AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
4,45

sur 20 notes
5
10 avis
4
7 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Et me voici de retour dans l'univers d'Iléana Métivier que j'aime beaucoup car cette auteure a une vision du monde que je partage. Elle est dotée d'une belle écriture fluide et chez elle le compréhension, le dialogue, la tolérance, la bienveillance sont souvent présents.
Les moutons noirs avait tout pour me plaire, ces jeunes gens qui dérogent aux codes de la société et l'histoire des premières féministes, celles qui n'ont pas comptées sur des associations pour vivre leur vie m'a toujours fascinée.
Constance et Liam seront élevés ensemble jusqu'au jour où les maîtres de maison les sépareront et la pauvre petite aidera sa mère aux différentes tâches domestiques mais l'amitié subsiste qui se transformera en amour.
Les bons points sont une belle restitution de la vie au début du 19ème siècle, la condition de vie précaire des filles-mères souvent reniées par leur famille et quelques pages sur la guerre bien évidemment. On y voit le travail de documentation de l'auteure.
D'autres points m'ont gênée :
Les rapports maîtres et domesticité ainsi que cette histoire de féminisme. Je m'attendais à une héroïne qui brise les codes et les tabous en choisissant son avenir mais non elle rentre vite dans le rang.
J'ai regretté l'amalgame entre féminisme, émancipation et libération sexuelle avec Louise (prostituée).
Autre bémol du sexe explicit très à la mode alors que je trouve tellement plus beau d'aborder les premiers émois en laissant place à l'imaginaire.
Ce n'est que mon point de vue et comme le dirait certains bien peu de chose. J'ai apprécié trous les textes courts ou pas de d'Iléana et compte bien continuer à la lire. C'est pourquoi je vous conseille de lire ce roman.
Je tiens à remercier Iléana pour ce SP via Simplementpro.
Commenter  J’apprécie          397

Je remercie Iliana Métivier pour m'avoir proposé ce sp.. J'ai accepté car j'aimais beaucoup la couverture.

Le Havre 1896. Liam est le fils d'une famille de Bourgeois, Constance la fille d'une domestique. Ils seront très proches dès leur enfance et vont grandir ensemble.
A l'adolescence, les parents n'accepteront plu leur complicité et c'est en secret qu'ils organiseront des rendez-vous pour se voir. Les sentiments ne vont que grandir , mais leur chemin sera semé d'embûches...

Je ne suis pas fan des romances, mais celle-ci m'a complètement embarqué sûrement pour son côté historique et les thèmes abordés comme les différences sociales et leurs difficultés, l'émancipation de la femme, sa place dans la société, sujets qui me tiennent à coeur.
Même chez les bourgeois la femme devait suivre les volontés de son époux, ici Jeanne en est un bon exemple.
J'ai beaucoup aimé le personnage de Constance, c'est une jeune fille qui va jusqu'au bout de ses idées elle est moderne, c'est une féministe qui n'hésite pas à fréquenter les suffragettes.
L'auteur aborde aussi la guerre. Lima va partir sur le front, une période difficile pour lui, j'ai eu peur, mais j'aurais aimé que cette période soit plus développée.

C'est un roman très bien écrit qui se lit facilement, je l'ai dévoré porter par l'histoire de leur amour. Allaient-ils enfin vivre heureux ?

Les personnages sont très bien travaillés certains attachants d'autres moins, mais avec du caractère et de la personnalité.
La fin m'a fait imaginer qu'il y aurait une suite... Un début de saga.. .?
Par contre j'ai été perturbé par ces retours en arrière un ordre chronologique aurait été parfait.
Je reste aussi avec une question sans réponse concernant le père de Constance. Dommage.
Et ravie d'avoir une explication sur le titre en fin de roman.
Très bonne lecture que je recommande.

#lesmoutonsnoirs #Ileana-Metivier
Commenter  J’apprécie          50
Je suis ravie de retrouver Iléana Métivier avec cette nouvelle romance historique, genre auquel elle s'essaye et c'est une magnifique réussite.


Immersion au coeur de la Belle époque, fin du XIXe siècle et début du XXe siècle. Années de la démesure avec l'immersion de la bourgeoisie due à la révolution industrielle qui connaît encore de belles heures. Constance est une enfant illégitime. Sa mère est domestique et malheureusement elle devra suivre cette voie toute tracée. Elle grandit auprès des garçons de la famille et notamment de Liam avec qui elle vit une véritable relation d'amitié qui se transformera au fils des années en amour. Mais leur idylle ne se peut. Un monde entier les sépare et avouer leurs sentiments est un premier pas contre l'émancipation.


Constance est une jeune femme qui se veut combattive depuis son plus jeune âge. Déjà pas plus haut que trois pommes, elle remet en cause les codes qui régissent la vie des petites filles. Et ainsi de suite : l'éducation, la place des femmes dans la société jusqu'à l'amour entre classes sociales. Elle s'embarque dans le mouvement des suffragettes. Liam est un jeune homme qui au départ a du mal à casser les codes de la société. Son passage à l'internat et son amour grandissant pour sa belle, lui permettent de comprendre et de prendre conscience des différences sociales. A la sortie de l'adolescence c'est un homme déterminé et prêt à prendre position par rapport à ses valeurs et ses positions. Un homme féministe ? Oui, on n'en est pas loin.


Une grande partie du roman est consacrée à leur relation de l'enfance à l'adolescence, avec des flashs back ingénieux, tout en mettant en exergue la difficulté de la condition féminine et tout en suivant l'évolution du mode de penser de Constance. Tout le contexte historique et sociétal a une grande place dans le récit et nous permet vraiment de situer les enjeux. Saviez-vous qu'une femme ne pouvait avoir de compte bancaire que si son père ou son époux lui ouvrait ? Tout autant de sujets intéressants et qui nous permettent d'apprécier l'évolution. La seconde partie est consacrée à cet amour interdit. Bien trop rapide à mon goût surtout qu'elle tombe en pleine première guerre mondiale.


Je reste toutefois admirative du travail de recherche d'Iléana Métivier qui lui permet d'inscrire son roman dans un contexte riche et à la croisée des mouvements sociétaux et libérateurs de la condition féminine (enfin les prémices). La plume de l'auteure est un ravissement, comme toujours. Un sixième roman, mon préféré, d'une grande qualité avec qui j'ai passé un excellent moment de lecture. le contexte historique et l'évolution des personnages sont ses atouts principaux.


A découvrir !
Lien : https://misschocolatinebouqu..
Commenter  J’apprécie          40
Il y a tout juste cent ans, la France et l'Europe connaissaient des chamboulements tant au niveau politique que social.
A la veille de la première guerre mondiale, les femmes n'ont toujours aucun droit, dépendant des hommes et de leur bon vouloir, cantonnées à tenir une maison et enfanter. Aucun pouvoir décisionnaire ne leur était accordé, totalement soumises.
Toutefois, grâce à ce roman, nous découvrons un vent de révolte contre cet état de fait qui semblait immuable. Ces épouses, filles, soeurs ou mères souhaitent s'affirmer dans tous les domaines et connaître à leur tour l'épanouissement. Viendra alors la naissance des suffragettes.
Iléana Métivier nous propulse à cette époque : l'amour impossible entre une jeune femme employée de maison, née d'un amour illégitime, et un jeune homme dit "issu de bonne famille".
Ce jeune couple ira à l'encontre de tous les standards de ce début de siècle dernier afin de vivre leur amour au grand jour.
Une très jolie plume, addictive, une immersion totale dans le passé, on ne voit pas défiler les 579 pages. Des personnages principaux attachants ivres de justice et d'égalité mais aussi un choix de personnages secondaires aux profils très intéressants : une institutrice vieille fille, une prostituée, deux soeurs aux mêmes espoirs mais aux caractères opposés, une femme soumise à son mari... Un panel de femmes assez représentatif de l'époque.
Je n'aurai qu'un petit bémol concernant un manque de développement, non indispensable mais instructif malgré tout, sur 3 thèmes.
En premier lieu, la paternité de Constance dont on ne connait pas le fin de mot de l'histoire, le cheminement de la pensée de Constance n'est pas assez détaillé quand elle réalise qu'elle n'est pas en accord avec elle-même. J'aurais tout de même apprécié une conclusion sur l'évolution des suffragettes en fin d'ouvrage.
Un excellent roman que je vous recommande, tant pour les émotions que pour L Histoire avec cette terrible guerre entre autre.
Commenter  J’apprécie          40
J'ai été emportée dans ce récit à 2 voix et double temporalité.
On suit Liam, fils de bourgeois, et Constance, la fille de leur domestique. Ils ont été proches depuis leur plus tendre enfance. Leurs parents essaient rapidement de les éloigner l'un de l'autre, au nom des convenances. Ils continuent de se voir en cachette. Puis ils grandissent. le fils du maître ne doit pas passer du temps avec la domestique. Pourtant ils sont attirés l'un par l'autre, et l'amitié enfantine laisse place à des sentiments intenses.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Constance. Elle n'accepte pas le carcan imposé par la société du début du 20e siècle. Elle se bat pour aller à l'école, apprendre à lire, rester digne. Elle ose rêver de s'élever. Elle rejoint un groupe de femmes qui la sensibilisent au combat pour l'émancipation de la femme.
J'ai aussi beaucoup aimé Liam : son amour, son respect aussi pour Constance lui ouvrent les yeux sur les inégalités de la société. Malgré son éducation, il cherche à comprendre.
La guerre arrive, et avec elle Liam et Constance s'avouent leur amour, mais il y a encore beaucoup d'embûches pour pouvoir le vivre aux yeux du monde...

L'autrice nous livre ici un très beau roman historique. Il y a une belle histoire d'amour qui n'occulte pas les autres thèmes : la condition féminine, les classes sociales, la 1ère guerre mondiale,...

J'ai passé un très bon moment, j'ai appris des choses et mesuré le chemin parcouru depuis cette époque, même s'il reste encore beaucoup à faire pour la condition féminine.

Je vous conseille ce roman : on a très envie de lire la suite pour savoir si les héros vont réussir à vivre leur amour.
Commenter  J’apprécie          40
Je ne vais pas mentir mais c'est une lecture qui me laisse un avis plutôt mitigé alors que cette romance historique est très belle !
Je vais commencer par ce qui n'a pas matché avec moi... C'est l'écriture qui m'a perturbée, surtout lors des chapitres où Liam et Constance sont enfants. J'ai trouvé que le langage employé n'était pas adapté à l'âge des enfants et, de ce fait, j'ai eu beaucoup de mal à lire ces chapitres alors qu'ils apportent un gros plus à l'histoire. le changement de point de vue en cours de chapitre sans être averti, est aussi assez perturbant à la lecture. Ensuite, il m'a manqué quelques éléments tels que l'évolution des suffragettes, elles disparaissent trop vite et je trouve cela dommage. Et enfin, j'ai trouvé qu'à la révélation de sa paternité, Constance s'y fait comme ci elle n'avait pas eu de réponses alors que tout peut changer son destin.
Place maintenant aux points positifs de ce roman. Les personnages sont attachants et authentiques. le contexte historique est bien posé et travaillé. On ressent, dans ses mots, le travail de documentation de l'auteure pour retranscrire avec authenticité le contexte historique du roman.
Derrière la romance, l'auteure traite de sujets forts tels que la condition féminine et les classes sociales au début du siècle dernier, mais aussi la Première Guerre Mondiale vue par un soldat mais aussi par son amour.
Néanmoins, l'auteure nous offre un très beau roman historique et je la remercie vivement de me l'avoir fait découvrir.
Commenter  J’apprécie          30
Le commentaire de Nathalie :
C'est récit à deux voix et qui se promène à travers les époques dans la vie de nos deux personnages principaux.
Liam, fils de bourgeois, et Constance, fille de domestiques née à quatre mois d'intervalles dans la même maison en 1896. Et leur naissance scellera ce qui deviendra le plus beau et le plus véritable amour. Un amour malheureusement interdit à cette époque.
Tout au long de sa vie, Constance apprendra qu'elle a deux tares majeures : elle est une femme et elle est née domestique ce qui aurait dû l'empêcher de réaliser ses rêves.
Du côté de Liam, ce sont les conventions et ses parents qui lui ont interdit de fréquenter même par simple amitié Constance. Mais malgré les éloignements dus aux études à Paris et à l'enrôlement pour la Grande Guerre, jamais leur amour n'a faibli.
Ils vont ensemble déroger aux codes de la société malgré les grandes conséquences qui suivront. Leur amour est vraiment plus fort que tout. Aucune embûche ne viendra ternir leur relation, Liam prouvera plus d'une fois à Constance qu'en plus de l'aimer, il lui a fait confiance et l'a respectée comme son égal, chose rare à l'époque et très loin de l'enseignement parental. de plus, Liam a vécu la soumission de sa mère et l'aveuglement de son père face à l'injustice des rangs sociaux et Constance à du vivre avec une mère qui lui a mis tous ses maux sur son dos à commencer par sa naissance illégitime. Ces deux âmes-soeurs étaient nées pour vivre heureuses ensemble.
L'auteure nous partage à travers la lecture une très belle restitution de la vie au début du 19e siècle. le début des premières femmes féministes, les suffragettes, la vie précaire des filles-mères et de leurs bâtards (le nom horrible donné aux enfants hors mariage), et les horreurs de la Première Guerre et l'industrialisation.
Les personnages typiques de l'époque sont pour la plupart très attachants évidemment, certains sont venus nous faire réagir avec leurs noirceurs, mais sans eux, l'histoire n'aurait été qu'une simple histoire d'amour banal.
La plume est très belle et fluide, on y ressent toute la recherche et l'amour pour ces personnages.
Lien : https://lesmilleetunlivreslm..
Commenter  J’apprécie          20
Je vous propose de vous plonger dans le début du XXe siècle avec Les Moutons noirs d'Iléana Métivier et ainsi faire la rencontre de Constance et Liam, deux personnes totalement opposées par leur naissance. L'une est née bâtarde et fille de domestique, l'autre est né garçon dans une famille bourgeoise, mais le hasard de la vie fait qu'ils vont se côtoyer dès leur venue au monde.

Ils évolueront ainsi côte à côte, même si Constance est vouée à servir et Liam à donner des ordres… Ils ne pourront se défaire d'un lien qui les unit et qui est plus fort que tout, ne serait ce pas de l'amour ?

Ils seront au grand dam de leurs parents plus proche que jamais et prêt à briser toutes les règles que la société leur impose.

Une histoire somme toute banale, me diriez-vous, mais c'est sans compter sur le génie de cette autrice, elle apporte un vent nouveau et rafraîchissant, car elle nous parle de suffragette, d'égalité des sexes, de la place des femmes au XXe siècle, elle nous offre un couple ou le respect est roi, et pimente le tout avec des scènes d'amour où nos protagonistes sont à l'écoute l'un de l'autre, car oui… le consentement c'est sexy !

Cette lecture fut jouissive, tant par l'évolution des personnages que l'on suit de leur plus tendre enfance jusqu'à l'âge adulte, mais également pour tout ce qu'on y apprend, Iléana Métivier s'est documentée et ça se ressent, elle nous propose ainsi un roman historique crédible et bien ancré dans son temps. L'émotion est de plus au rendez-vous ! C'est selon moi une véritable réussite et un énorme coup de coeur.

Un grand Bravo et merci de m'avoir offert l'opportunité de découvrir ce livre que je recommande à toutes personnes qui souhaitent lire un roman historique où la place de la femme et les inégalités sociales sont au coeur du récit et qui possède une très belle romance.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          20
Cette histoire est un grand coup de coeur, elle m'a complètement happée. Une histoire d'amour épique dans une France du début du 20ème Siècle, sur fond de différence de classes sociales, de première guerre mondiale ainsi que le commencement du combat des femmes pour avoir des droits.

Ce livre n'est pas juste une romance historique, c'est une lecture qui fait réfléchir, qui nous replonge dans une époque pas si lointaine ou être une femme, surtout au bas de l'échelle sociale, signifiait que l'on n'était pas grand-chose, juste là pour servir et la fermer.

Nos deux héros principaux sont hauts en couleurs.
D'un côté, Constance, une jeune fille née hors mariage et fille de domestique. Elle accumule les tares de naissances, ce qui lui rend la vie très difficile et surtout injuste.
Mais elle est également tellement forte, faisant preuve d'une résilience hors du commun.
De l'autre, nous avons Liam, lui est né dans une famille bourgeoise, il grandit entouré de sa famille et de Constance. Un homme bon et généreux à qui l'amour va donner des ailes.

En bref, une histoire vraiment exceptionnelle, je n'arrive même pas à trouver les mots juste pour lui rendre hommage, elle m'a touchée, happée, m'a fait pleurer et rire. Un coup de coeur.
Je vous encourage vivement à le lire et vous plonger dans l'ère industrielle pour aimer, lutter et s'émanciper.
Commenter  J’apprécie          20
Une belle romance sur fond historique et contemporain, oui car le féminisme sera toujours contemporain ; Ne jamais baisser la garde, jamais !

Constance et Liam, tour à tour victimes des carcans d'une société désuète mais aussi acteurs de leur destinée !

La condition des femmes, des pauvres dans les années 1900; le courage d'une femme et d'un homme pour trouver la force de vivre, envers et contre tous, leur amour intense et véritable.
Lien : https://fildediane.wordpress..
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (36) Voir plus



Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
1123 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre

{* *}