AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9798747179998
208 pages
Éditeur : Auto édition (01/05/2021)
4.17/5   26 notes
Résumé :
Plusieurs meurtres viennent de se produire. Pour comprendre pourquoi des individus lambdas ont commis ces crimes, le capitaine de police Nil Topscher et le docteur Jean Zeitman vont devoir collaborer.Ils sont loin d’imaginer que derrière tout cela se cache un terrifiant secret."Ils vous aiment. Trop"
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
4,17

sur 26 notes
5
10 avis
4
9 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

fabien2830
  26 août 2021
L'histoire de ce thriller fantastique est « dingue » et très intéressante. J'ai plongé sans retenue dans cette atmosphère, je trouve que l'humour présent apporte sa contribution.
Plusieurs personnages à la psychologie bien étudiée vont passaient à l'acte. Leur point commun ? le capitaine Nil Topscher suivi par le docteur Jean Zeitman vont tenter de décortiquer tout ça.
Entre autres, quelle raison a poussé Zoé maitresse de Roxette, chatte angora, à commettre un crime horrible :« l'homme, affalé sur sa chaise, la tête négligemment posée sur le bureau ressemblait étrangement à une poupée vaudou sur laquelle on venait de planter plusieurs coups de couteau avec hargne. Les deux mains lacérées et le visage balafré de toute part dévoilaient, une fois celui-ci relevé par la police pour les photos, deux yeux sortis de leur orbite et la langue enfoncée dans le larynx. »
Êtes-vous prêts à entendre la vérité sous ce mensonge ? La réponse est à la fin du roman pour comprendre le tout.
Commenter  J’apprécie          480
coquinnette1974
  04 mai 2021
J'ai la chance d'avoir pu lire en avant première le dernier roman de Ludovic Metzker : CHAT.
Plusieurs meurtres viennent de se produire.
Pour comprendre pourquoi des individus lambdas ont commis ces crimes, le capitaine de police Nil Topscher et le docteur Jean Zeitman vont devoir collaborer.
Ils sont loin d'imaginer que derrière tout cela se cache un terrifiant secret.
CHAT est un thriller fantastique avec une pointe d'horreur. Il y a des scènes fortes, mais tout est bien dosé, sans violence gratuite. Tout s'explique, même l'inexplicable au premier abord.
Nous suivons Zoé, humaine d'une adorable petite chatte nommée Roxette. Un jour, la jeune femme tue un homme. Elle est incapable d'expliquer son geste, semble ailleurs.. Elle prononce juste un mot : chat.
Nous découvrons aussi une petite fille de 6 ans, Noémie. Un chat vient souvent chez elle, elle l'a prénommé Olaf et ils dorment souvent ensemble. Un jour Noémie commet un malheureux geste...
Il y a aussi François, un homme qui pète les plombs sans raison apparente mais qui dit l'avoir fait pour Elle...
Sans oublier une femme qui elle aussi commet un acte terrible...
On découvre également le chat Géronimo... qui vient régulièrement rendre visite à des humains dans une salle de classe..
Qu'est ce qui relie donc ces personnes ?
Pourquoi soudain des êtres humains commentent des actes insensés ?
Est ce que … Non, une telle supposition est impossible, n'est ce pas ??
CHAT est un très bon roman, et j'ai adoré le mélange de thriller avec du fantastique et de l'horreur.
Je suis fan de la plume de Ludovic Metzker depuis que j'ai lu et adoré son roman le mur du temps, un ouvrage qui m'a marqué.
Et je suis ravie d'avoir pu faire partie des bêtas-lectrices de CHAT. Hier soir, j'ai lu la version définitive d'une traite et je me suis régalée. J'avoue avoir un peu mal dormit cette nuit car j'avais un chat sur mon lit, je n'étais pas super à l'aise lol
L'histoire est simple mais très bien ficelée, les personnages sont très intéressants et leurs psychologies sont assez fouillées.
Le duo composé du capitaine de police Nil Topscher et du docteur Jean Zeitman est une réussite car ils sont différents mais également complémentaires.
J'ai apprécié que ça mette en scène des chats, animaux très intrigants qu'il est difficile d'apprivoiser. Je m'en rends compte depuis que l'une d'elle squatte notre maison et nous a choisi comme ses nouveaux maîtres.
La fin est stupéfiante, je ne m'attendais pas du tout à ça. L'auteur a une sacrée imagination :)
Si vous aimez les thrillers avec une pointe de fantastique et d'horreur je vous invite à découvrir vous aussi ce roman.
Ma note : un énorme cinq étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
Marie-Nel
  07 mai 2021
C'est toujours un plaisir de retrouver Ludovic Metzker dans un nouveau roman. Je le suis depuis quelques années, je n'ai pas tout lu de lui, mais une bonne partie quand même. Ici, le titre m'a intriguée, et surtout le sous-titre. Les chats font partie de mon quotidien, j'avais très envie de savoir ce qu'avait bien pu faire l'auteur avec ces gentils animaux. Croyez moi, vous ne regarderez plus votre chat de la même façon après avoir lu ce livre.
 
Je ne vais pas trop revenir sur le contenu de l'histoire, car il faut le découvrir au rythme que l'auteur a voulu le faire. le résumé est très énigmatique et ce serait dommage de trop vous en révéler. On fait la connaissance ici de plusieurs personnages, à qui il va arriver des ennuis. Leur point commun ? Leur chat. Tous ont l'air totalement inoffensifs, que ce soit Zoé avec Roxette ou Noémie avec Olaf. Et pourtant, leurs actes vont démontrer le contraire. L'inspecteur de police Nil Topscher va mener l'enquête, accompagné du docteur Jean Zeitmann. Ces deux là ne savent pas dans quoi ils ont mis les pieds. Ils sont intrigués par l'horreur des scènes, les meurtres sont atroces, c'est de l'acharnement sur les victimes. Et surtout, quels liens peut-il y avoir entre eux ? C'est la grande question que se posent les deux hommes.
 
C'est tout ce que je vous dirai sur l'histoire. le livre est assez court, un peu plus de 150 pages, je ne peux donc vous en dire plus sans risque de spoiler. J'ai beaucoup aimé le duo d'enquêteurs. L'auteur les travaille à chaque fois très bien. En plus, il fait référence de nombreuses fois à un autre inspecteur d'un autre de ses romans que j'aime beaucoup, Matt Dubois. Nil Topscher le connait, et j'ai bien aimé ces petites références de temps en temps à l'équipe de la cage à poules. Nil Topscher a d'ailleurs un peu le même humour et la même dérision que Matt Dubois, ce qui fait que ses reparties font souvent sourire, et j'aime bien, cela amène des bulles de légèreté au récit, non négligeables avec une ambiance parfois très sombre.
 Parce qu'il ne faut tout de même pas oublier que cette histoire est classée dans l'horreur. Alors, franchement, pour ma part, je n'ai pas été horrifiée en lisant, les scènes sont très sombres, macabres, mais ce n'est pas non plus rebutant à lire. L'auteur ne verse jamais dans le gore et c'est très bien comme ça. D'autres romans de lui ont été plus insoutenables à lire, je pense notamment à « La grotte », là, j'ai eu quelques frissons, mais pas au point d'avoir peur. Je pense que c'est dû à ma propre sensibilité, d'autres personnes n'auront pas le même ressenti que moi. L'auteur arrive à décrire les scènes avec précision sans pour autant être trop horribles, on arrive très bien à se les imaginer.
 
L'histoire a du sens, Ludovic Metzker y a ajouté une part de légende et de fantastique pour expliquer les faits, et c'est comme à chaque fois qu'il fait ça, assez bien vu. Je suis d'un tempérament assez terre à terre et cartésienne, et j'ai toujours beaucoup de mal à croire à toutes ces légendes et croyances d'un autre temps, mais les rencontrer peut servir à l'histoire.
La lecture s'est faite facilement et rapidement. On ne peut pas retirer à l'auteur sa faculté d'accrocher le lecteur dès le début, dès les premières lignes. Et il maintient la tension tout au long des pages. On assiste à tous les drames, on se pose des questions, on cherche des réponses, et on arrive à la fin sans s'en rendre compte. Quand les révélations arrivent, on tombe de haut. Et même quand on pense que tout est fini, il reste une dernière scène qui remet tout en question. C'est plutôt bien vu et j'aime bien me faire surprendre comme ça.
Plus je lis des romans de Ludovic Metzker et plus j'apprécie son style. Il a une marque de fabrique, et je sais vers quoi je me dirige quand je lis un ses romans. Les faits sont dramatiques, mais il arrive toujours à mettre de l'humour, des petites phrases qui font sourire. C'est très appréciable, ça permet d'alléger un peu la lecture. J'ai passé à nouveau un très bon moment de lecture. Comme je le dis à chaque fois, je ne sais pas où l'auteur va chercher tout ça, et je suis toujours épatée par son imagination hyper fertile, il fourmille d'idées, ça fuse, et il est très prolifique. Je suis donc sure de le relire prochainement.
Ce roman est un one shot, en aucun cas, il n'est là suite d'un autre des romans de l'auteur. Il parle dedans de Matt Dubois, c'est juste parce que son personnage le connait, l'histoire n'a rien à voir. Donc vous pouvez lire ce livre sans peur de vous spoiler sur un autre.
 
Si vous ne connaissez pas encore les romans de Ludovic Metzker, je ne peux que vous encourager à le faire si vous aimez les histoires qui font peur. Et pourquoi pas commencer par celui-ci, il est court, cela vous permettra de vous faire une idée du genre de roman qu'il écrit. Quant à moi, je me plongerai à nouveau dans son futur roman avec plaisir.

Lien : http://marienel-lit.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Coetseslivres
  05 mai 2021
Zoé, quelque peu harcelée au travail, tue sauvagement son patron. Noémie, 6 ans, pousse un petit garçon du haut du toboggan. François, un livreur sans histoire, frappe et viole une cliente.
Quel lien existe-t-il entre les trois ? C'est ce que vont devoir découvrir le capitaine Topscher et le docteur Zeitman, psychiatre.
Ne vous fiez pas aux apparences. Vous êtes sur le point de lire un thriller classé fantastique. Pourquoi ? Vous saurez en fin de lecture.
*******
Je connais l'écriture de Ludovic pour avoir lu ses Matt Dubois et Ils ont rencontré John. J'ai trouvé dans Chat un style plus « léger », plus « aéré » et pour moi plus fluide et agréable à lire. (JE regrette juste une petite chose, un vocabulaire parfois inutilement cru dans certains passages).
Côté imagination, l'auteur n'en manque pas, c'est certain ! L'intrigue est intéressante et prenante dès le début. Elle donne envie de comprendre pourquoi ces personnes ont fait des choses pareilles, des choses qui ne leur ressemblent pas. Comment ces gens normaux ont-ils tout d'un coup basculé vers une sauvagerie pareille ?
Le roman est court, volontairement. Cependant, on arrive bien à cerner les personnages, aussi bien les coupables que les forces de l'ordre.
Donc en bref une histoire agréable à lire, avec une fin très inattendue (bravo Ludovic !)
Le roman s'appelle Chat et pourtant jusqu'ici je ne vous ai pas parlé de ces adorables ( ?) félins. Vous verrez dès le début que Zoé habite chez sa chatte Rouxette ( et pas l'inverse , c'est ce que vous diront tous ceux qui ont un chat !) et que la petite et adorable minette reçoit les caresses et confidences de sa « maîtresse ».
Pour le côté fantastique : il est bel et bien présent dans le livre, vers la fin. Je comprends la démarche de l'auteur : pour les forces de l'ordre, les crimes sont l'oeuvre de personnes victimes d'un coup de folie, d'un ras le bol qui finit par déborder. Aucun lien ne saurait se faire avec le surnaturel. Et pourtant… Il est donc logique de le trouver plus vers la fin. Même si le « ils vous aiment. Trop » présent sur la couverture laissent entendre que ce n'est pas tout à fait un thriller « normal ».
Ce n'est pas un secret, je suis grande amatrice de surnaturel, fantastique… En tant que telle, j'aurais aimé que cet aspect soit un peu plus présent dans l'histoire, de façon insidieuse peut-être, et que ce passage-là soit plus long, pour en profiter encore davantage. Ce n'est que MON avis et ça ne m'a pas empêchée d'apprécier l'histoire.
Si je résume : un roman qui a tout d'un thriller avec de la tension et des surprises. Un style plaisant avec de bonnes idées de l'auteur. En bref un moment agréable de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
canette
  05 mai 2021
Hello,
Mon retour sur Chat, le dernier thriller horrifique de Ludovic Metzker qui sort officiellement aujourd'hui.
Lorsqu'un soir, l'auteur m'a fait part d'une nouvelle idée de roman, je me suis dit « Où va-t-il encore m'embarquer ?». On a discuté un long moment pour caler la base du roman et il est parti écrire.
Les premiers chapitres sont tombés, et l'équipe s'est activée. le 1er jet n'a pas totalement convaincu la totalité de la team, et hop on a renvoyé Ludovic reprendre le tout.
La nouvelle mouture nous est arrivée très vite derrière et ce fut un bonheur total que de travailler sur ce texte.
Lorsque Nil Topscher doit faire équipe ave le docteur jean Zeitman, il est un peu comme moi quand je bosse avec mon auteur. Je ne sais pas ce que ça va donner et je veux que ça donne du lourd sinon je ne lâche pas.
Topscher et Zeitman vont enquêter sur une série de meurtres très violents qui vont les conduire vers l'impensable. le duo est efficace et bourré d'humour.
Ici Ludovic Metzker nous entraîne dans une enquête où les chats ont une place prépondérante. Grâce à son style immersif, et à des scènes de meurtres détaillées sans surenchère sanguinolente, nous plongeons dans l'horreur.
Petit à petit, mon regard sur mon propre chat a changé et j'ai eu mon frisson si caractéristique quand je produis un travail éditorial sur un roman, mais avec ce petit quelque chose en plus qui me fait penser que ce roman n'est peut-être pas si fictif que cela.
Ouais pour la première fois depuis des lustres j'ai vraiment eu peur. L'auteur a travaillé l'ambiance plus que les descriptions. le stress monte aussi insidieusement qu' un chat qui attend avec patience pour sauter sur sa proie. Nous nous retrouvons pris au piège des griffes acérées de Chat et de ce passé qui est encore peut-être d'actualité. La fin ouverte est tout bonnement grandiose et je ne l'ai absolument pas vue venir.
Ce roman court est une réussite. Si j'avais aimé l'enfer vivait ici, j'ai plus qu'adoré chat. Ludovic Metzker maîtrise l'art d'écrire des romans horrifiques. Il n'en fait pas des tonnes et nous prend au piège de cette histoire.
Pour avoir la primeur de toutes ses idées( et Mon Dieu il n'arrête pas !!!), je peux juste vous dire qu'il vous réserve de sacrés moments d'angoisse dans les mois à venir.
En attendant, je vous conseille d'adopter Chat, de vous installer confortablement pour vous plonger dans cette histoire et d'accompagner ce capitaine et ce médecin dans la résolution de cette enquête hors du commun.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
fabien2830fabien2830   07 mai 2021
Un capital séduction incomparable aux canins. Eux, ils doivent se
contenter d’aboyer fortement là où le chat pousse un miaulement qui ferait fondre un iceberg. Zoé commence à poser la gamelle en disant des mots
doux comme, par exemple : je t’aime ! La jeune chatte se faufile entre ses
jambes et commence à poser son museau au-dessus du plat.
« Si ça se trouve, elle a acheté un truc immonde ! Ah non… C’est bon ! »
Disons que c’est ce que Zoé tente d’imaginer en voyant Roxette manger.
— Je ne sais pas comment tu fais pour manger cette merde ! commente
Zoé.
« Ce sont les chiens qui mangent leur merde ! Nous, les chats, on est un
peu plus classe ! » répondrait Roxette.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
fabien2830fabien2830   07 mai 2021
Aussi, lorsque le réveil vient à sonner une seconde et dernière fois, elle
s’étire pour de nombreuses raisons dont une, la principale : Roxette, sa
petite chatte adorée répétera, tel un miroir, les gestes de sa maîtresse en
étendant ses pattes. Mais Roxette a un petit truc en plus que n’ont pas les
humains et elle savoure cela avec un plaisir malsain : couchée sur Zoé, Roxette s’étire en faisant le dos rond et en plantant ses petites griffes dans sa nuisette. Après tout, elle aussi a droit à son petit rituel : les patounes. Ce
petit jeu de pattes sur le ventre ou sur le dos de Zoé est son instant à elle.
Son humaine aura beau lui dire que cela lui fait mal, qu’importe. Puis, Zoé
ne semble pas forcément rejeter sa petite chatte lorsqu’elle commence son
petit jeu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
NicolaKNicolaK   03 mai 2021
Il se raconte que les chats ont un pouvoir en plus, qui ne serait pas à prendre à la légère. Les humains appellent cela la mignonnerie.
Un capital séduction incomparable aux canins. Eux, ils doivent se contenter d'aboyer fortement là où le chat pousse un miaulement qui ferait fondre un iceberg.
Commenter  J’apprécie          30
JardinssecretsJardinssecrets   16 juin 2021
Inconsciente des difficultés que cet incident allait provoquer entre les deux familles, la petite fille baissa tout de même la tête, se sentant coupable de ce qu’elle estimait être une injustice. Pourquoi est-ce qu’il se permettait de lui soulever sa robe et lui baisser sa la culotte alors qu’elle ne l’embêtait jamais ? Pourquoi était-ce à elle d’en payer les conséquences. Après tout, il méritait cela.
– De toute façon, vous me punissez tout le temps ! Baragouina à l’enfant.
– Mademoiselle, ce que tu as fait est très, très grave ! Non, mais t’imagines ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JardinssecretsJardinssecrets   16 juin 2021
J’émets juste une hypothèse : il faut savoir que mon ancienne patiente était atteinte d’une forme d’érotomanie aiguë. Elle avait tué son mari des années auparavant. Pourtant, tous les jours, tous les soirs, elle « vivait » avec lui, l’aimait et le bichonnait, comme s’il était encore vivant ! Elle me parlait de lui avec amour et me disait qu’elle devait rentrer tôt pour lui préparer un bon repas. La vérité est que ce mensonge lui permettait de se maintenir en vie. Son monde, ses souhaits…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : thriller fantastiqueVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2174 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..