AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782501172820
192 pages
Marabout (28/09/2022)
4.2/5   5 notes
Résumé :
La mort est le point final qui n'oublie personne et qui nous met tous à l'amende, peu importe d'où l'on vient ou ce que l'on a fait de notre vie. On la voit toujours comme la plus grande tragédie humaine : elle est inévitable, elle n'est pas juste, elle nous fait peur... et c'est bien normal. En s'appuyant sur son expérience personnelle, Taous Merakchi, alias Jack Parker, vous propose de changer radicalement de point de vue.
Parce que, à bien y réfléchir, il ... >Voir plus
Que lire après Petit guide pour regarder la mort en faceVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
J'ai lu ce livre d'une traite, comme s'il s'agissait d'une discussion entre amies. le sujet abordé est traité de manière très complète et j'ai beaucoup apprécié cet aspect. L'écriture est fluide, et sans fioriture. Cela permet de guérir, de réfléchir mais surtout d'avancer. Merci à l'autrice pour cet ouvrage qui m'a aidé dans mon cheminement.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Le fait de prendre sur soi et faire semblant ajoute à l’épuisement intérieur. Les gens ont l’impression de vivre un deuil pathologique alors que c’est normal, tout le monde vit ça. Notre pauvre société a complètement oublié les codes et ce que c’est qu’être en deuil.

Interview de Christophe Fauré, psychiatre.
Commenter  J’apprécie          20
Déjà, pas de panique, ça arrive à tout le monde. Oui, c’est inévitable, et oui, ça fait un peu peur, c’est normal. La mort est le grand égalisateur, le point final qui ne saute personne et qui nous met tous à l’amende, peu importe d’où l’on vient ou ce que l’on a fait de notre vie. Vous aussi vous allez finir six pieds sous terre ou sous la forme de quelques poignées de cendres, que vous le vouliez ou non. Je sais, je sais, ce n’est pas juste. Mais la mort n’a pas à être juste.
Commenter  J’apprécie          00
La mort est cruelle envers ceux qui restent. Je ne sais pas comment ça se passe de l’autre côté mais je suis assez convaincue que les pires victimes de la mort sont les vivants. Les endeuillés.
Commenter  J’apprécie          10
Merci à mon père, dont la mort a été une source inépuisable d’inspiration.

(Chapitre final des Remerciements)
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Taous Merakchi (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Taous Merakchi
Payot - Marque Page - Taous Merakchi - Coven
autres livres classés : deuilVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (13) Voir plus



Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
278 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre

{* *}