AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de BOOKSANDRAP


BOOKSANDRAP
  21 octobre 2019


J'ai franchement passé un super moment de lecture ! #murder est une histoire parfaite pour cette période d'Halloween. du suspense, de la tension, un soupçon d'horreur et beaucoup d'hémoglobine… pour un cocktail explosif et meurtrier. J'ai vraiment adoré. du moins la première partie du roman. C'est addictif et original. le fait de tourner cette télé réalité qui peut être suivie par le public et qu'ils puissent commenter, suivre les meurtriers 24h sur 24 est absolument glaçant. J'ai beaucoup aimé également qu'on aille plus loin que ça. Ce n'est pas un simple huis clos. À Alcatraz 2.0, les meurtriers et notre héroïne vivent librement sur l'île. Ils ont une carte de crédit, travaillent, suivent des règles. Tout en essayant d'échapper aux autres habitants qui veulent leur peau. C'était hyper ingénieux et prenant. Je n'arrivais pas à m'arrêter de le lire.
Un autre point positif au roman c'est qu'on rentre tout de suite au coeur de l'histoire.


Dès les premiers chapitres on se réveille aux côtés de Dee. Son procès à été vite expédié. La sentence est tombée. Elle se réveille sur l'île. On comprends de quoi elle est accusée. On découvre ce qui sera désormais son quotidien. Et c'était tout simplement terrifiant. Cette île où tout est permis. Où chaque minute risque d'être la dernière. Ce n'est pas un roman qui fait peur en soi. C'est plutôt l'ambiance et le risque de tous les instants qui rend l'atmosphère pesante et dangereuse.
Il y a une vraie tension tout au long du roman. On est tout le temps sur nos gardes. À tout moment un meurtrier pour s'en prendre à Dee et tenter de l'assassiner, le tout retransmit en direct dans le monde entier.
J'ai beaucoup aimé le fait que ça soulève énormément de questions sur le bien et le mal. Sur la banalisation de la violence et surtout sur le fait de faire justice sois même. Ce ne sont pour la plupart que des adolescents et ils sont confrontés à énormément de violence, allant même jusqu'à être résigné de mourir.


Et pourtant il n'y a pas eu que du positif durant ma lecture. Dans le dernier quart du roman, l'auteure prends une direction vraiment particulière. On nous révèle certaines infos qui ne m'ont absolument pas convaincue. On mêle le passé de Dee à son présent et ce n'est pas forcément quelque chose qui m'a plu. le problème n'est pas l'écriture qui est plutôt agréable, j'ai bloqué notamment sur les révélations finales et le fait que ce qu'on termine par apprendre est tellement surréaliste à mon sens que ça en devenait légèrement grotesque.
Malgré une fin qui ne m'a pas séduite, j'ai tout de même passé un bon moment. En tournant la dernière page du roman j'ai tout de même un sentiment plus que positif. C'était divertissant, addictif, terrifiant et plutôt bien foutu si j'omets les 100 dernières pages.



Lien : https://booksandrap.wordpres..
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (6)voir plus