AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280340127
Éditeur : HQN (09/01/2015)

Note moyenne : 4.01/5 (sur 145 notes)
Résumé :
Auteur de romans érotiques la nuit et assistante d’une patronne aussi tyrannique qu’anorexique pour une grosse boîte de finance new-yorkaise le jour. Et jusque-là, je m’en sortais pas trop mal. Mais il a fallu que mon big boss décède (l’égoïste !).
Hop, Joseph Hamlish n'est plus, vive Jérémy Hamlish ! Alias monsieur le fils héritier qui a débarqué dans nos bureaux, alias monsieur JE SUIS UN DIEU VIVANT. Alors bon, moi, j’ai beau être une fille très bien sous ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (55) Voir plus Ajouter une critique
Bouvy
  14 janvier 2015
Ce roman est signalé par le site "1livregratuit.com" qui, chaque jour, propose un livre numérique que nous pouvons télécharger gratuitement. Ci-dessous, le lien du site:
http://www.1livregratuit.com/
Les éditions Harlequin HQN, un hyper beau mâle, hyper puissant, hyper riche, hyper charmant, hyper musclé, hyper bien monté, hyper bon amant, hyper tout quoi. Bref, je me dis, "Encore tous les ingrédients pour retrouver un genre 50 nuances, pour profiter du phénomène de mode du nouveau genre "Mommy Porn", mêlant les histoires d'amour mièvres teintés d'eau de rose et d'érotisme, voir de pornographie. Enfin, gratuit, c'est pas cher et je ne risque rien. L'éditeur annonce que le livre numérique ne compte que quelques 80 pages. Alors, je l'ai téléchargé, d'autant que le titre n'est pas banal, il annonce une héroïne petite et grosse, ce qui est plutôt contraire au genre qui ne peut décrire une histoire d'amour que si les protagonistes sont plus canons les "uns que les unes".
Alors là, surprise totale! Lola n'est effectivement pas canon, elle est comptable dans une grosse boîte dans laquelle elle ne décolle pas, n'étant pas vraiment équipée pour profiter des promotions canapé. Elle partage son appartement avec une amie et un gros chat invalide. Pour arrondir ses fins de mois, elle écrit et publie des romans érotiques.
C'est alors que le big boss de la boîte décède inopinément et qu'entre en scène son héritier de fils. (Enfin le beau mâle est arrivé.) Toutes les bimbos de la boutique en tombent raides dingues et tentent de le séduire alors que le jeune homme se lance dans une audite pour analyser l'entreprise qui vient de lui tomber dans les mains. Il se montre plus sérieux que son père et résiste à la tentation, si ce n'est qu'il flashe sur les rondeurs, la maladresse, la spontanéité et la fraîcheur de Lola.
Ce livre s'écarte vraiment du genre. Il est plein de fraîcheur, d'un humour décapant. L'histoire d'amour est bien présente et les scènes d'érotisme sont chaudes à souhait. On est de suite entraîné par l'histoire. le rythme est rapide, le style plaisant, on rit, on s'esclaffe, on s'émeut et les scènes d'érotismes ne vous laissent pas indifférent. En plus, ce tome nous réserve des surprises qui annoncent que l'histoire va certainement prendre des chemins inattendus.
Bref, un ravissement, au point que j'ai déjà téléchargé le deuxième tome. Apparemment, cette saga devrait en compter 4. J'espère que la suite ne se fera pas désirée trop longtemps. J'ai adoré!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Mateiva
  03 juillet 2015
Un vrai coup de coeur humoristique pour ce roman. Un grand bravo à l'auteur pour ce récit qui m'a totalement surprise et dont j'ai pris un immense plaisir à lire.
C'est l'histoire de Lola, sa vie, ses péripéties, ses gaffes en tout genre, son collègue homosexuel Paul, sa meilleure amie Safia, sa famille aussi drôle qu'elle, sa chef...enfin, bref, sa vie, quoi !
Bon, je ne vous refais pas le résumé, il se suffit à lui-même.
La rencontre entre Lola et Jérémy, son nouveau Boss, est tout à fait excellente et tout à fait "poilante" !
Alors ce roman tourne autour de leur couple, de leur romance, de leurs scènes de sexe torride, sexy et.....obsessionnelles. Tous les deux sont assez drôles, leurs échanges sont parfois vraiment hilarants, et parfois, plus doux, tendre et émouvants.
Mais Jérémy et Lola, c'est bien plus que ces deux personnages amoureux, que ces deux personnages que l'on suit dans l'entreprise, car chacun a ses secrets, et ces secrets pourraient bien les séparer.
En fait, je ne peux pas trop rentrer dans les détails, car ce serait vous gâcher le déroulement et la découverte de cette truculente histoire.
Cependant, je peux vous parler des sentiments profonds qui unissent nos deux tourtereaux, bien qu'ils doutent l'un de l'autre de leurs sentiments respectifs, car au final, ils n'ont jamais connus ce sentiment que l'on appelle l'amour. Ils sont en permanence dans l'ignorance des sentiments de chacun. Par contre, ils sont attirés physiquement dès qu'ils se voient, et ne peuvent s'empêcher de se sauter dessus, ce qui donne lieu à quelques scènes très comiques et hot.
Lola est une jeune femme drôle, au caractère bien trempé, qui ne se laisse pas faire, et qui parfois parle avant de réfléchir. C'est une jeune femme dans laquelle on peut se retrouver, car elle n'est pas parfaite, ni moralement, ni physiquement, elle fait des gaffes, se trompe, mange vraiment....elle est humaine, vie et reste naturelle, c'est tout ça qui fait son charme, et c'est pour ça que j'ai beaucoup apprécié son personnage. Elle a aussi son gros matou. Entre eux, c'est une sacrée histoire, qui vous emmène quelques fois dans une franche rigolade. Sa relation avec ses frères est assez drôle aussi, bien que l'on sente ce lien fort et unique qui les uni, et le surnom qu'ils donnent à leur soeur est tout simplement adorable (et assez comique sur le moment !)
Jérémy est un personnage intriguant, sexy, avec des yeux gris et des fossettes, ce qui lui vaut le surnom de Sexy-Fossettes de la part de Lola. Il est gentil, attentionné, il a de la réparti et ne refuse jamais une bonne séance de sexe avec Lola. Ils sont aussi assoiffés l'un que l'autre dès qu'ils se voient, c'est une vraie alchimie, une attirance qu'ils ne peuvent refréner.
Lola est aussi écrivain à ses heures perdues. Elle écrit des romans érotiques, non sans rêver que ce qu'elle s'imagine lui arrive un jour dans la vraie vie. J'ai adoré également les réflexions et les monologues de Lola, ils sont toujours comiques, spontanés.
Les personnages secondaires comme Paul, son collègue de travail et ami, Safia, sa meilleure amie, et les autres, sont tout aussi marrants que touchants, et apportent à l'ensemble du récit une force supplémentaire.
Bon, voilà, je ne peux pas trop vous en dire, comme je vous l'ai déjà dis, pour ne pas gâcher la bonne surprise de cette histoire, qui je pense, va vous surprendre, et dans le bon sens.
L'écriture est fluide, les mots glissent tous seuls.
L'auteur a fait un récit superbe, mêlé de beaucoup d'humour, de tendresse, de douceur, de l'action, du danger, du suspens, agrémenté de scènes de sexe plus chaudes les unes que les autres, mais sans vulgarité, juste ce qu'il faut pour vous émoustiller. Et surtout, par Lola et Jérémy, nous découvrons la naissance de l'amour, du véritable amour, ce sentiment unique qui vous prend aux tripes et vous fait vibrer, ce sentiment pour lequel vous seriez prêt à tout et à bien des sacrifices.
En bref, j'ai beaucoup, mais alors beaucoup aimé cette histoire, par laquelle j'ai été très agréablement surprise, les dialogues sont parfais, le récit est bien mené et tiens la route, c'est prenant, c'est jouissif au niveau de l'humour, et l'amour est également au rendez-vous : que demander de plus ?
Je vous conseille vraiment ce roman, je ne pense pas que vous le regretterez, car j'ai passé un moment excellent.
Merci.
Lien : http://mateiva.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
03Charlotte03
  25 mai 2015
Le premier tome de Lola a fait son entré dans ma pal au début du mois et je me suis décidée à le sortir très récemment, après avoir fait un petit tour sur le blog de The Lovely Teacher Addictions et plus précisément après avoir lu l'extrait suivant de sa chronique : "S'il y a une bourde à faire, vous pouvez compter sur Lola pour la faire. Arriver en retard à un enterrement et se tromper de défunt . Check. Se changer dans un ascenseur car on est arrivé en retard et qu'on était à vélo alors que son tout nouveau boss est derrière vous. Double Check."
Pour être honnête, je ne suis pas allée plus loin dans la lecture de la chronique. Je ne voulais rien savoir de plus et surtout être surprise par ce livre et par l'univers de Lola. Ça n'a pas raté !
Dès les premières pages on rentre dans le vif du sujet. Cette jeune femme pleine de vie qui est incapable d'arriver à l'heure au travail, va se retrouver d'un coup bousculé dans ses habitudes (enfin, certaines), mais ne va pas se laisser faire pour autant. Elle ne cache rien, n'a aucun complexe et s'assume telle qu'elle est avec ses formes, sa sexualité ou absence de sexualité.
Lola est la reine des bourdes et des situations plus qu'embarrassantes, mais elle assume ! C'est un petit bout de femme (1,59m), n'allez surtout pas lui dire qu'elle est grosse (65 kg), vous risqueriez de vous retrouver au tapis. C'est une vraie... boule de nerf ! C'est "madame tout le monde", on se reconnaît dans son personnage (moi, en tout c'est le cas)
Elle nous fait rire du début à la fin.
On fait ensuite, la connaissance de ses amis Safia et Paul. Safia meilleure-amie, colocataire et accessoirement éditrice, un peu mère poule. Paul, le collègue de boulot, totalement gay et très attachant. Il est la pour lui remonter le moral au boulot et partager les déboires amoureux et surtout pour lutter de front face au Dragon.
Le Dragon, parlons-en. Vous vous souvenez du "Diable s'habille en Prada" et de la très horripilante Miranda Priestly ? Et bien, la patronne de Lola, Natasha est la copie conforme de notre cher Miranda.
Puis nous avons le Boss ! le très beau et très attachant Jérémy. On comprend vite pourquoi Lola a dû mal à lui résister. (Je veux bien faire le même genre de rencontre dans l'ascenseur)
C'est un personnage mystérieux, drôle et touchant, encore un magnat de la finance me direz-vous, mais pas que. Il est plus complexe que ça mais chuttt !!
Les pages s'enchaînent, l'histoire se met en place étayé par des références cinématographiques, télévisuels, livresques et musiques, tels que "Danse avec les Stars", "Esprit Criminel", "Harry Potter", et j'en passe. Pleins de petits clins d'oeils humoristiques, qui nous empêche de lâcher le livre et nous conduisent jusqu'à notre perte à la fin du 2ème opus. le mystère plane, le suspense est insoutenable. Que nous caches-tu Lola ? Qui-es-tu ?
Une belle petite série qui commence tout en douceur et en humour, jusqu'à la mise en place de ce mystère qui nous tient en haleine et qui nous rend impatient.
Merci aux Editions Harlequin pour cette belle découverte et à Louisa Méonis pour les aventures de Lola. Vivement la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
xnewlo
  21 juin 2015
Tout d'abord, je tenais à remercier Babelio et les éditions Harlequin, pour m'avoir permis de découvrir cette sacrée Lola !
Lola, jeune femme de 22 ans, travaille dans une grande entreprise New-Yorkaise en tant qu'assistante. Pour arrondir ses fins de mois, elle écrit aussi de la littérature érotique. Lors du décès de son patron, c'est son fils, Jérémy, qui va prendre la relève. Cet homme, aux allures d'un mannequin de lingerie, va lui retourner la tête ! Sauf que, Lola est bien loin d'être arrivée au bout de ses surprises...
Pour ce qui est des personnages, j'ai littéralement accroché à celui de Lola. Jeune femme rondouillette mais néanmoins sportive, qui n'a rien d'une bimbo, mais a tout ce qu'il faut, là où il faut. Célibataire depuis un moment et adepte des plans foireux et des bourdes... Cette jeune femme est un personnage pétillant, bourré d'humour, à la vie incroyablement mouvementée entre ses amis loufoques, sa famille déjantée et sa vie sexuelle relativement active ! C'est une sorte de Bridget Jones moins désespérée et plus survoltée.
En ce qui concerne Jéremy, sous ses airs de beau gosse se cachent de lourds secrets et des non-dits. Nous n'avons pas beaucoup d'informations sur lui hormis qu'il ait de beaux yeux gris et des abdos bien dessinés...
Ce livre rentre dans le mouvement actuel qu'est la littérature érotique. Néanmoins, il est aussi doté d'une pincée de Chick-lit. On assiste ici au récit de la vie de Lola, partagée entre son job, son patron, sa famille d'espions, sa colocataire bourrée de fric et son couple d'amis homosexuels. Bien de clichés me diriez-vous ! Mais cela n'enlève rien au plaisir de la lecture. Certains passages sont complétement déjantés et tordant de rire. L'intrigue est légère et parfaite pour l'arrivée des beaux jours. Lola est un personnage attachant et frais. L'intrigue n'est pas très palpitante et on devine rapidement la finalité de l'histoire. Mais cela m'a grandement diverti, ce qui est bien entendu le principal ! Toutefois, je relève un petit bémol en ce qui concerne la troisième et la dernière partie du livre. Il s'agit du moment de la mission sauvetage, aux ficelles bien trop grosses, pour paraitre réaliste. Parfois, cela tournait même au ridicule. J'ai donc préféré l'aspect romance de ce récit.
En conclusion, un livre pétillant pour lire durant l'été. Certains passages sont tordants tandis que d'autres sont un peu trop gros pour être crédibles. Un livre qui est donc léger, pas prise de tête, divertissant pour les beaux jours, mais qui ne cassera pas non plus trois pattes à un canard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ToolFan
  22 février 2015
Voici le premier récit érotique que j'ai lu de toute ma vie.
Le livre n'est pas grandiose, cela reste une oeuvre littéraire que je qualifierais de "basique" (en tout cas ce n'est pas ma came), mais cependant j'ai apprécié les pointes d'humour par-ci par là, ainsi que certaines scènes qui sont relativement "chaudes", et cela m'a plus de pouvoir lire un récit ayant pour personnage principale une femme pulpeuse.
En effet, bien (trop) souvent lorsque dans un récit intervient une "grosse", c'est souvent comme un martyre, quelqu'un qui souffre de sa condition, de son poids, du regard des autres, ou alors c'est quelqu'un qui à des problèmes de santé et n'évoque que cela... La difficulté de vivre en tant que grosse personne... Or toutes les grosses personnes ne vivent pas mal, toutes n'ont pas des problèmes de santé. Par ailleurs, certaines personnes minces sont fumeuse et finissent par en souffrir, cancer de la gorge, insuffisance pulmonaire, etc. Or lorsqu'on représente un fumeur ce n'est pas automatiquement de façon péjorative.
Je suis quelqu'un d'assez particulier et j'accepte les différences, je les recherche même, (en tant que bon anticonformiste) car selon moi la richesse réside dans la différence et non le conformisme. Pour cette raison j'ai apprécier ce court roman. de là lire les suites je ne sais pas.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
leslecturesdecelineleslecturesdeceline   13 juillet 2015
Les toilettes !
J’y file tant bien que mal. Il faut dire que je suis un peu pompette. J’atteins enfin mon but, ferme la porte, vérifie qu’il n’y a personne. Je me cale contre un distributeur de préservatifs et compose le numéro.
Une première fois.
Zut ! Pourquoi les touches bougent-elles toutes seules ?
Deuxième essai.
Quel téléphone de merde !
Troisième essai.
Deux sonneries.
– Hamlish.
– J’ai envie de toi.
Putain !! Mais qu’est-ce qui me prend ?
Je vais pas bien !
– Lola ? dit-il de sa voix si sexy.
– J’ai envie de toi.
Mais bordel, je suis incontrôlable !
Je ne peux pas me retenir ? Et je ne peux pas sortir une autre phrase ?
Je dérape un peu et me rattrape à mon nouvel ami… le distributeur.
– Lola, il faut qu’on parle.
– Je te veux dans ma bouche, et toi, tu veux qu’on parle ?
C’est officiel, je suis folle.
– Bordel, Lola, où es-tu ?
– Dans les toilettes.
– Les toilettes ?
– Oui, à côté d’un distributeur de capotes.
– Tu es bizarre. Tu as bu ?
– Vodka.
– Tu es seule ?
– Non, il y a beaucoup de monde, je suis dans un club.
– C’est quoi le nom du club, Lola ?
– ¿Porqué? ¿Vienes para bailar conmigo?
– Quoi ?
– Digo: ¿vienes para bailar conmigo?
– Je ne comprends pas, Lola, tu parles en quoi ?
– Espagnol.
– Tu parles espagnol ?
– Ça t’excite ?
– Lola, tout ce que tu fais m’excite.
– Alors tu viens me prendre ?
– Si j’arrive à savoir où tu es.
– Je te l’ai dit.
– Non, tu m’as dit « les toilettes », Lola, ça ne m’aide pas. Il faut que tu me dises le nom du club.
– Clandestino.
– OK. Tu es enfermée dans les toilettes ?
– Oui.
– Très bien, tu y restes jusqu’à ce que j’arrive. Je frapperai trois coups à la porte, tu n’ouvres à personne d’autre.
– J’adore les codes secrets.
– Lola, tu ne bouges pas, tu le promets ?
– Je sais pas, j’ai besoin de faire pipi.
– Tu peux, mais tu restes dans les toilettes jusqu’à ce que j’arrive, promis ?
– Promis, mais tu fais vite !
Puis je raccroche.
Il va venir ! Je suis toute contente ! Je fais pipi, une retouche maquillage ou plutôt un carnage maquillage, et achète des préservatifs, beaucoup de préservatifs. J’essaie de les mettre dans ma pochette, mais ça n’entre pas.
Je ne vais pas les laisser là quand même ! J’en case dans mon soutien-gorge, dans l’élastique de mon string, dans mes escarpins, et voilà !
Je suis super protégée contre l’envahisseur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
leslecturesdecelineleslecturesdeceline   13 juillet 2015
Les toilettes !
J’y file tant bien que mal. Il faut dire que je suis un peu pompette. J’atteins enfin mon but, ferme la porte, vérifie qu’il n’y a personne. Je me cale contre un distributeur de préservatifs et compose le numéro.
Une première fois.
Zut ! Pourquoi les touches bougent-elles toutes seules ?
Deuxième essai.
Quel téléphone de merde !
Troisième essai.
Deux sonneries.
– Hamlish.
– J’ai envie de toi.
Putain !! Mais qu’est-ce qui me prend ?
Je vais pas bien !
– Lola ? dit-il de sa voix si sexy.
– J’ai envie de toi.
Mais bordel, je suis incontrôlable !
Je ne peux pas me retenir ? Et je ne peux pas sortir une autre phrase ?
Je dérape un peu et me rattrape à mon nouvel ami… le distributeur.
– Lola, il faut qu’on parle.
– Je te veux dans ma bouche, et toi, tu veux qu’on parle ?
C’est officiel, je suis folle.
– Bordel, Lola, où es-tu ?
– Dans les toilettes.
– Les toilettes ?
– Oui, à côté d’un distributeur de capotes.
– Tu es bizarre. Tu as bu ?
– Vodka.
– Tu es seule ?
– Non, il y a beaucoup de monde, je suis dans un club.
– C’est quoi le nom du club, Lola ?
– ¿Porqué? ¿Vienes para bailar conmigo?
– Quoi ?
– Digo: ¿vienes para bailar conmigo?
– Je ne comprends pas, Lola, tu parles en quoi ?
– Espagnol.
– Tu parles espagnol ?
– Ça t’excite ?
– Lola, tout ce que tu fais m’excite.
– Alors tu viens me prendre ?
– Si j’arrive à savoir où tu es.
– Je te l’ai dit.
– Non, tu m’as dit « les toilettes », Lola, ça ne m’aide pas. Il faut que tu me dises le nom du club.
– Clandestino.
– OK. Tu es enfermée dans les toilettes ?
– Oui.
– Très bien, tu y restes jusqu’à ce que j’arrive. Je frapperai trois coups à la porte, tu n’ouvres à personne d’autre.
– J’adore les codes secrets.
– Lola, tu ne bouges pas, tu le promets ?
– Je sais pas, j’ai besoin de faire pipi.
– Tu peux, mais tu restes dans les toilettes jusqu’à ce que j’arrive, promis ?
– Promis, mais tu fais vite !
Puis je raccroche.
Il va venir ! Je suis toute contente ! Je fais pipi, une retouche maquillage ou plutôt un carnage maquillage, et achète des préservatifs, beaucoup de préservatifs. J’essaie de les mettre dans ma pochette, mais ça n’entre pas.
Je ne vais pas les laisser là quand même ! J’en case dans mon soutien-gorge, dans l’élastique de mon string, dans mes escarpins, et voilà !
Je suis super protégée contre l’envahisseur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ChrichrilectureChrichrilecture   30 juin 2016
Je baisse ma braguette, m’empoigne, imagine sa langue parcourant ma queue sur toute sa longueur, sa bouche se refermant sur mon gland. Elle l’aspire d’abord doucement puis elle le prend tout entier. Je commence un va et vient, imaginant que je suis entre ses lèvres, que je lui baise la bouche de plus en plus vite. Je m’y laisserais aller et elle avalerait mon nectat avec délectation.
Commenter  J’apprécie          60
c4lypsoc4lypso   12 mars 2015
J’essaie de faire entrer mon postérieur plus qu’imposant dans un pantalon noir. Après un dandinement laborieux, je finis par y arriver, mais mon ventre, lui, semble plus récalcitrant. J’exécute alors la même danse ridicule pour enlever le coupable et le balance avec dépit dans un coin.
Il a dû rétrécir au lavage… ou pas.
Dans tous les cas, il restera à cette place pour un moment, celui-là. Il est puni, privé de l’honneur de recevoir la visite de mes magnifiques fesses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
sld09sld09   30 juillet 2017
C’est ma période de l’année préférée, l’automne à New York. Les feuilles rousses donnent une teinte orangée à la ville, elles s’étalent au sol, volettent poussées par le vent…
Ce kaléidoscope de couleurs évoque la fin de l’été et Thanksgiving qui approche. Puis ce sera les décorations de Noël, la ville revêtira alors son beau manteau blanc et c’en sera fini des couleurs vives.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : chick litVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14469 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre