AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841720470
Éditeur : L'Atalante (19/06/1998)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Il pleut. La flotte dégouline par le toit. Je me lève ou je reste allongé ? Un rat est entré, il a dû passer par le tuyau... Dans une cahute d’un bidonville, le Duke se planque. Et sa vie lui revient dans une succession de flashes... Ouvrier d’usine, tueur des abattoirs, aventurier dans le Sud, boxeur, homme de main puis exécuteur d’une mafia, le Duke est de ces êtres « que nul n’a le courage de tirer au clair ». Il relève ainsi comme Les Chiens de la nuit de cette ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
wellibus2
  19 mars 2016
Dans une cahute d'un bidon-ville, El Duke se planque. Et sa vie lui revient dans une succession de flashes.
Ouvrier d'usine, tueur des abattoirs, aventurier dans le Sud, boxeur, homme de main puis exécuteur d'une mafia, El Duke est de ces êtres « que nul n'a le courage de tirer au clair ».
Sombres, âpres, dérangeants, sans la moindre concession, El Duke d'Enrique Medina décrit l'Argentine des perdants, de ceux qui sont tout au bas de l'échelle sociale. Des gens durs, qui vivent des vies pénibles et ne voient la plupart du temps pas d'autre échappatoire que la débrouille et l'exploitation de ceux qui sont encore plus faibles qu'eux.
Chez Medina, les pauvres sont victimes mais pas aimables. Ils sont exploités mais ne revendiquent rien, ils se contentent de se battre pour s'en sortir. Tous les moyens sont bons, et tant pis pour ceux qui se trouvent sur leur chemin. C'est la misère totale, financière, culturelle et morale, dans toute sa brutalité.
L'écriture d'Enrique Medina est au diapason, aussi rude et dure que ce qu'elle décrit. Ses romans sont autant de gifles.
Avec cette chronique de l'ignominie dont Enrique Medina s'est fait l'écrivain. récit explosé, ponctué d'interviews, d'extraits de combats, de saynètes d'atrocité, autour d'un monologue intérieur au gré de la mémoire, El Duke tendait à la dictature militaire argentine et à ses escadrons de la mort le miroir de leur abjection.
La junte ne pouvait qu'interdire ce livre, ces « mots faits de chair, quand le prix à payer pour une telle témérité était la mort ».
Un auteur à découvrir impérativement, déconseillé quand même aux âmes trop sensibles, et à ceux qui veulent garder quelque illusion sur la nature humaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
wellibus2wellibus2   19 mars 2016
Ils s'en vont en lançant des allumettes. Le feu entreprend sa purification. Toute la villa se purifie. Ils montent dans la voiture. Sorel admire les flammes.
" C'est dommage, c'avait l'air d'une gentille famille !"
Commenter  J’apprécie          90
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

L'Irlande

Le pays est divisé en deux : l'Irlande du Nord et...

La République d'Irlande
Le Royaume d'Irlande
La Principauté d'Irlande

11 questions
101 lecteurs ont répondu
Thèmes : irlande , paysCréer un quiz sur ce livre