AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782707144478
121 pages
Éditeur : La Découverte (01/10/2004)

Note moyenne : 3/5 (sur 3 notes)
Résumé :

La notion de " réseau " connaît en sciences sociales un succès grandissant depuis quelques décennies. La sociologie des réseaux sociaux prend pour objets d'étude non pas les caractéristiques des individus, mais les relations entre ces individus et les régularités qu'elles présentent, pour les décrire, rendre compte de leur formation, de leurs transformations, et analyser leurs effets sur les comportem... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Carmendb
  16 septembre 2018
Ce document prend pour objet d'étude les relations entre des individus, des groupes, des associations. Un réseau social est un ensemble d'unités sociales et de relations. Aujourd'hui les Réseaux Sociaux sur Internet – MySpace – Meetic – FaceBook – Twitter – Copainsdavant - connectent entre eux des millions d'utilisateurs.
1 – Ces réseaux offrent à chacun la possibilité de créer un espace personnel de présentation, avec des informations (vraies ou imaginaires) sur sa vie : mise en place d'un « profil ».
2 – N'importe qui peut accéder à n'importe quel profil en ligne.
3 – Ces réseaux permettent de nouer des relations et d'enrichir sa « liste d'amis ».
Mais ces relations sont :
-désincarnées : les interlocuteurs peuvent rester invisibles, masqués même.
-déterritorialisées : la coprésence des interlocuteurs dans un même lieu n'est plus indispensable
-désynchronisées : au vieux répondeur téléphonique s'ajoutent les e-mails et les SMS.
Deux visions s'affrontent : Internet est une utopie communautaire pour les uns, un cauchemar individualiste pour les autres.
Pour certains, nous sommes à l'avènement d'une société globale plus ouverte, pour d'autre, c'est la destruction du lien social assurée. Les qualités des relations entre les individus qui passent de plus en plus de temps devant leur écran, se dégradent.
Toutefois on peut affirmer que la sociabilité téléphonique renforce la sociabilité en face à face. Des études récentes l'ont prouvé : plus on se voit et plus on se téléphone.
Contrairement à ce qu'on pourrait croire, internet n'est pas le facteur d'une plus grande mixité sociale. L'usage et les dispositifs techniques des sites fréquentés font que chacun ne rencontre en fait que des personnes qui lui ressemblent.
Pour terminer, je citerai le rapport d'Yvan Rappoport (1989) :
« À l'échelle de la planète, certaines simulations indiquent qu'il ne faut pas plus de 10 à 12 liens de connaissances pour mettre en relation n'importe quel individu avec n'importes quel autre. (Connaissance = connaître et être connu de vue et de nom) »
Les expérimentations sur Internet de Barabasi (2002) et Watts (2003) vérifient cette assertion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Dans la catégorie : Interaction socialeVoir plus
>Sciences sociales>Sciences sociales : généralités>Interaction sociale (307)
autres livres classés : réseaux sociauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Charade-constat

Première saison d'une épopée

Iliade
Bible
Saga
Genji

6 questions
41 lecteurs ont répondu
Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre