AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Nominoe


Nominoe
  13 novembre 2015
Le hareng de Bismarck est un véritable pamphlet, un genre littéraire qui sied parfaitement aux diatribes de Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier a véritablement un style d'écriture en phase avec son style oratoire : volontairement excessif et provoquant mais malgré tout plaisant. D'ailleurs il assume pleinement sa virulence quitte à en faire parfois un peu trop et à tomber dans la caricature ou la naïveté.

Au moins sur la forme on ne peut que constater qu'il existe bien un style “Mélenchon” qui me laisse croire qu'à l'inverse de nombreux politiques il écrit lui même ses livres.

Sur le fond, il faut reconnaître à Jean-Luc Mélenchon des convictions fortes qu'il tient à défendre même si elles vont à contre courant de la plupart des médias et des politiques qui encensent généralement la réussite économique allemande (alors que cette dernière est effectivement critiquable et imparfaite sur de nombreux points). L'auteur s'alarme aussi beaucoup du poids de l'Allemagne dans la gouvernance de l'Union Européenne et force est de constater que nos amis d'Outre Rhin ont su placer leurs pions à différents postes clés des instances européennes. Mais à trop en faire, Jean-Luc Mélenchon sombre aussi dans la caricature et sa mauvaise foi bien qu'assumée dessert aussi parfois ses propos. On pourra aussi lui reprocher sa vision très patriotique et un peu désuète de la France mais que l'on apprécie ou non Jean-Luc Mélenchon, sa parole et sa plume restent d'utilité publique dans le sérail politique français pour faire entendre un autre son de cloche.
Commenter  J’apprécie          100



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus