AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 284049695X
Éditeur : Seguier Editions (31/03/2016)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Qui se souvient que Joseph Kessel a écrit une trentaine de scripts pour le cinéma ? Ou que Jean Giono signa le scénario d'un film dont Jean-Luc Godard fut convaincu qu'il était le symbole de la modernité cinématographique ?
Comme eux, Céline, André Malraux, Julien Green, Roger Nimier, Françoise Sagan, Patrick Modiano, Romain Gary, Michel Houellebecq, Emmanuel Carrère, François Bégaudeau et bien d'autres encore ont mis leur talent d'hommes de lettres au servic... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Bazart
  22 août 2016
Michel Houellebecq, Emmanuel Carrère, François Bégaudeau , Céline, André Malraux, Roger Nimier, Françoise Sagan, Patrick Modiano, Romain Gary : tous ces illustres écrivains ont mis leur talent d'hommes de lettres au service du cinéma en tant que scénaristes, dialoguistes et parfois réalisateurs.
Sorte de flanerie mélancolique d'une galerie de portraits d'écrivains dont on ignore parfois ce qu'ont été leurs relations avec le cinéma, on y découvre des portraits d'auteurs d'aujourd'hui qui sont aussi cinéphiles et cinéastes sont particulièrement passionnants Enfin, Frédéric Mercier nous rappelle que certains films français comme ceux de Rohmer, Truffaut ou Desplechin peuvent presque s'ouvrir et se décrypter comme des livres…
"Les écrivains du 7e art " : mine d'informations infinie, ainsi qu'un long dédale dans les coulisses d'un cinéma d'auteur français littérairement assumé, qui incite également à se plonger dans la lecture de romans oubliés ou méconnus..
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          120
luccis
  24 octobre 2016
Je pensais trouver dans ce livre une sorte d'étude sur ce qui peut amener les écrivains à s'intéresser au cinéma, à se lancer dans la réalisation, et les difficultés qu'il peuvent rencontrer en passant d'un art à l'autre. Au final, "Les écrivains du 7ème art" dresse plutôt une série de portraits, s'intéresse aux anecdotes autour d'écrivains en particulier. j'ai d'abord été un peu déçue de cette forme que je n'attendais pas, mais j'ai fini par me prendre au jeu. Chaque portrait et anecdote emmène dans l'univers d'un écrivain qui, chacun à sa manière, s'est essayé au cinéma. Tout est très bien documenté, plein de détails, tout en restant facile et agréable à lire. Une vraie mine d'information pour qui s'intéresse à la littérature et/ou au cinéma !
Pour autant, je pense qu'il vaut mieux avoir quelques bases de connaissances dans ces deux domaines : que ce soit les cinéastes, les écrivains, les théoriciens du cinéma, rares sont ceux pour lesquels l'auteur rappelle quelques éléments biographiques. Mieux vaut connaître donc, ou faire ses propres petites recherches à côté.
En somme, je regrette simplement l'absence d'une synthèse : certains éléments se répètent. Il est par exemple souvent précisé que l'écrivain a eu du mal à s'habituer à la lourdeur de la machinerie de cinéma et au travail d'équipe en comparaison avec la légèreté du stylo et le travail solitaire. Mais ça a été une lecture très enrichissante. J'ai noté pas mal de titres de films à voir et repéré quelques passages à relire à l'avenir. Une très belle découverte et un très bel ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
topobiblioteca
  12 octobre 2016
Je tiens à remercier Babelio pour l'envoi de ce livre.
Les écrivains du 7eme art évoque le rapport intime entre la littérature et le cinéma, car on oublie souvent que les deux médiums sont aussi liés. Malgré tout, les deux matériaux sont différents et présentent parfois des difficultés inverses.
Frédéric Mercier nous propose de faire un petit tour parmi ces auteurs qui ont tenté un crochet vers le cinéma. Petite particularité de ce livre : ces écarts vers le 7eme art n'ont pas toujours été sans embûches et l'auteur à choisi le paris audacieux de nous conter leurs déboires et leurs difficultés. Nous passons par plusieurs catégories : du scénariste au réalisateur, en passant les adaptations, cela nous donne un aspect inattendu et original sur le cinéma mais aussi et surtout de son rapport à la littérature. Car chaque auteur à une vision du 7eme art, fascinant ou rébarbatif, chacun s'y est essayé à sa manière. Comme tout nouveau médium, il reste tout à découvrir et à tenter. le cinéma ne fait pas exception et c'est la littérature qui a joué le plus grand rôle dans sa création. Car les mots ont la puissance de décrire et de dire, ce qui se traduira par la suite par des images et un travail de création de par la machine, les mots l'ont formulés avant. Mais comment arrive-t-on à écrire pour le cinéma ? Est-ce la même chose que pour un roman ? C'est à cela que ce livre répond avec les expériences de plusieurs écrivains.
Il est ainsi particulièrement intéressant de comprendre l'arrivée et l'installation du médium cinématographique, de ses différentes périodes et influences et comment la moindre tentative eu des conséquences sur son histoire et celle des matériaux artistiques gravitant autour.
Pour autant, je recommande ce livre aux passionnés de cinéma, car un néophyte se sentira vite perdu devant ses références. Même moi qui ai fait des études de cinéma durant mon cursus universitaire, certaines évocations m'étaient inconnues. Comme ce livre conte les échecs et tentatives plus ou moins abouties, avec des titres parfois bien obscures, il serait dommage de ne pas comprendre et de se dégoûter de l'envie de découvrir ses références. Car même si l'auteur aborde des films dont la plupart n'ont jamais vu le jour, d'autres sont trouvables et en abordant leur création du point de vue innovant, il est évident que le lecteur à envie d'en visionner quelques-uns.
En conclusion, un livre sur le cinéma qui aborde ce médium d'une façon inattendue, retraçant les liens étroits avec son concurrent et amant : la littérature…
Lien : https://topobiblioteca.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
roussel48
  02 octobre 2016
Un bel ouvrage qui met en perspective les écrivains et leur rapport au cinéma : films rêvés, films-débat, films-essai, les écrivains se sont souvent passionnés pour cet art avec plus ou moins de succès.
Ce documentaire recèle d'anecdotes et nous permet de replonger dans l'univers des écrivains à la fois d'un point de vue chronologique mais aussi thématique.
J'ai beaucoup aimé la présence des portraits des écrivains, avoir une image d'eux alors même qu'on parle de cinéma était une bonne idée.
C'est aussi une lecture qui permet de s'interroger sur la définition du cinéma, sur ses possibilités, sur ses impasses aussi.
L'association cinéma-littérature déjà très présente aux origines du cinéma n'a jamais cessé de nourrir la réflexion sur un art sans cesse en quête de renouvellement.
Lecture intéressante, accessible avec de petits chapitres, qui se savoure comme un film historique avec sa galerie de personnages qu'on connaît bien ou moins bien et qu'on aime (re)découvrir.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SeguierSeguier   05 avril 2016
Qui se souvient que Joseph Kessel a écrit une trentaine de scripts pour le cinéma ? Ou que Jean Giono signa le scénario d’un film dont Jean-Luc Godard fut convaincu qu’il était le symbole de la modernité cinématographique ?
Comme eux, Céline, André Malraux, Julien Green, Roger Nimier, Françoise Sagan, Patrick Modiano, Romain Gary, Michel Houellebecq,
Emmanuel Carrère, François Bégaudeau – et bien d’autres encore – ont mis leur talent d’hommes de lettres au service du cinéma en tant que scénaristes, dialoguistes et parfois réalisateurs.
Les Écrivains du 7e art est une plongée amoureuse dans ces aventures cinématographiques parfois méconnues, qui convoque également les figures
d’Éric Rohmer, François Truffaut, Arnaud Desplechin pour interroger la notion d’« auteur de cinéma », et tenter de remettre en lumière certains films
aujourd’hui oubliés ou injustement mésestimés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Frédéric Mercier (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Mercier
table ronde septembre 2018 .Table ronde ciné avec 3 films au programme:Climax de Gaspar Noé, Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin et Les Frères Sisters de Jacques Audiard.Débat animé par Mélanie Briée du magazine Transfuge avec François Bégaudeau, Jean-Christophe Ferrari et Frédéric Mercier.Septembre 2018
autres livres classés : cinemaVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
4977 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre