AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2220064891
Éditeur : Desclée de Brouwer (02/11/2012)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Quelque chose de destructeur semble à l'oeuvre dans le monde du travail. Le mal-être au travail est désormais une réalité qui touche tout le monde et partout, tant dans le secteur privé que dans le public. Suicides, dépression, burn out, harcèlement, pressions de tous ordres, on ne compte plus les signes d'un phénomène lourd et inquiétant. Doit-on s'y résigner comme si c'était une fatalité dans nos sociétés postindustrielles ? Non, répondent ensemble Vincent de Gaul... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Gribouille_idf
  11 février 2018
Ce livre est la retranscription augmentée d'un échange entre le sociologue Vincent de Gaulejac et le journaliste de France-Culture Antoine Mercier sur le mal-être au travail.
Que ce soit dans le secteur privé ou dans le secteur public, le rapport au travail tente à se dégrader à mesure que le système productif se dérèglemente et que l'on perde le sens de notre activité professionnelle. Cela est vrai pour les employés, pour les cadres mais aussi pour les enseignants. Il y a plusieurs raisons à ce phénomène : maltraitance institutionnelle, quantophrénie, idéologie managériale, culture de l'urgence, etc. Ces causes relèvent d'une crise de société, une crise des valeurs et devraient nous pousser à replacer le travail au centre du débat public. Les changements « ne seront effectifs que dans la mesure où le pouvoir politique s'engagera à rééquilibrer les rapports sociaux au travail pour protéger effectivement les salariés. » Pour les deux auteurs, il faut alors agir collectivement et politiquement si l'on veut redonner du sens à cette activité humaine qu'est le travail.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Gribouille_idfGribouille_idf   11 février 2018
Les responsables politiques doivent avant tout se décontaminer de l'idéologie managériale qui gangrène leur façon de penser la société, les rapports entre l'économique et le social, la gestion des institutions publiques et de l'exercice de l'Etat.
Commenter  J’apprécie          20
Gribouille_idfGribouille_idf   06 février 2018
La finalité de l'activité humaine n'est pas d'exploiter des ressources, qu'elles soient matérielles ou humaines, mais de "faire société", de produire du lien social, de construire un monde où tout le monde ait sa place, dans lequel il fait bon vivre tout simplement.
Commenter  J’apprécie          00
Gribouille_idfGribouille_idf   06 février 2018
La politique elle-même est aujourd'hui contaminée par l'idéologie managériale. Elle se préoccupe davantage de gérer les choses plutôt que de gouverner les hommes.
Commenter  J’apprécie          00
Gribouille_idfGribouille_idf   06 février 2018
Un suicide chaque jour en France serait lié au mal-être au travail ! Et ce nombre est sans doute encore sous-estimé.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Antoine Mercier (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antoine Mercier
Antoine Mercier : "Honorer le choix des auditeurs a toujours été mon premier souci" .29 juin 2018 : dernier journal de 12h30 présenté par Antoine Mercier, de la rédaction de France Culture.https://www.franceculture.fr/emissions/journal-de-12h30/journal-de-12h30-du-vendredi-29-juin-2018
autres livres classés : burn-outVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Antoine Mercier (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Paris vrai ou faux ?

La superficie de Paris est de 105,40 km2

Vrai
Faux

12 questions
39 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre