AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Béatrice Vierne (Traducteur)
ISBN : 2742778098
Éditeur : Actes Sud (01/10/2008)

Note moyenne : 4.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Je songe au plaisir anticipé que j'éprouve à l'idée d'apprendre à mieux comprendre les ânes, et peut-être à mieux comprendre le monde et moi-même par-dessus le marché. Je me régale d'avance à l'idée de marcher et de parler, de marcher et de parler avec un âne, de descendre de mon vélo, de le laisser appuyé contre un vieux mur en pierre. Je me régale d'avance à l'idée de me faire un nouvel ami dans notre vaste monde.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Erveine
  28 août 2015
Une belle écriture, érudite, mais lisse et accessible comme je les aime. J'ai fait un beau voyage auprès de Andy Merrifield. Majestueusement accompagnée par l'âne de Schubert et ses pairs, Gribouille, Platero, l'âne Culotte, Modestine, Wilson, la Mule du pape, Donkey, Benjamin, Balthazar et des noms, non moins illustres tels des : Bachelard, Balaam, Bresson, Orwell, Saint-Exupéry, Stevenson, Kundera, Spinoza, Cervantes, Bosco, Dostoïesvki, Jiménez, Daudet et leurs ‘émules', pardonnez ! je n'ai pas résisté. Merci à Fanfanouche24 dont la liste « y en a sous l'bonnet » a guidé mes paturons. Extrait :
.
« le spectacle d'ânes occupés à paître au milieu de nulle part a quelque chose de stupéfiant. C'est une espèce de thérapie, pour ne pas dire de méditation. On peut à la fois s'y perdre et s'y trouver. Un proverbe australien dit que, il ne faut pas oublier son siège. On peut les observer pendant des heures ― sombrant dans l'hypnose et la dépendance. Une fois tombé sous le charme, on a du mal à s'y arracher. On n'entend rien d'autre qu'un léger bruissement, tandis qu'ils foulent l'herbe haute et enfoncent leur tête jusqu'au sol, mastiquant de toutes leurs dents. " (p.13)
.
Oui ! l'âne de Schubert ça me brait bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          492
Regardorion
  26 juillet 2011
un fabuleux témoignage ou l'auteur prend la route avec un âne pour retrouver le pas tranquille d'une humanité apaisée, mais l'âne est plus qu'un compagnon, il est philosophe et professeur de vie donnant à l'homme toute la sagesse accumulée au cours de l'histoire, inhérente à sa nature profonde. Un livre pour comprendre mieux ce que nous disent ces grandes oreilles.
Commenter  J’apprécie          60
papillon_livres30
  10 avril 2010
C'est l'histoire d'un Américain qui parcourt l'Auvergne sur un âne, nommé Gribouille. Une balade très agréable et instructive sur les ânes, à travers la nature auvergnate et des références littéraires, musicales, cinématographiques. Une critique contre les préjugés sur cet animal attachant, qui nous permet de mieux comprendre son fonctionnement, et qui nous le fait découvrir sous un autre angle.
Le discours sur les ânes devient parfois un peu lourd, rébarbatif, mais reste toujours très intéressant.
Le rapport avec Schubert ? au lecteur de le découvrir !
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
ErveineErveine   28 août 2015
Un chien, estime Levinson, peut jouer toutes sortes de rôles par rapport à un enfant : compagnon, ami, serviteur, admirateur, confident, bouc émissaire, miroir et défenseur. Lorsqu'un enfant a besoin d’aimer « en toute sécurité », sans avoir à craindre de perdre celui qu’il aime, sans perdre la face non plus, le chien peut combler ce besoin. « Lorsqu'un enfant éprouve un vif désir de nouer des rapports étroits, câlins, affectueux, exempts de jugement, le chien les lui fournira. Les chiens ne peuvent pas « répondre » quand un enfant les gronde. Et nul être humain ne saurait « accepter » l’enfant au sens le plus plein du terme, à ses multiples niveaux, aussi complètement qu’un chien fidèle, aux yeux de qui le maître ne saurait avoir tort. » (p.365-366)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          272
papillon_livres30papillon_livres30   10 avril 2010
Avec un âne, je suis obligé d'aller à son allure, d'adopter sa façon de faire les choses. D'un bout à l'autre du trajet, il faut s'arrêter pour un oui ou pour un non. C'est comme ça avec les ânes. Je dois apprendre à être flegmatique, à ravaler mon impatience et mon énervement, mon désir de foncer à toute allure, de klaxonner, de prendre le virage à la corde, de pester contre tous les traînards qui me barrent la route.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
papillon_livres30papillon_livres30   10 avril 2010
Si, comme le sous-entend Don Quichotte, la vie humaine est en réalité une suite de défaites, de tragiques échecs, eh bien, ce que nous pouvons trouver de mieux, c'est un modeste abri derrière notre âne, un refuge sûr contre les pierres, un petit peu de loyauté quotidienne dans un monde détraqué.
Commenter  J’apprécie          40
GensGens   16 décembre 2018
Il y a quelque chose qui ne va pas du tout, dans cette vie que nous menons. L'âne le savait. Nous le savons tous.
Commenter  J’apprécie          20
papillon_livres30papillon_livres30   10 avril 2010
A travers le monde, les inégalités entre les ânes reflètent celles qui existent entre les hommes.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : bonnet d'âneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Andy Merrifield (1) Voir plus




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
108 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre