AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2970106892
Éditeur : Notari (09/03/2017)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Aurore est une jeune femme équilibrée, attentive à elle-même et à ses enfants. Elle conduit sa vie avec assurance, comme sa voiture, qu'elle prend régulièrement pour effectuer des visites de courtoisie à un personnage solitaire, reclus dans sa maison au plus profond de la forêt: le loup.

Cette histoire montre de façon lumineuse aux jeunes lecteurs qu'il est possible de devenir adulte, de dépasser le monde des passions, en apprivoisant le "loup" qui a ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
manU17
  30 mars 2017
"Les feuilles du sol émettaient de légers craquements sous ses pas. L'activité feutrée de la faune engourdie l'enveloppait. Aurore et la forêt ne faisaient qu'une. Elle ne pouvait s'imaginer vivre sans se promener dans les bois."
Aurore, jolie femme blonde aux faux-airs de Bonnie Parker, s'apprête à aller rendre une visite. Elle passe d'abord à la boulangerie acheter quelques douceurs avant de prendre la direction de la forêt.
A l'entrée d'un sentier ombragé, elle gare sa fiat 500, rouge, et se rend à pied jusqu'à une maison au milieu des bois, une maison délabrée, inquiétante, mais qui a sans doute été belle autrefois. Et à l'intérieur, on découvre…
Alors là, surprise, mais alors big surprise !!...
Dans Coeur de bois, en plus de quelques clins d'oeil, les dessins de Régis Lejonc rappellent l'ambiance feutrée des contes de fées de notre enfance. Et c'est justement un célèbre conte que revisite Henri Meunier nous rappelant que les épreuves, si elles ne s'effacent pas et nous marquent à jamais, nous aident à avancer et, le plus important, à grandir.
Comme toujours avec les Éditions Notari, qualité et étonnement garantis !
Lien : http://bouquins-de-poches-en..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          315
Lagagne
  05 octobre 2017
Aurore (tiens un prénom de conte) part visiter une personne âgée solitaire au fond de la forêt (tiens, tiens). Elle met un petit béret sur ses cheveux blonds, à la Brigitte Bardot de la belle époque et prend le volant de sa Fiat 500 rouge (rouge?). Et nous découvrons finalement qui est la personne isolée : surprise !
Les illustrations, plutôt "adultes", sont absolument magnifiques. Il y flotte comme un léger flou, comme un brouillard. Et l'esthétique 60s renforce ce côté "mature".
Niveau histoire également, ce n'est pas pour les petits. On voyage au coeur du passé, de l'âme humaine, de la capacité à pardonner ou pas, à vivre avec en tout cas.
Un très très bel album, mais pour les plus grands, capables d'en comprendre la profondeur.
Commenter  J’apprécie          220
visages
  26 avril 2019
J'ai pris et lu cet album à la bibliothèque parce que j'attendais quelqu'un, j'aurais pu prendre n'importe quel autre posé sur la même étagère. Et là, quelle surprise! coup de coeur inattendu! Ce n'est pas un livre pour jeune enfant , mais plutôt un ouvrage pour adulte ou à lire avec un " grand enfant" pour le commenter, discuter et gérer les émotions qu'il procure. On suit une jolie femme qui se pomponne car "Même pour une balade dans la forêt avec un viellard impotent , elle voulait être irrésistible."De fait, nous entrons dans la forêt puis dans la maison du viellard. Mais que de surprises qui nous plongent dans un conte philosophique. L'éditeur dit que l'album montre à l'enfant comment dépasser ses passions et affronter "le loup" qui a pu nous dévorer, et qui est autant en soi qu'à l'exterieur. J'y ai vu pour ma part une profonde réfléxion sur le pardon, sur la capacité à s'affirmer, sur la possibilité de transformer et de dépasser toute épreuve. Finalement sur la résilience. C'est aussi un beau questionnement sur l'abus de pouvoir, le rapport de force et la façon de créer une relation différente ." j'étais fort autrefois" soupira-t-il.
" Non, non, vous n'avez jamais été fort. Vous étiez puissant. C'est autre chose." réplique Aurore. Et cette phrase sublime d'Aurore: " Je veux être assez forte pour pouvoir aimer.Même vous."
Ceci c'est pour le texte...Quant aux dessins ce sont des tableaux, des pastels magnifiques qui nous permettent d'entrer dans l'univers des contes avec leur luminosité mais aussi leur côté sombre et inquiétant. On pénètre dans le coeur de la forêt avec cette sensation de crainte et d'attirance . J'ai pensé, en terminant ma lecture à La psychanalyse des contes de fées, de B.Bettelheim.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Blandine54
  30 janvier 2018
A la médiathèque cet album était posé bien en évidence et sans le feuilleter je l'ai emprunté. J'ai tout de suite été conquise par le titre et par l'illustration de la page de couverture.
Toutefois, cette enthousiaste a été de courte durée à la lecture du texte. J'ai même été décontenancée par cet album que je n'étiquèterais pas album jeunesse (mais c'est mon humble avis).
Il s'agit d'une femme, la quarantaine, blonde, qui part au volant de sa fiat 500 au coeur de la forêt. Elle va rendre visite à un vieillard qui se révèle être le loup !
J'ai vu en cet album l'avenir du petit chaperon rouge. le petit chaperon rouge adulte (d'ailleurs la femme a une voiture rouge, un manteau rouge) qui revient s'occuper du loup qui l'a dévoré alors qu'elle n'était qu'une petite fille.
Pour un adulte, les dialogues sont assez explicites :
Aurore « Par ici, j'ai cru voir une biche délicieuse tout à l'heure. Elle vous a peut-être attendu ».
Le loup : « Mes enfants ne me connaissent plus. Je ne sais même pas si j'ai des petits-enfants. Je n'ai plus que vous. Vous êtes revenue vers moi, alors que je vous ai dévoré jadis ».
Les illustrations sont sublimes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Aproposdelivres
  02 décembre 2017
Ce livre nous a été présenté comme un album pour adulte, plutôt original…
Je vais en dire le minimum car je veux laisser le lecteur découvrir par lui-même ce conte porté par un texte d'une grande sensibilité et ses illustrations captivantes.
Cela commence avec une femme qui se maquille et se fait belle avant de partir « faire une balade en forêt avec un vieillard impotent ».
Au fil des pages, le lecteur va découvrir une réinterprétation originale d'un célèbre conte de notre enfance.
Les illustrations, aussi belles que des tableaux, sont en parfait accord avec le texte si mystérieux.
Après avoir lu jusqu'à la fin cet album, je n'ai pas pu m'empêcher de le relire plusieurs fois pour en découvrir tous les détails du texte et des dessins… Une très belle découverte inattendue !
[...]
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (1)
Ricochet   28 septembre 2018
Un magnifique récit, à l'écriture soignée et aux illustrations hyperréalistes, sur la résilience, l'amour et le pardon.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
manU17manU17   29 mars 2017
Aurore força le trait de khôl sur ses yeux. Elle coinça sous son béret quelques mèches revêches, déposa deux gouttes de parfum à la naissance de son cou et enfila son caban.
Elle s’apprécia une dernière fois dans le miroir. «La plus belle, c’est moi. Et merde à Blanche Neige !», gloussa-telle.
Commenter  J’apprécie          170
Blandine54Blandine54   27 janvier 2018
"J'étais fort autrefois", soupira-t-il.
"Non. Non, vous n'avez jamais été fort. Vous étiez puissant. C'est autre chose", répliqua Aurore.
Commenter  J’apprécie          100
AproposdelivresAproposdelivres   25 novembre 2017
Aurore força le trait de khôl sur ses yeux. Elle coinça sous son béret quelques mèches revêches, déposa deux gouttes de parfum à la naissance de son cou et enfila son caban.
Elle s’apprécia une dernière fois dans le miroir. «La plus belle, c’est moi. Et merde à Blanche Neige !», gloussa-telle. La quarantaine généreuse, une allure de jeune femme et un teint de gamine, en vérité Aurore n'avait besoin d'aucun artifice pour faire ravage. Mais les soins précautionneux qu'elle portait à son apparence étaient pour elle comme le bon pain : une nécessité heureuse.
Même pour une balade dans la forêt avec un vieillard impotent, elle voulait être irrésistible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PsychikFabPsychikFab   19 juin 2018
Elle ne pouvait s'imaginer vivre sans se promener dans les bois.
Commenter  J’apprécie          30
vassia7178vassia7178   06 novembre 2018
"Vous avez faim ? ", demanda-t-elle.
"Toujours !", répondit-il.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Henri Meunier (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Meunier
Payot - Marque Page - Henri Meunier - Les sept soeurs Dolly
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1048 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre