AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070348059
Éditeur : Gallimard (15/11/2007)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Vous êtes tous ici parce que vous êtes accroc à une chose ou une autre.
Je vais vous expliquer comment ne jamais vous laisser piéger. Ecoutez-moi. c'est simple : lundi alcool, mardi cocaïne, mercredi haschich, jeudi amphétamines, vendredi héroïne, samedi ecstasy, dimanche LSD, Noël et jours de fête quartier libre, morphine, éther, mescaline, tout ce que vous voudrez, avec ce régime, pas d'accoutumance. " Jean ne sourit plus du tout. La tentative de désintoxic... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
babchic
  05 octobre 2011
'Tangage et roulis' n'est autre que la traduction littérale de 'rock'n' roll', dont le rythme traverse d'un bord à l'autre ce récit. Ce titre évoque aussi l'ambiance agitée de cette histoire d'une cure de désintoxication alcoolique qui, disons-le d'emblée, sera un échec cuisant. Mais bien plus pour le thérapeute que pour le patient... Tout commence (très mal) par une séparation violente du narrateur d'avec sa femme. Fou de colère, il brûle les vêtements de l'infidèle... ce qui lui vaut d'être interné illico à Sainte-Anne. Pour sortir de l'institution psychiatrique, il s'engage à entreprendre une cure de désintoxication, mais pas à Paris : à Montréal... A son arrivée, il retrouve son vieux pote musicien Charly Won et décide que l'essentiel est de vider les verres de l'amitié... La cure peut attendre... Il se décide tout de même à entrer en clinique, mais ne tarde pas à quitter les lieux quand il se rend compte premièrement, qu'il passe son temps à s'en évader pour aller boire, deuxièmement, que ladite clinique est la vitrine officielle d'une secte déjantée... Scandale, ruine de l'établissement et dépression profonde de son directeur...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
steph42
  16 novembre 2015
le récit d'une tentative de cure de désintoxication au Quebec.Quelques scènes savoureuses mais le tout reste superficiel et complaisant
Commenter  J’apprécie          50
pikkupaa
  12 août 2012
Pour citer David McNeil il faut inventer des endroits où placer des points. Ce type doit être un incontrôlable bavard ou se venge sur papier d'un mutisme de timide. Nos yeux courent, affolés par d'interminables phrases et ne sont pourtant jamais essoufflées grâce au rythme de musicien (de magicien !) que McNeil impose. Tangage et Roulis, comme les autres romans de cet auteur que j'ai lu, rebondit littéralement d'histoires rocambolesques en petits morceaux de poésie avec une délicieuse odeur, légèrement surannée, de pure liberté.

Lien : http://paamuna.blogourt.fr
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
pikkupaapikkupaa   12 août 2012
Nous on aimait les jeans et les tee shirts blancs comme ceux de James Dean dans la fureur de vivre, à grand renfort de gel on lissait nos cheveux, les ramenant en bec assez bas sur le front, passant notre temps à nous regarder dans les glaces, les vitrines et les rétroviseurs, le peigne à la ceinture de nos Levi Strauss, les denim favoris de nos modèles d'alors, les motards Hell's Angels qui dévastaient les villes en Harley Davidson : Davidson, Levi, Strauss, ces terreurs xénophobes à insignes nazies ne savaient sans doute pas lire les étiquettes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
grandcaffegrandcaffe   06 janvier 2019
Quand j'ai entendu ce maudit téléphone toute la gare de Villeneuve-Saint-Georges s'est soudain mise en route sous mon crâne, la prochaine fois j'irai dans un autre hötel, ici, c'est invivable, les entraîneuses sont moches, la sonnerie est trop forte et le minibar vide.
Commenter  J’apprécie          10
grandcaffegrandcaffe   06 janvier 2019
Il était certain qu'en six semaines on pouvait effacer trente années de futaille, des rosés du matin aux liquoreux du soir, du gamay de Dimay au mâcon de Prévert, des Pipermint-jet des gainsbars de Gainsbourg aux bourbons d'Old Blues Eyes, j'oublie volontairement de citer Nougaro, Blondin,Champion Jack et Boby Lapointe, par peur de devoir, quand je traverserai la vallée du Styx, payer une tournée beaucoup trop générale, ou alors il faudrait commencer par inviter Noë.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de David McNeil (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David McNeil
DAVID McNEIL - HOLLYWOOD (AVEC LES CHANTEURS MASQUES)
autres livres classés : RécidivesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15068 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre