AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de paroles


paroles
  30 août 2019
J'ai retrouvé Ziz que j'avais laissé en sale état à la prison (chronique ici). Pour finir, il en avait pris pour dix ans. Dix ans de trou, d'humiliation, de solitude...



Dix ans pour se refaire une santé ? Quel jeu de mots naze quand on sort de prison. Des espoirs ? Il en a gardé : le fric qu'il avait caché devait l'attendre. Mais ça, c'était sans compter sur l'ami Dick qui lui a tout piqué et qui le prend sous son aile à sa sortie. Il lui doit bien ça !

Ziz, il en peut plus de sa vie. Retrouver la banlieue, les potes et se dire que rien n'a changé, ça fout le bourdon. Pourtant si, tout a changé. Dealer, ça ne sert plus à rien, la beuh est devenue thérapeutique et en vente libre, bien propre dans les pharmacies. Alors tous les p'tits caïds ont dû changer de job, et ils se sont tournés vers la prostitution, enfin vers les filles pour les prostituer. Mais les filles, Ziz n'en veut pas. Des garçons non plus d'ailleurs. Il ne supporte pas qu'on le touche, la prison, les geôliers ou les détenus n'encouragent pas les sentiments mais plutôt la défonce... Et puis, il aimerait faire quelque chose, mais quoi ? Alors quand Pôle Emploi lui propose une formation d'agent de sécurité, sans rire, il accepte et se retrouve bientôt au sein de la franc-maçonnerie pour surveiller les loges. Et qui sait, peut-être que là au milieu des frères et soeurs, il trouvera sa voie.



Encore une fois, j'ai été happée par le talent de conteur d'Hervé Mestron. Il décrit à merveille les états d'âme de Ziz, la prison, le retour à la liberté, les conditions de vie. On ressent souvent de l'empathie pour cet ancien dealer malgré son parcours chaotique. La désespérance, la détresse, la solitude... toutes les émotions de Ziz sont formidablement analysées et terriblement humaines. On se prend à vouloir pardonner ce jeune homme et à lui laisser une chance. Puisse-t'il la saisir !



Un grand merci à Olivier des éditions aNTIDATA pour ce service presse. J'ai aimé renouer avec Ziz et Hervé Mestron, une vie loin des chemins connus.

Lien : http://mespetitesboites.net
Commenter  J’apprécie          302



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (30)voir plus