AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782812916601
Editions De Borée (01/04/2013)
4.44/5   9 notes
Résumé :
Enfant renfermé mais sérieux et travailleur, à dix ans, Léon Tailledur est envoyé à l'estive en tant que « garçon à tout faire ». Dès lors, louant ses bras dans les fermes durant l'hiver, il retournera à l'estive tous les ans, jusqu'à devenir chef du troupeau et jouir d'une excellente réputation.

Une belle revanche pour le petit Tailledur, dont la famille a été ruinée par un père ivrogne et violent et qui lui permet de rêver à de belles ambitions : r... >Voir plus
Que lire après L'Enfant du buronVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Début du XXe siècle, dans l'Aveyron. Ignace Tailledur est un homme violent, alcoolique et détestable. Il se dispute avec tous ses voisins, bat sa femme et martyrise ses enfants. Son envie de richesse conduit à une tragédie et son addiction à sa ruine financière. Son fils, Léon, âgé de onze ans, est alors envoyé à l'estive, en tant que roul (garçon à tout faire). Il a la chance d'intégrer une équipe soudée et bienveillante. Immédiatement, il montre son sérieux, son courage et de l'ardeur au travail. Aussi, tous les ans, son employeur le reprend et le promeut cantalès. L'hiver, il loue ses bras, dans des fermes. Il jouit d'une très bonne réputation et aime vivre au contact de la nature et des bêtes, avec qui il a un don.

Le jeune garçon introverti s'épanouit dans cette vie de labeur. Tous reconnaissent ses qualités. Cependant, marqué par son passé, même s'il noue des liens très forts avec ceux qui partagent son travail, il est timide et méfiant au sujet de l'amour.

L'Enfant du buron déroule la vie d'un homme, déterminé à se distinguer de son père, sur tous les plans. Homme de valeur, il s'attache à ne pas reproduire l'exemple paternel. Il est droit, a des convictions tranchées, il ne s'autorise aucun écart et n'en pardonne aucun. Son rêve est de racheter la propriété familiale et consacre sa vie à cet espoir. Son existence est jalonnée de joies, d'épreuves et de reconnaissance pour l'homme bon qu'il est. Il est si apprécié que des mains tendues et providentielles soutiennent ses rêves, même ceux qu'il ne formule pas. En effet, en raison de ses souffrances passées, il est aussi son meilleur ennemi. Sincère, serviable, généreux et dévoué, il est très attachant. Les descriptions captivantes de son métier reflètent son amour pour celui-ci. le récit s'étend sur plusieurs décennies, aussi, le contexte historique décrit, également, les douleurs de la guerre ; Léon en traverse deux. J'ai beaucoup aimé ce roman, empreint d'authenticité et de terroir.

Lien : https://valmyvoyoulit.com/20..
Commenter  J’apprécie          100
Lu il y a quelques années et pourtant j'y pense encore très souvent tellement ce roman est magnifique, tellement Léon m'a marquée par son courage.

"L'enfant du buron", c'est un roman captivant qui m'avait plongée au coeur de la vie difficile d'un jeune garçon de 10 ans, Léon Tailledur, sur les hauteurs de l'Aubrac. Dès le début, j'avais été touchée par le destin de ce petit garçon courageux qui doit faire face à des épreuves familiales difficiles. Malgré tout, Léon avait trouvé dans le travail et dans la nature une source de force et d'épanouissement.

L'écriture de Louis Mercadié est fluide et poignante, elle m'avait transportée immédiatement dans ce monde rude mais fascinant des buronniers. J'avais ressenti toute la passion de l'auteur pour cette région et ses habitants.

Léon est attachant et inspirant, avec sa détermination et son sens du devoir. J'avais suivi avec émotion, une émotion encore ressentie aujourd'hui, sa progression, ses réussites et ses échecs, tout en partageant ses rêves et ses espoirs. J'avais vibré avec lui à chaque page et j'avais ressenti toute la beauté et la richesse de ce mode de vie ancestral et authentique.

"L'enfant du buron" est un roman magnifique, poignant et sincère. Une ode à la nature, au travail et à la persévérance, qui m'avait transportée et m'avait émue jusqu'à la dernière ligne. Un de mes gros coup de coeur terroir que je recommande vivement à tous les amoureux de la littérature régionale et de l'authenticité.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Un instant, elle se tut. Les traits de son visage trahissaient sa lassitude, son chagrin. Toutefois, elle continua :
— Plus tard, si tu peux économiser, fais-le. Je souhaite qu’un jour tu puisses acheter une autre terre, des bêtes. Et si c’est le cas, défends tes biens… mais ne plaide jamais ! Jamais, c’est le début du malheur ! Tu sais, Léon, quand on est pauvre, il faut avoir de l’honneur… dit-elle avec un trémolo dans la voix.
Se levant, Gabrielle empoigna les deux mains de son fils et les serra de toutes ses forces.
— Oh oui ! Il faut avoir de l’honneur, répéta-t-elle fermement. Mais je sais que tu en auras, que tu en es capable. Promets-le-moi, Léon, promets-le-moi, je t’en supplie ! lui intima-t-elle en fixant ses yeux noirs.
— Je te le promets, maman. Je tiendrai ma promesse ! dit-il, présentant son petit visage grave.
— Oh ! Je sais que tu la tiendras !
Saisissant alors son fils à bras-le-corps, elle fondit en larmes… Et cette commotion douloureuse fut pour elle à la fois libératrice et salvatrice.
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Louis Mercadié (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Louis Mercadié
Rencontre avec Louis Mercadié à l'occasion de la parution de son livre "L''enfant trouvée" (Éditions de Borée, janvier 2018).
Abandonnée sur le parvis d'une église par une nuit glaciale, Noëlle a été recueillie par les soeurs et va grandir à l'orphelinat. Comme tous les enfants sans famille, la petite fille doit participer aux tâches de nettoyage et d'entretien de l'établissement, jusqu'au jour où on estimera qu'elle est en âge de travailler. Exploitée comme tant d'autres dans une filature puis à la mine, l'existence qui l'attend n'a rien de réjouissant. Pourtant, Noëlle ne baisse jamais les bras. Des écuries d'un château aux barricades de la Commune, du froid des nuits sans toit à la chaleur d'un atelier d'artiste, elle est poussée par l'espoir de retrouver un jour celle qui l'a mise au monde.
Fils d'un tonnelier dont il a conservé le savoir-faire, Louis Mercadié est un amoureux du temps passé. Membre de la Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron et historien, il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont "Marie Talabot, une Aveyronnaise dans le tourbillon du XIXe siècle", pour lequel il a reçu deux prix littéraires.
+ Lire la suite
autres livres classés : Auvergne (France)Voir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (25) Voir plus



Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
309 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre

{* *}