AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782377354115
380 pages
Éditeur : Archipoche (06/02/2020)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 83 notes)
Résumé :
Une année rien qu’à moi ! En s’installant à Los Angeles dans la charmante résidence de Storybook Court, Jane, trentenaire de nouveau célibataire, se donne un an pour réaliser ses rêves… dès qu’elle saura en quoi ils consistent ! Une nouvelle vie dans laquelle il n’y a pas de place pour un homme.
Seulement, MacGyver, son chat, en a décidé autrement !
Bien décidé à rompre la solitude de la jeune femme, il jette son dévolu sur l’un des voisins, David, bo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (62) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  27 mai 2019
J'aime beaucoup les histoires mettant en scène des chats. Je n'ai donc pas hésité une seule seconde à m'offrir Un amour de chat de Melinda Metz.
En s'installant à Los Angeles dans la charmante résidence de Storybook Court, Jane, trentenaire de nouveau célibataire, se donne un an pour réaliser ses rêves… dès qu'elle saura en quoi ils consistent !
Une nouvelle vie dans laquelle il n'y a pas de place pour un homme. Seulement, MacGyver, son chat, en a décidé autrement...
Bien décidé à rompre la solitude de la jeune femme, il jette son dévolu sur l'un des voisins, David, boulanger, veuf depuis trois ans.
Le malicieux félin va tout faire pour provoquer une rencontre…
Un amour de chat est une comédie romantique extrêmement sympathique que j'ai pris plaisir à lire presque d'une traite.
Jane est une jeune femme qui a décidé de réaliser ses rêves. Même si elle ignore encore ce qu'elle souhaite faire de sa vie. Elle se donne un an pour ce qu'elle nomme "Mon année à moi'.
En parallèle nous découvrons David, qui vit près de son nouveau chez elle et qui est veuf.
Autre personnage découvert dans ce roman : le chat MacGyver. Un chat d'intérieur... en théorie car il a trouvé un moyen de sortir, et il a décidé que sa maîtresse ne devait pas rester célibataire.
J'ai apprécié qu'il y ai trois narrateurs : Jenny, David et MacGyver. Ce dernier apporte beaucoup de fraîcheur dans cette comédie romantique somme toute assez classique. Mais grâce à lui, j'ai souri et même ri par moment. Jenny et David sont deux personnages très intéressants, et complémentaires... même si eux l'ignorent.
Certes, Un amour de chat n'est pas un grand roman, mais il a atteint son but : me distraire et me faire passer un bon moment de lecture.
Je le recommande pour les amateurs du genre, même si on imagine assez facilement comment cela va se terminer. Toutefois, cela ne m'a pas dérangé du tout car tout m'a plu dans ce roman.
Ma note : cinq étoiles :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          361
celine85
  28 janvier 2020
Jane a décidé de rompre avec son ancienne existence. Elle quitte son métier d'enseignante et emménage dans un nouveau quartier avec son chat MacGyver. Elle redémarre sa vie de zéro et décide que cette année serait son année à Elle, une année sans présence masculine, une année où elle va réaliser ses rêves. Son chat n'est pas d'accord avec ce choix de rester célibataire. Pour briser la solitude de sa maitresse, MacGyver joue les Cupidons. Comment ? Il fait une balade dans le voisinage et lorsqu'il repère un partenaire potentiel pour Jane, il récupère un objet de cette maison et vient le déposer sur le paillasson de Jane. Va-t-il réussir sa mission ?
Le titre, la couverture et le résumé annonce la couleur. Sans surprise le roman est une comédie romantique qui offre un moment de légèreté, un moment de divertissement. On se doute bien de comment va évoluer l'histoire mais on se laisse porter par cette vague de douceur enveloppée dans un plaid près de la cheminée. Un roman qui fait du bien !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          253
Valmyvoyou_lit
  13 janvier 2019
Après une lecture qui m'avait bouleversée et une qui m'avait hautement perturbée, j'ai ressenti un besoin fort de légèreté. Dans ma PAL, j'ai jeté mon dévolu sur Un amour de chat. La couverture est superbe, le petit chat est craquant et le résumé me laissait penser que j'allais me détendre.

Effectivement, j'ai adoré Un amour de chat.

Après des relations sentimentales avec des hommes qui ne pouvaient rien lui apporter, Jane a décidé de prendre une année pour elle. Il faut dire qu'elle n'est pas tombée sur les bons numéros, entre celui qui oublie de dire qu'il est marié et le phobique de l'engagement, etc.

De plus, Jane ne s'épanouit plus dans son poste de professeur d'histoire. Elle décide de prendre une année pour trouver un métier qui la fasse vibrer.

Elle emménage, dans un petit lotissement, où elle reçoit un accueil chaleureux.

MacGyver, le chat de Jane, qui comme tous les félins, a un odorat développé, décèle, en sa maîtresse, un parfum de solitude. Il décide de l'aider. Sa mission : l'aider à trouver le grand amour.

L'histoire est racontée du point de vue de Jane, de MacGyver et de David. Ce dernier est veuf depuis trois ans et est le maître d'un chien, Doggy. Dans leur relation, on se demande qui est le maître de l'autre.

Mon personnage préféré est MacGyver. Il m'a fait rire et m'a énormément attendrie. J'aime autant les chiens que les chats, mais les coups tordus que le félin joue au canin m'ont amusée au plus haut point. Pauvre Doggy. MacGyver est malicieux et malgré sa mission, il n'hésite pas à prendre le temps de s'amuser. Mais il est aussi une boule de tendresse avec un coeur immense. Mon vétérinaire m'a déjà dit que je faisais de l'anthropomorphisme avec mes animaux, aussi, j'ai été ravie avec cette histoire. Comme les autres chats, notre héros aime être nourri en premier et à la même heure, tous les matins, mais pas que… Il y a ce que l'on voit et il y a ses sentiments cachés. Il est d'une très grande générosité et possède énormément d'empathie.

La suite sur mon blog

Lien : http://www.valmyvoyoulit.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          173
LightandSmell
  24 avril 2019
Melinda Metz a été scénariste et cela se ressent dans la manière dont est orchestré ce récit qui ferait sans aucun doute des merveilles s'il était porté sur grand écran. Il faut dire qu'avec un personnage aussi truculent et haut en couleur que MacGyver, les spectateurs n'auraient pas d'autre choix que d'avaler leur pop-corn les yeux rivés à l'écran !
Dès les premières lignes, j'ai ainsi été séduite par le ton de l'histoire qui n'est pas dénuée d'humour et de légèreté. S'inspirant d'un fait réel qui m'avait d'ailleurs beaucoup amusée, l'autrice nous narre l'histoire d'un chat prénommé MacGyver qui est aussi débrouillard que son homonyme. Mac adore sa maîtresse Jane et s'est donné comme mission de la rendre heureuse en lui trouvant un compagnon de route afin de chasser ce sentiment de solitude qui l'anime. Et pour ce faire, vous verrez qu'il a plus d'un tour dans son sac ! Il n'hésitera pas, la nuit tombée, à quitter sa peau de chat d'appartement pour se muer en petit chapardeur, au plus grand désarroi de Jane…
Mais Mac a un grand coeur, et très vite, aider son humaine ne lui suffit plus. Il va se mettre en tête d'apporter du bonheur à tous ces humains qui sont bien incapables de deviner par eux-mêmes ce dont ils ont véritablement besoin. Usant et abusant de sa malice, de son flair hors pair, d'un certain culot, d'un sens aigu de la discrétion et de son intelligence à toute épreuve, il apportera ainsi, petit à petit, bonheur et lien social dans son quartier. Il met tellement de coeur et d'enthousiasme à rendre les gens heureux qu'on ne pourra que lui pardonner la méthode peu orthodoxe qu'il met en oeuvre pour y arriver. Et puis comment résister à ce chat qui joue les gros durs, mais qui a un coeur en or ? Ne lui répétez pas, mais je le soupçonne même de ne pas autant détester ce « crétin » de chien qu'il s'amuse à provoquer et à embêter à la moindre occasion.
Aux côtés de ce chat qu'on ne peut qu'adorer et rêver d'adopter, l'autrice nous propose également une galerie de personnages attachants et tout aussi hauts en couleur. Parmi ceux-ci, il y a la voisine bohème que l'on apprécie pour la pointe d'excentricité et l'amitié qu'elle apporte à Jane, le couple de voisins âgés avec la femme autoritaire qui se révèle attentionnée bien que plutôt intrusive tout comme peut l'être son amie Helen, le voisin agaçant, mais pas méchant, qui sous prétexte d'avoir joué un détective à l'écran, se lance sur la piste du voleur qui sévit dans le voisinage…
Il n'y a pas à dire, Jane a bien fait de poser ses valises à Storybook Court, un lotissement plein de charme que ce soit grâce à ses habitants et à ses habitations atypiques ou l'atmosphère qui imprègne les rues. Et puis être domiciliée au 185 rue de la Pantoufle-de-Vair, ça en jette ! À l'inverse de Cendrillon, il n'y a pas de marâtre ni de soeurs détestables dans la vie de Jane, mais il se pourrait qu'un prince charmant, du nom de David, fasse son apparition… Touchant, sensible, gentil et drôle, cet homme plein de charme ne devrait pas laisser les lectrices et lecteurs indifférents d'autant qu'il y a une vraie alchimie entre lui et Jane. Mais la jeune femme est-elle prête à lui faire une place dans son « Année à moi » ? Cette année sabbatique durant laquelle elle est bien décidée à trouver sa voie, ce travail qui la rendrait heureuse et qui lui permettrait de s'épanouir. de la même manière, David, toujours affecté par le décès de sa femme, est-il prêt à laisser la place à une autre personne dans son coeur ?
Je vous laisserai bien sûr le plaisir de découvrir la réponse à ces questions par vous-mêmes, mais je peux vous dire que j'ai beaucoup aimé la manière dont l'autrice a construit et développé la relation entre les deux personnages. C'est fait avec réalisme, bienveillance, douceur, et humour. J'ai, en outre, apprécié que Jane et David ne soient pas obnubilés par la recherche de l'âme soeur, mais que ce soient les caprices du destin, et peut-être un peu ceux d'un certain chat, qui vont les pousser à s'interroger sur leurs sentiments… La seule chose qui m'a parfois légèrement exaspérée est l'insistance avec laquelle l'entourage plus ou moins proche de Jane et David va essayer de les caser. Ce n'est pas juste, mais quand c'est Mac qui joue les cupidons, on trouve tout de suite ça très mignon, mais quand ce sont deux voisines intrusives ou des amis qui semblent incapables de comprendre qu'il faille du temps pour surmonter un deuil, ça finit par exaspérer. Mais les personnages sont tellement attachants qu'on leur pardonne très vite…
L'histoire, construite avec intelligence et une certaine légèreté, a indéniablement des airs de feel-good, du genre à vous donner le sourire pour la journée, et l'envie de croire en la capacité de chacun à reprendre sa vie en main. Se dessine également une jolie réflexion sur la notion de bonheur, et de cette force qui vous pousse, matin après matin, à vous lever et à avancer dans la vie.
En conclusion, Un amour de chat est un joli roman qui met en scène des personnages attachants, réalistes et proches des lecteurs. Même MacGyver, ce super chat qu'on rêverait tous d'adopter, finit par sembler aussi réaliste que tous ces humains qu'il s'échine à rendre heureux malgré leur manque évident de bon sens et de flair. Romance ou feel-good, voire un peu des deux, voici un livre que je vais garder précautionneusement dans ma bibliothèque afin de le relire quand j'aurais besoin d'une bonne dose de soleil et de bonne humeur dans ma vie. Merci à toi MacGyver, chat du bonheur !
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
asnico
  05 avril 2019
Un lotissement de maisons à L.A : des voisins qui vivent proches les uns des autres et plus ou moins en bons termes. Parmi eux : Jane, la dernière arrivée. Elle est célibataire et vient de perdre sa maman dont l'héritage lui permet de prendre une année sabbatique. « Mon année à moi », comme elle dit. Elle a un chat prénommé MacGyver (ouais, je sais c'est la classe).
Parmi les autres résidents, les « concierges » Marie & Helen qui veulent caser Jane ; Hud, la star de série tv has been, Zachary, Ruby, Allison et surtout David, pâtissier veuf, qui vit seul avec son chien « crétin » Doggy. Vous saisissez déjà l'histoire, non ?
Bon, c'est très simple : le chat forme des couples et le lecteur est dans ses pensées, ce qui est rigolo. Sinon, le roman n'a pas grand intérêt, c'est cucul et fleur bleue à souhait mais je pense qu'il peut plaire à ceux (mais surtout à celles à mon avis) qui cherchent une lecture (très) légère.
Commenter  J’apprécie          140

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
ludi33ludi33   04 février 2020
Le chien dormait là, lui aussi, enroulé, la truffe sur la queue, sur un énorme coussin moelleux. Mac aimerait bien un coussin comme celui-ci. Il chercherait le moyen de l'emporter plus tard. Ce soir, il bossait.
Commenter  J’apprécie          100
AngeliqueL73AngeliqueL73   02 avril 2020
Il était encore déterminé à trouver le moyen de la rendre heureuse, quel que soit le temps que ça prendrait. Il le voulait parce qu'elle était sa maîtresse et il l'aimait. Cela aurait peut-être un effet positif aussi pour lui. Si Jane avait un humain dans sa vie et sentait de nouveau le parfum du bonheur, elle arrêterait peut-être d'agir d'une façon ridicule, comme de l'attacher à elle avec une grande ficelle. Il ne pouvait pas appeler ça une laisse. Tout le monde savait que les laisses étaient pour les chiens. Et MacGyver ressemblait-il à un chien?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
brinvilliersbrinvilliers   13 avril 2019
Mac ne savait pas comment interpréter l'odeur de Jane ce soir-là. Il ouvrit la gueule, inspira pour récupérer le maximum d'indices, mais il demeurait incertain. Il ne savait quel cadeau apporter. Il se sentait nerveux et n'avait pas envie de dormir. Il allait surveiller le voisinage, sachant que d'autres humains dans les environs avaient besoin d'aide. Et le crétin d'une nouvelle leçon d'humilité.
Commenter  J’apprécie          40
alapagedesuziealapagedesuzie   21 mars 2019
— Je vais y aller, il est tard. Tu as été compréhensif pour toute cette histoire. Encore merci. Passe quand tu veux pour inspecter les biens mal acquis par mon chat. Je vis dans la maison qui ressemble à la chaumière de Blanche-Neige, à côté des Defrancisco.
— D'accord, je passerai.
Il la raccompagna jusqu'à la porte.
— Je veux rencontrer ce chat cambrioleur.
Commenter  J’apprécie          40
AmericaLatinaLoverAmericaLatinaLover   11 mai 2020
Pour l'Homme-de-mauvais-conseil, la créativité était essentielle. Jane désirait le même genre de travail. Elle s'était sentie si étouffée dans son dernier emploi - enseigner le programme sans jamais prendre le temps de trouver des moyens inventifs pour intéresser les enfants à l'histoire. Elle se cantonnait à leur faire ingurgiter les faits et les dates pour qu'ils obtiennent de bonnes notes et que l'école recueille ses subventions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Melinda Metz (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Melinda Metz
Roswell - Starlight
autres livres classés : chatsVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16535 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre