AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Tatooa


Tatooa
  16 mai 2018
Après un départ un peu laborieux, j'ai beaucoup aimé.
D'ailleurs je suis assez épatée que ce soit une femme, parce que son personnage principal est un homme, et il est drôlement bien fait !

Donc au début, c'est lent, j'ai un peu peiné à avancer, mais Cazaril est attachant, du coup ça se lit quand même facilement.
A partir du moment où les deux enfants royaux Iselle et Teidez sont rappelés "à la capitale" près du roi, là ça devient beaucoup plus prenant (je crois que c'est à peu près vers la page 150).
Iselle, Betriz, Teidez prennent de l'épaisseur, Cazaril aussi (même s'il n'en manquait déjà pas), et on voit mûrir Iselle à la vitesse grand V, sous la houlette de ce tuteur/secrétaire pas comme les autres, qui ne lui cache pas grand chose de ce qu'il pense, lui dépeint la guerre pour ce qu'elle est, lui apprend à réfléchir, à se méfier des courtisans et des flatteries, au contraire de celui de Teidez qui n'arrive plus à le gérer, une fois "dans le grand bain" !

S'ajoute à cela une ambiance ésotérique, qui vire peu à peu au mystique, assez bien travaillée et brossée, avec un panthéon bien caractérisé, qui soutient la cohérence du monde et la profondeur des personnages. Umegat, notamment, le "valet du zoo", lol, est très intéressant dans ce registre.

On saupoudre abondamment de corruption, de complots, d'avidité du pouvoir, de gens biens et d'autres beaucoup moins, d'un zeste de malédiction, et ça donne un beau foutoir, où un gars altruiste comme Cazaril ne peut qu'être fort mal vu par le reste des lèche-bottes de la cour.

Le seul truc qui m'a un peu dérangée (mais sans plus, hein), c'est les termes soit-disant "exotiques", genre royse et royesse, provincar, je vois pas ce que ça ajoute par rapport à prince et princesse, seigneur, etc... M'enfin bon... C'est un petit délire d'auteur qui se pardonne aisément, tant tout le reste est formidablement écrit ! (et traduit).

Edit : j'ai oublié de dire qu'on peut très bien ne lire que ce tome 1, il se suffit à lui-même ! Ce qui est très bien pour moi pour l'instant ! :)
Commenter  J’apprécie          270



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (27)voir plus