AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205082876
Éditeur : Dargaud (22/11/2019)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Alexandre Dumas, qui se disait « frère des peintres », raconte les souvenirs qui ont marqué son amitié avec Eugène Delacroix. D'une anecdote à l'autre, les tempéraments de l'immense artiste et du grand romancier se révèlent, un portrait de leur époque se dresse, les combats au nom de l'art surgissent.

Catherine Meurisse s'invite dans cet hommage et en offre une adaptation toute personnelle. Le but espéré de cette causerie ? Que la fougue de Delacroix... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
sorayabxl
  22 novembre 2019
Plutôt que d'offrir sa propre biographie de Delacroix, Catherine Meurisse a eu l'excellente idée de reprendre la « causerie » d'Alexandre Dumas, un court texte publié par l'écrivain en 1864 en hommage à son ami peintre. Reproduit en intégralité dans l'ouvrage, l'ouvrage est illustré, non pas par les oeuvres de Delacroix, mais par des peintures et des dessins de Catherine Meurisse directement inspirés des oeuvres de Delacroix. Si ce procédé est un peu surprenant (pas toujours facile de faire le lien entre les dessins de Meurisse et l'oeuvre dont elle s'inspire), il permet de mettre en valeur les sujets des toiles plutôt que leur exécution.
Chronique complète sur le site du Suricate Magazine :
Lien : https://www.lesuricate.org/d..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
MimimelieMimimelie   13 décembre 2019
Ce qui m’étonne, ce n’est point qu’un homme qui de son vivant vendait ses grands tableaux mille écus, et ses petits tableaux, cinq cents francs –quand il les vendait-, une fois mort, ait vu la foule se ruant à la vente de ses croquis, de ses dessins, de ses esquisses, se disputer ses coups de crayon, ses éclaboussures de plume, et payer ses essuyages de pinceau plus cher que l’on ne payait ses chefs-d’œuvre….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MimimelieMimimelie   13 décembre 2019
Fichtre ! Comme vous êtes essoufflé cher ami !
- C’est que je viens de monter vos escaliers quatre à quatre…
- Il est charmant ! Il reste des années sans me voir et il s’essouffle à la première des visites !
Commenter  J’apprécie          00
MimimelieMimimelie   13 décembre 2019
L’ébauche… voyez la carrière qu’elle laisse à l’imagination ! une belle indication, un croquis d’un grand sentiment peuvent égaler les productions les plus achevées pour l’expression.
Commenter  J’apprécie          00
MimimelieMimimelie   13 décembre 2019
Oh ! C’était une belle époque que celle-là, je vous en réponds ! Il y avait une sainte fraternité dans l’art que l’on n’avait jamais vue, que l’on ne reverra peut-être jamais.
Commenter  J’apprécie          00
MimimelieMimimelie   13 décembre 2019
La maladie, la mort, la pauvreté, les peines de l'âme sont éternelles, et tourmenteront l'humanité sous tous les régimes. La forme démocratique ou monarchique n’y fait rien.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Catherine Meurisse (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Catherine Meurisse
Catherine Meurisse publie une ode à Delacroix écrite par Alexandre Dumas qu?elle illustre en dessins et en peinture. Elle a agrémenté le texte de l?auteur des Trois Mousquetaires de saynètes dessinées, de petits commentaires facétieux, et pour la première fois, de peinture. Elle explique ici comment elle s'y est prise pour le dessiner.
Plus d'informations sur la BD : Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
autres livres classés : roman graphiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3570 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre