AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de ClaireDoc


ClaireDoc
  25 mars 2013
Le tome 3 des Haut Conteurs nous emmène dans la lointaine Forêt Noire, au domaine des Ravengen. A la recherche de Ruppert l'archiviste, nos amis Conteurs se trouvent malgré eux face à de nouvelles aventures terrifiantes. On retrouvera avec plaisir une bonne dose d'aventure, dont des passages secrets à dévoiler, des souterrains à explorer (évidement), des innocents à sauver, des monstres à éliminer et des méchants à confondre.

Le monstre dont il sera question n'est plus ici un vampire, mais un autre, toujours emprunté au bestiaire traditionnel. Tout d'abord nommé « la Malebête » par les villageois effrayés, nous comprenons peu à peu sa nature : loup-garou ou bête du Gévaudan.
Mais le véritable monstre n'est pas tant la bête que son créateur, le fou nommé « Masque d'Argent ». Ce puissant sorcier est un des personnages de « méchant » les plus riches. Tout d'abord il est clairement atteint de schizophrénie et ne fait pas la part des choses entre la réalité et son imagination. Atteint d'un traumatisme à la suite de la vision du massacre de celle qu'il aimait, il délire complètement. Elena joue ici le rôle de demoiselle en détresse lorsqu'elle est enlevée par le Masque ; ce qui par ailleurs donne à Roland l'occasion de montrer sa bravoure en se sacrifiant pour elle. le personnage du Masque d'Argent est ambivalent et on se prend de sympathie malgré sa lâcheté et sa folie. La révélation de son identité à la fin de l'histoire entretient cette ambivalence.
L'autre personnage de « méchant », celui que l'on adore détester, est celui de Ravengen, le sinistre Sire. Chez lui pas de sorcellerie, seulement les pires travers de l'être humain. Violeur, persécuteur et meurtrier, on n'attend qu'une chose, que son compte soit réglé. le but de Masque d'Argent n'est autre que de le faire souffrir et en terminer avec sa lignée (encore un élément qui le rend sympathique). Brutal et autoritaire il n'aura de cesse de vouloir se débarrasser des Haut-Conteurs qui s'intéresse de bien trop près à ses affaires.
Après une première conclusion, la mort du monstre et le départ du château maudit, reste encore quatre chapitres dans lesquels l'auteur s'en donne à coeur joie avec un feu d'artifice final (au sens propre...). le monstre est toujours en vie. Masque d'Argent est démasqué. le sorcier acculé, a créé une armée de Berserk, humains ensorcelés qui détruisent tout sur leur passage et font penser à des zombies. Un peu de poix et de feu ...

Ce tome est à part dans la série, sorte « d'épisode intermédiaire ». Lothar fait une apparition, mais est ici plutôt en observateur, et en tant que tacticien politique. Il n'y a pas en effet d'élément permettant d'avancer dans la conquête de pages du Livre des peurs. le but est plutôt d'aguerrir Roland et de le conforter dans sa position d'être exceptionnel (son combat avec « la bête dévoreuse » est prédit par une page du Livre).
La fin offre une ouverture alléchante «  Ton véritable voyage commence, Coeur de lion ! grogna la vieille femme»...
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (6)voir plus