AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2810217998
Éditeur : Rue de Sèvres (04/03/2020)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 6 notes)
Résumé :
BÉATRICE prend chaque jour le train pour se rendre au travail. Dans la cohue de la gare, un sac à main rouge attire son attention. Jour après jour, à chaque passage dans la gare, il semble l’attendre. Succombant à sa curiosité dévorante, Béatrice, en emportant l’objet chez elle, ouvre les portes d’un monde nouveau…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Maks
  29 mars 2020
"Béatrice" est une histoire complète en une centaine de pages, originale pour diverses raisons mais qui s'avère aussi avoir des défauts en rapport à ses qualités. Je veux dire par là que certains aspects servent et en même temps desservent le résultat final.
Sachez que nous sommes sur une histoire sans texte, c'est entièrement visuel, la teinte rouge sert de repère au lecteur pour la visualisation du sujet principal au milieu de couleurs plus sobres.
Le scénario est bon mais il met du temps à débuter réellement. Heureusement ensuite l'intérêt prend de l'ampleur. La dernière partie (disons les 25 dernières pages) impressionnent par la surprise et l'intelligence.
Je regrette tout de même de ne pas avoir eu de texte du tout à lire, j'aurai vraiment apprécié, en plus, cela fait un peu cher pour un roman graphique visualisé 2 fois en une heure. Heureusement que les couleurs et les dessins valent le détour.
Lien : https://unbouquinsinonrien.b..
Commenter  J’apprécie          90
Nadael
  22 mars 2020
Année 72, Paris Bruxelles Anvers? de hauts immeubles gris, le flot incessant des voitures, la vague houleuse de la foule, la lumière jaune du petit matin qui fait pâlir les enseignes aux néons ; la ville s'agite. Un petit point rouge bouge dans le cortège ; Béatrice. le défilé va bientôt s'arrêter ; chacun à son affaire. Mais avant pour Béatrice, passage obligé à la gare, voyage en train, lecture de Sagan, Bonjour tristesse, et dans la tête l'image d'un sac rouge vif entraperçu par terre près d'un portillon. Puis vient la montée des marches au tapis vermeil du grand magasin où elle travaille ; vendeuse de gants de luxe. Et le soir faire le chemin à l'envers, revoir le sac rouge que personne n'a touché. Comme à l'ordinaire, se retrouver seule dans son petit appartement sous les toits. Et partir ailleurs ; en littérature. le lendemain, même itinéraire, même foule, même solitude, même lumière, même labeur… mais ce soir-là, Béatrice saisit le sac. Sa couleur, identique à son manteau, s'y fond. Invisible de tous, incroyable pour elle, cet objet va briser l'habitude, bousculer son existence. Dans ce sac, un album, dans cet album, des photographies, une époque en noir et blanc, un homme une femme, l'émanation d'un amour fou, des poses et des lieux… et par-delà les images, Béatrice sourit. Grâce aux indices, ici et là, elle part en quête des endroits foulés par ce couple de papier dans les années 20. Les rues prennent alors des couleurs et une chaleur insoupçonnées, comme la vie de Béatrice qui s'éclaire à chaque pas. Elle plonge tantôt dans le roman d'Erich Maria Remarque Arc de triomphe, tantôt dans les clichés des années folles… et quitte la monotonie de sa vie.
Vie rêvée, amour fantasmé, temps suspendu puis perdu… Quel merveilleux album, aux illustrations sans texte, puissamment évocatrices profondément émouvantes, sur le temps qui passe, l'ennui, la solitude. À la lecture de Gatsby le magnifique, Béatrice bascule vers la réalité, et en refermant l'album les mots de F. Scott Fitzgerald me reviennent : » C'est ainsi que nous nous débattons, comme des barques contre le courant, sans cesse repoussées vers le passé. »
Lien : https://lesmotsdelafin.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (2)
Sceneario   03 avril 2020
Eludant totalement le dialogue, Joris Mertens joue beaucoup plus sur les situations, les instantanés visuels. En cela, il vient casser cette routine lassante par l’interaction d’un objet, un sac rouge, dont le contenu est appelé à bousculer les habitudes de la jeune femme et introduire cette dernière dans une sorte de tourbillon temporel chimérico-fantasmagorique.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   11 mars 2020
À l’évidence, Béatrice n’est pas le fruit du hasard, mais l’aboutissement d’un travail de longue haleine, patiemment mûrit. Béatrice est un bel instant de lecture, de ceux qui maîtrisent l’art de la suggestion comme de l’émotion.
Lire la critique sur le site : BDGest
Lire un extrait
autres livres classés : sans texteVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1893 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre