AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253109924
Éditeur : Le Livre de Poche (20/10/2004)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Qui était Marie-Madeleine ? Quel fut véritablement son rôle auprès de Jésus après la crucifixion ? C’est principalement à ces questions que Gerald Messadié tente de répondre dans ce roman inspiré. D’après lui, Marie-Madeleine aurait été l’instigatrice d’un « complot » pour sauver Jésus de la mort. En soudoyant les soldats, en retardant sa mise en croix, en récupérant le corps seulement blessé, elle réussit son projet. Alors, quand un homme saint resurgit du néant a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
akhesa
  10 juillet 2018
Auteur dont j'apprécie le grand talent littéraire mais surtout son humanisme,son très grand respect pour la religion,pour les hommes et les femmes dont les écrits bibliques emplissent leur récit.
Cette histoire romancée est digne d'un véritable scénario.On s'y croit,on s'y projette et on termine la lecture en se disant et pourquoi pas?
Les auteurs qui osent écrire clairement que Jésus était un homme avant tout ont ma reconnaissance et le personnage de Marie-Madeleine doit être reconnu pour ce qu'elle fût à savoir l'aimée du Christ.
Livre à lire,je le conseille sans hésitation.
Commenter  J’apprécie          130
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
akhesaakhesa   27 juin 2018
La chasteté à laquelle ils se contraignent n'était en fait que la peur de ses humeurs,et surtout de ces règles dont le Livre avaient fait la grande source de l'impureté humaine.Les auteurs des Livres avaient trop aisément oublié le laitqui les avaient nourris quand ils ne savaient pas encore parler.Pourquoi donc l'hommese croyait-il fondamentalement pur?
Commenter  J’apprécie          80
akhesaakhesa   10 juillet 2018
La femme n'était impure qu'aux yeux des impurs.Dieu l'avait faite,elle était donc destinée à sa gloire.Dieu avait fait tous les corps:s'ils le reconnaissaient,les mots des Livres ne pouvaient les purifier puisqu'ils étaient déjà purs.Et s'ils ne le reconnaissaient qu'avec des mots,tous les sacrifices et tous les rites du monde ne servaient de rien.
Commenter  J’apprécie          60
akhesaakhesa   01 juillet 2018
-Tu as peur de la chair, Thomas,n'estce pas?
Tu crains de ne pouvoir la dompter et de te laisser entraîner dans l'abîme.
-La chair est contraire à l'esprit.
-N'est-ce pas l'Esprit divin qui a créé la chair?A-t-il créé l'impureté?


Commenter  J’apprécie          80
akhesaakhesa   25 juin 2018
Fin de nuit!L'injure la plus basse!
Les enfants conçus en fin de nuit étaient plus petits et malformés,parce que la semence de l'homme n'était plus qu'un fond de jarre.
Commenter  J’apprécie          41
Lire un extrait
Videos de Gerald Messadié (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gerald Messadié

Gerald Messadié - 500 ans d'impostures scientifiques
La foudre est l'expression de la colère divine... le chemin de fer fera suffoquer les voyageurs... La Lune est recouverte d'une couche de 200 km de glace... La masturbation rend fou et tuberculeux...
autres livres classés : marie-madeleineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
750 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre