AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de VanessaV


VanessaV
  05 février 2015
Dans "Les Chroniques de Wilwoos, livre 3, Imperium", il n'est plus seulement question de survivre dans ces contrées fantastiques mais de préserver Wildwood et Portland. Une adolescente un peu paumée a réveillé l'Impératrice verte par des incantations. Cette dernière veut se venger.
Les inadoptables, enfants orphelins perdus dans la zone infranchissable ont rencontré un vieil homme aveugle, Carol, et avec lui, ils tentent de rentrer dans ce monde fabuleux des bois pour continuer à vivre et à grandir. Comme à chaque nouveau tome de cette série, l'auteur fait intervenir une nouvelle communauté. Les inadoptables découvriront ainsi les Bérets noirs, des hommes d'élite ponctuant leur phrase de mots français. Avec eux, ils partiront en mission de sauvetage.
Prue a retrouvé un artisan, un ours aux pattes remplacés par des crochets, la première moitié du binôme créateur de l'enfant pantin. Elle compte chercher des renforts à Southwood où elle a permis à un gouvernement intérim de remettre un peu de stabilité dans le bois. Mais elle découvre que la tyrannie a changé de forme.
Mais le lierre envahit Southwood, Wildwood, Northwood et la Principauté aviaire. Ils ne seront pas de trop pour gagner.

Ce roman d'aventure nous tient en haleine jusqu'au bout. La multitude de personnages importants est maintenant plus accessible après deux tomes et c'est avec plaisir que chaque chapitre nous entraine à leur suite. Les adultes ont toujours une place à part, que ce soit les habitants de Southwood ou de Northwood, les bandits ou les bérets noirs, il semble que l'élan vital vienne des enfants. Ils sont inventifs, courageux et déterminés.
L'anthropomorphisme des animaux est toujours un régal! Que ce soit l'ours artisan, le rat compagnon de Curtis, un aiglon ou un hibou... c'est inventif, décalé et plein d'humour.
Ce dernier tome est aussi le plus noir, même si sa couverture est d'un magnifique bleu! Les dangers sont plus nombreux, il y aura des pertes et les actes des enfants ont aussi des conséquences. Prue, comme les autres doivent grandir.

Nous aimerons encore ces magnifiques couvertures colorées offrant une première mise en scène des personnages et aventures de chaque tome. Nous adorerons aussi de retrouver les plans de ce bois mystérieux. Bon un bémol toutefois: pourquoi ne pas nous avoir offert les illustrations en page pleine avec leurs couleurs comme dans les deux autres tomes, servis aussi avec leur couverture plus pelucheuse!
Lien : http://1pageluechaquesoir.bl..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr