AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1426891814
Éditeur : Harlequin (27/06/2011)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Mae Malveaux, an attorney with Minneapolis Child Protective Services, is burnt-out, tired and frustrated. Passing on an invite from Jill, her flirtatious coworker, Mae just wants a quiet night in. Leaving the office late, she's surprised to find the Heritage Line streetcars up and running and hops aboard, eager for a quick trip home.

But this is no ordinary streetcar. Death is one of its riders, and Mae is thrust into Annwn, a realm of magic and dange... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
JeanneLaska
  10 mars 2013
Pour moi, ce roman a tout bon : des personnages attachants, une intrigue riche en rebondissements, un univers fantasy bien développé et cohérent. Durant la première moitié du livre en particulier, le suspense monte de façon de façon très bien orchestrée. On alterne entre sentiment de danger et de sécurité, on veut que les héroïnes se mettent à l'abri et on est soulagé qu'elles le fassent… Et quand le danger les trouve malgré tout, eh bien… ce n'est pas par leur faute, mais parce que le danger les cherchait vraiment très fort !
Je trouve intéressant d'ouvrir le challenge Harlequin avec ce titre, car il pose la question des limites de la romance. Ainsi, Last Car to Annwn Station n'est pas de la romance selon moi. Avec son univers bien ficelé et son intrigue fantasy (sauver le monde) proéminente, il m'a souvent rappelé No Proper Lady de Isabel Cooper, classé en romance ; mais justement, l'aspect supposément “romance” m'avait déçu dans No Proper Lady, par ailleurs un bon roman. À force de distiller et de croiser la romance avec tout un tas d'autres choses, on finit par quitter la romance…
Certes, il y a une histoire d'amour dans Last Car, que l'on voit démarrer et évoluer au gré du roman. Il y a des scènes charmantes entre Mae et Jill, consacrées à rien d'autre qu'à leur relation. Ou plutôt, à leur interaction. En effet, dans toute l'histoire, il n'y a pour ainsi dire aucune péripétie qui soit liée directement à leur relation en tant que relation, à la problématique, à l'enjeu d'être en couple (ou de ne pas l'être). C'est cela qui, pour moi, différencie une romance, dont l'intrigue elle-même est l'histoire d'amour, de n'importe quelle autre histoire où figurent deux personnes qui tombent amoureuses et finissent heureuses ensemble.
Cela dit, ça n'enlève rien à l'intérêt du livre ni au mérite de l'auteur, qui a réussi à inclure des lesbiennes convaincantes dans un roman de fantasy fort sympathique. Quand je vous disais que “un Harlequin” ne veut rien dire… C'est exactement comme si vous disiez : “un Hachette”, “un Flammarion”, “un Pocket”, etc.
Lien : http://romanceville.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3507 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre