AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2080722794
Éditeur : Flammarion (17/10/2006)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 10 notes)
Résumé :

Dans les montagnes corses, on ne plaisante pas avec l'honneur quand Mateo Falcone apprend que son jeune fils a trahi un fugitif par appât du gain, sa vengeance est terrible. Quant à Tamango, " vendeur d'esclaves ", il paiera ses actes inhumains de la manière la plus tragique... Sur fond d'exotisme, Mérimée aborde dans ces deux nouvelles le conflit entre la sauvagerie et la civilisation. Le dossier analyse en détail les proc&#... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Nastasia-B
  15 janvier 2015
Moi qui ne suis normalement pas bien férue de l'auteur, force m'est de constater qu'ici, c'est du super-Mérimée qui vous attend.
Mateo Falcone est une courte mais puissante nouvelle qui a pour décor le maquis proche de Porto-Vecchio en Corse au XIXème siècle. Mérimée a le talent de savoir évoquer en peu de mots tout un univers corse de cette époque-là, bien réel en son temps, très lointain aujourd'hui, mais qui est resté bien ancré dans l'imaginaire populaire des non-corses (et peut-être même des corses eux-même) et dont Goscinny et Uderzo ont tiré un merveilleux album en les tournant en dérision dans Astérix en Corse.
Ici, un bandit est vigoureusement poursuivi par des gardes corses et vient demander asile à la maison de Mateo Falcone, un fier corse réputé pour sa poigne et son coup de fusil sans pareil. Sorti, Mateo laisse sa maison aux bons soins de son fils de dix ans. Celui-ci, déjà bien roublard pour son âge, négocie son aide au fuyard et finit par accepter de le cacher moyennant une belle pièce. Viennent les gardes… Sauront-ils amadouer le garçon comme il convient ? Je vous laisse découvrir la chute, pour le moins, explosive...
Tamango est une nouvelle impitoyable d'un tout autre type. Celle-ci aborde, avec beaucoup de modernité dans l'analyse, la question de la traite des noirs au XIXème siècle.
On y voit un certain capitaine Ledoux, vétéran des guerres napoléoniennes, s'établir dans un commerce alors devenu plus délicat que quelques siècles auparavant en raison de la montée croissante des mouvements de protestation contre l'esclavage.
Mérimée sait, sans manichéisme, dénoncer farouchement l'esclavage et le laisser-faire des autorités sensées l'interdire, mais aussi montrer que de telles pratiques n'eurent point été possibles sans les connivences et la cupidité des chefs noirs locaux qui témoignaient encore plus de mépris pour les esclaves qu'ils vendaient que les acheteurs eux-mêmes, ce qui n'est pas peu dire.
Mérimée nous offre, sans aucune longueur, le détail des marchandages, le rôle de l'eau-de-vie dans les tractations. Pour une histoire de femme, Tamango, le chef indigène qui vend les gens de son peuple sans vergogne, souhaite récupérer l'une de ses femmes qu'il avait abandonnée sous l'emprise de l'alcool. Il va donc mettre pied sur le navire déjà proche du large. Les blancs, vu la carrure athlétique de Tamango, vont songer à l'enchaîner et en faire un esclave de plus dans la cargaison…
Je vous laisse découvrir la suite qui n'est pas sans rappeler l'esprit de Bug-Jargal de Victor Hugo. En tout cas, une nouvelle féroce et sans compromis d'aucun côté qui est à mettre au crédit de son auteur à la fois pour sa dénonciation d'un système et pour son impartialité, mais tout ceci n'est que mon partial avis, c'est-à-dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          690
aouatef79
  16 octobre 2017
Prosper Mérimé écrivain et archéologue de formation, a une large et vaste
culture . Il nous donne à lire deux nouvelles se passant au début du 19 é Siècle
-La première nouvelle intitulée Matéo Falcone a pour cadre La Corse .
La société corse a ses spécificités, ses particularités, ses us et coutumes. Les Corses ont le sens de l'honneur et accorde une grande importance à la valeur de la parole donnée . C' est ce que montre la nouvelle : "Matéo Falcone" .
Ce dernier a un fils unique, Fortunato . Un jour alors que ce dernier était assis près de la maison parentale,il voit arriver un homme blesse et très fatigué . Il demande à Fortunato de le cacher pour fuir les hommes qui sont à ses trousses .L' enfant tergiverse alors le fuyard lui propose un marché : s- il le cache il lui offre cinq francs . le blessé est enfoui sous un tas foin . Mais voilà que six hommes en uniforme commandés par un adjudant arrivent et ce dernier demande à l' enfant s' il a vu un homme blessé . Chose que nie Fortunato .
L' adjudant utilise la carotte : il lui montre une belle montre contre la dénonciation . Que fera alors Fortunato ?
Cette nouvelle courte et brève mais combien dramatique
-La deuxième nouvelle intitulée " Tamango" est le récit de la traite des hommes et des femmes . Tamango , principal protagoniste , est un puissant chef guerrier africain . Sous l' effet de l' alcool , il a vendu au commandant Ledoux , son épouse préférée .
Ce chef guerrier est en plein désarroi .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Chasto
  23 mars 2017
Réquisitoire contre la traite négrière d'une époque sans partages.
Luttes et désillusions s'opposent et s'affrontent d'un continent à un l'autre.
Honneurs et trahisons défient les droits et coutumes de ces temps avec forces et caractères.
A découvrir avec intérêts et surprises.
Commenter  J’apprécie          40
Mana_
  13 janvier 2015
Deux nouvelles intéressantes dénonçant des pratiques et des principes douteuses mais réalistes. le style simple et travaillé en fait une lecture rapide qui débouche sur une réflexion. J'ai bien envie de lire d'autres oeuvres.
Lien : http://la-riviere-des-mots.b..
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   11 novembre 2013
Si vous avez tué un homme, allez dans le maquis de Porto-Vecchio, et vous y vivrez en sûreté, avec un bon fusil, de la poudre et des balles ; n’oubliez pas un manteau bien garni d’un capuchon, qui sert de couverture et de matelas. Les bergers vous donnent du lait, du fromage et des châtaignes ; et vous n’aurez rien à craindre de la justice ou des parents du mort, si ce n’est quand il vous faudra descendre à la ville pour y renouveler vos munitions.

MATEO FALCONE.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
aouatef79aouatef79   21 octobre 2017
Chaque morceau de biscuit coûte un combat , et le faible meurt , non pas
parce que le fort le tue , mais parce qu' il le laisse mourir .
Commenter  J’apprécie          100
aouatef79aouatef79   16 octobre 2017
On le disait aussi bon ami que dangereux ennemi :d'ailleurs
serviable et faisant l' aumône , il vivait en paix avec tout le
monde dans le district de Porto-Vecchio .
Commenter  J’apprécie          60
aouatef79aouatef79   16 octobre 2017
Les bergers vous donnent du lait , du fromage et des châtai-
-gnes , et vous n' avez rien à craindre de la justice ou des
parents du mort, si ce n' est quand il vous faudra descendre
de la ville pour y renouveler vos munitions .
Commenter  J’apprécie          20
aouatef79aouatef79   16 octobre 2017
Matéo Falcone , quand j'étais en Corse en 18... ,avait sa
maison à une demi-lieue de ce maquis . C' était un homme
assez riche pour le pays ; vivant noblement,c'est-à-dire sans
rien faire , du produit de ses troupeaux, que des bergers ,
espèces de nomades , menaient paître ça et là sur les
montagnes .
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Prosper Mérimée (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Prosper Mérimée
Payot - Marque Page - Prosper Mérimée - Carmen
autres livres classés : esclavageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
426 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre