AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226246905
220 pages
Éditeur : Albin Michel (01/03/2013)
3.29/5   7 notes
Résumé :
Bianca, une petite femme de chambre que tout le monde appelle Bica - le nom d'un café portugais bien serré - a deux rêves : faire un enfant pour que sa mère Maria Teves, récemment décédée, aille au ciel, et découvrir l'identité de son père, qu'on lui a toujours cachée. Mais rien ne se passe comme prévu : Maria réapparaît, morte et pourtant fraîche comme un gardon, et l'homme que Bica a choisi comme père de son enfant se dérobe. Il est trop beau, trop riche, et beauc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
faelys
  05 juin 2013
Roman poétique aux arômes de saudade,
de café et d'histoires d'amour
J'ai été séduite par ce premier roman tendre et charmant mais aussi touchant et parfois piquant de réalisme dans les émotions décrites et la galerie de personnages dépeinte. Bica nous ouvre les portes des chambres de l'hôtel, mais aussi celles de son histoire personnelle, de ses aspirations romantiques, de ses sombres secrets.
J'ai beaucoup aimé les petites parenthèses sur chaque personnage, parenthèses présentant leur taille et goût en matière de café, un peu à la manière d'Amélie Poulain. D'autres touches de fantaisie ponctuent le roman qui est pétillant de quiproquos et de maladresses, mais possède aussi ses moments plus graves, plus lourds.
Les chapitres alternent un point de vue extérieur et le carnet secret de Bica qui raconte sa vie à son père absent. Très complexée, aveuglée par un amour fantasmé, perturbée par la perte de sa mère, entière et vive comme la fille de Lisbonne qu'elle est finalement, Bica est absolument attachante, imparfaite, dévouée, avec un grain de folie particulier. Heureusement la réalité la rattrape, d'autres vont finalement lui ouvrir les yeux, son image faussée de l'amour sera chamboulée. Lors d'un périple final romanesque à souhait dans la magnifique Lisbonne, Bica apprendra à pardonner, à accepter, à aller de l'avant.
Un roman sucré mais aussi puissant et très agréable!
Lien : http://petitesmadeleines.hau..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
MathildeLitteraire
  22 septembre 2020
Ce livre, il fait partie des livres reçu à mon stage chez Albin Michel. Je ne sais pas pourquoi je l'ai pris et je crois que j'ai bien fait de le prendre ! Je n'avais pas le courage de le lire jusqu'à ce que l'une des filles du blog le Clan des Passionnés me propose de faire une Lecture Commune sur ce livre, comme vous avez pu le voir sur Facebook. Donc je m'y suis lancée avec plaisir avec un nombre de pages à atteindre chaque jour défini et choisi après discussion avec #Harley. Vous pouvez retrouver son avis ICI.
Bon, pour mon avis, ça va être assez rapide.
Déjà, je voulais parler de Bica, le personnage principal. Cette petite chose de 26 ans, femme-enfant. Elle est très gentille, attachée à sa petite vie tranquille de femme de chambre de l'Hôtel du Cocher où sa mère, récemment décédée, était gouvernante. J'ai aimé la suivre tout au long de l'histoire et de ses péripéties !
Tous les autres personnages sont attachants, du moins au début pour certains (Mr Kilderman !!! Mais je crois qu'on est tous d'accord, hein #Harley ?!) Bien que la mère et la tante de Bica m'aient un peu énervé sur des choses qu'elles ont faites. Je trouve que certaines choses ne se font pas au sein d'une même famille.
Et là, on est d'accord avec #Harley, j'ai aussi adoré ce côté « voyage » entre le Portugal, avec Lisbonne et Sintra, la France et l'Allemagne. On ne parle que très peu de l'Allemagne mais énormément de Lisbonne et Sintra, ainsi que de la France ! Je suis française et j'ai visité Lisbonne et Sintra à deux reprises alors forcément, lorsque Bica en parle, j'ai quelques images en tête de ces endroits-là.
En fait, je dirais qu'à part quelques moments assez bizarre ou que je n'ai pas aimé, l'histoire se lit très bien et est bien écrite. Je trouve ce livre bien pour se poser tranquille un soir d'hiver ou de pluie avec une boisson chaude (chocolat chaud, café ou thé/infusion au choix) ou dans les transports en commun.
Lien : https://mathildelitteraire.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mlaurence
  13 mars 2016
Je m'attendais à autre chose en voyant le titre du livre , par contre la couverture du livre donne bien l'ambiance. Livre facile à lire mais s'oublie aussi vite.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
mlaurencemlaurence   13 mars 2016
La réponse du garçon fut couverte par le chant de mon père...
...Il n'était pas en train de répéter- le destin se passe de répétition-, il laissait la saudade s'écouler en musique de son âme blessée, le deuil et la nostalgie, non, la mélancolie, le vague à l'âme, la tristesse, bref, la saudade, qui doit à tout prix se frayer un chemin et sortir, sans même attendre qu'il y ait quelqu'un pour l'entendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mlaurencemlaurence   13 mars 2016
Le bonheur est une musique, a dit un jour quelqu'un, et l'amour, un instrument sur lequel on peut la jouer...
...Encore faut-il savoir en jouer.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : portugalVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1222 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre