AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Hélène Michoux (Traducteur)
EAN : 9782916306063
165 pages
Éditeur : Editions de la Ramonda (12/10/2008)
4.15/5   13 notes
Résumé :
Roman d'aventures et de passion couronné par le prix « Vivre Livre des lecteurs de Val d’Isère* ».

L’on y retrouve la force et la simplicité des récits racontés à la veillée, voire la force d’une tragédie grecque qui nous plonge dans les relations sociales d’une contrée, juste avant la guerre civile d’Espagne, dans les Pyrénées aragonaises. Et qu’arrive-t-il quand l’amour, malgré le travail exténuant, naît chez l’un de ces déshérités. Cet amour est p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
brigittelascombe
  03 décembre 2012
Années 1930."Un mensonge s'il est partagé par tous les membres d'une communauté, devient d'abord crédible,puis possible et enfin vérité".
C'est cette vérité, pour "soulager sa conscience", que le narrateur, instituteur miséreux à Biescas de O bago (bourgade d'élevage espagnole aux "coeurs haineux"); fait éclater au grand jour dans du givre sur les épaules.
Le prix "Vivre Livre" des lecteurs de Val d'Isère (2009) attribué à ce roman d'amour,où la passion est plus forte que la mort, couronne un petit chef-d'oeuvre qui prend le lecteur aux tripes.
Vivre Livre, oui, mais Vivre Libre aussi, telle pourrait être la devise du simple berger Ramon, un déshérité dont l'esprit vif a touché son instituteur, qui aime la fille unique et héritière de Maître Mariano Banegas, pour son plus grand malheur,car même si l'attirance est réciproque, le patriarcat prévaut et le manque d'argent empêche les unions malchanceuses.
Lorenzo Médiano, excellent auteur espagnol, oppose dans ce témoignage, le bien et le mal,les humbles et les puissants; décrit la "rudesse de la terre et du climat" qui pousse aux passions et à la déraison; relate le destin écrit d'avance (analphabétisme pour les pauvres, éducation pour les riches);conte les rumeurs qui se propagent et les sobriquets qui en découlent ("le chapon" pour Don Mariano Banegas, qui devenu stérile suite à des oreillons,s'efforce de prouver sa virilité, "Desperado" pour Ramon acculé à devenir contrebandier pour acheter une fille à son père sans toutefois y parvenir);dénonce une époque où les filles sont une simple marchandise offerte au plus argenté ou une prime contre une meurtre prémédité; démontre comment un "symbole" devient une "légende".
Basé sur des faits historiques véridiques (révolution espagnole en branle où les syndicats et les partis de gauche sont friands d'armes passées en contrebande) ce roman d'amour, de haine et d'aventure manie les émotions fortes (colère,indignation,lâcheté,autorité,rébellion, courage,malhonnêteté,cynisme,rancoeurs,possessivité,sensibilité,frustrations,espoirs,folie,trahison,égoïsme,résistance,désespoir....
Lorenzo Mediano brosse un beau portrait d'homme déterminé,intelligent,passionné,obstiné,révolté contre l'injustice,prêt à tout pour obtenir celle qu'il a idéalisée et pour se sortir de sa triste condition.
Que vaut la vie d'un homme? s'interroge-t-on après lecture.Jusqu'où peut-on aller pour satisfaire sa volonté ou son désir?A quelles extrémités pousse le désespoir?Les dés d'une vie sont-ils pipés d'avance? Les différences forcent-elles au rejet d'une communauté?
C'est une lecture SIX étoiles que je recommande car le destin de Ramon est bouleversant et cette tragédie, dont le romantisme rappelle Roméo et Juliette de Shakespeare (bien que différent), reste longtemps en mémoire même après "rien" le mot de la fin car ce "rien" pèse très lourd!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
arbrissel
  09 mars 2016
Ce livre m'a été conseillé par Laurence Cossé. Une histoire dans l'Espagne des années 1930 ? Je n'étais pas spécialement emballé. Mais il se trouve que j'avais à lire Rêves oubliés dont l'intrigue se situe dans le même contexte. J'ai été conquis par le livre de Léonor de Recondo. Alors sans hésiter, je me suis plongé dans le roman de Lorenzo Mediano. Et quel bonheur ! Un souffle de tragédie antique parcourt ce roman. Alors, oui c'est toujours la même histoire : "l'homme est un loup pour l'homme" comme se plaît à le rappeler l'auteur. Mais l'écriture est superbe, les descriptions d'une grande finesse. On s'embarque pour un monde loin de tout, avec ses règles propres, où la nature est omniprésente et pousse les hommes à des extrémités inconcevables. C'est un drame qui aurait pu avoir lieu dans la Grèce antique, aussi bien qu'aujourd'hui tout près de chez nous...
Je crois que ce livre est le seul de l'auteur a être traduit en français. Espérons que d'autres suivront.
Merci à Laurence pour ce conseil de lecture. Et je fais suivre : un très beau roman à lire très vite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
brigittelascombebrigittelascombe   03 décembre 2012
Dans la ville les sentiments sont comme le blé qui pousse dans un champ mal entretenu,qui doit rivaliser avec une multitude de mauvaises herbes et ne donne alors que quelques boisseaux;par contre,dans ces villages,les sentiments sont comme un arbre fruitier que l'on fertilise,que l'on taille,que l'on soigne afin qu'aucun chardon ne lui vole sa nourriture.
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombebrigittelascombe   03 décembre 2012
Comme hypnotisés,ils exorcisaient ainsi les démons qui les avaient tourmentés durant les derniers mois;car un mensonge,s'il est partagé par tous les membres d'une communauté,devient d'abord crédible,puis possible et enfin vérité.
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombebrigittelascombe   03 décembre 2012
Mais moi je sais qu'il est très difficile de réussir pour un paysan à moitié analphabète et je crois que,malgré leurs illusions,ils le savent eus aussi.C'est pour cela qu'ils se résignent à vivre leurs jours de dur labeur.
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombebrigittelascombe   03 décembre 2012
Comment faire comprendre à un enfant qui commence à être un homme que pour gagner de l'argent il ne suffit pas de savoir lire,écrire et multiplier même s'il ne se trompait pas?
Commenter  J’apprécie          10

Video de Lorenzo Mediano (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lorenzo Mediano
Lorenzo Mediano : du givre sur les épaules
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4253 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre