AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782246854845
220 pages
Grasset (22/10/2014)
3.86/5   43 notes
Résumé :
Voici une étonnante bibliothèque. Clémentine Mélois y pastiche par l'image les classiques de la littérature. Lirons-nous aujourd'hui Maudit Bic, d'Herman Melville, ou Père et Gay, de Léon Tolstoï ? Au fait, quel philosophe a-t-il écrit le Crépuscule des idoles des jeunes ? Pour décrypter les anagrammes, contrepèteries, homophonies, permutations et autres astuces de ces cent titres, on passera de la culture classique à la culture populaire, puisant dans des souvenirs... >Voir plus
Que lire après Cent titres Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,86

sur 43 notes
5
2 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
2 avis
1
0 avis
Avez-vous lu du côté de Sichuan de Proust, Père et Gay de Tolstoi ? Non ? Ni Hyper au point de Hervé Bazin ou Crème et chat qui ment de Dostoievski ?
Moi non plus, mais Clémentine Mélois qui semble bourrée d'humour en propose les couvertures et c'est souvent très drôle. Alors bien sûr c'est un livre qui se lit en 10 minutes mais c'est tout de même un pur plaisir. Les h-jeux de mots sont parfois potaches (Dante / Oncques Hue...) mais c'est souvent plus raffiné et cela fera un bon cadeau pour des lecteurs ayant de l"humour !
Un dernier ? Que pensez-vous d'Umberto Eco / Participation ?
Commenter  J’apprécie          160
Dans cet ouvrage Clémentine Mélois refait le portrait d'une centaine de livres plus ou moins connus (romans et essais) en trafiquant leurs couvertures. Les noms des auteurs, les titres et les illustrations sont malicieusement changés ou transformés pour un résultat des plus savoureux.
Chaque livre occupe une double page: sur la droite, la couverture bricolée et sur la gauche, un court texte assez amusant sur l'auteur qui permet (ou non) de comprendre la blague. Certaines couvertures m'ont donné du fil à retordre, d'autres m'ont fait exploser de rire. Je ne vous dirai pas lesquelles: à vous de voir !
Je suis certaine que cet ouvrage ravira les amateurs de jeux de mots qui fréquentent le café littéraire.
En conclusion: une excellente idée pour faire un petit cadeau sympathique en cette période de fêtes.
Commenter  J’apprécie          140
Voilà un ouvrage à conseiller à tous les babéliophiles, amoureux de la littérature qui aiment les couvertures et titres de livres. Je suis enchantée de ce cadeau d'anniversaire.
Il s'agit d'un détournement graphique et textuel de "Cent titres" proposé par Clémentine Mélois et je dois dire qu'elle a du goût. Elle a aussi beaucoup d'humour car le but est d'en rire.
On y retrouve "Cinq cent un" de Claude Levi Strauss, " Elle m'a laissé tomber" d'Anatole France, "Maudit Bic" de Melville et plein d'autres. Mais sans l'image c'est moins bien. Et comme je suis une durasienne dans l'âme j'ai particulièrement apprécié « le Ravissement de Lol mdr V Stein » de Marguerite Duras.
Elle fait même de l'autodérision avec "Sans titre".
Enfin, la mise en page en fait un beau livre illustré avec une présentation en miroir avec à droite la couverture détournée et à gauche le texte qui présente l'auteur et le livre choisi à ne pas confondre avec la proposition de Clémentine Mélois.
J'en connais beaucoup mais j'ai quand même fait quelques découvertes... c'est l'occasion qui fait le larron !
Commenter  J’apprécie          110
Un ouvrage original et sympathique trouvé sous le sapin et feuilleté en 2 soirées.

L'auteur joue tantôt sur les titres, tantôt sur le nom de l'auteur, tantôt sur la couverture, pour nous faire sourire. Les ressorts utilisés sont très variés, ce qui rend la lecture agréable et surprenante. On passe par différents registres, du jeu de mots bien lourd à la référence très pointue. C'est vraiment original et plein d'inventivité.

J'ai particulièrement aimé le mélange de culture classique et de culture populaire dans les pastiches.
Commenter  J’apprécie          140
Clémentine Mélois décide de rendre hommage à la littérature à sa manière. Pas de pitié pour les classiques et pas de pitié pour les non-livres aussi. Quoi? Ce que j'écris n'a pas de sens? Mais c'est parce que vous ne connaissez pas ces Cent titres uniques et exceptionnels.

Vous croyez bien connaître Herman Melville, Léon Tolstoï, Molière, Aragorn ou Dino Buzzati ou du moins le titre de leur oeuvre la plus connue? Voilà l'occasion de tester vraiment vos compétences et surtout de tester votre humour. Par exemple dans ce titre, veuillez trouver l'erreur : Liliane ou L'Audi C d'Homère. Facile, vous trouvez? Et bien, ce n'est pas un concours, mais un travail d'imagination aussi bien pour déranger et surprendre.

L'auteure ne se refuse rien : jeux de mots, homonymie, anagrammes, contrepèteries... Tout est bon pour détourner des titres. Pour ne pas laisser le lecteur dubitatif, quelques lignes donnent des explicatifs sur le livre, l'auteur, l'histoire et le titre. Alors d'un côté, on peut rire et de l'autre s'enrichir. Surtout que les couvertures sont celles des éditions originales qui m'ont rappeler des souvenirs de jeunesse. Il faut tout prendre pour tromper l'innocent et le pousser à chercher l'erreur car oui, il y en a toujours.

Un livre sympathique et surprenant qui va pousser à chercher le double sens sur d'autres livres qui peuvent peupler notre bibliothèque. Faire travailler ces neurones pour les pousser à la créativité tout en faisant, voilà un petit plaisir. Merci Clémentine Mélois.
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (3)
Chro
30 décembre 2014
En série et lues à la suite, toutes font au moins sourire, et les plus drôle n’en paraissent que meilleures. Le Rouge et le Noir, Jeanne Mas. Cabernet Sauvignon, Merlot-Ponty. C’est potache et intello, vulgaire et raffiné.
Lire la critique sur le site : Chro
LeFigaro
19 décembre 2014
Jeux de mots, de typos, d'images... Dans Cent titres, son premier livre digne de l'Oulipo, la jeune femme n'hésite pas à détourner avec malice les classiques de la littérature.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Lexpress
09 décembre 2014
Voici un petit bijou d'humour et de graphisme qui ravira tous les amoureux du livre. La graphiste Clémentine Mélois s'est amusée à détourner titres et couvertures de chefs-d'oeuvre de la littérature.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Clémentine Mélois, Sans titre
Clémentine Marie Mélois et une artiste française née en 1980. Sans titre, publié en 2014, est une bibliothèque imaginaire faite d'images truquées. Ce jeu formel et sémantique amuse, et interroge notre attente et notre réception du livre, des mots et des images.
Commenter  J’apprécie          20
Qu'est-ce que la couverture d'un livre dont le titre est le nom? Son portrait.
Commenter  J’apprécie          81
Il aimait beaucoup les renvois en bas de page, même s'il n'avait rien de particulier à y preciser.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Clémentine Mélois (64) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Clémentine Mélois
Conférence de l'oulipoLa joyeuse équipe de l'Ouvroir de littérature potentielle se produit tous les mois à la BnF. Marcel Benabou, Jacques Jouet, Hervé le Tellier, Clémentine Mélois et leurs acolytes y font résonner en public lectures et créations originales.Après 18 ans de lectures publiques jubilatoires à la BnF, l'équipe de l'Oulipo part voguer vers de nouveaux horizons.Séance enregistrée le 12 décembre 2023 à la BnF I François-Mitterrand.
autres livres classés : humourVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (107) Voir plus



Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
19933 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..