AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
3,82

sur 151 notes
5
12 avis
4
30 avis
3
6 avis
2
2 avis
1
0 avis

Critiques filtrées sur 5.0 étoiles  
Hubert Grimm, commandant de police à Rennes, se nourrit de bières, d'une boîte de sardines, d'une partie virtuelle d'échecs et d'enquêtes dans lesquelles il se jette à corps perdu.
Cet officier de police promène sa part de mystère, une histoire en soi en parallèle.

Le romancier dresse également les portraits des membres de son équipe qui ont une épaisseur psychologique : Eric Blanchard, capitaine - Corentin Jarry, capitaine - Ermeline Gasquet, lieutenant.
Leurs travers sont bien décrits et en font des personnages attachants.

La narration de cette enquête prend son temps à partir de ce qui semble n'être qu'une banale histoire de corbeau, pas bien exaltante aux yeux de Grimm.
Mais ce qui était une enquête de routine et une vie lisse prendra au fur et à mesure de l'ampleur en suivant des ramifications qui ont suscité mon intérêt, l'auteur émaillant la progression de chausse-trapes qui débouchent sur un twist final enlevé.

Olivier Merle coche toutes les cases dans ce thriller.
Lui qui a écrit plusieurs romans historiques s'essaye au genre avec l'application d'un petit nouveau.
J'y ai vu quelques défauts mais il a réussi à m'inviter à partager l'enquête de son flic atypique, à l'écoute, plutôt bon chef, bref sympathique et rebelle comme on les aime.

Il a installé ses personnages comme pour créer une suite.
Commenter  J’apprécie          361
Dans l'ombre du loup d'Olivier est publié aux éditions X.O
Récompensé par le prix Charles Exbrayat en 2013 pour ElectropolisDans l'ombre du loup est édité chez X.O Une excellente initiative ..

Le commandant Hubert Grimm vient de Montpellier et intègre la SRPJ de Rennes, Une mutation sanction? Peu importe au fond pour cet homme étrange d'être ici ou là , la planète part en déliquescence et de le savoir le plonge dans une profonde dépression. Si seulement il avait une bonne enquête à se mettre sous la dent au moins cela lui occuperait l'esprit et ce ne sont pas les lettres anonymes reçues par un notable de la ville Mr Kerdegat qui vont l'occuper... Un début que d'aucuns qualifieraient de plan plan mais quand le loup point enfin son nez les jeux sont faits, rien ne va plus..
Je me suis laissée surprendre et manipulée par Olivier Merle. Il m'a été impossible de quitter Grimm et son équipe avant d'avoir tourné la dernière page c'est tout dire.
Un excellent polar que je recommande à tous les amateurs, merci aux éditions X.O pour ce partage via Netgalley
#Danslombreduloup #NetGalleyFrance
Commenter  J’apprécie          346
Tout d'abord, Olivier Merle, fils de Robert Merle célèbre écrivain, entre pour son dixième roman dans le polar en proposant une enquête bâtie avec talent autour d'un flic atypique, téméraire et au flair implacable.
Le roman commence au moment des fêtes de Noël. Trois meurtres sont découverts dans une villa : deux enfants dans leur sommeil et leur mère dans la salle de bain. le mari est introuvable. Un Dupont de Ligonnès mais à Abidjan. A été invoqué du terrorisme ou un enlèvement, mais sans fondement. Quelque temps plus tard, l'homme est retrouvé mort dans le bureau de son usine polonaise.
M. Kerdegat est PDG d'une entreprise de télécommunications en Bretagne. A 50/60 ans, il est de taille moyenne au visage énergique avec ses mâchoires carrées, sa brosse impeccable et se yeux bleus à l'impression glaciale. Dès la première rencontre, il donne une impression de force et même de brutalité malgré le luxe de ses vêtements. C'est lui qui demande l'aide de la police parce qu'il reçoit des lettres anonymes et des appels téléphoniques, certains jours, à minuit onze précises.
L'enquête est confiée à Hubert Grimm, parachuté au SRPJ de Rennes depuis trois mois. Ce commandant lunatique, fermé, plutôt dépressif cache tout son passé et ne parle jamais à son équipe de sa vie privée. Un peu obsessionnel lorsqu'il s'agit d'écologie, Grimm investigue sur cette affaire où il ne doit faire aucune vague.
Olivier Merle conte une enquête comme il en existe des centaines loin des plateaux de cinéma ou de télévision. de filatures en interrogatoires, avec une dose certaine de hasard mais aussi un flair important, ce commandant mais aussi son équipe vont remonter aux sources des crimes avec des ramifications importantes.
La construction de ce polar est réussie. de plus, les personnages et notamment le commandant Grimm ont une épaisseur psychologique aboutie. L'intrigue semble au départ assez fine mais de rebondissements en rebondissements, Olivier Merle captive jusqu'à prendre otage son lecteur complétement perdu. Son commandant n'a rien du flic ordinaire, au contraire il avoue ses faiblesses et essaye de les soigner. de plus, avec son équipe, il se comporte comme un chef attentif , ce qui est tout de même loin de la figure du héros habituel. de ses contradictions, nombreuses, il tire une force certaine. Et, pourquoi pas le début d'une série ! En tout cas, un excellent moment de lecture !
https://vagabondageautourdesoi.com/2021/01/16/olivier-merle-dans-lombre-du-loup/
Lien : https://vagabondageautourdes..
Commenter  J’apprécie          131
Disons-le tout de suite, M. Kerdegat est un type imbuvable, fier de sa personne et qui traite les autres avec mépris.

Mais j'ai aimé les enquêteurs sous les ordres de Grimm, leur nouveau chef. Comme nous, ils cherchent à percer le mystère de ce supérieur à la fibre écolo poussée à son paroxysme.

Elle m'a d'ailleurs fait sourire, cette fibre écolo, car si Grimm refuse de manger du chocolat qu'on lui offre au prétexte qu'il faut beaucoup trop d'eau pour produite 1 tablette de chocolat, il ne se demande pas combien il faut de litre d'eau pour 1 litre de bière, bière qu'il descend allègrement chaque soir.

J'ai aimé partir en chasse du fameux scooter, puis suivre une autre piste, et enfin une troisième.

L'auteur pousse même le vice jusqu'à nous emmener dans le milieu sado-masochiste. Comme une odeur de souffre dans ces pages….

Heureusement, il y a beaucoup d'humour dans les dialogues, ce qui allège un peu l'atmosphère.

Un polar qui m'a tenu en haleine jusqu'à la dernière page.

Une citation :

Personnellement, en raison de vos tendances dépressives qui ne datent pas d'hier, je préfère utiliser le terme de climato-dépressif.

L'image que je retiendrai :

Celle du frigo de célibataire de Grimm qui ne contient que du pain rassis et beaucoup de bières.
Lien : https://alexmotamots.fr/dans..
Commenter  J’apprécie          90


Hubert GRIMM, commandant de police, affronte une affaire obsédante, un homme méprisant, Mr KERDEGAT reçoit coup de téléphone et lettres de menaces. Ce ne n'est que le début, la suite va être terrifiante.

Quand je reçois ce genre de livre, j'aime bien lire les petits mots des autres participantes, et elles étaient d'accord pour dire que le début était lent.

Mais moi dès le début j'ai vraiment apprécié le personnage de Hubert GRIMM, j'aime ce genre de protagoniste, atypique, a la personnalité complexe et surtout il m'a fait tellement rire.

Dès le début je me suis sentie complétement embarquer dans cette histoire, donc je l'ai trouvé pas du tout lent, bien au contraire extrêmement addictif.

Les face à face entre Hubert GRIMM et Mr KERDEGAT étaient fascinant, un vrai ping-pong psychologique, cela donner une intensité au récit.

C'est une trame vraiment bien ficelée ou j'ai pris tellement du plaisir à la suivre, sans parler des qualités professionnelles de GRIMM un peu paternaliste avec ses officiers, sa vie privée n'est pas simple non plus, cela à donner un véritable côté psychique au récit.

L'enquête est jalonnée de nombreux rebondissements mais ce que j'ai préféré c'est ce côté crescendo et plus on avance, plus on a envie de le finir au plus vite.

Mais il y a des livres ou se sent tellement bien qu'on n'a pas envie que ça se termine, c'est le sentiment qui m'a animée pendant cette lecture, mais j'avoue que la fin m'a beaucoup plu.

J'ai vu que c'était le premier polar de l'auteur, ses autres livres sont plutôt historique, comme j'aime beaucoup également ce style, j'irais voir ce qu'il l'a fait.

Mais je trouve pour une entrée de matière, c'est vraiment un joli coup de maître, j'espère qu'on retrouvera Hubert GRIMM et ses officiers très attachants pour un autre polar avec autant d'adrénaline.

Lien : https://www.nathlivres.fr/l/..
Commenter  J’apprécie          70
A Abidjan. deux enfants et leur mère sont abattus d'une balle durant leur sommeil. Il semble que le mari ait alors loué une voiture pour disparaître définitivement
Quelques années plus tard, à Rennes, Kerdegat, un PDG riche et arrogant, exige de la police qu'elle recherche l'auteur de lettres anonymes et d'appels téléphoniques muets qu'il reçoit à minuit onze précises. L'enquête est confiée au commandant Grimm, un homme renfermé, climato-pessimiste et pétri de contradictions, ainsi qu à ses trois équipiers qui se complètent à merveille
L'affaire prend un tour plus sérieux quand un sac poubelle contenant les restes d'un corps de femme sans tête est déposé sur le perron des Kerdegat.
Qui est-elle? Ce geste est-il en lien avec les sinistres appels et lettres?
Ces questions conduiront les policiers dans un club sado-masochiste, sur un chantier aux horreur et, après plusieurs fausses pistes, dans un traquenard d'envergure


L'écriture possède une certaine beauté qui a la modestie de se laisse oublier,
les personnages détiennent une réelle épaisseur, de celle qui les amène à se révéler à eux-mêmes, tout en restant plongés dans l'action.
Enfin l'intrigue retient constamment l'intérêt et si les pistes semblent partir en tous sens, l'auteur, tel un marionnettiste, maîtrise parfaitement les ficelles de son sujet Mon seul regret est que ce livre ne possède pas l'indispensable dimension d'un sens qui le dépasserait et le rendrait dès lors inoubliable
Commenter  J’apprécie          72
Un flic pas comme les autres qui avance, pas à pas, dans l'ombre du loup

Le roman ouvre sur deux articles de presse concernant quelques faits divers de par le monde… A Abidjan, une famille de ressortissants français est décimée, le père a disparu. A t-il été enlevé par des terroristes en échange d'une rançon ou de la liberté de prisonniers djihadistes? Ou accablé de dettes, l'homme s'est-il enfui après avoir tué les membres de sa famille, façon Xavier Dupont de Ligonnés? En Pologne, Franck Lavereau, dirigeant d'une entreprise française implantée à Byalystok, est assassiné dans son bureau…
A Rennes, l'officier de police Hubert Grimm, fraichement muté au SRPJ est en charge d'une affaire à priori banale : un notable, M. Kerdegat, industriel fortuné de la région, homme désagréable et imbu de lui-même, reçoit des coups de téléphone et lettres anonymes. Assisté de son équipe, Grimm s'aperçoit rapidement que le chef d'entreprise est traqué par un mystérieux homme en scooter, qui demeure insaisissable en dépit des liberté procédurales que prend l'officier police pour l'intercepter… Jusqu'au jour où l'on découvre devant la demeure familiale des Kerdegat un cadavre découpé en morceaux dont la tête demeure introuvable…
« le flic pas comme les autres » c'est lui, Hubert Grimm qui ne vous contera pas d'histoire surtout si on lui parle de l'avenir de la planète… Si le récit de l'enquête en elle-même est excellent et addictif, ce personnage est véritablement le centre du roman avec ses tares et ses questions existentielles qui le placent dans une situation que l'on imagine inextricable. Dépressif chronique, anxieux climatique, suivi par une psychologue qui a beaucoup de mérite, on l'imagine d'après son discours fervent écologiste, or son comportement est tout à fait contradictoire et excessif… Je vous dresse de lui un portrait peu flatteur mais j'ai ADORÉ ce personnage dont le caractère donne lieu à des situations parfois cocasses. Son tempérament fougueux, peu enclin à respecter les ordres de sa hiérarchie, ses préoccupations psychologiques décalées et sa situation sentimentale personnelle font de lui un policier un peu à côté de la plaque, mais qui parvient malgré tout à mener son enquête à terme. Une enquête qui réserve de bonnes surprises !

Le roman est donc très axé sur la psychologie des personnages, Grimm en particulier même si les autres sont également bien étudiés, mention spéciale à la jeune lieutenant Ermeline Gasquet qui est envoyée en mission dans un club sado-maso de Rennes… Les rebondissements et fausses pistes apportent un rythme relevé à l'enquête et le style fluide est impeccable. J'ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman, que je conseille à tous les amateurs de bons romans policiers. Je remercie Net Galley et les Editions XO pour cette découverte!


Lien : https://loeilnoir.wordpress...
Commenter  J’apprécie          60
Un roman acheté par hasard dans une librairie, en vacances, car à cours de lecture !
Une belle découverte car ce livre m'a passionnée.
Le premier roman policier de Olivier Merle mais il en maîtrise parfaitement l'écriture !
Rentrez dans l'univers de la bourgeoisie où les langues ne se délient pas facilement…malgré un corps découpé sans tête !
Commenter  J’apprécie          50
Coup de coeur !
M. Kerdegat, homme d'affaires odieux, jouant de ses influences vient déclarer à la police avoir reçu une lettre anonyme et être victime d'appels téléphoniques tous aussi anonymes.
Le commandant Hubert Grimm, arrivé depuis peu à Rennes, assez distant avec son équipe, est chargé de l'affaire.
Un peu déçu par le manque d'intérêt de cette enquête, il charge quand même Ermeline, son adjointe, de surveiller les allées et venues de M. Kerdegat.
Le lendemain, Ermeline rend compte qu'un scooter est aussi en planque devant le domicile des Kerdegat et qu'il suit Monsieur dans tous ses déplacements.
L'affaire va peut-être devenir intéressante ?
Et Grimm va se la voir confirmer, quand un sac poubelle, contenant le corps découpé d'une femme, est retrouvé sur le seuil de la maison de M. Kerdegat...
Thriller impossible à lâcher tant les rebondissements se succèdent.
L'écriture est fluide et claire.
Les adjectifs me manquent : haletant, sanglant, éprouvant.... mais tellement intense et addictif.
J'ai adoré.
Commenter  J’apprécie          50
Dans l'ombre du loup, de Olivier MERLE, polar d'ambiance, bien campé dans les codes du genre, où les promesses sont honorées. le récit prend le temps d'installer son intrigue sur les premiers chapitres, puis surprend par sa montée en puissance. L'enquêteur et son entourage sont truculents, fruit d'une construction solide. Dans l'ombre du loup, c'est une affaire glaçante qui prend racine en vous au fil des pages.
Lien : https://samueldelage.com/dan..
Commenter  J’apprécie          40




Lecteurs (380) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2900 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}