AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782914373821
96 pages
Éditeur : Symétrie (25/07/2011)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :

Le pire pour un célibataire, c'est la bouffe. À une époque, je plaçais un miroir devant moi. Je me regardais manger, je me parlais, je me souriais, mais très vite, une sorte de ronron s'est installé. Je me curais les dents avec ma fourchette et la personne en face de moi faisait pareil. J'attrapais les spaghetti avec les doigts, hop, elle m'imitait. Je faisais la gueule, bing, kif-kif, elle me renvoyait une bouille de six pie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
fee-tish
  06 octobre 2011
Un livre minuscule, une quatrième de couverture qui respire le burlesque et une couverture toute en simplicité mais vraiment très représentative de ce court roman.
Tout d'abord, je tiens à dire deux mots de la maison d'édition : Symétrie. Elle édite des partitions, des revues musicales et des livres dont le thème est la musique. Hervé Mestron, l'auteur de notre livre, a écrit en tout quatre livres qui entre dans une série nommée "Le Musicos".
A la fin de ma lecture, j'étais vraiment... dubitative. J'ai retourné le livre et relu les quelques lignes de la quatrième de couverture sur l'auteur. Et là, un terme m'ait apparu : absurde. Voilà exactement comment qualifié ce roman : la littérature de l'absurde ; à la Eugène Ionesco.
Je ne peux pas dire que j'ai aimé cette lecture. Je me suis sentie perdue. Perdue pour plusieurs raisons : je n'ai pas réussi à savoir qui était le personnage ; je ne suis convaincue que l'interprétation du roman que je me suis faite soit la bonne ; et enfin je m'en veux de ne pas avoir pris un réel plaisir de lecture alors que l'écriture est vraiment agréable, maîtrisée et "joueuse" (il y a des jeux de mots, des figures de styles, etc.)
Une lecture qui laisse de pareils sentiments est déstabilisante.
Pour expliquer mon ressenti, je rappelle que l'on suit un homme (est-ce que son nom a été dit dans le roman ? Non, pas à ma souvenance) qui est le narrateur. Il est contrebassiste et ne se sépare jamais de son instrument. Il est célibataire, je dirais même solitaire. D'où le fait qu'il personnifie son instrument qui devient sa compagne : Denise. La relation qu'il entretient avec "elle" est touchante mais tragique puisqu'elle traduit toute sa solitude face aux autres hommes et femmes.
Durant les 67 pages du récit, notre homme va rencontrer trois groupes de personnes : le quatuor Keller, Babett et son fils Victor et le Papa de ce dernier. Dans les trois derniers chapitres (il y en a 20), je n'ai pas pu m'empêcher de demander si ces personnages existaient vraiment ou s'ils ne reflétaient que ce que le narrateur voulait trouver dans la vie. Comme s'il rêvait sa vie sociale. Est-ce un Sans Domicile Fixe ? Un musicien à la dérive ? Je ne sais pas, je ne suis pas sûre de ce que j'ai interprêté comme je le dis plus haut.
Cette lecture me laisse un goût d'inachevé. J'aurais aimé trouvé d'autres avis sur ce petit livre, pour voir ce que d'autres en ont pensé. Malheureusement, rien. Quoiqu'il en soit, l'absurde en littérature fait passer un message pas toujours facile à comprendre mais incontestablement présent. Ce que j'ai compris est peut-être correct ? Peut-être que l'important est que chacun trouve quelque chose qui le touche ? Bref, déstabilisant et étonnant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Video de Hervé Mestron (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hervé Mestron
portrait de Hervé Mestron.
autres livres classés : absurdeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Le violoncelle poilu

Que se passait-il cette année là ?

la guerre de 39-45
les pâtes ont existé
la guerre de 14-18
la France est devenue indépendante

8 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Le violoncelle poilu de Hervé MestronCréer un quiz sur ce livre