AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Stanislas Barets (Préfacier, etc.)
EAN : 9782205060379
164 pages
Éditeur : Dargaud (20/06/2008)

Note moyenne : 4.31/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Valérian et Laureline l'Intégrale, volume 2 : Le pays sans étoile ; Bienvenue sur Alflolol ; Les oiseaux du maître
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
HORUSFONCK
  27 août 2019
Somptueuse intégrale des aventures spatio-temporelles de Valérian et Laureline, qui entraîne le lecteur aux confins des galaxies.
Pierre Christin, avec des scénarios superbement illustrés par Jean-Claude Mézière, offrait à Pilote une réflexion puissante et intelligente sur les problèmes rencontrés par notre humanité:
- le colonialisme et l'accaparement des terres dans Bienvenue sur Alflolol,
- Les conflits généralisés et destructeurs dans le pays sans étoile,
- L'asservissement et la révolte dans Les oiseaux du Maître.
... le tout, dans un somptueux space - opéra peuplé des races diverses
nées de l'imagination fertile de ce génie du récit qu'est Pierre Christin.
Un humour toujours présent, agrémente les péripétie de Valérian et
Laureline. Celui-ci rend le propos plus digeste et léger au lecteur du Pilote
des années 70.
Mon préféré, dans ce tome 3 de l'intégrale, reste Bienvenue sur Alflolol: Un hymne à la tolérance, au bonheur et à la liberté des peuples à mener leur existence comme ils l'entendent. Valérian y rencontre quelques doutes et tiraillement entre ses devoirs envers Galaxity et sa conscience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
Tatooa
  11 novembre 2014
C'est toujours avec un grand plaisir que je continue ma redécouverte des Valérian et Laureline avec ces intégrales de qualité !
Plaisir d'autant plus grand qu'ici, je ne connaissais que "Bienvenue sur Alflolol", dont les dessins sont toujours aussi beaux et "frappants", je n'en avais pas oublié une miette malgré les trente années passées depuis ma première lecture !
J'ai donc découvert la guerre à mort des sexes dans "le pays sans étoiles", qui m'a pas mal amusée.
Je ne connaissais pas non plus "les oiseaux du maître", très sombre comme ambiance, que ce soit l'histoire ou les dessins, bien adaptés au fond.
Contrairement à Rahan le côté "moraliste" des histoires ne me dérange pas. Il y a de l'humour, de la beauté et c'est moins répétitif que dans Rahan (l'intégrale précédente que j'ai tenté de "relire", mais pour laquelle je n'ai pas retrouvé la même magie que dans ma jeunesse). Ici l'âge ne fait rien à l'affaire, je trouve ces BDs vraiment bien !
Bref, un très bon moment de lecture, à découvrir ou à redécouvrir pour les "anciens" comme moi ! ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
beklf
  24 décembre 2018
Je continue à découvrir les aventures de Valérian et Laureline avec cette 2e intégrale et le voyage est toujours plaisant. Si la première aventure m'a peu emballé (Le pays sans étoile), la 2e (Bienvenue sur Alflolol) m'a plu bien davantage. Pourtant la thématique n'est pas en soit inédite (les terriens qui exploitent une planète qui ne leur appartient pas et finissent par parquer les autochtones et par les exploiter) mais j'ai trouve sacrément gonflé et intéressant le traitement de l'attitude de Valérian qui à force de vouloir ménager tout le monde, finit par être juste un agent aux ordres puis par être seul à picoler dans sa tente de survie. Certes, il revient assez vite dans le droit chemin mais cette petite descente aux enfers donne un ton bien plus mature à l'histoire. La 3e histoire (Les oiseaux du maître) est bien construite mais moins surprenante. Malgré cela, je n'oublie pas qu'au moment où ces histoires sont sorties (1972-73), elles étaient bien plus étonnantes car la culture SF était moins présente, moins ancrée. Et à en gardant cela en tête, cela donne une sacrée autre dimension à ces aventures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Floccus
  21 juin 2014
Valérian et Laureline sont pleins d'entrain, (presque) toujours joyeux, prêts à prendre les choses du bon côté et à placer une blague, ce qui en fait des compagnons de route réjouissants. Les mondes qu'ils sont amenés à visiter ne sont pas toujours très ragoûtants et Laureline chante comme un glomulus fêlé, mais cela n'enlève rien aux charmes des équipées. Kolpha la ravissante est un délice pour les yeux. La séance de procréation au palais de la suprême féminité réjouira tous les amateurs d'exotisme. Les adorables oflofoliens à l'esprit subversif et à "l'innocence effroyable" qui empêchent le monde industriel de tourner apportent leur touche politique.
L'introduction éclaire le travail de Pierre Christin, détaille une vision politique qui se soucie des classes opprimées et de leurs luttes, aspect particulièrement significatif dans ce recueil. le droit au bonheur, autre motivation du scénariste amateur de cèpes - comme on peut le constater sur une photo qui le rend immédiatement sympathique - transpire par toutes les pores de cette série au souffle profond et léger à la fois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Noemaus
  04 décembre 2017
Après avoir vu le film de Luc Besson, j'avais envie de découvrir la BD qui l'a inspirée. J'ai été un peu déçu du film (mais ce n'est pas le propos de cette article), le premier tome de l'intégrale m'avait laissé un avis mitigé, par contre celui là, j'ai adoré.
Déjà, je trouve que l'interview du début du livre est très pertinente. Luc Besson intervient entre Christin et Mezière et au delà de son avis de cinéaste, amateur de belles images et belles histoires, il en ressort que c'est un fan de la saga qui a vu l'oeuvre bouleversait le monde de la SF au moment de sa parution (fin des années 60). Pour le coup, il est très bon vendeur de Valérian. Pour la petite histoire, Besson avait fait appel à Meziere pour le génialissime 5ème Elément et c'est au déssinateur qu'on doit le super taxi de Korben Dallas.
Bon revenons à nos moutons.
Définitivement, je comprends le côté avant-gardiste qu'à du avoir les aventures de Valérian à l'époque. Cet ouvrage m'en a fait voir plein les yeux. Déjà, les trois aventures proposées (Le Pays Sans Etoile, Bienvenue sur Alflolol et Les Oiseaux du Maître) sont encore très modernes. le premier est sur l'égalité des sexes et porte un beau message sur la complémentarité hommes/femmes (on est un peu en plein dedans non ?). le deuxième est assurément mon préféré en critiquant la surproductivité et en faisant l'apologie des cultures en harmonie avec la nature. Et le troisième critique les régimes autoritaires et l'aveuglement des populations par la peur et le travail. En somme, que des thèmes qui trouvent écho (hélas) encore aujourd'hui, et qui je l'imagine, on du faire plutôt office de bombes ou d'avant-gardistes au moment où ces histoires sont sorties.
Et que dire de Laureline. Pour resituer, l'époque des années 70 dans la bande dessinée franco-belge ne laisse pas une grande place aux rôles féminins surtout de premier plan (pour tout dire elles sont quasi inexistantes). Et là BIM ! on nous sort la femme badass, belle avec des formes (et légérement coquette), pleine de bon sens et qui n'obéit pas aveuglément à l'homme, même pas par souci de hiérarchie (Valérian est son capitaine après tout). D'ailleurs quand elle n'est pas d'accord avec Valérian, elle ose le dire, l'assume et en général c'est elle qui a raison (Na ! dans les dents). Je trouve le personnage de Laureline beaucoup plus dense et intéréssant que celui de Valérian (qui est limite très plat).
Mon seul petit bémol concerne le dessin, qui ne me plait pas plus que ça, mais c'est largement compensé par l'utilisation de la couleur qui créait des ambiances et des univers très riches.
En résumé, pour les fans du genre, il faut au moins essayé de lire un Valérian et Laureline. Gardez tout de même à l'esprit, que si à certains moments l'histoire semble kitch, à l'époque, visuellement, ça à révolutionner énormément le monde de la SF et fait beaucoup de petits (coucou Geroge Lucas).

Lien : http://leslivresdenoemie.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
TatooaTatooa   08 novembre 2014
- Brrrr ! Je ne suis pas fâchée de quitter cet endroit ! Tous ces types là-dessous, ils sont lugubres ! ... Ce n'est pas possible d'aimer travailler à ce point-là !
- Tu es injuste Laureline ! Technorog a les meilleurs ingénieurs et techniciens de l'Empire. Et sans eux, tu ne serais pas assise confortablement dans ton fauteuil, prête à faire le grand saut pour Galaxity sans lever le petit doigt...
(Valérian)
(Dans "Bienvenue sur Alflolol")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
TatooaTatooa   07 novembre 2014
- Vous avez remarqué cette jeune fille ? ... Elle est charmante... (L'empereur)
- Certes mon prince. Mais permettez-moi de vous dire qu'elle chante comme un glomus fêlé ! (Un courtisan, à propos de Laureline).
(Dans "le pays sans étoile")
Commenter  J’apprécie          62
TatooaTatooa   05 novembre 2014
Avec ces trois volumes, le lecteur entre de plain-pied dans l'exploration spatiale, caractéristique de cette première partie de la saga. A chaque album sa planète, sa faune, ses peuples...
(Pierre Christin)
Commenter  J’apprécie          40
TatooaTatooa   11 novembre 2014
- Regarde là-bas ! Un cimetière d'astronefs !!! C'est ici qu'ont du disparaître la plupart des vaisseaux manquants à Galaxity... (Valérian)
(Dans "les oiseaux du maître")
Commenter  J’apprécie          20
TatooaTatooa   07 novembre 2014
Qu'est-ce qu'on fait ici ? Un vrai cauchemar d'ivrogne ce paysage...
(Valérian qui sort d'une gueule de bois)
(Dans "le pays sans étoile")
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jean-Claude Mézières (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Claude Mézières
Extrait de la rencontre avec Jean-Claude Mézières aux Utopiales 2017.
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3353 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre