AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 225325830X
Éditeur : Le Livre de Poche (02/05/2019)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Sur les traces d'un tueur terrifiant et calculateur Pendant plus de dix ans, un mystérieux prédateur a terrorisé la Californie. Après une série de plus de cinquante agressions sexuelles et dix meurtres, il a disparu sans laisser de trace, échappant ainsi aux nombreuses forces de police mobilisées pour l'arrêter. Son mode opératoire était d'une efficacité redoutable. Après avoir choisi une victime, il pénétrait chez elle en son absence et étudiait ses habitudes, puis... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  25 septembre 2018
Et je disparaîtrai dans la nuit de Michelle McNamara m'a été envoyé par les Editions Kero et net galley, que je remercie. J'avoue, j'avais zappé de le chroniquer !
L'auteure nous emmène avec elle sur les traces d'un tueur terrifiant.
Pendant plus de dix ans, un mystérieux prédateur a terrorisé la Californie. Après une série de plus de cinquante agressions sexuelles et dix meurtres, il a disparu sans laisser de trace, échappant ainsi aux nombreuses forces de police mobilisées pour l'arrêter. Son mode opératoire était d'une efficacité redoutable. Après avoir choisi une victime, il pénétrait chez elle en son absence et étudiait ses habitudes, puis revenait pour l'attaquer dans son sommeil, l'aveuglant avec une lampe torche avant de la violer.
Michelle McNamara est revenue sur cette affaire trente ans après les faits. Les affaires n'ont jamais été résolues, et elle a décidée de trouver qui était l'auteur de ces faits ! Elle a pris des notes, est revenue sur les différentes affaires et a accompli un vrai travail de fourmi.
Malheureusement, elle est décédée avant de résoudre tout ça. À l'initiative de son mari , deux enquêteurs ont repris le flambeau et achevé Et je disparaîtrai dans la nuit, rendant ainsi hommage à son travail acharné. Et nous avons donc le fin mot de cette histoire, deux ans après la mort de l'auteure.
Et je disparaîtrai dans la nuit est un livre qui m'a beaucoup plu. J'apprécie de lire ce genre d'ouvrage de temps en temps et j'ai trouvé celui ci très bien ficelé.
Bravo à l'auteure et à ceux qui ont repris ses notes pour le travail de recherche effectué.
J'ai apprécié ma lecture et je mets quatre étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Electra
  24 juillet 2018
Décidément les récits d'investigation deviennent une obsession chez moi ! En fait, j'avais déjà repéré ce récit depuis longtemps. Car l'enquête minutieuse de Michelle McNamara sur ce violeur et tueur en séries qui a sévi dans le nord de la Californie dans les années 70 et 80 sans être jamais arrêté a aidé la police à reprendre l'enquête. J'ai su à travers les réseaux sociaux que l'homme avait été arrêté mais j'ai refusé d'en lire plus. J'avais très envie de lire le récit de cette écrivain et journaliste d'investigation à l'occasion de la sortie de son roman. C'est chose faite !

Michelle McNamara m'a fait penser immédiatement à l'auteur de True Crime Diary, James Renner. Tous deux ont perdu une voisine, assassinée. Michelle avait 14 ans lorsqu'une jeune voisine âgée de 24 ans a été brutalement assassinée alors qu'elle faisait son jogging. Michelle a toujours écrit mais ce crime odieux va déclencher chez elle un intérêt pour ces meurtres non résolus. Michelle devient auteur et décide de créer un blog sur ces criminels qui n'ont jamais été arrêtés, True Crime Diary. Elle entend alors parler de cet homme qui de 1976 à 1986 a terrorisé toute la Californie. L'homme a commis plus de cinquante agressions sexuelles (une majorité de viols) et plus de dix meurtres. Puis il a disparu totalement de la scène. A l'époque, l'ADN n'existe pas, aucun fichier national ou d'Etat n'existe. Les enquêtes sont menées indépendamment dans chaque comté et les policiers ne partagent pas leurs fichiers. Il faudra attendre dix ans de plus pour qu'on fasse le lien entre le violeur et l'assassin. Celui qui violait les jeunes femmes et mères de famille était le même homme qui assassinait des couples après avoir violé la femme et volé des objets fétiches dans la maison.
Lorsque l'ADN prouve définitivement qu'il s'agit du même homme, celui-ci a disparu. Surnommé l'Original Night Stalker (le harceleur de nuit original, car ses crimes ont eu lieu avant un autre violeur en série célèbre) puis the East Side Killer car il tuait à l'est de la Baie de San Francisco, fut finalement surnommé le Golden State Killer par Michelle. Golden State étant le surnom de l'Etat de Californie. le livre propose au début une carte avec l'emplacement et les dates de tous les crimes.
Les crimes ont été oubliés, les inspecteurs sont partis à la retraite ou changé de voie, les preuves ont parfois été détruites car il y a prescription. Trente ans ont passé. La majorité pense qu'il a arrêté suite à son arrestation pour un autre crime ou qu'il est décédé depuis. Mais Michelle pense autrement. Après tout, l'arrestation récente d'un autre tueur en série près de vingt-cinq ans après son dernier crime l'a fait réfléchir. L'homme, identifié à cause de son ADN, a expliqué l'arrêt de ses crimes par son mariage. Tout simplement. Se pourrait-il que le Golden State Killer soit toujours vivant ?
Et comment rendre justice à ces nombreuses victimes ? Il pénétrait facilement dans les maisons, violait les femmes et restait des heures à l'intérieur. Il fouillait, volait, discutait et à chaque fois il mangeait. Une assurance telle que les inspecteurs avaient du mal à croire qu'il pouvait s'agit d'un seul homme. Un homme qui montrait aussi l'opposé avec des signes de faiblesse : il pleurait souvent après le viol, bégayait, tenait parfois des discours incohérents, et semblait très en colère. Il tuait ses victimes avec des objets trouvés sur place (chandelier, bûche…) il les frappait violemment. Il utilisait rarement son arme, uniquement lorsque les hommes ont tenté de se défendre. Il a commencé par violer des femmes seules, puis s'en est pris à des couples. Michelle n'est pas la seule à vouloir élucider cette enquête. Elle découvre sur Internet des forums où elle rencontre d'autres passionnés. L'un d'eux, surnommé The Kid va pouvoir dresser un portrait précis des habitudes du tueur, de ses mouvements, et en comparant le calendrier des universités, établir qu'il le suivait comme il se déplaçait en suivant des routes principales.
Michelle va consacrer des mois, des années, des nuits entières à sa recherche. Elle va aller sur les lieux, rencontrer tous les inspecteurs liés de près ou de loin à l'enquête, rencontrer des victimes ou des proches. Tout au long de son enquête, elle note tout, rédige, et publie des articles sur chaque avancée. Michelle dresse non seulement un portrait saisissant de la société californienne (la croissance démographique, l'époque post-hippie) et le fonctionnement très aléatoire de la police de l'époque avant de la révolution venue avec l'ADN et les logiciels partagés des empreintes génétiques (le fameux CODIS), créé et financé par le frère d'une des victimes du Golden State Killer.
A sa parution, le livre a été classé n°1 des ventes. Michelle avait commencé ce livre, espérant faire relancer l'enquête. Et l'une des pistes proposées était la bonne. Mais Michelle ne l'aura jamais su. Elle est décédée subitement avant d'avoir fini le livre. A la demande de son mari, deux enquêteurs (dont l'amateur, The Kid) ont repris le flambeau – ils se sont servi des centaines de notes de Michelle, de ses articles publiés, de ses brouillons et de leur propre connaissance de l'enquête pour achever ce livre et rendre hommage au travail acharné de cette jeune femme.
J'ai délibérément souhaité ne pas rechercher d'informations sur le tueur en lisant ce livre et je vous conseille de faire de même. Cela a rendu ma lecture nettement plus intéressante. Comme James Renner, Michelle a ce trait de caractère obsessionnel qui me fascine. L'homme allait et venait, était souvent repéré mais jamais inquiété. Pourquoi ? Les gens se rappelaient tous avoir senti « une présence », avoir trouvé une porte ouverte, des traces de pas dans leur jardin, mais étrangement peu s'en étaient inquiétés. Et soudainement des quartiers entiers ont plongé dans la peur…
Reçu dans la cadre de Masse Critique.
Lien : http://www.lanuitjemens.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ophelien
  26 juin 2018
Merci à l'éditeur et à Babelio pour l'envoi de ce livre ! J'en avais entendu parler récemment car il y'a eu une avancée majeure dans cette affaire et je souhaitais en savoir plus sur l'histoire du Golden State Killer.

Il est responsable d'une dizaine de meurtre et d'environ une cinquantaine de viols. Il n'avait jamais été arrêté jusqu'en avril 2018. Ce livre est le livre d'une passionnée de faits-divers qui n'aura pas survécu jusqu'à l'arrestation de l'homme. du coup on lit ici toutes les pistes qu'elle a suivies, elle nous raconte sa façon de procéder, son obsession pour cet homme insaisissable qui a effrayé plusieurs quartiers californiens dans les années 70 et 80. Elle nous décrit un homme patient, qui devient de plus en plus sûr de lui : espionnant les gens la nuit, puis pénétrant chez eux pour voler des affaires personnelles. Puis des viols, horribles, répétés, jusqu'aux meurtres barbares. Qui est-il ? Comment peut-il continuer ses méfaits alors que des dizaines de témoins sont encore en vie ? Une chasse à l'homme incroyable mais impossible d'y mettre la main dessus. L'obsession de toute une vie pour l'auteure et tous les enquêteurs qui se sont penchés sur l'affaire.
Maintenant je vais parler du livre en lui même. Si on saisit bien le contexte (années 70/80, description détaillée des quartiers, de l'ambiance à l'époque) on se perd un peu niveau chronologie. le livre est divisé en chapitres avec différentes années mais pas de façon chronologique ce qui fait qu'on s'y perd. On fait parfois des bonds dans le passé, puis d'un suspect à un autre. J'ai trouvé le tout confus et j'aurai préféré quelque chose de plus rigoureux et méthodique. On navigue en fait dans la vie de cette dame fascinée par cet homme cauchemardesque puis dans des détails sordides, puis dans des remises en question sur son identité et tout cela devient un peu décousu.
Dommage car c'est une histoire fascinante pourtant et qui a trouvé son issue que très récemment !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lalitote
  18 juillet 2018
Je remercie Babélio pour l'envoi de ce livre dans le cadre de l'opération Masse Critique. En premier lieu une superbe introduction écrite par la reine du thriller Gillian Flynn et un épilogue très touchant rédigé par le mari de l'auteure. J'appréhendai pas mal ma lecture de ce livre parce que je craignais un côté trop trash avec des détails horribles. Pourtant, le tueur a finalement été appréhendé après tant d'année cela a suffisamment attisé ma curiosité pour vouloir en savoir plus sur le contexte et l'histoire. Les faits sont terribles d'autant plus que son auteure n'a pas vécu assez pour voir l'arrestation du coupable sur qui elle n'a cessé d'enquêter. La voix de Michelle McNamara possède une force et on sent derrière tout le dévouement que cela suppose. Son style est percutant et convaincant alors qu'elle nous relate des faits réels. A chaque victime son chapitre, avec sa propre histoire dévoilant qui elles étaient avant de croiser la route de ce sérial killer, le tout traité avec beaucoup de respect et d'attention. Moi qui ai l'habitude de lire des policiers/ thrillers, le monde réel m'a paru dépasser de façon brutale la fiction. le seul reproche à ce livre qui se lit comme un page-turner c'est son côté confus, il ne respecte aucuns code. Pas de chronologie, énormément de personnages tant au niveau des victimes que des enquêteurs et même avec le tueur on se rend compte qu'il y en a plusieurs qui sévissent parfois dans les mêmes états et dont les signatures se recoupent. On se retrouve face à une accumulation de preuves alors que le tueur cours toujours sur plus de dix ans sans que rien ne viennent l'arrêter. On comprend l'obsession de Michelle McNamara qui se transforme en quête effrénée avec la création d'un blog dédié. Heureusement, les années passant, la science fait des progrès et bientôt les tests ADN nouvelle génération parleront. Sa façon de présenter les victimes ayants survécues, les enquêteurs est impressionnante, il s'y mêle compassion et compréhension. Elle va reconstituer un puzzle pièce par pièce, c'est plus de 50 cas pour lesquels elle ne lésine pas à partager tout ce qu'elle a récolté dans les moindres détails. Il m'a fallu tout au long de ma lecture revenir encore et encore sur la page 9 celle des personnages car y apparaissent, les victimes de viol, les victimes de meurtres et la liste des enquêteurs partant de là, on perçoit le travail gigantesque qu'il a fallu mettre en oeuvre pour attrapé le tueur mais aussi pour mettre en page se livre bouleversant. Bonne lecture.

Lien : http://latelierdelitote.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Chabe37
  07 août 2019
Livre découvert suite à l'écoute d'un podcast sur les tueurs en série. L'auteure est très bien documentée, elle en fait presque d'ailleurs sa raison d'être et met un point d'honneur à résoudre ce "cold case", on le sait elle n'aura pas cette chance car elle est décédée avant que le tueur présumé soit enfin découvert. Un récit simple et efficace. Les techniques étant beaucoup moins évoluées dans les années 80, la traque fut plus complexe.
Un bon livre documentaire.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Chabe37Chabe37   21 juillet 2019
Une scène de crime doit être étudiée rapidement et elle est toujours à deux doigts de se détériorer. La moindre personne qui y pénètre est susceptible de la contaminer.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : tueur en sérieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Michelle McNamara (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1709 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre