AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B07WC1C18D
215 pages
Éditeur : (09/09/2019)
4.49/5   34 notes
Résumé :
Je m’appelle Samantha, j’ai 16 ans. À mon journal intime, j’ai avoué être victime de harcèlement scolaire et de violence. Je lui ai révélé mes intentions qui font suite à ce drame qui a détruit ma vie.C’est ce jour-là qu’il est intervenu et qu’il m’a fait la promesse de me protéger.« Pour sauver Samantha, il va réveiller le démon qui est en lui »Découvrez le tout premier THRILLER imaginé par l'auteur de "LE MUR DU TEMPS" et "ET SI DEMAIN N'EXISTAIT PLUS"
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
4,49

sur 34 notes
5
22 avis
4
6 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

coquinnette1974
  19 décembre 2019
Je remercie énormément Ludovic Metzer pour l'envoi, en service presse, de son roman Ils ont rencontré John.
Le résumé me tentait énormément :
Je m'appelle Samantha, j'ai 16 ans. À mon journal intime, j'ai avoué être victime de harcèlement scolaire et de violence. Je lui ai révélé mes intentions qui font suite à ce drame qui a détruit ma vie. C'est ce jour-là qu'il est intervenu et qu'il m'a fait la promesse de me protéger. « Pour sauver Samantha, il va réveiller le démon qui est en lui ».
Le résumé est prometteur... et ce roman tient toutes ses promesses.
Ils ont rencontré John est un thriller qui m'a scotché de la première à la dernière page. Je ne suis pas étonnée car c'est la troisième fois que je dévore un roman de Ludovic Metzer et à chaque fois il a su me surprendre. J'adore sa façon d'écrire, il nous emmène toujours à l'opposé de ce que l'on imagine, c'est passionnant et surprenant.
J'ai lu ce roman d'une traite, et j'ai parfois eu du mal à reprendre mon souffle. Que de rebondissements !
Samantha est une jeune fille attachante et très touchante. Elle vit dans une ville corrompue où les petits voyous règnent en maître ! Ils ont tous les droits.. surtout sur les jeunes filles... Et la pauvre Samantha va vite se rendre compte qu'elle est une proie facile...
L'arrivée de son voisin va changer les choses. Cet homme est étrange, son comportement changeant... Il va prendre la jeune fille sous son aile.. mais une promesse peut t'elle toujours être tenue ??
Je ne peux pas en dire plus, il serait vraiment dommage de trop en dire surtout qu'il est vraiment impossible de deviner à un seul moment où l'auteur veut nous emmener. Il y a pas mal de violence, c'est à réserver à un public averti. Je n'ai pas été gêné car il n'y a pas de violence gratuite, tout s'explique bien et coule de source.
J'ai adoré Ils ont rencontré John, j'ai pris plaisir à retrouver la plume de l'auteur et je ne peux que vous inviter à le découvrir à votre tour :)
Je mets bien évidemment un très gros cinq étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          231
Marie-Nel
  10 septembre 2019
J'ai découvert Ludovic Metzker avec le premier tome de Et si demain n'existait plus et avec une nouvelle La grotte. C'est la première fois que je le lis en tant qu'auteur de thriller, ses autres romans étant plutôt du genre fantastique. J'ai eu le plaisir de lire ce nouveau roman en avant-première, il traite d'un sujet grave et toujours d'actualité, malheureusement, le harcèlement. Ludovic Metzker en parle avec beaucoup de justesse, remuant pas mal de choses en moi, des blessures qui ne cicatrisent jamais vraiment.
On va suivre une adolescente, Samantha. Elle est lycéenne, a des amies, des parents qui s'occupent beaucoup plus de leur carrière que de leur fille. Elle se sent délaissée par eux et ne trouve du réconfort que dans son journal dans lequel elle raconte tout. Elle va relater dedans tous ses problèmes d'adolescente, tout ce qu'elle entend au lycée venant de garçons aux idées pas très nettes, mais aussi des gestes et des réflexions qui la font se sentir très mal dans sa peau. Elle se sent seule dans ce monde d'adultes où la violence est le principal ingrédient des journées. Une personne va venir changer le quotidien de Samantha, un nouveau proviseur qui n'a pas sa langue dans sa poche, un nouveau voisin qui n'a pas froid aux yeux. Samantha rencontrera John et tout va changer dans sa vie.
Je ne peux vous en dire davantage, ce serait spoiler et ce serait vraiment dommage. Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'entre Samantha et John, ce sera tout sauf une romance. Disons que Samantha aura enfin en face d'elle quelqu'un qui saura l'écouter et la comprendre, quelqu'un qui lui fera une promesse et chose assez nouvelle pour elle, qui saura la tenir. Je me suis très vite attachée à Samantha, et ai eu envie de la protéger. Ce qu'elle est et ce qu'elle vit me renvoient à certains souvenirs de ma propre adolescence. Elle est surtout plus forte qu'elle ne le croit, elle trouvera en John un ami, un confident, un père qui est trop effacé dans sa vie.
Ludovic Metzker a su très bien se mettre à la fois dans la peau de l'adolescente et dans celle de l'adulte qu'est John. On en apprendra un peu plus sur lui au fur et à mesure du déroulement de l'histoire, et croyez moi, c'est loin d'être un enfant de choeur! J'ai tremblé plus d'une fois pour Samantha, qui va vivre des atrocités. Elle fait preuve d'un grand courage pour encaisser tout ce qu'elle peut connaître. John est un personnage à double facette, les jeunes le prennent pour quelqu'un de gentil et soumis, habitude qu'ils ont d'être avec les adultes. Mais quand ils vont découvrir la vraie nature de cet homme, ils ne vont pas être au bout de leurs surprises. Et nous non plus, en tant que lecteurs. Je ne m'attendais pas à ce que ça aille tout de même jusque là.
L'attachement à Samantha est renforcé par le choix narratif de l'auteur. Celui-ci est double, puisqu'il emploie à la fois la première personne du singulier quand il relate les pages du journal de la jeune fille et il emploie également la troisième personne quand il s'agit des chapitres avec John. Ce « je » qui représente Samantha, nous fait ressentir en profondeur ce qu'elle vit et ce qu'elle ressent, et c'est vraiment très difficile de ne pas être touché par elle, ou alors il faut un coeur de pierre. Même John, qui est un homme très dur et froid, aura sa carapace qui se fendille devant elle. J'ai aimé les suivre tous les deux, voir leur évolution à chacun. Les problèmes se succèdent et se résolvent à la manière de John qui est loin de faire dans la dentelle, comme on dit.
Ludovic Metzker parle d'un sujet difficile, et pourtant, comme il est important de dénoncer toutes ces paroles, tous ces gestes qui relèvent du harcèlement. En période de rentrée scolaire, ce roman tombe plutôt bien pour pousser les jeunes à se confier, à des amis, à des professeurs ouverts d'esprit. Et en même temps, il est très utile pour nous adultes, qui avons des enfants ou qui sommes en contact avec des jeunes. Il faut rester ouvert à la discussion, ne pas banaliser ce qu'ils peuvent vivre, les écouter et surtout faire, en parler aux bonnes personnes pour que de tels actes cessent. Il faut réconforter ces jeunes qui vivent dans la peur de l'autre. Pour tout ça, la lecture de ce roman peut aider à ouvrir les yeux.
Il faut tout de même que je vous prévienne que l'auteur est un peu comme son personnage masculin, John, il n'a pas froid aux yeux et met les justes mots sur ce qui doit être dit. J'ai parfois trouvé les scènes un peu trop violentes, criantes de vérité, c'est sûr, mais parfois un peu trop pour moi, ou alors je suis trop sensible. En tout cas, il faut savoir, avant de commencer ce roman, que les scènes sont racontées dans leur réalité, dans ce qu'elles peuvent avoir d'ignobles et de monstrueux. Certaines m'ont particulièrement touchée et ont résonné en moi, j'ai eu parfois un peu de mal. Ce sentiment est renforcé par l'écriture très visuelle de Ludovic Metzker, et c'est sans doute pour cela aussi que les scènes ont parfois été difficiles à vivre pour moi. J'ai vu se dérouler les scènes devant mes yeux, ce roman m'a fait penser à certains films d'action que l'on voit. D'ailleurs, à quand l'adaptation télé de cette histoire ? Il y a tous les ingrédients pour en faire un bon..
L'auteur signe son premier thriller avec ce roman. Je rajouterai qu'il a mis dedans tout de même une touche de fantastique et que j'ai retrouvé certains aspects de lui que j'avais lus dans ces précédents romans. Vous comprendrez mieux de quoi je parle quand vous apprendrez qui est réellement John. Alors, fait troublant pour moi, autant les scènes et les événements relatés sont plus vrais que nature, autant ce qui concerne John, qui il est véritablement, relève plus du monde de l'imaginaire. J'aurais peut-être aimé avoir un héros plus réaliste, que j'aurais pu rencontrer dans la vie. Disons qu'il y a dans John différentes personnalités, des authentiques, et d'autres moins.
Ce roman m'a profondément touchée, énormément remuée. Cela fait un petit moment que je l'ai lu et il est encore bien présent dans ma mémoire. Très difficile d'oublier certaines scènes, certaines émotions, des peurs, des terreurs même. le final est quant à lui complètement inattendu. Je ne m'attendais pas à cela, l'auteur m'a bien surprise sur ce coup là. Cette fin est porteuse d'espoir et pleine de positivité et ça fait du bien après un tel moment de lecture, qui m'a parfois indisposée, et pourtant je suis loin de vivre dans le monde des Bisounours. Mais c'est parfois utile de se rappeler ce que vivent les autres, dans les grandes villes et leurs banlieues. En tout cas, ça me conforte dans mon amour de la campagne et de ses villes plus tranquilles...
Un roman qui se lit vite, par envie de savoir comment tout va se résoudre et comment va s'en sortir Samantha. À lire pour ne pas oublier ce que peuvent vivre nos enfants et qu'ils savent très bien cacher. La lecture de ce roman peut d'ailleurs être le début d'une discussion familiale pour déceler les problèmes que vivent nos jeunes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JHJM1905
  25 septembre 2019
Il y a des gens comme ça, avant même de connaître plus personnellement, où l'on devine une grande sensibilité, une intelligence émotionnelle et Ludovic a toujours eu à mes yeux cette aura violette.
Ce bouquin traite d'un sujet d'actualité difficile, un problème de société, peut-être maintenant un peu moins tabou, mais toujours aussi cruel. Un mal qui s'immisce bien souvent dans nos foyers, sournoisement, qu'on a parfois même tendance à banaliser d'un point de vue extérieur mais lorsqu'il s'installe bien confortablement peut faire des ravages sans nom. J'ai nommé... l'intimidation.
L'intimidation physique, verbale... Samantha, elle connait ça. Elle ne peut pas en parler à ses parents et de toute façon, ils ne l'écoutent pas. Elle se confie donc à son journal intime et nous sommes les témoins impuissants de la violence quotidienne que Samantha affronte. Une violence qui n'est malheureusement pas exagérée, Ludovic peint avec justesse le pâle et triste tableau des cités où la loi du plus fort règne.
Un jour, un nouveau voisin s'installe à côté de chez Samantha. Un bel homme en costume, mystérieux, aux allures de justicier et elle ne se trompe pas... Luc Feri (alias John) est d'ailleurs le nouveau proviseur de son école et il compte bien faire changer les choses.
Ludovic ajoute une petite part de d'imaginaire dans son histoire parce que Dieu seul sait qu'un homme comme John ça n'existe pas malheureusement. En fait, oui, il existe... nous avons tous un John qui sommeille à l'intérieur de nous mais nous avons tous une raison de le laisser endormi : la peur, l'indifférence, l'aveuglement, le manque de confiance, etc.
Quand l'histoire se concentre sur le personnage de John c'est comme si on mettait un bon vieux VHS de Die Hard : ça chauffe, ça pète et ça explose de partout. Il en manquait peu pour que je me fasse un popcorn!
Une finale crue et douce, douloureuse et porteuse d'espoir... un peu comme la vie, en fait. Après la pluie, le beau temps...
Un bouquin à mettre entre les mains de nos jeunes afin qu'ils puissent voir l'impact que peuvent avoir leurs gestes et leurs mots OU qu'ils puissent voir qu'effectivement de l'aide existe, qu'ils ne sont pas seuls et que ce n'est pas tout le monde qui ferme les yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Nadine13
  14 septembre 2019
Ils ont rencontré John
Ludovic Metzker
333 pages
Sorti le 09/09/2019
Quand tu fais parti des Alphas de Ludovic, tu ne peux qu'être fière lors de la sortie de John, car tu sais déjà que c'est une bombe et que tu as qu'une envie, c'est que toutes les lectrices et lecteurs le lise. Merci, Ludovic pour ta confiance. Et voici, la suite très attendue de "Samantha rencontre John"
Samantha, jeune ado lambda vit avec ses parents dans un appartement dans le 93. Ils sont très occupés et n'ont pas de temps à consacrés à leur fille. Pourtant, elle aimerait bien leur dire qu'elle va mal, et aussi ce qui se passe au Lycée, tout ce qu'elle subit et endure, jour après jour, les humiliations, les réflexions de plus en plus désobligeantes et dégradantes, ces mots qui la brise un peu plus à chaque fois. Samantha a un seul confident, un cahier où elle pose ses douleurs, son désespoir, son envie d'en finir avec ce harcèlement, surtout depuis sa terrible agression subit dans les toilettes. Un jour, un homme venu de nul part, arrive pour remplacer le proviseur... Cet homme, Samantha l'a déjà croisé, c'est son voisin... En lui évitant le pire acte qu'elle envisage de faire, John lui promet de là protéger. Jusqu'au jour où.......
Pourquoi lui a-t-il fait cette promesse ? Pourquoi elle ?
Mais qui est vraiment John ?
Va-t-il tenir sa promesse ?
Un roman hors norme qui traite du harcèlement scolaire, mais pas que..... En 1er lieu, je vous dis que Ludovic à très bien fait de changer de genre littéraire. J'ai dévoré cette lecture à une vitesse supersonique. Au fil des pages, les écrits se sont transformés en un film que j'ai vu défilé dans ma tête. Une vraie tuerie.. Vous savez quand les harceleurs ne sont pas punis et bien ça monte crescendo et après la situation n'est plus gérable. Pourtant, il faut mettre les pieds dans le plat, Non ? Il faut réagir ! Eh bien, heureusement qu'il y a John, et je peux vous dire qu'avec lui, ça déménage sec... Avec son écriture fluide et insicive avec des descriptions parfaites que ce soit des lieux, des personnages et leurs ressentis et une imagination fertile font que l'auteur s'en sort haut la main. Les scènes de barrages sont tellement bien détaillées qu'elles sont comme des ballets. Certes, ce roman est un peu violent par moment, mais cela ne m'a pas déranger. Et puis ce sublime roman est une fiction. N'est pas ! J'ai aussi vraiment aimé la façon que Ludovic a utilisé pour nous faire passer à merveille les horribles moments que Samantha passé en vous dévoilant son journal intime. Il y a vraiment tous les ingrédients nécessaires pour en faire un roman d'exception, des personnages réalistes et attachants, du suspense, de l'action et des rebondissements....
Et une fin explosive.
Je vous dirais simplement de découvrir et de lire ce roman extraordinaire.
4ème de couverture
Je m'appelle Samantha, j'ai 16 ans.
À mon journal intime, j'ai avoué être victime de harcèlement scolaire et de violence.
Je lui ai révélé mes intentions qui font suite à ce drame qui a détruit ma vie.
C'est ce jour-là qu'il est intervenu et qu'il m'a fait la promesse de me protéger.
« Pour sauver Samantha, il va réveiller le démon qui est en lui »
Découvrez le tout premier THRILLER imaginé par l'auteur de "LE MUR DU TEMPS" et "ET SI DEMAIN N'EXISTAIT PLUS"
Le lien pour vous procurer ce roman
Ils ont rencontré John https://www.amazon.fr/dp/B07WC1C18D/ref=cm_sw_r_cp_apa_i_PjnFDbXZ12XMR
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Kazcook
  02 août 2020
Après la découverte de son polar et d'un de ses romans fantastiques, je me suis, cette fois, régalée avec son premier thriller. Ludovic fait partie de ces auteurs talentueux, à l'imagination fertile et à la plume aiguisée, précise et toujours juste, qui peuvent, à mon humble avis, écrire n'importe quel genre de roman. Tant que le sujet est vrai et qu'il le passionne, l'inspiration semble toujours être au rendez-vous et nous promet des voyages livresques hors du commun.
J'aime toujours retrouver ses belles réflexions, ses valeurs aussi, y voir sa petite touche théologique par-ci, son analyse sociale par-là... Au-delà de passer un moment lecture parfait qui fait tout oublier et qui détend, il arrive chaque fois à me convaincre grâce à sa manière subtile et intelligente de décrypter notre société et ses dérives.
On va ici s'intéresser à un sujet fort, un fléau actuel qui fait des ravages mais qui malheureusement n'a pas l'air d'alerter grand monde dans les hautes sphères de notre société : le harcèlement, et notamment celui des jeunes, au collège, au lycée, dans les cités.
Ludovic pose son cadre avec brio et il s'y tient, tout est parfaitement crédible et il nous offre une immersion totale. Il alterne les passages du journal intime de Samantha, notre héroïne de 16 ans, rédigés de façon hautement réaliste avec un langage adéquat, adapté à notre adolescente, avec des flash-back puissants sur le passé de notre justicier des temps modernes, John, et évidemment avec un récit actuel et contemporain bourré d'action digne des grandes productions hollywoodiennes. C'est qu'il sait nous en mettre plein la vue notre ami Ludovic ! Attendez-vous à des corps à corps explosifs !
Sa plume est, une nouvelle fois, agréable, fluide et entraînante. Sans fioritures mais toujours parfaite, elle tape pile là où il faut quand il faut ! On y trouve toujours le bon mot, le bon trait d'esprit, la petite blague qui va nous détendre et faire retomber la tension dramatique qui nous étouffait l'instant d'avant. C'est le dieu des montagnes russes émotionnelles !
L'intérêt principal du roman réside en ce personnage de John, ce sauveur, ce héros, ce justicier qu'on se plaît à découvrir au fil des pages... Sans peur, sans reproche mais surtout sans pitié, il sait ce qu'il doit faire et il ne s'en prive pas. Combattre le mal par le mal, faire régner la loi du talion n'a aucun secret pour lui. Qu'on l'aime ou qu'on le déteste, il nous secoue ! C'est un protagoniste vraiment passionnant par ses qualités, sa froideur mystérieuse mais également par son passé, ses tourments et tout ce qui fait qu'il est ce qu'il est aujourd'hui...
Une promesse est une promesse et John a promis qu'il protégerait Samantha, mais alors jusqu'où sera-t-il capable d'aller ? Et d'où vient ce besoin de faire justice lui-même ?
Le thème du harcèlement, de la vengeance ou encore de cette justice défaillante sont vraiment exploités avec soin pour en faire une histoire qui prend aux tripes et marque notre âme.
Je vous invite à plonger dans ce magnifique roman vibrant, et vite, car la suite arrive tout bientôt, et ça aussi c'est une promesse !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
JardinssecretsJardinssecrets   06 décembre 2019
« En ce jour, voici que tu te présentes à moi, vierge de toute vie… J’entends les pleurs de ton cœur qui saigne la douleur de toutes ces pertes et au fond de ton âme, je ressens ce désir brûlant, comme le feu de l’enfer dans lequel je vis depuis l’éternité, de te venger ! Il est temps que ton nom fasse trembler l’injustice et mette à genoux ceux qui pense avoir le droit divin ! Dès à présent, toi et moi, nous voici unis à jamais pour combattre mille démons, car il est ici, le fils de l’Homme, celui qui pense répandre la haine au nom de ces dieux… Ils sont lâches et faibles… Admire-les… Ont-ils besoin de moi pour persécuter le souffle de la vie ? L’enfer se trouve ici, sur terre ! À toi de faire ce qu’il faut… au nom de John, tu répondras ! Au nom de John, ils sauront que nul démon ne peut résister à ma sombre colère ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AzaLeonaAzaLeona   18 janvier 2020
—Ils vont vous massacrer… Vous avez quelques armes dans votre boîte à gants, mais eux… Vous allez leur dire quoi ? Coucou bande de cons, je suis John, tremblez ? On n’est pas dans un film…

— Le pire, c’est que tu as raison… J’aurais dû demander au préparateur de me faire une voiture avec des cachettes dans la banquette arrière ! Ridicule, elle est déjà assez équipée en blindage et en système de sécurité… J’ai joué la carte de l’économie ! Je dois t’avouer que le coffre contient quelques petites armes, histoire de m’amuser… C’est important de s’amuser comme, par exemple, laisser courir un homme dans les bois et tester si tu mérites toujours ton record du monde de tireur d’élite longue distance ! J’ai loupé ma cible… je lui ai esquinté le testicule gauche, le pauvre, il pleurait ! Pathétique pour un violeur multirécidiviste… J’ai aimé l’embrocher et le faire cuire au-dessus d’un feu de camp ! Mais tu as raison, Jamal, nous ne sommes pas dans un film… Dans un film, la victime est un acteur et il est payé pour faire semblant d’être quelqu’un d’autre ! Dans la vie, les gens sont ce qu’ils sont jusqu’au jour où le destin nous unit… à la mort !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolarcollectifpolar   14 décembre 2019
Que s’est-il passé ? Est-ce un rêve ou un cauchemar ? Samantha tente de recoller les morceaux de cette journée. Elle se voit escalader la rambarde pour se retrouver sur le rebord du pont. Elle se voit se jeter du haut…
Commenter  J’apprécie          10
AzaLeonaAzaLeona   18 janvier 2020
L’homme devient le pire des animaux dès lors qu’on lui confère une once de pouvoir ! Il devient chien qui aboie, tigre qui rugit férocement, moqueur comme une hyène, fier comme un aigle… Il oublie qu’en lui réside la capacité de penser, d’aimer, de pardonner ! Père a donné le libre jugement, la liberté de faire ou de défaire… Moi, je constate que les animaux sont souvent plus humains que celui qu’on ose appeler « Homme » !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolarcollectifpolar   14 décembre 2019
L’homme devient le pire des animaux dès lors qu’on lui confère une once de pouvoir ! Il devient chien qui aboie, tigre qui rugit férocement, moqueur comme une hyène, fier comme un aigle… Il oublie qu’en lui réside la capacité de penser, d’aimer, de pardonner ! Père a donné le libre jugement, la liberté de faire ou de défaire… Moi je constate que les animaux sont souvent plus humains que celui qu’on ose appeler « Homme » !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : journalVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2186 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre