AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2362660419
Éditeur : Talents Hauts Editions (13/09/2012)

Note moyenne : 3.51/5 (sur 46 notes)
Résumé :
Un jour, Cécile voit un bleu sur la tempe de sa mère qui prétexte s'être cognée dans une étagère. Cécile raconte ses soupçons qui alternent avec les marques de tendresse du nouveau compagnon de sa mère, Sébastien, la tristesse de sa mère et son isolement progressif. Jusqu'au jour où, sous les yeux de Cécile, Sébastien va trop loin.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
murielan
  01 avril 2013
Cécile voit sa vie prendre un nouveau tournant : Chris, sa mère, enfin amoureuse, s'installe avec Sébastien. Il est gentil, organisé, voire maniaque mais rend sa mère heureuse, que demander de plus ? Mais peu à peu, elle découvre son vrai visage...
Un roman pour ados court mais efficace qui montre une réalité cruelle : le sort des femmes battues.
Cécile est un personnage courageux. Elle sera tout d'abord spectatrice de cette violence conjugale avant d'enfin oser dépasser sa peur et sa honte pour en parler et trouver une solution pour sortir sa mère de cet enfer.
Les quelques pages documentaires sur la lutte d'Amnesty International contre les violences faites aux femmes à la fin de l'ouvrage permettent d'ancrer cette histoire dans la dure réalité.
Un récit poignant mais empreint d'espoir qui permet d'ouvrir le débat sur un thème de société dont on ne parle pas assez...
Commenter  J’apprécie          161
Eleve2GACorot
  27 janvier 2014
Critique de Noémie Gohier
L'auteur de ce livre est Hervé Mastron ; il a été publié en 2012. L'histoire se passe le plus souvent dans la maison de Cécile, aux environs de Nîmes, mais aussi chez Bettina et sur son lieu de vacances, pendant les vacances scolaires d'été. Les personnages principaux sont Cécile, Chris, Sébastien, Bettina et le père de Cécile. Cécile est une adolescente d'environ 12 ans. C'est une fille triste, méfiante, et très rusée. Elle est attachée à ses parents. Elle est protectrice de sa mère, Chris, une femme courageuse, solitaire, malheureuse. Elle ne sait plus parfois quoi faire, quoi penser, elle a peur. Sébastien, son beau-père est un homme d'apparence protecteur mais il est méchant et violent. Bettina est la confidente de Cécile. Son père est menteur, négligeant mais il sait aussi être gentil.
Cécile vit seule avec sa mère. Son père est parti quand elle était petite. Pendant les vacances, Sébastien emménage chez elles. Au début, il paraît très gentil, et pourtant très vite, Cécile découvre qu'il est violent envers sa mère. Elle va faire en sorte de
trouver une solution au problème.
J'ai apprécié dans ce livre le fait d'aborder ce sujet et que Cécile soit intervenue pour sauver sa mère et la sortir de cette maltraitance. Je me suis intéressée à ce livre du fait que c'est une famille recomposée comme la mienne.
Le côté négatif de l'histoire c'est de rendre compte du malheur de cette femme car on réalise que les femmes battues se renferment sur elles-mêmes, plutôt que d'en parler.
Critique de Camille et Wendy
Cécile est en vacances avec Bettina, une amie et ses parents pendant que sa mère Chris et son beau-père, Sébastien, emménagent dans leur nouvelle maison à Nîmes. le père de Cécile est parti à cause de son travail lorsqu'elle avait 5 ans. Cécile et Bettina sont parties faire les magasins. Cécile rentre chez elle et entend des bruits…
Elle aperçoit Sébastien main levée sur sa mère… La mère de Cécile réussira-t-elle à s'enfuir ?
Les points positifs :
Ce livre est facile à lire : c'est une jeune fille donc elle parle comme nous (« en décapoute » page 8). Il est extrêmement court, il n'a que 59 pages, tout le monde peut le lire. Ce livre montre qu'il faut se méfier des apparences car quelqu'un peut être gentil mais par derrière se cache un autre visage. Ce livre a donc vraiment une morale.
Les points négatifs :
C'est dommage que le moment le plus intéressant, la violence subie par la mère, ne se trouve qu'à la fin de l'histoire. Il aurait pu être étendu sur toute l'histoire plutôt qu'à la fin du livre.
Critique de Léa Blot
Cécile rentre de vacances avec son amie Bettina, heureuse pour commencer une nouvelle vie avec son nouveau beau-père, mais cela ne se passe pas comme Cécile le voudrait. Chris, la mère de Cécile se cache, ment à sa fille. Sebastien le beau-père devient violent. Cécile décide que sa mère ne doit pas vivre comme ça.

Le narrateur est une jeune fille de 13 ans, elle parle comme moi, ce qui rend le livre plus facile à lire et à comprendre
L'histoire est totalement vraie, il y a encore beaucoup de femmes battues, c'est pour cela que ce livre nous touche.
Ce qui manque c'est le suspense, on connaît très vite la fin de l'histoire.
Critique de Mégane
Cette histoire se passe chez Cécile, pendant les vacances scolaires.
Les personnages principaux :
Cécile, qui vit avec sa mère et qui part habiter avec son futur beau-père.
Sa mère bavarde, triste, elle travaille dans une fabrique de chaussures.
Sébastien le beau-père de Cécile d'apparence gentille et qui s'avère violent. Il travaille.
Ce livre raconte la vie d'une jeune fille qui vit avec sa mère et son beau-père et qui va être témoin d'une scène qui va changer sa vie.
Mon avis :
Ce livre peut être lu en une heure, il est facile à comprendre. L'histoire passe trop vite et la fin est trop simple.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Eleve2COVECorot
  28 janvier 2014
Critique d'Ameline Picot
La personne qui regarde la première de couverture peut se dire aussitôt qu'il y a de la violence sur une mère de famille. L'histoire se passe à Nîmes pendant l'été, avant la rentrée de septembre. Les personnages qu'on rencontre dans l'histoire sont la mère de famille Chris, sa fille Cécile, et son beau-père Sébastien. Pendant sa période de vacances, la petite Cécile trouva que sa mère avait changé de comportement subitement jusqu'au jour où elle surprit sa mère entrain de se faire battre... le suspense est vraiment maintenu tout au long de l'histoire. Il nous dévoile vraiment à la fin qui est le coupable.
J'ai vraiment adoré cette histoire car elle explique la violence sur des femmes. La violence entre deux conjoints est quelque chose d'abominable. Cela peut arriver à tout le monde de se faire maltraiter malheureusement. Ce livre est vraiment bien expliqué, bien argumenté avec chaque petit détail qui donne envie d'aller jusqu'au bout de l'histoire. Si seulement la maltraitance pouvait ne pas exister. En plus, j'ai davantage aimé cette histoire car je pourrais très bien un jour être dans la même situation que la petite Cécile. Cette histoire nous montre bien les problèmes que nous pouvons rencontrer dans la vie. Je pense exactement la même chose que ce livre et je pense aussi que beaucoup de gens sont du même avis que moi. Mais le petit détail qui manque c'est seulement une petite suite en racontant la vie de la mère et de son enfant après avoir vécu tous ces problèmes. Finalement je vous conseille vivement de lire ce livre, il est très intéressant surtout pour les gens qui sont contre la révolte !

Critique de Maëva Bérot
Le lecteur peut se faire une idée de l'histoire grâce au titre, on peut s'imaginer qu'il y a présence de violence sur une mère de famille.
L'histoire se passe au courant de l 'été, avant la rentrée scolaire à Nîmes. On découvre Céline, la fille de Chris et Sébastien son beau-père. Au fil de la lecture on connait le père de Céline. Cette histoire raconte comment une fille découvre que sa mère est battue. Ce coupable sera dénoncé qu'à la fin de cette histoire, certes nous pouvons avoir quelques doutes au niveau du coupable mais nous ne pouvons pas être certains.

J'ai choisi ce livre parce que le titre me donnait vraiment envie de le lire, je ne voulais vraiment que celui-ci. le fait que des hommes tapent sur leurs conjointes ou même une femme me répugne. C'est vraiment, pour moi, la chose la plus dramatique qui puisse se passer entre une femme et un homme. C'est un livre que j'ai dévoré en une heure alors que je n'aime pas vraiment la lecture sauf quand le sujet me plait ou me « touche ». Et c'est le cas de celui-là. Je me suis plongée dans cette lecture, je savais que je n'allais pas être déçue, vis à vis du titre.
Au fil du livre, l'histoire m'a plu, j'avais hâte de savoir la fin. L'histoire est juste géniale ce n'est pas le fait de battre sa compagne que je trouve merveilleux mais le courage de la petite Cécile, la fille de Chris, la femme battue par son copain. J'ai vraiment l'impression d'avoir été dans l'histoire, d'avoir tout vu. Cela nous montre qu'il faut parler de nos problèmes et même de ce qu'on peut voir même si ce n'est pas facile de dénoncer une personne. J'ai également trouvé la relation mère-fille formidable, une relation qu'on rêve tous d'avoir avec notre mère et moi la première. Je pense lire d'autres histoires de ce monsieur Hervé Mestron. Ses histoires sont tellement touchantes et elles me correspondent. Elles correspondent aussi tellement à la vie de tous les jours. Nous sommes à l'abri de rien. En définitive, je conseille vraiment ce livre parce que j'ai vraiment appris la vie, la vraie. J'apprécie tellement l'histoire que je pourrais la relire de nombreuses fois sans vraiment m'en lasser. La fin de l'histoire est assez courte, on aimerait en savoir beaucoup plus, on aimerait également connaître leurs vies après le départ de Stéphane.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
orbe
  01 novembre 2012
Cécile est heureuse que sa mère refasse enfin sa vie. le nouveau compagnon est maniaque et souhaite peu à peu régenter toute leur vie, jusqu'à lui faire perdre son emploi. Cependant, il est si gentil, si attentionné... Alors, les bleus que la jeune fille aperçoit sur le visage de sa mère ne sont ils que des conséquences d'accidents? Que penser? Et surtout comment réagir?
Un livre soutenu par Amnesty international. le récit est court et l'hsitoire simple. Trop simple?

Lien : http://0z.fr/boBun
Commenter  J’apprécie          130
MelanieD
  23 mai 2013
Cécile, la jeune narratrice, vit seule avec sa mère Chris. Son père est parti depuis des années, les laissant seules toutes les deux. Depuis ce jour, sa mère n'a eu de cesse de tenter de retrouver un homme dans sa vie. C'est aujourd'hui chose faite, avec Sébastien, son nouveau compagnon. Ils emménagent tous les trois dans une nouvelle maison, du côté de Nîmes. Tout semble aller bien ; Sébastien donne l'apparence d'un homme protecteur, d'un beau-père (presque) idéal. Les apparences sont cependant parfois trompeuses. Cécile remarque rapidement les sautes d'humeurs de Sébastien, son attitude autoritaire… Elle constate également des bleus sur le visage, puis le corps de sa mère. Tout s'accélère brusquement lorsque Cécile est témoin de la violence que subit sa mère par Sébastien. Impossible de laisser sa mère dans cette situation…
Vous l'aurez compris, ce roman a été l'occasion pour son auteur d'aborder un sujet sensible, voire parfois tabou, celui des violences conjugales. Je pense qu'aborder ce sujet du point de vue du personnage adolescent est d'autant plus efficace qu'il s'agit de s'adresser à une cible âgée de 12 ans et plus. Les adolescents sont toujours plus réceptifs aux contenus lorsqu'ils sont vécus par des personnages proches d'eux. Sans tomber dans les clichés ni passer à côté de l'essentiel, Hervé Mestron propose aux jeunes lecteurs un support de lecture propice à la sensibilisation des consciences de chacun et à l'échange, au débat. Qui plus est, on trouve en fin de ce roman une annexe expliquant l'engagement d'Amnesty International contre les violences faites aux femmes, ainsi que des définitions et des données utiles pour mieux appréhender ce sujet.
En résumé : un roman court mais efficace, et plein d'intérêt.
Lien : http://lismoisituveux.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (1)
Ricochet   20 novembre 2012
Ce roman, court mais dense, met à jour, de manière fine et non ostentatoire, le drame que vivent des milliers de femmes maltraitées à travers le monde.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
PalmyrePalmyre   29 janvier 2016
- Tu l'aimes encore?
Je la sens se raidir comme si j'avais appuyé là où ça fait mal.
- Je ne sais pas, soupire-t-elle. Quand quelqu'un n'est pas là, c'est difficile. Avec le temps, les sentiments se transforment...
Commenter  J’apprécie          160
orbeorbe   30 octobre 2012
Pourquoi me suis-je enfuie au lieu de lui porter secours? J'erre un long moment dans la ville sans savoir où aller. Je tourne en rond autour d'un bloc d'immeubles. J'ai la trouille de rentrer. Au bout de l'allée, j'aperçois Sébastien en train d'allumer le barbecue. En me voyant, son visage s'illumine.
- Bonjour ma petite Cécile ! Alors la piscine, c'était bien?
Il a l'air hyper détendu. Je ne comprends plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
VilloteauVilloteau   26 décembre 2012
Chris, ma mère, et Sébastien, son amoureux, emménagent dans une nouvelle maison, à la sortie de Nîmes. Oui, parce que maintenant ça y est, elle a quelqu’un. Maman me l’a dit, c’est une nouvelle vie qui commence. Ça ne va plus être exactement comme avant, vu qu’on va habiter tous les trois, ensemble, sous un seul et même toit. Style famille Ikea. Ça me fait un peu bizarre.
Commenter  J’apprécie          30
lycmagnanaplycmagnanap   20 janvier 2014
" Elle porte des lunettes noires. Elle se précipite pour m'embrasser.
- Bonjour ma chérie!
- Bonjour Maman. Pourquoi tu portes ces lunettes?
-Oh pour rien...
- Tu as mal aux yeux?
-Je suis tombée de l'escabeau en voulant changer une ampoule. Et je me suis cogné la tempe sur l'angle de la table.
-Encore!
-Je suis maladroite, avoue-t-elle en souriant.
-Fais voir.

Ambre
Commenter  J’apprécie          20
sylvichasylvicha   27 mars 2013
J'essaie de faire bonne figure, mais le coeur n'y est pas. Maman a un petit sourire triste sur les lèvres. Je me rends compte qu'elle s'efforce de ne jamais le contredire. Elle a peur, c'est clair. Peur de Sébastien.
Commenter  J’apprécie          30
Video de Hervé Mestron (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hervé Mestron
portrait de Hervé Mestron.
autres livres classés : femmes battuesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le violoncelle poilu

Que se passait-il cette année là ?

la guerre de 39-45
les pâtes ont existé
la guerre de 14-18
la France est devenue indépendante

8 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Le violoncelle poilu de Hervé MestronCréer un quiz sur ce livre
.. ..