AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782213709956
Fayard (07/11/2018)
2.77/5   233 notes
Résumé :
Des brumes de Londres au soleil éclatant de Marseille, des policiers sont assassinés dans la plus sordide des mises en scène, avec un même symbole tatoué sur la langue. Scotland Yard et la police française s'allient pour remonter la piste de ces vengeances diaboliques. Des deux côtés de la Manche, les meilleurs enquêteurs associent leurs méthodes pour traquer celui qui les humilie en s'attaquant aux plus grands flics. Quelle folie humaine peut réussir à « opérer »av... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (52) Voir plus Ajouter une critique
2,77

sur 233 notes

Jeanfrancoislemoine
  14 novembre 2018
Chaque année, le prix du quai des orfèvres récompense un ouvrage de belle qualité et est très attendu par les amateurs du genre, preuve en est la jolie pile de "Le cercle des impunis" , présentée dans les librairies. Je me suis donc laissé tenter, alléché par une couverture et un titre énigmatiques. L'intrigue va se dérouler en deux lieux, Marseille et Londres où deux policiers ont été trouvés morts, assassinés d'une manière très violente et spectaculaire. En Angleterre comme en France, on se met sur la piste des auteurs de ces atrocités, il faut absolument faire cesser ces humiliations.
L'intrigue est bien ficelée, bien menée , les évènements se succèdent très logiquement, nous sortant peu à peu du brouillard londonien. Les personnages sont assez peu nombreux, facilement identifiables , bref ,l'auteur sait nous transporter dans un univers bien opaque.
Pourtant, malgré toutes ces qualités, ce roman ne m'a pas vraiment enthousiasmé . J'ai trouvé le rythme un peu lent, sans rebondissement et l'intrigue va rester , au final, assez conventionnelle .J'aurais aimé un peu plus de courses , de "prises de risques ", nous sommes tout de même dans un genre où l'action mérite du mouvement. Les personnages aussi m'ont paru manquer d'"enthousiasme", de charisme , d'envie ,de sentiments de révolte. ...
L'auteur montre cependant une bonne connaissance du milieu , le vocabulaire spécifique est toujours utilisé à bon escient et des notes très sobres renseignent habilement les profanes qui , comme moi , ont besoin d'éclairage.
J'attends d'autres critiques sur ce livre avec impatience pour savoir si les amis babeliotes ont le même ressenti ou non que moi qui , je l'avoue,reste un peu sur ma faim, malgré tout le respect que je dois à toute personne qui prend la plume et, par son travail , va me permettre de m'évader.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5610
coquinnette1974
  04 février 2019
Ayant beaucoup aimé le prix du quai des orfèvres 2018 dont je garde un excellent souvenir ; c'est tout naturellement que je me suis offert le prix du quai des orfèvres 2019 : le cercle des impunis de Paul Merault.
Des brumes de Londres au soleil éclatant de Marseille, des policiers sont assassinés dans la plus sordide des mises en scène, avec un même symbole tatoué sur la langue.
Scotland Yard et la police française s'allient pour remonter la piste de ces vengeances diaboliques.
Des deux côtés de la Manche, les meilleurs enquêteurs associent leurs méthodes pour traquer celui qui les humilie en s'attaquant aux plus grands flics.
Quelle folie humaine peut réussir à « opérer » avec une telle expertise chirurgicale ?
Le cercle des impunis est un roman policier intéressant toutefois je dois avouer que je n'ai pas été totalement convaincue par ma lecture.
J'ai apprécié que ça se déroule entre Londres et Marseille. Les personnages sont intéressants, je ne me suis pas réellement attaché à eux mais cela ne m'a pas dérangé.
L'histoire est plutôt bien ficelée, et au début j'ai pris plaisir à dévorer ce roman. Malheureusement, au bout du premier tiers je trouve que ça s'essouffle et j'ai eu à plusieurs reprises une impression de déjà lu.
J'ai déjà lu des policiers se déroulant entre deux pays, avec une histoire de vengeance datant de plusieurs siècles.
Le cercle des impunis est un roman assez classique, il n'y a pas de réelles surprises. J'ai trouvé ça décevant. Avoir avoir dévoré le début, j'ai peiné à le terminer et en plus je n'ai pas été peu convaincue par le dénouement.
Quel dommage, mais j'en attendais peut-être trop, je ne sais pas.
Ma note : 3 étoiles
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Giraud_mm
  26 août 2020
Le policier Peter James est retrouvé mort et étrangement mutilé dans le quartier de Brixton à Londres. le superintendant Perkins et sa jeune adjointe Ann Smith mènent l'enquête.
À Marseille, le commissaire Martinez, chef de la brigade criminelle, est retrouvé assassiné et spectaculairement suspendu à la façade du commissariat. Fraîchement nommé dans la ville après une sombre histoire à la PJ parisienne, le commissaire Caradec est désigné pour lui succéder et piloter l'enquête.
Très vite, il apparaît que les deux affaires sont liées ; Ann Smith est alors détachée à Marseille pour faire le lien entre les deux enquêtes.
S'agissant du prix du Quai des Orfèvres 2019, je m'attendais à mieux. Perkins et Caradec apparaissent comme des caricatures de flics à l'ancienne ; seul le personnage d'Ann Smith semble apporter un peu de modernité. L'intrigue est bien conduite, avec ce qu'il faut de rebondissements, mais le suspense est éventé bien avant la fin, et l'on comprend mal pourquoi le policier français ne voit pas la solution qui lui est presque apportée sur un plateau. Ne parlons pas des motivations du tueur...
Il reste que c'est bien écrit, facile à lire, et surtout bien documenté sur les procédures judiciaires françaises et britanniques. Ce qui sauve un peu le livre.
Je m'attendais à mieux, compte tenu du prix prestigieux obtenu par ce roman...
Lien : http://michelgiraud.fr/2020/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          303
mariecloclo
  11 juin 2019
Chaque année, je lis le roman policier qui a obtenu le "Prix du quai des orfèvres".
Cette année, il s'agit d'un premier roman et cela se sent. Je n'ai pas été emballée par cette enquête qui se passe entre Londres et Marseille. Les personnages sont juste esquissés et ne sont pas très charismatiques. L'ambiance des commissariats me semble bien rendue, ainsi que la description d'une autopsie. Je dois avouer que j'avais deviné qui était le coupable vers le milieu du roman. La fin n'est pas très crédible, le mobile est décevant. Bref, ce n'est pas un très grand roman policier. Il faut dire que j'en lis beaucoup donc je peux me montrer difficile et quand on lit des auteurs comme Michael Connelly ou Franck Thilliez, il faut dire que la barre est haute.
Pour moi, une lecture qui n'est pas indispensable cette année, mais c'est juste mon avis !
Commenter  J’apprécie          250
Holon
  27 janvier 2019
Le Cercle des impunis de Paul Merault est un polar qui se passe à Londres et Marseille. L'histoire est à peine crédible mais par la qualité de son écriture l'auteur nous tiens jusqu'à la fin. J'ai appris qu'avant la Réforme qu'un massacre au nom de la Religion de la région de Mérindol en Provence entrainant plus de 3000 morts à l'époque en 1545. Mais l'histoire d'une vengeance plusieurs siècles après demeure pour moi ridicule.
Commenter  J’apprécie          270

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
amanlineamanline   03 mai 2019
Brixton. Ceux qui s'y sont aventuré n'en parlent jamais. Une localité moins fréquentable encore que l'enfer. Horriblement dangereuse, même pour ses fantômes rasant les murs. Dans ce quartier populaire de l'est de Londres, le décor de la violence a la couleur de ses tuiles sombres.
Commenter  J’apprécie          50
Polars_urbainsPolars_urbains   14 mai 2019
Ann venait de repérer Perkins au fond de la salle. Elle s'adressa à lui en le vouvoyant, comme à chaque fois qu'ils n’étaient pas en tête à tête.

- Monsieur, avez-vous quelque chose à ajouter?

Perkins, lui, se réservait le droit de la tutoyer en toutes circonstance, eu égard à son appartenance au même corps des officiers et à son jeune âge.

Question du rédacteur : on fait comment pour tutoyer en anglais?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
boulou7797boulou7797   28 décembre 2018
Ce n’était pas tant d’avoir administré la mort qui le rendait monstrueux, mais sa complaisance à profaner la partie a plus expressive et la plus personnelle du corps humain, le visage. Ann se représenta Patterson penché sur le corps de Peter James, en train d’insérer un fœtus dans son ventre……
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   04 décembre 2018
Un monde sans crimes l’aurait relégué au rôle de parasite social. Aussi horribles fussent-ils, il devait une fière chandelle à ces tueurs, déjà passés à l’acte ou clients potentiels. Dans ses moments de spleen, il se prenait pour un vautour à vocation de nettoyeur. Mais il savait qu’à lui seul, il ne pouvait débarrasser la société de ses déviants. Comme le rapace inquiétant, il avait l’impression de se repaître sur les carcasses des victimes, se nourrissant des dépouilles mortelles passant après que le prédateur ait rassasié sa faim.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   04 décembre 2018
On a peut-être un psychopathe non recensé dans le quartier. Bien que la perversion n’ait pas de sexe, je n’imagine pas qu’une femme ait pu procéder à une telle mise en scène. Considérez qu’avec ce crime sordide, on a déclaré la guerre à la police. Si l’assassin s’est attaqué délibérément à un représentant de notre institution, rien ne dit qu’il ne recommencera pas.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Paul Merault (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2384 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre