AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226258557
183 pages
Éditeur : Albin Michel (25/02/2015)

Note moyenne : /5 (sur 0 notes)
Résumé :
Ces pages retracent la vie d’illustres soufis. Les dits du maître andalou Ibn ‘Arabî, du grand mystique Rûmî, ou encore de Râbi’a, cette femme poète du Xe siècle, sont autant de rappels des merveilles de l’islam, autant d’antidotes aux fausses prédications et aux simplifications meurtrières. La sagesse soufie se dit dans les fulgurances de paradoxes qui rudoient l’étroitesse de l’esprit et son aveuglement. Elle s’offre comme une exemplarité spirituelle qu’Abdelwahab... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
AuroraeLibriAuroraeLibri   28 avril 2016
Le soufi n'a pas peur de dépasser les frontières de sa communauté pour s'adresser et s'identifier à l'homme, tout homme; quelle que soit sa croyance ou son appartenance. Il se permet aussi de puiser la sagesse où elle se trouve. Il ne détermine pas l'être moral par la seule appartenance à l'islam.
Commenter  J’apprécie          80
AuroraeLibriAuroraeLibri   05 juin 2016
On sous-estime le rôle et la présence des femmes dans le soufisme. Il fut depuis toujours plus important qu'on le croit, même si les femmes ne sont pas nombreuses dans les biographies des saints. (...)
L'anonymat est un des signes de la haute spiritualité, de l'exemplarité de la sainteté féminine
Commenter  J’apprécie          60
AuroraeLibriAuroraeLibri   05 juin 2016
"Je me promène fier parmi mes contemporains sans lever les yeux sur l'un d'eux.
Je suis libre, maître et souverain, ma cuirasse c'est l'habit de l'ascèse."
Commenter  J’apprécie          80
AuroraeLibriAuroraeLibri   10 mai 2016
L'universalité est une vertu cardinale dans le soufisme. Elle se manifeste à travers la reconnaissance de l'autre. Nous en avons besoin aujourd'hui, rien que pour trouver l'antidote aux idéologies exclusives et identitaires qui excluent et dénigrent l'autre.
Commenter  J’apprécie          20
AuroraeLibriAuroraeLibri   04 juin 2016
Ibrâhîm ibn Adham est considéré comme un des grands maîtres soufis du IIe siècle de l'hégire (VIIIe siècle de l'ère commune). (...)
Issu d'une généalogie royale, couronne, sceptre et royaume pour entrer dans la voie du dépouillement, de l'esseulement, du retrait et de l'errance en faisant voeu de pauvreté.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Abdelwahab Meddeb (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Abdelwahab Meddeb
1/5 L'émission “À voix nue” diffusée du lundi au vendredi sur France Culture se consacre pendant une semaine à délivrer sous forme d'hommage des entretiens avec le poète, islamologue, essayiste et romancier, Abdelwahab Meddeb. 1) Portrait du poète en soufi : diffusion le 22 décembre 2014.
Par Christine Goémé. Réalisation : François Caunac. Attachée d'émission : Claire Poinsignon
Cette série d'émissions a été enregistrée dans d'étranges conditions : notre ami, Abdelwahab Meddeb, était très gravement malade et se savait perdu. Mais il avait décidé de faire face jusqu'au bout. Né à Tunis en1946, Abdelwahab Meddeb était philosophe, romancier, essayiste et homme de radio. Il est mort à Paris le 6 novembre 2014. Dans son émission hebdomadaire du vendredi, « Cultures d'Islam », il a fait connaître pendant 17 ans tous les aspects de l'Islam spirituel dont il mobilisait avec un savoir immense les ressources poétiques, esthétiques et théoriques. Sa conception de l’Islam était l'antidote le plus efficace contre l'Islam radical. Il a analysé dans plusieurs livres importants, ce qu'il appelait « la maladie de l'Islam ». Lui-même se réclamait d'une tradition bien plus riche et bien plus ancienne, celle du soufisme, incarnée notamment par la figure du grand maître de la fin du XII° siècle et du début du XIII°, Ibn'Arabi. Pour Ibn'Arabi comme pour Abdelwahab Meddeb, l'essence divine est certes une et inconnaissable, mais elle se dévoile dans la diversité des créatures. Abdelwahab aimait citer ce vers d' Ibn'Arabi : «Mon cœur est capable d'accueillir toutes les formes ». Cette branche de l'Islam, pour laquelle la femme est un guide vers le Beau et vers l'amour, promeut l'hospitalité, l'accueil de l'étranger, la générosité, la bienveillance, le dialogue, et le débat, et bien entendu la sagesse et la connaissance. Cet Islam-là place au coeur de son dispositif l'imagination créatrice : Abdelwahab Meddeb était avant tout poète... Son dernier livre, paru quelques jours avant sa mort, s'intitule “Portrait du poète en soufi” (éd. Belin).
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : islamVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1437 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre