AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Luc Rigoureau (Traducteur)
EAN : 9782016286098
800 pages
Éditeur : Hachette (05/08/2020)
  Existe en édition audio
3.75/5   370 notes
Résumé :
Midnight Sun est le roman tant attendu par les fans de la saga Twilight, où Edward Cullen raconte de son point de vue l’histoire relatée dans Fascination, le premier tome du cycle.

La rencontre entre Edward Cullen et Bella Swan dans Fascination, le premier tome de la saga Twilight, a donné naissance à une histoire d’amour iconique. Mais jusqu’à présent, les fans n’avaient pu lire de cette histoire que la version de Bella. Ce conte inoubliable prend, à... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (132) Voir plus Ajouter une critique
3,75

sur 370 notes

fnitter
  21 septembre 2020
Le premier tome de Twilight : Fascination du point de vue d'Edward.
Pourquoi 3 étoiles ?
C'est mou, terriblement mou. Et puis sincèrement, les pensées du vampire bellâtre, je m'en balance le coquillard, de toute façon je les connaissais déjà, grosso modo.
Je connais l'histoire par coeur (malheureusement, la série fait partie de mes séries doudous, que je relis régulièrement, avec celle de Honor Harrington pour contrebalancer. )
Alors ? Eh bien, pour une histoire de ressenti. J'avais envie le lire le bouquin, et une fois commencé, j'avais envie de continuer ma lecture. Pourquoi ? Allez savoir, c'est une écriture simple, facile, apaisante, délassante, est-ce assez pour faire un bon roman ? Non, mais c'est assez pour me distraire, et c'est clairement le plus important.
Commenter  J’apprécie          610
Stelphique
  13 novembre 2020
Ce que j'ai ressenti:
« Court-on un risque? »
Court-on un risque à s'émerveiller encore devant un crépuscule? Court-on un risque à entendre le murmure séducteur des vampires? Court-on un risque à retourner à la nuit pour rêver que ma jeunesse ne s'en pas allée trop loin? Laissez-moi un peu d'obscurité pour voir Edward Cullen se consumer d'amour pour Bella…Laissez-moi être éblouie par un soleil de minuit en mangeant des graines de grenades…Est-ce que je cours vraiment un risque à me laisser toucher par la nostalgie? Est-ce que je cours un risque à me laisser bercer par une tendre mélodie? Je voulais revivre la Fascination. Je voulais réitérer cette passion pour une histoire d'amour hors du commun, je voulais prendre le risque quinze après de replonger dans cette saga fantastique, je voulais avoir les émotions de Edward…Et Stephenie Meyer a écrit Midnight Sun...Et j'ai couru attraper le soleil, le crépuscule, les minuits, les Enfers, la fièvre, la combustion, la sensation du purgatoire, l'inextinguible soif, la part d'éblouissement, les signes évidents de l'amour, le charme du vampirisme, le désespoir de l'éternité et les espoirs de l'immortalité…Court-on un risque à désirer ardemment? Court-on un risque à être accro à un prédateur? Court-on un risque à souffrir de douleur d'amour? Court-on un risque à être fleur bleue devant un monstre? L'arôme de la Grenade est puissant, l'odeur du sang l'est tout autant, et voilà que se ramène le crépuscule, l'heure ou les vampires sortent jouer…Qui alors courra le risque d'aller goûter le venin des démons?…J'ai couru le risque de vous faire ce retour qui fleure des accents de douleurs grenadine et de tendresse exquise, avant que le crépuscule ne s'enlève de ma vie, avant que le Midnight Sun ne se lève dans mon coeur pour ma nouvelle véritable éternité…
« -C'est le crépuscule. Encore une fois. Une autre fin. Aussi parfait qu'ait été le jour, il faut qu'il meure. »

Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          384
Carole94p
  13 août 2020
Treize ans plus tôt, je découvrais l'histoire de Bella, dix-sept ans qui venait s'installer à Forks et faisait la rencontre d'Edward Cullen et sa famille. Qui aurait su, à l'époque que cela déclencherais l'envie de lire, lire et encore lire. Certainement pas moi. Et pourtant, treize ans plus tard, ma bibliothèque prouve le contraire. Contrairement à certains, qui aujourd'hui on presque honte d'avoir aimé Twilight, celui-ci a toujours sa place dans mon coeur et lorsque j'y repense, c'est comme si c'était hier. Alors bien sur, quand j'ai appris la sortie de Midnight Sun - qu'on attendait plus - j'étais comme une gamine le matin de noël. Il me le fallait absolument.

Midnight Sun, c'est Twilight, du point de vue d'Edward. Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est pas du tout la même chose. Déjà parce que cette belle brique contient près de 800 pages, mais aussi et surtout parce que l'auteure, Stephenie Meyer nous propose tout un tas de passages inédits. Car qui dit point de vue d'Edward, dit qu'on a accès à toutes les pensées des autres personnages et surtout à la famille Cullen. Personnellement, j'étais vraiment enthousiaste à l'idée d'en savoir plus sur Edward et eux.

Entrons maintenant dans le vif du sujet. J'avais quelques appréhensions de redécouvrir l'histoire, treize ans plus tard. Car à 15 ans, on a pas les mêmes attentes qu'à 28. Et je l'avoue ma seule et unique relecture de la série date de... 2008. En fait, je fais partie de ces personnes qui relisent peu leur coup de coeur. D'abord parce que ma PAL est bien assez grande comme ça, mais surtout parce que je me souviens de tout, alors je peux aisément me refaire le livre rien qu'en y pensant. Depuis, mes goûts de lectrice ont quelque peu changés mais contre toute attente, j'ai eu les mêmes impressions qu'il y a treize ans. Je me suis de suite remise dans l'ambiance, j'ai renoué des liens avec les personnages et me suis laissée embarquer dans l'histoire sans problème.

Etre dans la tête d'Edward c'est à la fois fascinant et intriguant. On sent à quel point il est torturé par sa condition et ses choix. A tel point qu'il peut parfois se passer pas mal de temps avant de réussir à trancher sur la chose à faire. Certes cela peut paraître "lent" mais moi, je trouve que cela colle bien au personnage. Son humanité perdue joue sur ses décisions et j'ai trouvé que cela reflétait bien cela. Bien sur, le côté "je surveille Bella H24 est assez bizarre et fais légèrement psychopathe mais étant donné que ses pensées ne sont pas "mauvaises" je trouve que cela passe. A l'image de la couverture, il est comme une grenade sur le point d'éclater.

Gros avantage d'être dans la tête d'Edward, c'est qu'on a accès aux pensées des autres personnages, et ça, c'est vraiment un plus ! J'ai adoré découvrir un peu le personnage d'Angela, je suis toujours aussi fan d'Alice et Emmett, je trouve toujours Mike exaspérant et encore plus maintenant, Jacob en deviendrait presque supportable (uniquement dans ce tome!), Rosalie quant à elle est encore plus jalouse que je le ne pensait et enfin Carlisle et Esmée sont des amours de parents. Honnêtement, je ne pensais pas me régaler autant avec Midnight Sun. Chaque petit moment chez les Cullen est soit hyper drôle soit tellement sérieux qu'on ressent cette tension présente. La relation Edward/Alice est vraiment belle, j'aime ce lien qu'ils ont quant à Emmett, j'ai adoré le découvrir un peu plus, lui qui a un rôle secondaire dans Twilight.

Beaucoup d'auteurs se sont essayés à l'exercice. Réécrire l'histoire d'un autre point de vue est à double tranchant. Soit ça passe, soit ça casse. Et bien souvent, pour moi, c'est un flop total, allant parfois même à gâcher mon point de vue sur les deux versions. Mais Stephenie Meyer réussi avec brio et s'en sort comme une reine. Je n'ai pas eu l'impression de relire Twilight de A à Z, mais plutôt de découvrir tout ce qu'on avait loupé avec le point de vue de Bella (que j'aime toujours autant). En lisant Midnight Sun, je me suis faite la réflexion que ce tome venait vraiment compléter la série initiale. On en apprend tellement plus sur Edward et les autres. Notamment comment ils sont arrivés dans la famille Cullen. Je trouve qu'il permet vraiment de s'attacher encore plus à eux et de comprendre un peu plus leurs choix et ce qui fait qu'ils sont comme ça.

Quelques scènes se démarquent vraiment du roman, je pense notamment à celle de la clairière (dans sa totalité) qui nous permet dans apprendre bien plus sur Bella, puisque Edward lui pose des questions ne pouvant lire ses pensées, celle avec Carlisle, et le premier noël qu'ils fêtent ensemble ou encore suite à la traque de James et l'organisation gigantesque que les Cullen ont du mettre en oeuvre pour justifier "cet accident". Enfin, les visions d'Alice durant tout le début, dont on ne connaissait pas l'existence et qui cause bien des tensions chez les Cullen.

Vous l'aurez compris, j'ai adoré Midnight Sun ! Il apporte un tout autre souffle à Twilight et je trouve intéressant de s'y plonger après autant d'années. Finalement, on a plus de recul sur l'histoire et ce qu'il s'y passe et vient apporter une vision plus mature de l'histoire puisque Edward garde son côté "vieux jeux" de l'époque.

Mon seul regret ? Que Stephenie Meyer n'écrive pas les autres tomes de ce point de vue. Car avec le tome 2 durant lequel Edward n'est pas avec Bella, je pense qu'on aurait vraiment eu de quoi en apprendre plus. Mais bon... il faut se faire une raison. En tout cas, une chose est sûre, je recommande cette lecture aux amoureux de toujours de la série !
Lien : http://www.my-bo0ks.com/2020..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Feu
  30 août 2020
J'aime Twilight. Donc je suis d'autant plus déçue par ce roman. Visiblement, personne n'a informé l'auteure que l'intérêt d'une histoire racontée du point de vue d'un autre personnage est d'enrichir l'intrigue, en ajoutant de nouvelles scènes ou en permettant d'avoir une vision plus globale d'autres passages.
Certes, on a quelques nouvelles scènes. Mais ce sont plutôt des versions longues de récits qu'Edward a fait à Bella et au final, on n'apprend rien d'important. Quant aux passages pour lesquels on n'avait que le point de vue de Bella… à part pour la toute fin (combat contre James et ce qui s'en suit), c'est soit sans intérêt, soit on ne découvre que des faits anecdotiques.
Le summum revient au premier tiers du roman (avant la scène de la clairière). le lecteur est seul dans la tête d'Edward qui ne pense qu'à Bella (d'ailleurs, durant tout le roman il pense régulièrement la même chose sur le thème de "je l'aime mais je suis trop dangereux") en se répétant toujours les mêmes pensées, épie Bella ou est avec elle. *Mode cynique on* C'est pour ça que des vampires vieux d'un siècle vont encore au lycée, en réalité, ils n'ont pas de vie en dehors ! *Mode cynique off*
Bref, c'est looooong et ennuyeux. Et puis vient la scène de la clairière à partit de laquelle Edward commence à avoir réellement des interactions avec Bella et où le récit se fait (un peu) plus dynamique (l'auteure semble se souvenir qu'elle a plus d'un personnage dans cette histoire)… mais avant la fin, il faudra encore subir deux énormes longueurs : le match de base-ball raconté en long, large et travers et lorsque Edward se précipite à Phénix avec un trajet en voiture dont la rapidité échappera au lecteur tant il s'ennuiera.
Donc, ne lisez ce livre que si vous êtes fans. Ne l'achetez pas neuf en grand format. Empruntez-le dans une bibliothèque ou attendez une version en poche d'occasion. Même si vous ne lisez ce livre que trois ans après sa sortie, vous ne perdez rien...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Beli_LivreSaVie
  07 septembre 2020
Autant le dire, voilà bien un roman qui a su se faire attendre, plus personne ne croyait en sa sortie ! Mais tant d'années après, l'impact de cette sortie serait-elle la même que s'il était sorti dans la foulée de la série ? Question vente, on va dire oui, il est premier des ventes, après avoir été deuxième dès sa première semaine de sortie, les fans d'antan se sont précipités pour l'acheter. Question satisfaction, chacun ira avec son ressenti, en tout cas voici le mien.
Retrouvez Twilight, Edward et tous les autres, je n'y croyais pas, je ne pensais pas que ce projet prendrait fin et/ou vie un jour, aux vues des rebondissements qu'il y a eu quand elle en a commencé l'écriture. Alors, c'est vraiment une plongée de nouveau dans l'univers de Twilight, on n'a pas l'impression d'entrer dans un univers inconnu, non on s'y retrouve de suite, l'impression est intact et encrée en nous, on connait si bien cet univers. Mais c'est un peu comme si nous étions de l'autre côté du miroir. C'est assez drôle d'ailleurs quand on lit la série, on vit à travers les yeux de Bella, ses yeux et ses émotions et malgré le fait qu'il y ait eu le film qui nous donne aussi à voir les impressions d'Edward, on n'a toutefois tellement de zones d'ombre sur ce qu'a pu penser et vivre ce personnage lors de sa rencontre et de ses premiers temps auprès de Bella. Donc le livre est vraiment top à lire pour compléter les précédents, pour savoir enfin ce qui a bien pu se passer dans la tête d'Edward !
Les débuts sont un peu longs, beaucoup de longs paragraphes sur les pensées d'Edward mais sans d'interventions extérieures. Il faut aussi se faire à la prose d'Edward, très expansif dans sa façon de penser, mais c'est tout lui, j'ai envie de dire. Et puis, c'est normal car Edward reste un personnage peu bavard, surtout dans le cadre de sa présence parmi les humains. Après j'ai trouvé très intéressant de constater la façon dont son opinion vis à vis de Bella va changer au fil des pages, et de quelles façons lui même va ainsi s'ouvrir. du coup, ces débuts un peu poussifs sont toutefois très importants pour bien cerner l'évolution de sa pensée. Après de toute façon, on enchaine très vite sur un rythme un peu plus rapide puisqu'il a plus d'interactions avec les autres personnages et d'un coup, il devient plus bavard.
Je dirai qu'il n'est jamais évident de présenter le point de vue d'un autre personnage sur un roman, d'autant plus quand celui-ci a été lu, relu et qu'il est bien connu de tous. C'est un pari risqué, parfois cela peut être même une catastrophe. Bon cela n'est pas le cas ici, j'ai vraiment apprécié replonger dans l'univers de Twilight, puis Edward, on le connait bien, on l'a apprécié et le retrouver, c'est forcément plaisant. le roman est conséquent : 800 pages, j'ai trouvé qu'il comportait quelques longueurs par moments, c'est inévitable je pense. Puis, c'est certainement aussi car l'on connait l'histoire, donc on peut avoir envie que certains passages soient moins détaillés, alors qu'à côté de cela, on se régale de retrouver quelques détails sur des scènes qui nous plaisent plus que d'autres. de ce point de vue là, chaque lecteur peut vivre sa lecture de différentes façons mais il est vrai qu'elle a détaillé certaines scènes qui ne méritaient pas forcément de l'être. Parfois même le développement de certaines scènes n'apporte pas grand chose quand à l'originale. de mon côté, il me tardait plus de découvrir ce qu'il a vécu lors de ces scènes où nous ne le suivions pas dans la série originale. J'ai été parfois satisfaite, à d'autres moments pas forcément. J'aurai tendance à dire que c'est vraiment l'évolution générale de son personnage et de ses pensées qui m'a captivé surtout.
Le personnage d'Edward n'a cessé d'évoluer tout au long du récit et de son histoire avec Bella, car c'est bien cette rencontre qui va complètement changer sa vie. Il a tenté de la fuir, car il a tout de suite compris que l'attraction qu'elle exerçait sur lui, était un danger ! un danger pour elle, car il n'était pas sure de pouvoir se contrôle, qui plus est, l'introduire dans son monde, c'était aussi la mettre en danger vis à vis des autres. Beaucoup d'interrogations vont s'affronter dans son esprit, doit-il, doit-il pas céder à cette attirance profondément encrer en lui ? Vis à vis de sa famille, peut-il prendre ce risque ? Vis à vis d'elle, ne serait-ce pas égoïste que de la mettre en danger ? de quoi se mettre le cerveau en ébullition tout de même, et c'est tout ça que nous serons amenés à découvrir ici. Alors fascinant, oui, prenant, assez et cela nous apporte bien des informations que nous sommes ravies d'avoir ! le fait est qu'Edward lise dans les pensées des autres, sauf celles de Bella, ce qui nous permet aussi de découvrir à travers ses écoutes et son point de vue, tous les autres personnages : humains, vampires, aucun ne lui échappe !
Même si nous le connaissons, nous découvrons Edward car on ne s'imaginait pas alors à quel point il a pu se torturer psychologiquement tout au long de cette histoire avec Bella. Les pensées d'Edward sont foisonnantes, sont détaillées et parfois étonnantes, tout comme ses réactions. On s'étonnera de voir ce qu'il pensait de telle ou telle personne, nous découvrirons aussi ces personnages différemment, ne pensant pas qu'ils étaient tant méchants par exemple, ou encore qu'ils ne représentaient pas ce que nous pensions auprès d'Edward. On se régale de ses réactions, de ses pensées, de sa jalousie, on s'étonne aussi de voir son humour, oui Edward peut être drôle, cela surprend ! Puis bien entendu, voir comment il découvre Bella, c'est tellement intéressant et fascinant, j'ai adoré voir de quelles façons il va tomber amoureux d'elle. J'ai aimé cela et c'est très réconfortant de voir que son amour est beau et fort et qu'il se battra contre tous pour elle.
C'est quand on a ce type de version, que l'on se dit toutefois que l'on aurait adoré avoir une double narration du temps de la parution de la série. Mais je sais que cela n'aurait pas été pareil, car nous avons nous aussi découvert Forks à travers les yeux de Bella, et donc tous ces inconnus. Mais bon, quand j'ai lu cette version d'Edward, des fois j'ai eu cette envie de me tourner du point de vue de Bella pour compléter, un peu comme si j'avais pu mettre les deux livres en parallèle pour les lire en même temps. Mettant ainsi en volume et donnant vie à chacun des personnages par le biais de leurs deux points de vue cumulés.
Donc contente d'avoir lu cette version, oui, contente aussi d'avoir pu vivre l'excitation de cette sortie avec les amies lectrices, oui. J'y ai passé un bon moment, mais pour moi ce roman clôt mon aventure autour de l'histoire de Bella et Edward, je ne pense pas y revenir. Je suis certes gourmande quand j'aime, mais je reste réaliste vis à vis de ce que l'on peut donner d'un univers. Après deux autres tomes sont prévus dans le même univers, je les lirai mais seulement si j'y trouve un intérêt. Je dis cela car je n'ai pas du tout été attirée par la sortie de A la vie, à la mort par exemple, le principe ne m'intéressait pas alors ce n'est pas parce que c'était Twilight que j'allais forcément le lire, je préférais rester sur le plaisir éprouvé avec la saga Twilight. Je pense aussi qu'il faut savoir refermer une page sur un univers ou plutôt ici l'histoire de ce couple, même si on l'a adoré et savoir passer à autre chose, car souvent les extensions ne nous procurent pas les mêmes sensations et on peut être déçue. Mais je reste ouverte à la perspective de découvrir d'autres personnages et histoires.
Je ne vous offre pas une immense chronique de ce roman, non mais j'ai pas mal parlé de cet univers dans le focus série notamment, et je dois vous livrer mon compte rendu de la soirée de lancement. J'inscris cette chronique dans une semaine spéciale sur la page Facebook pour interagir avec vous pour parler de ce roman !
Donc doit-on lire ou pas ce roman ? Oui bien entendu, vous y trouverez plaisir dans certains moments, ou tout du long peut être, mais c'est franchement super sympa que de retrouver Edward et l'univers de Twilight. Alors n'hésitez pas !
Lien : http://www.livresavie.com/mi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (1)
LaPresse   06 août 2020
Évidemment, c’est fleur bleue. Il ne faut pas se le cacher. Mais on s’y attendait. Après tout, on connaît le récit. Et c’est un roman pour adolescents (adolescentes ?), faut-il le rappeler. Même si les adolescents des débuts ont quelque peu grandi. Cela dit, si vous espériez plus de piquant, c’est raté.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
EppupuceEppupuce   12 août 2020
Est-ce qu'un cœur mort et gelé pouvait encore se briser ? Le mien en semblait capable.
- Edward, dit Bella.
Je me figeai, regardant ses yeux clos.
M'avait-elle vu, était-elle éveillée ? Elle semblait endormie, mais sa voix avait été si claire...
Elle soupira calmement, et bougeant à nouveau, se roulant sur le côté.
- Edward... répéta-t-elle doucement.
Elle rêvait de moi.
Est-ce qu'un cœur mort et gelé pouvait battre à nouveau ? Le mien en semblait capable.
- Reste, soupira-t-elle. Ne pars pas. Je t'en prie...ne pars pas.
Elle rêvait de moi, et ce n'était même pas un cauchemar. Elle voulait que je reste avec elle, là dans son rêve.
Je débattis pour trouver des mots pour nommer les sensations qui se déversèrent en moi, mais aucun mot n'était assez fort pour les contenir. Pendant un long moment, je m'y noyai.
Quand je refis surface, je n'étais pas le même homme qu'avant.
Ma vie était un minuit éternel et immuable. Pour moi, c'était inévitable, il serait toujours minuit. Alors comment était-il possible que le soleil se lève, là maintenant, au milieu de ce minuit ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ManonRealManonReal   23 août 2020
"-Nous sommes deux, annonçai-je en constatant que la personne avait perdu sa langue.
Cette voix! Quel régal!
-Euh...Bienvenue à la Bella Italia. Suivez-moi, je vous prie.
Elle cogitait. Elle doit être sa cousine. Pas sa sœur, ils n'ont rien en commun. Mais de la famille, c'est clair. Ce gars ne peut pas sortir avec ça. "


Edward Cullen devinant les pensées de la tenancière du restaurant à propos de Bella Swan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Laliecorne_150Laliecorne_150   17 août 2020
Je lui devais maintenant de faire la chose à faire. De cesser de me leurrer en me répétant que je risquais seulement de m'amouracher d'elle.
Après tout, qu'elle importance si je partais, puisque Bella ne me verrait jamais comme je souhaitai qu'elle me voit ? Puisqu'elle ne m'estimerait jamais digne d'être aimé ?
Un cœur mort et geler pouvait il se briser ? J'eu l'impression que le mien, oui.
Commenter  J’apprécie          60
fnitterfnitter   22 septembre 2020
Quel revirement.
Disons que… J’ai décidé, puisque je suis voué aux Enfers, de me damner avec application.
Commenter  J’apprécie          250
Pow_xoPow_xo   11 août 2020
Après tout, quelle importance si je partais, puisque Bella ne me verrait jamais comme je souhaitais qu’elle me voie ? Puisqu’elle ne m’estimerait jamais digne d’être aimé ?
Un cœur mort et gelé pouvait-il se briser ? J’eus l’impression que le mien, oui.
-Edward, souffla-t-elle tout à coup.
Je me pétrifiait, regardai des yeux clos. S’était-elle réveillée ? M’avait- elle pris sur le fait ? Elle avait l’air assoupi, mais sa voix avait été si nette ! Elle poussa un petit soupir, s’agita de nouveau, roula sur le flanc. Elle dormait et rêvait.
-Edward, répéta-t-elle.
Elle rêvait de moi.
Un coeur mort et gelé pouvait-il se remettre à battre ? J’eus l’impression que le miens allait le faire.
-Reste... Je t’en pris, reste... Ne pars pas...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Stephenie Meyer (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stephenie Meyer
Extrait de "Midnight Sun" de Stephenie Meyer lu par Thomas Roditi. Parution numérique le 12 novembre 2020.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/midnight-sun-saga-twilight
autres livres classés : vampiresVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Les âmes vagabondes

Quel est le prénom de Gaby?

Gabrielle
Gabon
Vagabonde
Mélanie

10 questions
780 lecteurs ont répondu
Thème : Les âmes vagabondes de Stephenie MeyerCréer un quiz sur ce livre

.. ..