AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2367406367
Éditeur : Scrineo (25/10/2018)

Note moyenne : 4/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Une enquête au cœur d'un Berlin underground, menée par deux héros atypiques et décalés. Urban fantasy et rock'n roll.
Berlin est une grande ville.
Harley King est un grand détective.
Ses clients, les Toffer, sont une grande famille.
L'affaire, elle, pourrait se réduire à de sordides questions d'héritage. Mais à la nuit tombée, une créature cauchemardesque assassine.
Enquêteurs du paranormal, Harley, son ami Nosfe et la médium M... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
UnKaPart
  26 octobre 2018
Il a un prénom de mobylette et un nom de roi. Il n'en est pas pour autant le fils caché de Stephen King et Harley Queen.
Mesdames et messieurs…
Harley King !
Sous vos applaudissements.

Pour le coup, Mc Spare ne me facilite pas la tâche et je l'en remercie : chronique compliquée égale chronique pas ennuyeuse (ou ennuyante, paraît qu'il y a deux écoles) à préparer.
Pas simple de parler du personnage principal sans spoiler la kyrielle de détails qui font sa richesse, disséminés tout le long du roman. Il s'appelle Harley King (pour ceux qu'auraient toujours pas compris) et il est “détective de l'invisible”, c'est-à-dire qu'il enquête sur des affaires liées au paranormal. Comme le Port-Salut, c'est marqué dessus, en gros sur la couv'.
Un de ces personnages comme on aime en croiser dans les romans d'aventure : courageux, malin… et espiègle. À l'image de son pote Nosfe. Qu'on se rassure, si les membres du binôme d'enquêteurs partagent le même état d'esprit, leurs caractéristiques, comportements, gimmicks et petites manies les différencient pour créer deux personnages bien distincts. Unis et complémentaires. Un duo de potes, dont l'énergie et la synergie donnent une pêche d'enfer à cette aventure.
Le duo devient trio avec le renfort de miss Jade, médium de son état, qui a la chance (?) de connaître Patrick Mc Spare, également romancier dans l'univers du roman (p.82 pour ceux qui ont le bouquin sous la main). La référence m'a fait marrer. Rien que pour le côté un peu gonflé de l'auto-citation. Et puis on sait tous que chaque auteur glisse une part de lui dans le texte, les personnages, les thèmes… Bon ben là, Mc Spare a tout mis d'un coup (phrase à ne pas sortir de son contexte, svp). En plus, le clin d'oeil n'a rien de gratuit, il se justifie par la création d'un pont entre les oeuvres et les univers (Les Héritiers de l'Aube et Les Haut-Conteurs). Bien vu, l'aveugle, d'avoir mixé réalité et fiction.

Où ranger Harley King ? Ce blog étant un lieu de bienséance et de bon goût, on fera l'impasse sur la première réponse qui vient à l'esprit.
En version courte, on rangera Harley King en polar d'urban fantasy.
En version longue, le roman touche à une tripotée de genres. Moi qui adore les mélanges, pour le coup, je suis servi !
Certains personnages baignent dans le surnaturel, donc fantasy. D'autres croient vivre dans un monde tout ce qu'il y a de plus rationnel, jusqu'à la rupture marquée par l'apparition de la “créature cauchemardesque” mentionnée en quatrième. Donc là, plutôt fantastique. Logique pour de l'urban fantasy qui le plus souvent hybride les deux F.
L'enquête menée par Harley et ses comparses relève, elle, du polar, avec son lot de meurtres, indices, déductions, interrogatoires… L'atmosphère lorgne à l'occasion vers le cousin thriller, pour la tension narrative et le suspense. Au confluent des deux, un contexte sombre et une ambiance roman noir, avec bas-fonds, pègre, prostitution sans que la lecture vire à l'épreuve anxyogène. Mc Spare jongle avec dextérité entre ce versant dark et les bouffées plus légères offertes par les facéties de Nosfe et Harley. Là encore sans excès qui tournerait à la pantalonnade et à l'humour pouet-pouet. Mariage réussi entre sérieux et décontraction.
Pour boucler sur les genres, il flotte aussi sur l'ensemble un vent d'aventure propre au roman… euh… ben… d'aventure (and the Lapalissade Award goes to Un K à part).
Plus un petit quelque chose hérité de l'univers des super-héros. Pas un hasard, Mc Spare est aussi scénariste et dessinateur de BD. Ici, pas de collants en Lycra, super-pouvoirs radioactifs ou gadgets pour se sortir de chaque situation (et tuer au passage toute tension narrative). Encore une fois, mesure et modération pour proposer un état d'esprit plutôt que du pur comics. Ainsi comme les super-héros, Harley et Nosfe se définissent par leurs fringues (blouson de cuir rouge pour l'un, redingote noire pour l'autre) et certaines aptitudes “au-dessus de la moyenne” (sans grobillisme non plus). À défaut de Batmobile, ils ont leurs bécanes. Harley ne se sépare jamais de son Colt Python, un peu comme Captain America et son couvercle de poubelle étoilé. Un petit air de… sans tout à fait en être.

Alors après, c'est pas le tout de balancer des poignées d'ingrédients dans la marmite, encore faut-il pouvoir avaler la mixture. Faudrait pas que le lecteur s'empoisonne…
(Suspense…)
Ça passe crème ! L'ensemble fonctionne très bien. Chaque élément s'imbrique avec les autres pour bâtir un univers, une intrigue et des personnages qui tiennent la route. Rien ne semble forcé ou pas à sa place. Mc Spare combine les genres et les codes pour en tirer son monde à lui.
Ouvrage bien construit et bon moment de lecture au bout du chemin, Harley King a tout ce qu'il faut pour initier une série. J'espère bien le retrouver un de ces quatre dans une seconde aventure (Patrick et monsieur Scrineo, si vous m'entendez…).
Quand on a fini le tour des vampires, anges et loups-garous, une bonne pioche pour renouveler l'urban fantasy et varier les plaisirs.
Sacré bon bouquin.
“Vraiment de vraiment” comme dirait Harley.
Lien : https://unkapart.fr/harley-k..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ClaireDoc
  02 novembre 2018
Souriez, puis lancez-vous sans réserve dans ce polar fantastique.
Un duo de privés nous entraîne dans des aventures punchy et inquiétantes. Avec un ton plus léger et un propos plus grave qu'à l'accoutumée, Patrick Mc Spare nous livre un roman adulte détonnant. Plus léger car les dialogues savoureux donnent un bon rythme au roman. Plus grave par le fond sociétal : extrême richesse versus extrême pauvreté ; famille-panier-de-crabe, bas-fonds glauques de Berlin, réseaux proxénètes, bandes rivales, etc.
Le style est alerte et entraînant. La narration va à toute vitesse et l'on suit deux enquêtes parallèles (la traditionnelle et l'occulte). Les scènes d'action sont très visuelles. Par exemple l'incursion à la villa des Croates, digne d'un film à effets spéciaux, avec sauts de toits en toits, ruses diverses, ennemis assommés, effraction, atterrissage au milieu d'une fête morbide et arrosages de balles de part et d'autre. On peut dire qu'on en prend plein les yeux.
Le tandem Harley-Nosfe, les deux bons potes, à base de réflexions/vannes/bastons est génial. Harley est un héros « flamboyant » et « plus-que-perspicace ». Nosfe est plus inattendu, mystérieux et un brin poétique (en fait j'aimerais bien en savoir plus sur lui). Je suis fan de Miss Jade, l'héroïne par excellence, medium efficace, mais pas infaillible. Elle sait se battre et enquêter comme Lara Croft, dont elle est une sorte de version plus moderne et spirituelle. La jeune femme ne cesse de remettre à leurs places ses nouveaux amis qui tentent, maladroitement, de la séduire et a toujours le dernier mot. Dans le chapitre « un autre ailleurs » ; on en apprend un peu plus sur elle, et sur ses capacités.
La galerie des adversaires est très diversifiée : dans la famille Töffer, de la riche matriarche ou de son gendre raté, qui déteste-t-on le plus ? Garde du corps antipathique, avocat véreux, maître satanique de pacotille... Il y a le choix.
Je ne peux évoquer mon personnage préféré du roman sans spoiler :

Patrick Mc Spare n'a pu s'empêcher de nous faire faire une petite escapade historique (sa marotte), même dans un polar dit « urban fantasy » totalement contemporain ! 
Le livre est un bel objet, paru chez Scrineo. La couverture est à tomber. A noter une originalité : un cahier photo en fin d'ouvrage, présentant quatre personnages… Ces photos-illustrations concordent bien avec le prologue et l'épilogue, deux paratextes qui sont ici fictionnalisés. On ne peut en dire plus sans dévoiler un élément-clé mais il y a un brouillage entre les lignes traditionnelles réalité/fiction.
Pourquoi vous conseillai-je de sourire en introduction de cette avis de lecture ? C'est la manière de Harley de croiser les doigts avant une action périlleuse :
« C'est le moment de sourire à la chance…
— Je souris de toutes mes dents. »
Lien : https://lireetclaire.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Allison
  22 décembre 2018
Vous le savez si vous suivez un peu mes avis, j'apprécie les bouquins de Patrick McSpare. La fantasy historique (genre Mérovingiens) c'est vraiiiiment bien et il m'avait aussi agréablement surprise avec Aelfic, en low fantasy jeunesse. Je me suis donc dit banco pour son premier roman d'urban fantasy slash policier slash enquête paranormale. Eh bien sachez qu'on peut beaucoup aimer un auteur dans plein de genres et ne pas être conquis•e dans un autre. Je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire, comme si je n'arrivais pas à y croire. Et c'est le comble, vu le délire in and out pour nous faire croire que tout est vrai : la carte visite et les photos d'Harley, les mentions de Patrick McSpare lui-même dans le texte, l'épilogue, la page facebook... C'est drôle, ça donne envie de jouer le jeu, mais je n'ai pas accroché et j'en suis la première désolée.
Harley King est donc un détective de l'invisible, un enquêteur du paranormal, qui vient tout droit d'une dimension parallèle pour élucider des mystères avec son acolyte Nosfe. Les deux bonhommes sont assez désinvoltes, souvent à contre-courant et ils découvrent encore au cours de l'intrigue des particularités de notre monde, donnant lieu à des situations un peu incongrues limites comiques dans des situations très incongrues mais plutôt glauques et dangereuses. L'intrigue se déroule à Berlin, dans une famille riche et puritaine (et franchement antipathique) dirigée par une matriarche aussi gracieuse qu'un coup de pelle. Plusieurs membres de ladite famille sont décédés dans des conditions qui-ressemblent-à-des-suicides-mais-pas-trop et la matriarche est convaincue d'avoir affaire au diable en personne. Qu'à cela ne tienne, Harley et Nosfe vont essayer d'y voir plus clair en utilisant leurs talents d'enquêteurs et leurs capacités spéciales issues de leur dimension d'origine. Ils seront aidés par la ravissante Miss Jade qu'ils ne peuvent pas s'empêcher de draguer (SDLR*) parce qu'elle est belle et sexy mais enfin, bon, elle est surtout medium, badass et maligne.
L'enquête est sympathique. Très franchement, j'ai du mal à en parler parce que je ne suis pas du tout bon public des livres policiers et que je m'attendais à quelque chose d'un peu moins convenu en matière d'enquête. Là, on nous implique dans un entrelacs de mafias, réseaux de prostitution, vieux porcs et secrets de famille avec, oui, du surnaturel… mais sous exploité. Et c'est dommage, parce que c'est forcément ce que j'ai préféré. Et non seulement le gros de l'intrigue implique des trucs pas nets, mais ajouté au traitement des personnages féminins… Déjà, Miss Jade se fait constamment draguer par les deux héros et doit sans cesse leur rappeler qu'elle est méritante (SDLR), les domestiques n'ont pas de prénoms et sont appelées "la blonde" et "la brune" presque tout le long du livre, les riches héritiers fricotent avec des prostituées et il y a tout un passage où on ne parle d'elles qu'en les nommant qu'avec leurs couleurs de cheveux... (SDLR x10). Franchement, c'était un peu lourd. Surtout dans un bouquin ou l'essentiel de l'intrigue tournait autour des secrets de vieux libidineux.
J'aime en général beaucoup ce que fait Patrick McSpare mais je pense tout simplement que ce livre n'était pas fait pour moi. Il y a de bonnes choses : un duo sympathique qui fonctionne, un univers surnaturel intrigant, un rythme enlevé et un potentiel énorme pour une suite (ou une préquelle). J'ai vu de nombreux avis très enthousiastes que je vous encourage à aller consulter, sans parler de la page facebook d'Harley King lui-même !
* SDLR : soupir de la rédaction
Lien : http://allison-line.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Kenehan
  21 décembre 2018
"Harley King : Détective de l'invisible" se trouve être à la fois de l'urban fantasy à la française et la découverte d'un auteur relativement prolifique que je ne connaissais pas. Et au vu de la tournure de ce premier tome, des suites pourraient tout à fait s'envisager.
Harley King et son ami Nosfe sont des détectives spécialisés dans le surnaturel. Pas vraiment un choix, plutôt un coup du destin. Entre leurs origines extra-dimensionnelles qui leur confèrent certains dons dans notre monde, le fait que leur première affaire tournait autour du surnaturel et leur grand talent à la résoudre : la suite coulait de source. A ce duo vient se greffer la mystérieuse Miss Jade, une médium qui s'avèrera un atout non négligeable.
Si le début californien laissait présager une énième urban fantasy américaine, la richissime Doris Toffer nous rassure rapidement en engageant le duo de détectives pour résoudre une affaire de meurtres en Allemagne. Les genres fusionnent alors pour aboutir à une enquête mêlant intrigues familiales à la Agatha Christie, polar au coeur des nuits berlinoises et fantastique .
Si le récit est accrocheur en lui-même, je dois reconnaître avoir eu un peu de mal avec le style au point d'en fractionner ma lecture. J'ai beau y avoir longuement réfléchi, j'ai encore du mal à mettre le doigt sur ce qui m'a chiffonné, ce qui a coincé. de même, l'humour ambiant n'a pas tant que ça fait mouche. Mais que je sois passé à côté de cet aspect-là n'est finalement pas un vrai problème puisque le récit est divertissant.
Enfin, une mention toute spéciale au travail de Benjamin Carré qui offre à ce roman une couverture que j'aime beaucoup. Merci à Babelio et aux éditions Scrineo pour cette sympathique piqûre de surnaturel. Ah, et j'allais oublier la petite carte de visite d'Harley King livrée avec le roman qui est automatiquement devenue un marque-page plus que bienvenu et en parfaite adéquation avec le livre et ses clins d'oeil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lire-une-passion
  19 décembre 2018
À chaque sortie de cet auteur, il m'est difficile de passer à côté, parce que j'adore ce qu'il fait. Et il faut le dire : les teasing autour de ce roman m'ont grandement incitée à vouloir en savoir plus. Si j'ai trouvé quelques longueurs, dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment de lecture.
Harley King est un grand détective, mais pas comme les autres. Avec son acolyte Nosfe, ils parcourent les villes et pays à la recherche d'enquêtes qui traitent du paranormal. Alors, quand la grande famille Toffer les engage pour mener une enquête, ils ne se doutent pas un instant que cette dernière pourrait être plus dangereuse que prévu. Aidés par la médium Miss Jade, ils vont devoir faire preuve de ruse et de patience...
Avec ce roman, Patrick Mc Spare signe là une histoire particulière, qui sort un peu de ce qu'il écrit habituellement. Teinté d'humour et de dérision, ce roman est bel et bien différent de ce qu'on aurait pu lire auparavant. le duo de choc Nosfe/Harley promet de sacrés rebondissements, ainsi que des moments de rire. Pour ma part, je trouve qu'ils se sont parfaitement trouvés ! C'est le duo parfait pour mener ce genre d'enquêtes paranormales.
Et accompagnés par Miss Jade, l'aventure n'en est que plus fille. Si les deux hommes semblent parfois à mille lieux de ce qui se passe dans la réalité, Miss Jade est là pour les faire redescendre sur terre. Elle a un caractère vif et fort, qui d'elle une femme attachante. Elle a des convictions, parfois mises à mal par Nosfe et Harley (mais surtout Nosfe !).
Quant à l'intrigue, je dois dire qu'elle était très bien trouvée, malgré quelques passages que j'ai trouvés un peu longs. Néanmoins, l'auteur a, une nouvelle fois, réussi à se réinventer et à nous offrir une belle histoire prenante et surprenante par moment. Personnellement, je ne dirai pas non pour retrouver notre duo (trio ?) de choc pour d'autres aventures !​
​En résumé, un roman bien différent par le thème mais aussi le fait que l'auteur se soit lui-même inclus dans cette histoire par petites bribes. Humour, dérision et aventures sont au programme et vous promettent de jolis rebondissements ! À quand une nouvelle aventure de ces personnages si atypiques ?
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ClaireDocClaireDoc   01 novembre 2018
— C'est pour ça que vous avez proposé d'enquêter avec nous à Berlin ?
— Pas réellement, monsieur Nosfe. En fait, je trouve que vous possédez tous deux un charme fou et j'avais très envie de vous revoir, soupira miss Jade en effectuant une copie du fichier.
Quand elle releva les yeux, Harley et Nosfe la regardaient, souffle coupé et bouche ouverte.
— Respirez, messieurs. Je plaisantais, rectifia-t-elle avec un sourire en coin. Évidemment, l'aspect paranormal de cette affaire m'intéresse. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
UnKaPartUnKaPart   12 octobre 2018
Ils allaient se noyer dans des hectolitres de vin millésimé.
Une mort de luxe, d'accord. Mais une mort quand même.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Patrick McSpare (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick McSpare
Conférence Fées et autres créatures violentes ou séduisantes ? enregistrée aux Imaginales 2018 Avec Patrick McSpare, Sara Doke, Estelle Vagne et Fabien Cerutti
autres livres classés : surnaturelVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1581 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre