AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070530182
160 pages
Gallimard (21/11/1986)
3.72/5   9 notes
Résumé :
Retrace le gigantesque trafic et ses enjeux économiques, la féroce exploitation de l'homme noir par l'homme blanc, le difficile combat et la victoire au nom de l'universalité du principe de liberté

Quatorze millions d'humains transportés à fond de cale. Comme du bétail.
En trois siècles, une monstrueuse transfusion : l'Afrique saignée pour nourrir l'Amérique.
L'arrivée dans les plantations, l'enfer de l'esclavage.
Ou la fuite épe... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Coyotetired
  20 septembre 2021
Cent soixante-quinze petites pages, richement illustrées, pour évoquer la traite et ses conséquences. Une gageure impossible tant le sujet est complexe et ramifié, mais un petit livre réussi pour un jeune lectorat qui verra un panorama rapide mais assez complet sur ce sujet toujours d'une brûlante actualité. L'enrichissement des nations pratiquant le trafic du “bois d'ébène”, Angleterre, France et Hollande et les cultures coloniales du café, de la canne et du coton sont fort bien exposés. Et les conséquences de la mythologie raciste développée à cette période n'a pas fini d'empoisonner les sociétés héritières de ces funestes théories. Enfin si boire un café sucré en portant une cotonnade soutenait ce commerce infâme au XVIIIe siècle, que dire aujourd'hui de la conduite d'un SUV en commandant sur Amazon grâce à son smartphone ?
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
CoyotetiredCoyotetired   20 septembre 2021
Une traite musulmane s'est poursuivie jusqu'à la seconde moitié du XXe siècle. L'esclavage n'a été supprimé par l'Arabie Saoudite qu'en 1963, et par la république islamique de Mauritanie en... 1980. (page 125)
Commenter  J’apprécie          10
CoyotetiredCoyotetired   20 septembre 2021
« Cela paraît sans doute cruel et barbare, mais, il faut le faire puisqu'il y a nécessité, cependant nous avons soin de n'enfoncer pas le fer bien avant, et surtout aux femmes, qui sont ordinairement plus délicates. » (page 66)
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : noirsVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus






Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2719 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre