AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258090539
Éditeur : Les Presses De La Cite (05/04/2012)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Votre vie manque de piment ? Pourquoi ne pas acheter un zoo ?
Quand monsieur tout le monde s'improvise propriétaire de zoo...

« Et si on achetait un zoo ? » C'est l'idée folle qu'a eue en 2004 le Britannique Benjamin Mee, journaliste installé dans le sud de la France. Deux ans plus tard, il emménage avec toute sa famille dans le Dartmoor Wildlife Park, un zoo en faillite perdu dans la campagne anglaise. Parallèlement, une terrible nouvelle vien... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
darkmoon
  02 février 2014
On a acheté un zoo s'inscrit dans la lignée des romans qu'il est bon de lire de temps en temps pour leur fraîcheur et leur simplicité. Pas besoin d'un grand méchant, pas besoin d'unehistoire qui cherche absolument à étonner ou surprendre, ici on a juste besoin de vérité, de crédibilité et de simplicité.
Le journaliste londonien Benjamin Mee mène une existence paisible dans le sud de la France, où il s'est installé avec sa femme et ses deux enfants. Mais leur bonheur s'est obscurci lorsque Katherine, son épouse, apprend qu'elle souffre d'une grave tumeur au cerveau. Plutôt que de se laisser décourager par cette terrible nouvelle, Benjamin décide au contraire de fédérer toute sa famille autour d'un projet complètement fou. C'est ainsi que lui vient l'idée d'acheter un zoo. En 2006, cet homme, qui ne connaît presque rien aux animaux, s'installe avec femme, mère, frère et enfants dans le Dartmoor Wildlife Park, un zoo en faillite au coeur de la campagne anglaise. Son défi : donner une deuxième vie à cet espace laissé à l'abandon. Mais avant toute chose, il va falloir apprendre à cohabiter avec les bêtes sauvages...
De l'espoir, une renaissance pour cette famille, brisée par la maladie, dont les membres trouvent et reconstruisent leur nouvelle vie, jour après jour, en ayant à leurs côtés, des animaux et des personnes extrêmement humaines, chaleureuses et touchantes, dans ce zoo, avec à la clé: la satisfaction d'avoir sauvé plus de 200 espèces différentes d'animaux, c'est fort et puissant comme sentiment de fierté, après de durs jours de labeur, le succès est au rendez-vous, enfin on l'espère du moins.
Benjamin Mee est absolument remarquable. Il est très émouvant et très attachant. D'évidence, la manière avec laquelle l'histoire se déroule nous confronte à nos propres plaies, à nos blessures et à nos failles intérieures. Quant à l'histoire, celle d'un pari fou consistant à faire revivre un zoo en chute libre faute de moyens, elle prend forme et donne goût à être suivie avec un intérêt croissant. La nature n'aime pas le vide : tout redevient « vivable » petit à petit … La chaine humaine, un moment rompue, va de nouveau se reformer, ce qui augure d'un épilogue plutôt heureux. Et au final, force est de constater à quel point le scénario aurait cherché à provoquer la sensibilité du lecteur en le confrontant à sa propre peur : celle de ne jamais prendre le risque. « Vingt secondes de courage peuvent avoir des conséquences exceptionnelles pour le reste de la vie » disait Benjamin Mee. Une phrase tellement vraie et qui s'applique dans toutes les circonstances.
On a acheté un zoo est une oeuvre rafraîchissante, euphorisante, une superbe aventure que la magie des animaux ne fait que sublimer : quand les hommes et les femmes s'unissent pour une cause commune, ils peuvent renverser des montagnes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
LePamplemousse
  07 mai 2013
Un film est sorti avec Matt Damon et Scarlett Johansson, adapté de ce livre.
Autant le livre est bouleversant par sa pudeur autant le film est pleurnichard à souhait !
Le personnage principal est un homme qui, avec toute sa famille (frère, soeur, enfants, mère etc...) va acheter un zoo sur le déclin.
L'histoire est d'autant plus terrible que la femme du "héros" va mourir assez rapidement de maladie et ce zoo va l'aider à se battre, à aller mieux peu à peu. Ce projet sera en fait le combat de toute une famille au complet, un combat pour sauver les animaux, pour redonner vie à ce zoo trop désuet, et un combat pour aider divers membres de cette famille solidaire à aller de l'avant.
Si vous aimez les longs passages décrivant le quotidien d'un zoo, le travail des soigneurs auprès des animaux , des jardiniers, des maçons etc...ce livre est fait pour vous.
Si par contre, vous avez envie d'une belle histoire d'amour entre un directeur de zoo et son assistante, passez votre chemin, ce n'est pas du tout l'objet du livre ! Ici, ce n'est pas Hollywood !
Ce témoignage est une vraie bouffée d'oxygène, d'espoir mais il parle aussi de deuil, de chagrin et d'acceptation de la mort d'un proche et ce, avec beaucoup de pudeur et de dignité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
BrooklynNoA
  17 mai 2012
Sortie en 2008, Benjamin Mee nous livre ici son histoire, son aventure....
Sur une idée de départ un peu folle, avec sa mère et ses frères et soeur, il achète un zoo...
J'ai d'abord vu le film avant de lire le livre, cela peut-être un peu destabilisant et un peu frustrant je dois prévenir."On a acheté un zoo" est un livre très différent du film "Nouveau Départ", beaucoup plus narratif et centré sur le zoo...
En quelques mots, Benjamin Mee à 3 frères et 1 soeur, il est anglais, journaliste pigiste pour une rubrique bricolage dans un grand magazine et marié à Katherine, ancienne rédactrice en chef d'un grand magazine de mode. Ils ont ensemble 2 enfants Millo et Ella. Suite à leur volonté de changer de vie et quitter la capitale londonienne, ils sont partis vivre dans le sud de la France, dans le Languedoc Roussillon... Benjamin est donc un journaliste bricoleur, à l'affut de l'information, de la transmission mais il a aussi la bougeotte... Il signe des articles "pratiques" et écrit un livre sur les animaux. Depuis 2 ans, ils vivent d'ailleurs dans 2 longères qu'il a rénové de ses mains avec les ouvriers. Voici la base du roman... Les bonnes bases pour faire le pari un peu fou d'acheter un zoo non? ^^

Le livre débute par l'installation même dans ce zoo quasi abandonné et de toute ce que cela comprend, vétusté des lieux, gros travaux à faire, équipe à manager, animaux à découvrir et apprivoiser...
Benjamin se retrouve face à des lions, des tigres, des serpents parce qu'un jour de 2006, sa soeur lui a envoyé un prospectus avec un post-it posé dessus "Ton scénario de rêve"...
S'ensuit alors une narration très détaillé des étapes pour acquérir et mettre aux normes ce zoo. Bien que très détaillés et plutôt écrit de manière journalistique, la lecture reste plaisante. Même si l'on peut noter quelques longueurs et peut-être la déception de survoler certains sentiments. On sent bien la patte du journaliste qui explique beaucoup et raconte beaucoup, les animaux, leurs origines, avec notamment pour ma part la découverte que certains animaux peuvent être gays. Après tout pourquoi pas... Il nous expose, nous raconte comme un reportage. Une étude biophile sur l'environnement vert rassurant est d'ailleurs passionnante. Un livre donc truffé d'anecdote sur la nature et le genre humain.
Mais aussi quelques clins d'oeil également au cinéma, avec par exemple : "comme le fait valoir Samuel l'Jackson dans Pulp Fiction, "la personnalité, ça change tout"". Et oui !
Il nous raconte aussi sa ménagerie, ses coups de coeur pour certains animaux comme coco l'oiseau, Kevin le boa... Un vrai focus sur ce qu'il traverse entre la négociation du zoo en 2006 et son ouverture le 7 juillet 2007. Un livre constat comme un journal intime qui nous raconte étape par étape l'aventure de Benjamin Mee dans ses luttes : pour le zoo et pour sa femme. Il nous explique les espèces, le traitement pour sa femme. Comment il s'occupe d'elle, l'évolution de sa maladie, ses traitements. Il nous raconte également ses rencontres avec les animaux et ses employés. Mais peu de moments partagés avec ses frères, sa soeur ou ses enfants...
En permanence dans l'action et la description et l'explication on y perd en sentiments, en émotion, même si c'est implicite, même si c'est finalement fait pudiquement. N'oublions pas que Benjamin Mee est british ;).... le livre est plus un témoignage qu'un roman.
Un livre sur une aventure familiale, l'aventure d'une vie... Benjamin, ses frères Vincent, Henry, Duncan, sa soeur Melissa et sa maman vont tenter l'aventure du zoo avec l'héritage de Ben Mee le patriarche décédé récemment. Une aventure qui s'avère au départ difficile tant les obstacles financiers font barrages, mais à force d'obstination, de ténacité et de culot, Benjamin et sa famille viendront à bout de presque tout... Sauf du cancer de sa femme Katherine...
Un livre que je conseille à tous ceux qui voudrait tenter l'aventure d'un zoo ou d'une autre idée un peu folle car au fil des pages on découvre que TOUT est possible ;)
Cela m'a donner encore plus envie de faire un tour au Dartmoor Zoological Park....

Ps : Je note également l'utilisation d'un mot que je ne connaissais pas, "pusillanimité". Cadeau je vous évite de chercher : "Qui est timide, qui craint le risque, les responsabilités; qui manque d'audace, de courage, de fermeté." On est bien d'accord, cela ne correspond pas du tout à Benjamin.

En bref :
un livre plein d'espoir, un livre sur la famille, les générations d'hommes et d'animaux. Un livre qui nous rappelle que tout est possible que chaque idée peut-être la bonne à conditions de s'y investir pleinement. Un livre sur une tentative que se révèle être le choix d'une vie... Des passages un peu lents parfois et très descriptifs, mais très instructifs !
Lien : http://noaetsonmonde.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Northanger
  08 mars 2016
Il s'agit du livre qui a inspiré il y a quelques années un joli film avec Matt Damon et Scarlett Johansson - joli mais moins réaliste que le témoignage. Depuis, j'hésitais à le lire, ayant eu quelques déconvenues avec des feel good ces derniers temps. Mais en fait, c'est une très bonne surprise !
Je reprends depuis le début... L'histoire de Benjamin Mee débute en France en 2004, alors qu'il vient de s'installer avec sa famille dans le Languedoc. Mais très vite, on diagnostique une tumeur au cerveau à sa femme Katherine. On pourrait basculer dans le mélodrame et le pathos, mais il n'en est rien. L'auteur parvient à nous raconter le combat de sa femme, et en parallèle les travaux qu'ils effectuent pour rénover une grange, avec humour et sensibilité, et une force de caractère peu commune.
Bientôt, la famille élargie de Benjamin en Angleterre saisit l'opportunité de racheter un zoo, de le remettre en état et de le rendre à nouveau rentable. Posséder en zoo en effet, ne consiste pas à se balader au milieu des animaux aux heures de fermeture, c'est aussi une pression intense qui impose de mesurer le ratio rendement/bien-être des animaux, de gérer des problèmes inattendus (comme un animal sauvage qui s'évade au milieu de la nuit !). En dépit des obstacles, outre la maladie de son épouse, l'état déplorable des lieux, Benjamin va tout mettre en oeuvre pour réaliser son rêve...
J'ai adoré suivre pas à pas la remise sur pied de l'établissement, les mille et une questions qui se posent lorsqu'on mène ce type de projet (et auxquelles on ne pense pas forcément, quand, visiteur, on flâne dans un parc zoologique) : comment nourrir les carnassiers ? Que faire des carcasses après le repas des fauves ? Que faire si un jaguar s'échappe de son enclos ? Sans compter que Benjamin Mee et ses frères soeurs ne sont a priori pas préparés à une telle expérience. « Une bande d'amateurs comme nous peut-elle réellement acheter un zoo et le diriger ? »
Une promenade dépaysante et revigorante, à la rencontre de Sovereign le jaguar fugueur, Ronnie le tapir, Fudge l'ourse, Salomon le lion africain, Vlad le tigre sibérien, Zak le vieux loup, Coco le caracara, pour ne citer qu'eux !
Lien : http://northanger.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
vertescollines
  18 juin 2015
Fantastique.....Au début j'ai eu un petit peu de mal à accrocher....Mais Benjamin, l'auteur, a su me donner foi dans son combat. J'ai vécu avec lui et son zoo. Allant à la recherche du lynx qui s'était échappé, tenant la main du vétérinaire qui opérait....Que de combats pour un homme et sa famille....Pour faire revivre un parc zoologique mais il y ait arrivé....Et je l'en félicite. Je compte lui écrire pour lui dire toute mon admiration face à ce combat....En plus, j'ai appris des tas de choses sur les animaux. J'avoue être fan des zoos que nous fréquentons avec mes deux enfants et avoir une petite préférence pour les félins....Mais cette histoire est vraie et ne cache rien des difficultés financières, matérielles, mais le jeu en vaut la chandelle ....Le zoo rouvre....Lisez ce livre et dites vous que vos rêves sont réalisables....Orson Wells disait : visez la lune mais si vous la ratez vous tomberez dans les étoiles....Oui il a visé la lune et il l'a atteint....Je l'admire pour cela....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
vertescollinesvertescollines   18 juin 2015
J'étais un peu agacé que la série télé s'intitule Ben's Zoo, parce que la résurrection du parc ne résulte en aucun cas des efforts d'une seule personne. Mais finalement, ce titre est très bien choisi : il s'agit bien du zoo de Ben, sauf que c'est un Ben différent de cet homme futile qui s emet en avant- moi. C'est le zoo de ben Harry Mee (1928-2005) (Son père décédé qui grâce à son héritage a permis l'acquisition du zoo).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BrooklynNoABrooklynNoA   17 mai 2012
me retrouver sur des terres où un homme visionnaire et charismatique avait autrefois créé un empire grouillant de vie et vibrant de promesses, mais où l'environnement avait fini par mettre à nu les faiblesses humaines, avec de terribles conséquences.
Commenter  J’apprécie          30
BrooklynNoABrooklynNoA   17 mai 2012
Lorsque j'arpentais le parc, je voyais que l'impossible, après s'être mué en improbable, était désormais objectivement, devenu très vraisemblable.
Commenter  J’apprécie          50
BrooklynNoABrooklynNoA   17 mai 2012
ce genre de numéro d'équilibriste qui consiste à s'accrocher à des fils du passé tout en se projetant dans l'avenir est notre lot quotidien.
Commenter  J’apprécie          40
NorthangerNorthanger   08 mars 2016
Partout où nous braquions le faisceau des lampes torches, nous découvrions des yeux, de différentes tailles, qui nous fixaient en clignant. A cet instant, nous n'avions pas encore une idée bien précise de l'agencement du parc ; le mystère des animaux tapis dans l'ombre demeurait entier et ajoutait grandement à l'atmosphère.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Benjamin Mee (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Benjamin Mee
Nouveau Départ - Bande Annonce VF
autres livres classés : zooVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15173 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre