. Elle va notamment découvrir l'existence du mouvement abolitionniste et du "chemin de fer clandestin". C'est une histoire difficile mais nécessaire. Elle témoigne d'une période historique sombre et insensible qui a laissé encore aujourd'hui beaucoup de traces et de préjugés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Histoiredenlire
  27 juin 2015
Patricia C. McKissack s'est donc plongée dans l'histoire vraie de Clotee et a choisi de nous la faire connaître comme Clotee l'a fait elle-même : par le biais d'un journal intime. Clotee est une esclave mais son travail dans la maison de ses maîtres lui a permis d'apprendre toute seule à lire et à écrire. Or, c'est un secret qu'elle doit bien garder car elle pourrait être très sévèrement punie si ses maîtres venaient à l'apprendre. Les esclaves n'étaient pas autorisés à s'instruire, pour ne pas développer leur capacité de réflexion et donc leur désir d'évasion.
Clotee écrit de manière phonétique et selon son propre langage. On peine donc parfois à bien lire ce récit, on trébuche régulièrement sur les phrases, du moins au début ; on s'imprègne ensuite rapidement du style d'écriture de Clotee et on ressent d'autant mieux tout ce qu'elle veut nous transmettre. La jeune esclave décrit ainsi son quotidien dans la maison de ses maîtres, auprès des autres esclaves. le travail est difficile, les conditions de vie tout autant. Les maîtres s'arrangent pour faire miroiter de belles choses à des esclaves, prêts à dénoncer leur semblable pour un beau foulard, voire même la liberté ! Et puis, la violence envers eux est quotidienne.
Mais Clotee est une fille intelligente. En ayant appris à lire et à écrire, elle a considérablement développé son esprit critique. Elle lit les journaux qu'elle trouve chez son maître et apprend l'existence des abolitionnistes.
Je suis une esclave : journal de Clotee, 1859-1860 est donc à la fois le récit de vie d'une esclave sur une plantation de Virginie et la reconstitution d'un contexte historique précis et très bien documenté, alors que l'abolition de l'esclavage se précise.
Quelques pages à la fin du livre apportent justement des précisions sur la vie en Amérique en 1859 et la guerre de Sécession qui s'annonce.
Lien : http://www.histoiredenlire.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
marthevelghe
  19 juillet 2017
En 1859 Clotee a douze ans elle est esclave dans une plantation de coton de l'état de Virginie, elle apprend à lire et à écrire en cachette, grâce au fait qu'elle est chargée d'éventer le jeune fils de la maison pendant ses leçons .
Elle va découvrir en prenant énormément de risque la lutte qui commence pour l'abolition de l'esclavage.Cette collection sous forme de journal/biographique nous apprend la vie dans d'autres époques .A chaque volume set joint un dossier documentaire très intéressant.
Commenter  J’apprécie          20
MLClerc
  05 février 2018
Ce journal est vraiment un journal intime, avec des détails précis sur les périodes, qui nous plongent dans l'atmosphère des esclaves et de leurs maîtres dont la cruauté n'est plus à décrire. Clotee a appris à lire et à écrire, aux dépens de son maître qui doit surtout rester dans l'ignorance de ce fait.
Le style d'écriture est au départ très déconcertant, car Clotee écrit comme elle parle, avec des fautes de syntaxe et de grammaire. Mais une fois qu'on est dedans, on découvre ses émotions, sans que le ton soit une fois plaintif. Une espèce de résolution qui fait mal à l'âme mais qui fait réagir aussi.
C'est un récit qui se lit très vite, accessible dès le début de l'adolescence.
Commenter  J’apprécie          00
Moustache-de-Suie
  04 octobre 2014
Un journal très, très bien écrit, développé, formé. On y suit progressivement la vie de Clotee et des siens ; bien sûr, il faut s'adapter à la langage qu'elle applique, s'habituer aux personnages...Mais l'histoire, une fois comprise, est vraiment passionnante, et accrochante ! On ne peut décoller les yeux de ce livre qui nous fera frissonner, sauter de joie ou pleurer.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore   28 juin 2018
Et quand il ordonne de faire ci ou ça, mieux vaut obéir, sans quoi, gare à son fouet ! Mais j'ai compris qu'il peut pas me dire ce que je dois penser et sentir et connaître - il peut bien me regarder chaque jour, il peut pas voir qu'est-ce qu'y a dans ma tête ; peut pas voir ce qu'y a ladan. Personne, il peut.

[p10]
Commenter  J’apprécie          20
lilou10lilou10   14 mai 2015
Faut vraiment je suis très, très prudente, pasqué si mon maître découvre l'affaire, il me fouettera, sûr!
Commenter  J’apprécie          20
lilou10lilou10   14 mai 2015
là, je peux laisser mes larmes tomber comme la pluie et raconter ma tristesse à la lune
Commenter  J’apprécie          20
lilou10lilou10   14 mai 2015
Les mots c'est magique.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : esclavageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1440 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre