AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2844551653
Éditeur : Elan Vert (17/05/2010)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Je m'appelle Félicien Moutarde. Ça y est : je suis né, contre vents et marées. J'ai hérité de tous les défauts de la Terre. Pourtant, de nos jours, dans notre monde, la plupart des gens ont plutôt des superpouvoirs; moi , j'ai des supers points faibles. Je suis un petit garçon vraiment pas gâté. Le plus étrange dans cette affaire, c'est que je suis quand même très heureux d'être en vie.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  26 décembre 2012
Comme le patronyme de Félicien l'annonce : un album jeunesse piquant et savoureux.
Naissance et deux premières années de Félicien Moutarde.
Félicien est raté - enfin c'est lui qui le dit. Chacun de ses parents a la moitié des défauts de la Terre ; à eux deux, ils possèdent donc la panoplie complète - c'est toujours Félicien qui le dit. Alors le petit a reçu ces tares en héritage, forcément.
En réalité, cet enfant est imaginatif, sensible, lucide, très futé et particulièrement attendrissant. Et si les copains de son âge le fuient, en revanche le lecteur l'aime d'emblée et le trouve très drôle.
Cet album plein d'humour est totalement politiquement incorrect, et c'est aussi pour cela qu'il est si jubilatoire. le gamin dresse un portrait effroyable de ses parents et s'insurge contre quelques mièvreries de la petite enfance (Bambi ). Mais derrière ce regard sans complaisance sur les autres et sur lui-même se cachent tendresse et amour : "On est une famille heureuse et fière et bourrée de défauts".
Les dessins sont au diapason, cela vaut la peine d'y revenir une fois le texte dévoré, un grand sourire aux lèvres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
alouett
  06 mai 2013
« Je m'appelle Félicien Moutarde. Ça y est : je suis né, contre vents et marées. J'ai hérité de tous les défauts de la Terre. Pourtant, de nos jours, dans notre monde, la plupart des gens ont plutôt des super-pouvoirs ; moi, j'ai des super points faibles. Je suis un petit garçon vraiment pas gâté. le plus étrange dans cette affaire, c'est que je suis quand même très heureux d'être en vie » (quatrième de couverture).
-
Félicien est laid, bête et méchant… qu'on se le dise ! Fils de deux losers (Michel et Mireille), il ne fallait pas en attendre plus de sa part. le ton est au sarcasme… certes, mais c'est amusant.
Le livre se découpe en quatre chapitres, l'occasion pour nous de nous arrêter tour à tour sur la naissance de Félicien, la mort de Bambi, la première idylle et la recherche d'un super-pouvoir…
Ce qui est fameux dans cette lecture, c'est la présence d'un sale gosse, un vrai de vrai ! Teigneux à souhait, jamais content… Il n'aime rien, il n'aime personne, critique tout à tout bout de champ, a raison sur tout et pire que tout, il commence déjà à faire sa loi alors qu'il vient à peine de naitre ! le long monologue que nous propose Fabrice Melquiot en guise de scénario est assez drôle. le ton est incisif voire belliqueux. le fait de voir un petit enfant tenir ce genre de propos est assez surprenant, c'est ce qui fait le sel de cette lecture.
Alors certes, Félicien cumule à peu près tous les défauts de la Terre sauf que voilà, derrière cette méchanceté absolument pas dissimulée, se cache un garçonnet finalement très peureux de faire ses premiers pas dans la vie. Qui plus est, ce petit morveux n'est pas en reste du côté de l'imaginaire car il se crée tout un tas d'histoires complètement loufoques.
Côté dessin, le trait de Ronan Badel est assez nerveux. Ponctuellement, des pleines pages en couleurs (ocres, et rouges) viennent égayer cet univers étrange, mettant en scène un bambin aigri, désabusé et cynique. le cocktail fait son petit effet et sert parfaitement l'humour noir de ce recueil.
Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
isabiblio
  30 septembre 2010
Quatre histoires mettant en scène un antihéros, Félicien Moutarde. C'est un affreux jojo qui voit la vie sous un jour bien particulier. A travers son quotidien, teinté de situations complètement fantasmées et de descriptions humoristiques hilarantes, il critique et rechigne à tout. Ils trouvent des défauts à tout le monde et à tout. du style sa mère est impatiente et pue sous les bras, son père est un baratineur, autoritaire fainéant et surtout son pire cauchemar c'est le faon Bambi. Ce Félicien parle comme un Titeuf ou un petit Spirou sauf que c'est un moutard rouquin, fort laid et déjà roublard. Ce petit roman jeune aborde les thèmes de la solitude, de la différence et de l'amour filial. Les illustrations façon bulle BD mettent en image les situations et franchement il n'y a pas de quoi pleurer, ça s'adresse aux plus jeunes comme aux plus grands !
Commenter  J’apprécie          20
Apikrus
  26 décembre 2012
Félicien Moutarde, qui ne s'estime gâté ni par la nature ni par le milieu dans lequel le hasard l'a fait naître, se raconte. le regard de Félicien sur lui-même et sur le monde qui l'entoure est plein d'auto-dérision et d'humour. Des dessins, le plus souvent en noir et blanc (parfois agrémenté de couleurs rouges ou brunes) complètent agréablement, et de manière très expressive, le propos de Félicien.
Un livre pour enfant qui devrait plaire dès 7-8 ans, faire rire et aider à s'accepter comme on est.
Commenter  J’apprécie          20
VanessaV
  09 avril 2012
Sorte de bande-dessinée à la première personne, nous suivons dans ce tome 1 les premières aventures de Félicien, dont sa naissance, son premier "crime", son premier amour et ses supers pouvoirs inexistants.
Tout est dit dès la première page, un bébé moche, avec tous les défauts de la terre, aucun superpouvoir et un esprit critique, voire cynique, décapant. Félicien nous montre tous les travers des premières années de parentalité et de vie.
Il prend la main sur sa naissance et souhaite être un méchant... de toutes façons il a plein de défauts, des points faibles qu'il souhaite utiliser. Un petit râleur, un mioche affreux jojo, qui sous ses paroles, montre une manière d'être enfant, petit être fragile dans un monde de dangers et d'attentes parentales.
Félicien prend le contre-pied de nos idées éducatives, de nos conceptions du développement de l'enfant. Son regard incisif n'est pas tendre, il dénote par rapport à toutes les merveilles que l'on associe volontiers aux petits enfants. Il commet ses premiers "crimes" d'enfance, s'effraie et se venge contre les engeances de contes créées pour faire peur aux petits en les prenant pour des idiots. C'est aussi un livre sur la solitude des enfants et sur les dangers relationnels.
Ce roman graphique fait du bien aux grands qui ne se délectent plus de cette surabondance de mièvrerie autour de l'enfance. Ce Félicien est jouissif dans les métaphores associées à sa réalité et toutes les malveillances qu'il stimule. Et il plaira aux petits pour ce regard malicieux sur les parents, l'amour et les super-héros.
Les illustrations, en noir et blanc ou lie de vin, apportent de la fantaisie au discours. Elles proposent un univers de l'enfance sous le signe de la dramatisation avec de superbes images théâtralisées.
Lien : http://1pageluechaquesoir.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
isabiblioisabiblio   30 septembre 2010
Je suis sur le pot, comme si j'étais le roi Félicien Moutarde assis sur son trône. Je suis le roi, je peux faire caca en public. Je peux péter 21 fois. Et là, je découvre mon superpouvoir. Par hasard, comme dans les films de superhéros. Je pète 21 fois et je rends invisibles les gens autour de moi. C'est ça en gros. Quand je pète, y a plus personne. J'aime la solitude du pot !
Commenter  J’apprécie          40
ZilizZiliz   22 décembre 2012
Il y a des tas de façons de dire à des parents : "Vous l'avez sacrément raté, votre gosse". (p. 66)
Commenter  J’apprécie          90
ZilizZiliz   22 décembre 2012
Il y a un sourire inexplicable sur ma figure. Quand je regarde au fond de moi, il y a des choses méchantes et dangereuses et je ne les comprends pas, tu vois. Il y a des mots d'une force incroyable qui entrent dans ma bouche et font un bras de fer avec ma langue. Ils gagnent à tous les coups, je finis toujours par les prononcer. (p. 41)
Commenter  J’apprécie          10
ZilizZiliz   22 décembre 2012
[Plus tard] je mettrai des coups de boule à des mecs super. Ce genre de mecs dont les filles tombent amoureuses.
Ouais ! Moi, je mettrai des coups de boule à ces mecs et je leur pèterai les dents, et ils deviendront aussi moches que moi.
Et tu peux toujours rêver pour que je m'excuse !
(p. 19)
Commenter  J’apprécie          10
ZilizZiliz   22 décembre 2012
Moi, si j'ai un chien, je l'appellerai Dent-Cariée parce que Croc-Blanc je trouve ça super prétentieux et au moins on se ressemblera, mon chien et moi. (p. 53)
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Fabrice Melquiot (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabrice Melquiot
"KIDS" de Fabrice Melquiot - Bande annonce
autres livres classés : politiquement-incorectVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15156 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre