AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782374482323
Éditeur : Xo Editions (21/01/2021)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Un flic pas comme les autres qui avance, pas à pas, dans l’ombre du loup…
A Rennes, l’officier de police Hubert Grimm affronte une affaire obsédante : un notable, M. Kerdegat, personnage désagréable et méprisant, reçoit coups de téléphone et lettres anonymes. Il y a aussi cet homme en scooter qui semble traquer les moindres faits et gestes du chef d’entreprise.
Jusqu’au jour où l’employée de maison des Kerdegat tombe, devant la demeure familiale, sur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
RomansNoirsEtPlus
  29 décembre 2020
Prenez un commandant de la SRPJ de Rennes où il a été muté voici trois mois .Hubert Grimm , l'écologisme chevillé au corps , hanté par la certitude que l'espèce humaine n'en n'a plus pour longtemps et passant son temps libre à s'en convaincre en lisant tous les livres qui lui tombent sous la main , témoignant de toutes les catastrophes possibles et imaginables que la Terre subit . Grimm , un dépressif chronique donc ou plutôt un anxieux climatique ,qui rend visite toutes les semaines à une psychiatre , en toute discrétion et en cachette du reste de son équipe constituée des capitaines Corentin Jarry , Eric Blanchard ainsi que d'Ermeline Gasquet ., la lieutenante qui essaie de se faire une place dans le groupe .
Cela ne l'empêche pas de conduire ses enquêtes avec application et toute l'implication nécessaire ( voire ne pas toujours suivre les ordres de sa hiérarchie pour le bien de l'enquête ou quand son intuition le lui intime ) , même si , depuis sa mutation en Bretagne , il n'a pas grand chose à se mettre sous la dent .
Alors quand le commissaire Babut lui propose de rencontrer un industriel reconnu de la région , victime de lettres anonymes , il lui est impossible de refuser même si l'affaire lui semble mineure .Il fait ainsi la connaissance d'un certain Kerdegat , un personnage fier et hautain ayant une haute opinion de lui-même , que Grimm ne peut que mépriser instantanément .Outre des lettres de menace, le PDG a reçu des appels anonymes en pleine nuit .De quoi inquiéter n'importe quelle personne n'ayant rien à se reprocher . .
La première piste de l'équipe va les amener à découvrir que l'industriel est régulièrement suivi par un scooter puis la banale affaire du départ va se transformer en une enquête criminelle avec un premier meurtre particulièrement barbare .

Je n'ai pas lâché ce livre une minute . J'ai été tenu en éveil par ce récit qui monte graduellement en intensité et nous réserve de sacrés rebondissements alors que l'enquête policière nous transporte dans des terrains de plus en plus obscurs et troubles . Outre la densité de l'histoire qui nous fait découvrir la face cachée de familles honorables ou un Rennes By Night avec certains de ses clubs privés dont les membres partagent leurs goûts pour la soumission ou la domination , celui qui attire notre attention c'est le personnage central , dont le rôle est tenu par le commandant Grimm .
Un homme , bourré d'obsessions qu'il a le temps de ressasser , seul dans son appartement vide , une boîte de sardines et un morceau de pain rassis devant lui ou , lors de ses longues soirées d'insomnies .. Bourré de contradictions , s'inquiétant de la santé du Monde et laissant la sienne se dégrader . Amoureux d'une femme mariée enceinte , dont il ne sait si l'enfant qu'elle attend est le sien ou non , hésitant même à le savoir . le seul remède à ses angoisses existentielles , c'est son enquête , qui l'accapare le corps et l'esprit tout entier , à l'instar des lecteurs de ce roman ,envoûtés par cette prose et ce scénario machiavélique .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
Matatoune
  16 janvier 2021
Tout d'abord, Olivier Merle, fils de Robert Merle célèbre écrivain, entre pour son dixième roman dans le polar en proposant une enquête bâtie avec talent autour d'un flic atypique, téméraire et au flair implacable.
Le roman commence au moment des fêtes de Noël. Trois meurtres sont découverts dans une villa : deux enfants dans leur sommeil et leur mère dans la salle de bain. le mari est introuvable. Un Dupont de Ligonnès mais à Abidjan. A été invoqué du terrorisme ou un enlèvement, mais sans fondement. Quelque temps plus tard, l'homme est retrouvé mort dans le bureau de son usine polonaise.
M. Kerdegat est PDG d'une entreprise de télécommunications en Bretagne. A 50/60 ans, il est de taille moyenne au visage énergique avec ses mâchoires carrées, sa brosse impeccable et se yeux bleus à l'impression glaciale. Dès la première rencontre, il donne une impression de force et même de brutalité malgré le luxe de ses vêtements. C'est lui qui demande l'aide de la police parce qu'il reçoit des lettres anonymes et des appels téléphoniques, certains jours, à minuit onze précises.
L'enquête est confiée à Hubert Grimm, parachuté au SRPJ de Rennes depuis trois mois. Ce commandant lunatique, fermé, plutôt dépressif cache tout son passé et ne parle jamais à son équipe de sa vie privée. Un peu obsessionnel lorsqu'il s'agit d'écologie, Grimm investigue sur cette affaire où il ne doit faire aucune vague.
Olivier Merle conte une enquête comme il en existe des centaines loin des plateaux de cinéma ou de télévision. de filatures en interrogatoires, avec une dose certaine de hasard mais aussi un flair important, ce commandant mais aussi son équipe vont remonter aux sources des crimes avec des ramifications importantes.
La construction de ce polar est réussie. de plus, les personnages et notamment le commandant Grimm ont une épaisseur psychologique aboutie. L'intrigue semble au départ assez fine mais de rebondissements en rebondissements, Olivier Merle captive jusqu'à prendre otage son lecteur complétement perdu. Son commandant n'a rien du flic ordinaire, au contraire il avoue ses faiblesses et essaye de les soigner. de plus, avec son équipe, il se comporte comme un chef attentif , ce qui est tout de même loin de la figure du héros habituel. de ses contradictions, nombreuses, il tire une force certaine. Et, pourquoi pas le début d'une série ! En tout cas, un excellent moment de lecture !
https://vagabondageautourdesoi.com/2021/01/16/olivier-merle-dans-lombre-du-loup/
Lien : https://vagabondageautourdes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
Hedwigedlc
  25 janvier 2021
A Abidjan. deux enfants et leur mère sont abattus d'une balle durant leur sommeil. Il semble que le mari ait alors loué une voiture pour disparaître définitivement
Quelques années plus tard, à Rennes, Kerdegat, un PDG riche et arrogant, exige de la police qu'elle recherche l'auteur de lettres anonymes et d'appels téléphoniques muets qu'il reçoit à minuit onze précises. L'enquête est confiée au commandant Grimm, un homme renfermé, climato-pessimiste et pétri de contradictions, ainsi qu à ses trois équipiers qui se complètent à merveille
L'affaire prend un tour plus sérieux quand un sac poubelle contenant les restes d'un corps de femme sans tête est déposé sur le perron des Kerdegat.
Qui est-elle? Ce geste est-il en lien avec les sinistres appels et lettres?
Ces questions conduiront les policiers dans un club sado-masochiste, sur un chantier aux horreur et, après plusieurs fausses pistes, dans un traquenard d'envergure

L'écriture possède une certaine beauté qui a la modestie de se laisse oublier,
les personnages détiennent une réelle épaisseur, de celle qui les amène à se révéler à eux-mêmes, tout en restant plongés dans l'action.
Enfin l'intrigue retient constamment l'intérêt et si les pistes semblent partir en tous sens, l'auteur, tel un marionnettiste, maîtrise parfaitement les ficelles de son sujet Mon seul regret est que ce livre ne possède pas l'indispensable dimension d'un sens qui le dépasserait et le rendrait dès lors inoubliable
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesrecetteslitterairesdeMylene
  21 janvier 2021
Bonjour à vous Bande de Lecteurs Fous, aujourd'hui avec Alfred nous vous proposons de découvrir pour sa sortie DANS L'OMBRE DU LOUP d'Olivier Merle, aux Éditions XO.

Au menu des lettres de menaces et des coups de file nocturne à un riche homme d'affaires. Une découverte macabre. Un nouveau commandant fraîchement débarqué, climato-depressif. 

Bon alors Alfred, qu'est-ce que ça donne ce roman présenté comme un "polar à l'ancienne ", d'un auteur que je découvre ? 
Bon déjà à savoir mon Alfred c'est qu'il s'agit là d'un bon gros pavé de 543 pages. 
Je  me suis sentie quelque peu perdue. Habituée pourtant a des polars assez lents, j'ai trouvé que celui-ci était extrêmement lent. de plus je n'ai pas vraiment ressenti la flamme pour les personnages. Et j'ai trouvé l'intrigue cousue de fil de blanc quant à la résolution finale, elle m'a laissé de marbre. 
J'ai été déçue car j'appréciais vraiment l'idée de départ du roman surtout que les premières pages m'avaient vraiment mises en émoi. le résumé était aguicheur et tout aurait pu être réuni pour me plaire si c'etait resté plus simple.
Je me sens comme coupée en deux par ce roman qui est à la fois bien écrit avec des idées et des situations intéressantes mais que j'ai trouvé parfois banales, un peu bancales avec des passages  prévisibles.

Bref vous m'aurez comprise, et toi aussi mon Alfred, L'OMBRE DU LOUP, m'a laissée mitiger. Je ne sais si moi ou le livre !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pascalinedebrabant
  06 janvier 2021
Pour un premier polar,c'est une vraie réussite !! Je dois avouer que je n'ai pas lu d'autres livres de cet auteur qui sont dans un autre registre (en gros en dehors de ma zone de confort de lectrice).
Je vois les amateurs de thrillers / polars lever les yeux au ciel devant la quatrième de couverture en lisant un flic pas comme les autres…mais il faut bien reconnaitre que le principal personnage, Hubert, est un très bon flic, fraichement débarqué à Rennes, qui tâtonne encore au sein de son équipe …mais il traine derrière lui deux problématiques plutôt originales et étonnantes ( que je vous laisse le soin de découvrir comme toujours) mais qui le rendent terriblement attachant.Olivier Merle a su créer une cohésion d'équipe dans lequel le lecteur se sent bien.
Clairement, j'aimerais retrouver Hubert et son équipe dans une autre histoire.
En ce qui concerne l'enquête, elle est bien menée, avec des rebondissements bien placés, des fausses pistes . En ce qui concerne la partie sadomasochiste, elle est plutôt courte et soft ( on se souvient tous d'une époque où on a pu lire et relire jusqu'à l'overdose sur ce thème). le style est fluide et addictif, un gros plaisir de lecture. le type de livre que vous pouvez conseiller au plus grand nombre.
BREF…MR OLIVIER MERLE BIENVENUE DANS LE MONDE DU POLAR !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
RomansNoirsEtPlusRomansNoirsEtPlus   22 décembre 2020
Un homme et une femme lui faisaient face, la tête penchée sur leur portable avec cette attention respectueuse que des croyants portent à un livre saint. Sur sa gauche, au-delà de la rangée centrale, c’était le même spectacle édifiant. Un couple de jeunes qui, en s’asseyant, avaient échangé deux phrases, pas plus, mais qui, depuis, ne se parlaient plus et tapotaient frénétiquement sur leur précieux mobile. En biais, vers l’arrière de la rame, ce n’étaient que des fronts inclinés sur le minuscule écran.
Grimm avait l’impression d’être seul. Pas un visage relevé, pas un regard dans sa direction, ni ailleurs. Que des yeux fixant la petite machine extra-plate, qui semblait avoir été greffée sur la paume de leur main.
Ces gens étaient absents, indifférents à ce qui les entourait, coupés du monde réel qu’ils ne voyaient même plus. C’était cela le paradoxe ! Ces individus, on les disait connectés, mais, en réalité, la machine les débranchait du monde sensible, celui qui se regarde, se touche et se respire.
C’était si vrai qu’en certains coins du globe, les autorités avaient dû sévir pour éviter que ces zombies ne se fassent écraser en traversant la rue. L’esprit enfermé dans un ailleurs sans consistance, leur corps trompé se croyait lui aussi immatériel et se lançait au milieu des voitures lesquelles, niant soudain leur inexistence , les percutaient sans détour .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
RomansNoirsEtPlusRomansNoirsEtPlus   22 décembre 2020
Grimm tenait beaucoup à ce qualificatif de flic. Il n’y voyait rien de péjoratif. Au contraire. Pour lui, un flic de la police judiciaire, c’était quelqu’un qui avait du flair, du pif, du nez, de l’instinct – appelez cela comme vous voulez –, qui mixait l’intuition et la déduction et qui, selon la métaphore du chasseur qui lui était chère, était capable de renifler à son profit aussi bien sur une plate-bande fleurie que dans une poubelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MatatouneMatatoune   08 janvier 2021
Ils débarquent en nombre, on ne voit plus qu'eux. (...) L'homme-à-grosses couilles est là ! Or, l'homme-à-grosses-couilles n'en à rien à faire de la planète Rien du tout ! Il l'a détruit parce que sa destruction augmente sa puissance ! Et il n'y a que ça qui compte pour lui : le pouvoir et l'argent ! L'homme-à-grosses-couilles n'a qu'une perspective : sa propre jouissance. Et il est convaincu que la planète tiendra bien un peu , au moins jusqu'à ce qu'il meure. C'est tout ce qu'il lui importe. Ce qui adviendra après sa mort, il s'en contrefout, l'homme-à-grosses-couilles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
RomansNoirsEtPlusRomansNoirsEtPlus   22 décembre 2020
N’étaient-ce pas des criminels ces puissants qui dirigeaient le monde et qui ne faisaient rien ?
Qui ne faisaient rien ? Allons donc ! Au contraire. Aveuglés par des gains faramineux au profit de leur seule petite existence minable, ils décidaient de poursuivre comme avant, d’aggraver les dégâts et de précipiter la chute. En toute béatitude, à leur mort, ils remettraient dans les mains de nos enfants le résultat de leur saccage irréversible. Et la mort, au milieu des soubresauts d’une planète agonisante, frappera partout de la manière la plus atroce, n’épargnant personne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MatatouneMatatoune   06 janvier 2021
Il souriait sur le fait qu'un homonyme du célèbre conteur puisse envoyer un message à Grimm.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Olivier Merle (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Merle
Emission à découvrir sur : https://www.web-tv-culture.com/emission/olivier-merle-libre-d-aimer-51368.html
Vivre en Auvergne, au pays des volcans, c?est le choix fait par Olivier Merle, géologue et enseignant à l?Université de Grenoble. Mais l?écriture est l?autre passion d?Olivier Merle. On ne s?en étonnera pas en rappelant qu?il est le fils de Robert Merle, prix Goncourt 1949 pour « Week-end à Zuydcot » mais à qui l?on doit aussi « Malevil » ou la série « Fortune de France ». C?est auprès de ce grand auteur qu?Olivier Merle grandit. On comprend dès lors son goût de l?écriture et de l?histoire. Après un premier roman jeunesse en 2003, Olivier Merle se fait une place en librairie à partir de 2009, récoltant plusieurs prix. « Electropolis », « le fils de l?homme » ou « La méduse » font partie de ses précédents titres. Avec ce nouveau roman « Libre d?aimer », nous voici en France occupée. Nous sommes à Paris en 1942. La jeune Esther 20 ans, issue d?une modeste famille juive, se retrouve seule après l?arrestation de ses parents. Désemparée, elle croise le chemin de Thérèse, de dix ans son aîné, mariée à un riche commerçant trafiquant avec les allemands. L?histoire d?amitié entre les deux femmes se transforme rapidement en histoire d?amour. Abordant avec sensibilité et pudeur le thème de l?homosexualité féminine, Olivier Merle entraine le lecteur dans ce Paris des années 40, entre restrictions et marché noir. Entre suspicions et délations, nous suivons Esther et Thérèse dans les cabarets où se retrouvent les garçonnes, condamnées par la bien-pensance de la France de Vichy. Enfin, quittant la capitale occupée, nous voici en Bretagne, à Dinard, où pensant échapper aux préjugés et aux violences d?un mari jaloux, nos deux héroïnes devront affronter les bombes des armées alliées. Voilà un livre au grand souffle romanesque, avec une intrigue bien ficelée, une tension allant crescendo et des personnages bien campés. A la fois roman d?aventure et roman historique, ce nouveau livre d?Olivier Merle est surtout une grande et belle histoire d?amour et un précieux témoignage sur le combat des femmes pour leur liberté. « Libre d?aimer » d?Olivier Merle est publié aux éditions XO.
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2013 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre