AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2954157011
Éditeur : Muttpop (27/09/2012)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Rouge, jaune, bleu, noir, blanc, Technic, Ninjago, Mindstorms, Duplo, Star Wars. Nous avons tous une brique qui nous attend, quelque-part dans l'univers. Elle est là, tapie dans l'obscurité d'un coffre à jouets, à décompter les secondes la séparant du jour où enfin nous la saisirons pour modeler le monde à notre façon. Bien plus qu'un jouet, Lego est un mode de vie ! Et c'est ce mode de vie que nous vous proposons de découvrir à travers Culture Lego.
Histoire... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
petitsoleil
  13 avril 2014
Un bon livre pour les AFOL, non pas les affolés, mais les "Adults Fans Of Lego" ... Belle couverture, contenu riche, photos de qualité ...
Vous pourrez lire le livre de A à Z, ou lire quelques pages à la fois ...
L'histoire du groupe Lego, les communautés, l'art Lego, les conventions, le rangement et l'organisation de son "trésor", les records du groupe, les 30 ans de la mini-figurine en 2008, les nouvelles gammes de robotique ...
Les sujets, variés, sont vraiment bien détaillés.
Une large place est faite à la présentation de fans et de leur univers : photos, interviews ... Il faut dire que l'auteur lui-même est un AFOL, un fan, et non un salarié du groupe Lego. le livre n'est pas un livre officiel du groupe.
Une belle réussite et un beau livre, bonne lecture !
Commenter  J’apprécie          280
Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
petitsoleilpetitsoleil   09 avril 2014
Autisme et thérapie

Si la plupart des enfants aiment jouer avec la petite brique, cette occupation prend pour certains un sens de la plus grande importance : elle leur apprend à se sociabiliser avec autrui.
Les enfants autistes souffrent d'une grande difficulté à entrer en interaction avec les autres enfants, c'est un handicap qui ne peut être surmonté simplement en obligeant l'enfant à être en contact avec d'autres.
Il faut user de ruse pour amener le jeune autiste à établir un contact avec ses camarades - une capacité sociale que la majorité des enfants acquièrent de façon automatique. Et quel meilleur moyen de mettre à l'épreuve la faiblesse sociale d'un jeune autiste que de l'engager dans une activité dans laquelle il se sent à l'aise ?

"Soyons honnêtes, les Lego sont tout simplement géniaux", écrit Troy DeShano, père d'un petit garçon autiste, sur son blog http://strongodors.com
"Contrairement à d'autres activités, nul besoin pour les parents de déployer des trésors de persuasion pour inciter leurs enfants à jouer aux Lego."

Un set Lego fournit à un enfant une occupation qu'il aime : jouer avec des briques, tout en lui donnant un cadre sous la forme d'instructions de montage.
Fabriquer un modèle n'est pas qu'un simple jeu, la construction elle-même est un challenge et induit des problématiques à résoudre.
L'achèvement du modèle représente une récompense d'importance.
"Une fois les pièces en place, explique DeShano, l'enfant ne peut que tirer des enseignements du fait d'avoir mis à profit ses points forts et dépassé les difficultés rencontrées." Et dans un monde qui de toute évidence frustre et déconcerte les enfants autistes, voici enfin une activité qu'il peut mener à bien !

L'efficacité surprenante de la thérapie Lego n'a pas échappé aux institutions plus traditionnelles. Au Centre de neurologie et de neurodéveloppement (le CNNH) de Voorhees, dans le New Jersey, qui vient en aide aux patients atteints de troubles cérébraux, les médecins et thérapeutes proposent aux enfants autistes des thérapies Lego depuis plus de 15 ans.

Contrairement à l'expérience de Troy DeShano, les sessions du CNNH rassemblent plusieurs enfants. L'un des aspects les plus handicapants de l'autisme est la difficulté qu'éprouve l'enfant à interagir avec ses pairs.
Il se sent frustré et exclu d'activités quotidiennes aussi simples que discuter ou jouer en groupe. La thérapie Lego aide ces enfants à coopérer tout en participant à une activité qui les enthousiasme.

"Pour encourager l'interaction entre les enfants et les aider à trouver leurs propres solutions, les adultes qui les encadrent partagent les tâches pour leur attribuer des fonctions collectives et interactives" détaille le site du CNNH.
Les animateurs attribuent des rôles différents à chacun. Un enfant peut par exemple se voir confier la tâche de lire les instructions, un autre de trier les pièces qu'un troisième assemble. Ils ont besoin les uns des autres pour réussir. Une fois les enfants à l'aise dans leur rôle, ils les inversent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
petitsoleilpetitsoleil   12 avril 2014
Les micro-constructions participatives

Le module de Micropolis imaginé par Matt Holland témoigne de la diversité et du fourmillement d'une vraie ville. Ses voitures, uniquement composées de deux pièces, sont immédiatement reconnaissables !
Une fois assemblés, les modules conçus séparément par différents constructeurs forment un tout : Micropolis.

Micropolis est un projet de micro-construction collaboratif et ouvert initié par les membres du club de fans Twin Cities (plus d'informations sur les clubs de fans, ou LUG, au chapitre 11). L'objectif ? Une ville en développement perpétuel, dont les constructeurs créent les éléments chacun séparément avant de tout assembler lors de leurs réunions de club.

Ce projet montre la façon dont Internet a révolutionné les interactions entre AFOL (note : Adult Fan Of Lego) : ces derniers, géographiquement séparés, peuvent partager les photos de leurs travaux et échanger leurs astuces de construction, avant de se rencontrer dans les conventions et voir de leurs yeux leurs résultats respectifs.

Pour Micropolis, les constructeurs souhaitaient que leurs micro-immeubles soient aussi coordonnés que s'ils avaient été fabriqués par une seule et même personne. La clé de cette collaboration, c'est le respect par tous les participants d'un certain nombre de règles : les rues et pâtés de maisons, par exemple, ont une largeur donnée, mesurée en tenons. Sans accords préalables de ce type, les trottoirs pourraient ne pas s'assembler d'un module à un autre, ou il pourrait y avoir des problèmes d'échelle - deux immeubles du même nombre d'étages mais de hauteurs très différentes par exemple.
Les règles établies permettent au contraire à des AFOL qui ne se connaissent pas de construire des segments comparables et imbriquables d'une même ville. (...)

Voici les règles de TwinLUG pour sa micro-ville (...)
TwinLUG n'est pas le seul club à proposer des règles pour ses constructions participatives. Le fan de Lego Espace Bram Lambrecht a ainsi créé un guide pour une micro-reproduction de base lunaire (...)

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
petitsoleilpetitsoleil   13 avril 2014
Qui doute encore de l'impact considérable de Lego ?
On retrouve les jouets danois dans 75% des foyers occidentaux.
Selon le site Internet de l'entreprise, il existe en moyenne 62 briques pour chaque habitant de la planète - pour être précis, sont en circulation 2400 éléments différents disponibles en 53 couleurs. (...)

Au moment d'écrire ce livre, on recense plus de 200 000 vidéos Lego sur YouTube tandis que plus d'un million de photos mentionnent le tag "Lego" sur Flickr. Les concepteurs d'imprimantes 3D, de pilotes automatiques ou encore de buckyballs, de même que les architectes, ont recours, pour conceptualiser les structures et modèles qu'ils ont en tête, à la célèbre brique.

Celle-ci inspire également certains artistes, qui créent des œuvres de grande qualité à partir de pièces Lego, tandis que des dizaines de milliers de personnes se pressent chaque année dans les conventions de fans.

Comment un modeste jouet en forme de brique, produit par une entreprise familiale, a-t-il pu toucher à ce point le monde entier ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
petitsoleilpetitsoleil   13 avril 2014
Les femmes aussi !

A en juger par la liste de fans présentée dans les pages précédentes, on pourrait aisément déduire que les femmes sont de faible importance dans la communauté Lego. Elles sont en réalité sous-représentées en nombre mais surreprésentées créativement.
Si les femmes adultes jouent aux Lego ? Et comment !

Depuis ses débuts le groupe Lego tente, à travers sa brique de plastique, de séduire à la fois les garçons et les filles. Il aurait pu s'agir d'une simple question de bon sens commercial - un effort pour doubler son potentiel de marché - à moins qu'il ne s'agisse là d'une expression de l'égalitarisme scandinave.
Les fondateurs de l'entreprise n'ont sans doute toutefois pas complètement réalisé l'attrait de la brique auprès des femmes !

Les femmes - du moins celles que leur passion amène à se rendre dans les conventions de fans ou à intervenir sur les forums consacrés - représentent, c'est un fait, une minorité parmi les AFOL (note : Adult Fan of Lego).
Le groupe MCP (Mindstorms Community Partner), par exemple, qui fait le lien entre le groupe Lego et les fans de la gamme Mindstorms, comptabilise 29 hommes et ... une femme.

L'une des différences les plus mystérieuses entre les femmes et les hommes fans de Lego pourrait résider dans leurs motivations.
De l'extérieur, on pourrait, ignorant les créations féminines grandioses, penser qu'il s'agit du comportement stéréotypé de l'homme qui cherche à se vanter de construire des modèles plus grands et plus massifs que les autres.
La réalité, en fait, semble beaucoup plus complexe et bien plus fascinante.

Jennifer Clark a commencé à s'intéresser aux Lego pour résoudre un besoin technique. "Je travaillais à l'époque dans la robotique (...)"
Dotée d'un instinct exceptionnel, Jennifer Clark construit des machines incroyablement détaillées et réalistes. Ses pelleteuses, grues et excavatrices sont fréquemment exposées dans les conventions.
Jennifer, qui est diplômée en informatique, a appris par elle-même les principes mécaniques et électriques de base pour pouvoir créer des modèles plus réalistes. (...)

Mais le réalisme, s'il reste un objectif majeur, n'est pas le plus important pour Jennifer. "Je m'intéresse aux créations qui "font" quelque chose, qui fonctionnent. C'est ce que permet la gamme Technic."

Loin d'éviter les produits "filles" de la marque Lego, certaines femmes y voient un défi à relever. Yvonne Doyle a ainsi conçu un hôpital incroyablement détaillé à l'aide des briques et figurines Belville.
Le résultat évoque un style féminin et sophistiqué dont on n'imaginait pas l'entreprise capable. Couleur pastel, raffinement de l'ensemble : ce modèle pourrait servir de contre-argument à l'obsession masculine du "plus gros, plus méchant, plus complexe".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
petitsoleilpetitsoleil   10 avril 2014
Homemaker et Belville

Les lignes Homemaker et Belville évoquent les décors classiques de maisons de poupée : maison familiale, parents et enfants, commerces de proximité.
Belville, comme la plupart des autres gammes moins réussies de Lego, propose tout un tas de détails amusants, quoiqu'il s'agisse ici essentiellement d'éléments domestiques - saucisses, dindes et autres saladiers.
Certains apprécient tellement le style des personnages Belville qu'ils espèrent du groupe Lego qu'il développe cette gamme de la même manière qu'il a développé les mini-figurines classiques.
Il se dit que la décision de commercialiser les maxi-figs Belville serait intervenue après l'échec de la gamme Paradise et de ses mini-figurines à tête rose ...

Les "pink Lego", appellation désobligeante désignant les tentatives peu enthousiastes de Lego de se lancer dans les univers pour fillettes, rendent perplexes ces fans qui aiment les gammes manifestement conçues pour les garçons. De façon similaire, l'entêtement de l'entreprise à explorer le secteur des maxi-figurines provoque des haussements d'épaules moqueurs ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : communautéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Grand ou petit ?

Alain-Fournier a écrit :

Le Petit Meaulnes
Le Grand Meaulnes

20 questions
3954 lecteurs ont répondu
Thèmes : humour , littérature , grand , petits , contrairesCréer un quiz sur ce livre