AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Paul Chwat (Autre)
ISBN : 2277118869
Éditeur : J'ai Lu (04/01/1999)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Dans la Cordillère des Andes, Nicolas Graydon est à la recherche d'un trésor inca... lorsque survient la belle et mystérieuse Suarra. Elle va le guider vers une vallée inaccessible, où vit le peuple étrange d'Yu Atlantchi.
Ce sont les derniers descendants des légendaires Atlantes. Ils ont vaincu la mort et conquis des pouvoirs inouïs - que Graydon va découvrir, d'abord incrédule, bientôt terrifié...
Chassé de la vallée interdite, Nicolas Graydon y revi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Rusen
  09 janvier 2016
La page wikipédia consacrée à Abraham Merritt (1884 - 1943) parle de son style de cette façon:
"Les histoires d'Abraham Merritt tournent de manière typique autour des thèmes convenus des pulp magazines : des civilisations perdues, des monstres hideux, etc. Ses héros sont des scandinaves ou des Irlandais galants, ses méchants sont des traîtres russes ou allemands (selon la géopolitique de l'époque) et ses héroïnes sont souvent virginales, mystérieuses et toujours très légèrement vêtues.
L'originalité d'Abraham Merritt par rapport aux autres auteurs de pulp fiction réside dans le style de sa prose fleurie et son penchant pour l'accumulation des adjectifs et des détails. L'amour de Merritt pour les micro-descriptions complète avec bonheur le style pointilliste des illustrations de Bok et sert souvent à éclairer en les radicalisant les tendances fétichistes de la SF pulp."
Tout pour plaire, donc, et ce n'est pas le Visage dans l'Abîme qui marquera une rupture dans la carrière de Merritt, bien au contraire puisqu'on y plonge tête la première dans tout un tas d'aventures épiques, dépaysantes et mystérieuses avec, pour ne pas me déplaire, un côté très rationnel apporté par le personnage principal, ne pouvant s'empêcher de lier à la science les divers tours de passe-passe et autres mysticismes des peuplades qu'il croise.
Et pourtant, on s'ennuie ferme.
La faute, sans doute, à un personnage bien trop droit dans ses bottes pour qu'on puisse s'identifier un tant soit peu à lui, ou au style assez poussiéreux. Toujours est-il que j'ai trouvé le temps fort long et que j'ai eu un mal fou à venir au bout des 315 pages du Visage dans l'Abîme.
Dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BVIALLET
  03 mai 2012
Partis de Quito (Equateur), Nicolas Graydon part en expédition dans la Cordillère des Andes espérant découvrir un trésor inca. Et voilà qu'il rencontre, en plein milieu du désert, Suarra, une belle et mystérieuse indigène qui n'est pas ni indienne, ni une européenne, mais une représentante du peuple d'Yu Atlantchi, un peuple aussi étrange qu'inconnu. Comme elle semble disposer d'or et de pierres précieuses à foison, cela excite la convoitise des partenaires de Graydon, aventuriers sans grand scrupule, qui y laisseront la vie. D'abord chassé de la vallée interdite, Graydon, éperdument amoureux de Suarra, réussira à y revenir et participera à un gigantesque et terrible Ragnarok où s'affronteront la Mère, femme-serpent et puissante reine d'Yu Atlantchi et le monstrueux Nimir, soutenu par ses hordes maléfiques d'hommes-serpents, de dinosaures et autres chimères entrées en rébellion...
Cet étrange et extraordinaire roman de fantaisie transporte le lecteur dans un monde totalement féérique, baroque et fantastique. La vieille race de ces descendants d'Atlantes, présente sur terre bien avant nous, a évolué jusqu'à devenir immortelle. Mais sa victoire sur la mort s'est accompagnée d'une totale stérilité qui l'a amené à lentement dégénérer ou à se livrer à toutes sortes d'expériences étranges comme des créations de monstres (serpents volants, hommes-araignées, etc...) Ces gens disposent de pouvoirs inouïs, d'une richesse incroyable et d'une sagesse ancestrale. Il y a tout dans ce texte paru en 1959, les personnages extraordinaires, le monde perdu complètement étrange, la magie, les pouvoirs, l'épopée guerrière sans oublier action, rebondissements et suspens. On comprend que l'imaginaire foisonnant de Merritt ait inspiré Lovecraft et Moore et qu'il ait pu être considéré comme l'un des pères fondateurs de l'Heroic Fantasy. Mais quel dommage que cette piètre traduction pleine de lourdeurs, d'à peu près et même d'argot de Belleville, incongru dans la bouche d'un scientifique américain. Cela gâche un tantinet le plaisir de la découverte...
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Julian_MorrowJulian_Morrow   15 avril 2017
C'était un magnifique ouvrage de cartographie. en fait, il s'agissait moins d'une carte que d'une gravure. Ça et là, il y avait de curieux symboles dont Starrett disait que c'étaient des signes gravés sur les rochers échelonnés sur leur chemin ; des repères destinés à ceux de la vieille race qui partiraient recouvrer le trésor lorsque les Espagnols auraient été chassés du territoire.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2979 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre