AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205046217
Éditeur : Dargaud (22/04/1997)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 75 notes)
Résumé :
Lui, c'est Valérian, agent spatio-temporel de son état. Elle, c'est Laureline, sa compagne. Tous les deux, ils vivent à Galaxity, capitale de l'empire galactique terrien. Leur métier? Sillonner l'univers et patrouiller dans le temps. Leur mission ? Garantir la sécurité de la terre et de son empire. Dans La Cité des eaux mouvantes, Valérian et Laureline se retrouvent à New York, en 1986. À la suite d'une explosion nucléaire, la ville est submergée par les flots, tand... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
MissG
17 novembre 2012
Valérian et Laureline, c'est une bande dessinée de science-fiction, mais c'est sans doute le plus grand space-opéra créé en bande dessinée.
Valérian et sa compagne Laureline sont des agents du service spatio-temporel de Galaxity, mégalopole du 28ème siècle : "Galaxity, métropole du futur et capitale de l'empire galactique terrien.".
La Terre a changé du fait de catastrophes nucléaires et la technologie a fortement progressé, le voyage dans le temps (passé ou futur) étant désormais possible, mais c'est aussi un monde prospère et quelque peu oisif qui a vu le jour : "L'âge des loisirs est définitivement venu, mais le service des agents spatio-temporels - service dont font partie Valérian et Laureline - fait preuve d'une activité incessante.".
Pour cette première aventure, Valérian est envoyé à New-York en 1986, ville envahie par les eaux, ravagée par un cataclysme d'origine nucléaire où il ne reste que peu de survivants, à la recherche de Xombul, un dangereux prisonnier politique qui vient de s'évader, de voler un astronef spatio-temporel et dont le but est de modifier le passé pour devenir le dictateur de la société.
Il sera rejoint très vite par Laureline et c'est plutôt tant mieux pour lui, car ils sont sur bien des aspects l'opposé de l'un et de l'autre.
Valérian a un petit côté macho : "Au fond, j'ai toujours pensé que le service devrait être exclusivement réservé aux hommes, vous êtes trop malignes pour nous ...", il est sûr de lui et agit sans trop réfléchir aux conséquences.
A contrario, Laureline est plus posée, plus calme, elle réfléchit plus avant d'agir, ce qui lui permet de sauver Valérian quand il a foncé tête baissée quelque part sans réfléchir.
Mais attention, la demoiselle a aussi son caractère et est l'équivalent féminin de Valérian et non pas son faire-valoir, ainsi venant d'être miniaturisée par Xombul elle trouve encore le moyen de se disputer avec Valérian : "Mais je te parle idiot ! Je ne peux pas crier plus fort !!! Fais quelque chose pour moi ! J'en ai assez, c'est toujours aux filles qu'il arrive des choses pareilles !".
Ces deux personnages fonctionnent très bien ensemble et sont aussi attachants l'un que l'autre, il est d'ailleurs difficile d'imaginer Valérian sans Laureline alors qu'à l'origine Laureline ne devait pas apparaître dans les autres volumes.
Edité en album pour la première fois en 1970, l'histoire se posait véritablement comme de la science-fiction en ayant fait subir à la Terre des cataclysmes nucléaires.
Depuis, il y a eu l'accident de Tchernobyl en 1986 et d'autres incidents dans des centrales nucléaires, pourtant la Terre est toujours là, tout comme la ville de New-York.
Cette ville est un personnage à part entière pour ce premier volume des aventures de Valérian et Laureline, et même si elle est sous les eaux, quasiment inhabitée, ses bâtiments et ses gratte-ciels se reconnaissent très bien.
Les dessins de Jean-Claude Mézières sont de toute beauté, retranscrivent très bien l'atmosphère et l'univers de la science-fiction, et n'apparaissent pas comme dépassés ou démodés.
Le scénario de Pierre Christin ne connaît pas de temps mort, il prend le temps de présenter les personnages et de mettre en place l'action, si bien que le lecteur arrive tout de suite à s'imprégner de l'histoire et à entrer dedans.
Je connaissais de nom la saga Valérian et Laureline, agents spatio-temporels, mais je n'avais pas encore lu un seul volume de cette série.
Désormais c'est chose faite, j'ai été séduite par les personnages et par l'imaginaire de science-fiction développé, cette série mérite vraiment d'être découverte, aujourd'hui je me demande même pourquoi je ne l'ai pas fait plus tôt.
Lien : http://lemondedemissg.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          191
Kassuatheth
07 mars 2017
Cette BD a été publiée en 1967 mais avec l'arrivée au pouvoir de Donal Trump, cette BD est devenue d'actualité. Dans la BD, la calotte glacière a fondu à cause d'un accident nucléaire. Dans notre réalité, elle risque de fondre parce que le président des Etats-Unis a décidé de gouverner comme s'il n'y avait aucun risque de réchauffement de la planète.
Valerian et Laureline viennent du futur chercher un criminel qui a réussi à aller en 1986 pour assurer son contrôle sur la terre. On laisse de côté le paradoxe du voyage dans le temps et on profite de cette balade dans New York engloutie sous les eaux. C'est exactement comme je l'avais imaginé dans mes fantasmes. Une Venise surréaliste. Vous entrez chez vous par une fenêtre du 5e étage.
C'est une BD très agréable à lire si on accepte de vivre dans un monde fantaisiste.
Commenter  J’apprécie          196
oblo
27 octobre 2015
En prenant narrativement la suite des Mauvais rêves, La cité aux eaux mouvantes entame définitivement la série en en affirmant les bases et en gardant les mêmes personnages, en particulier Xombul, décidément mégalomane et forcément assoiffé de pouvoir personnel. Mais ce n'est plus au Moyen Age que Valérian - là aussi, rejoint en cours d'aventure par Laureline qui, là encore, fait office d'ange gardien pour l'agent spatio-temporel - doit retrouver celui qui se proclama empereur de Galaxity, mais à New York, en 1986, à un moment écologiquement très sensible puisque les eaux montent dramatiquement depuis une catastrophe nucléaire.
De cette façon, les auteurs abordent des thèmes très contemporains comme l'impact de l'homme sur son environnement, le changement climatique, la perspective des réfugiés climatiques également. L'histoire, elle, se résume à la poursuite d'un infâme prêt à tout pour le pouvoir, et même à changer le passé. Elle est aussi l'occasion d'appréhender l'histoire qui a conduit, lentement, au monde de Galaxity.
Quant au dessin, il garde ses qualités. Cependant, la nature de l'aventure du présent album permet à Jean-Claude Mézières de créer par son imagination une ville engloutie mais aussi des paysages préservés de l'Ouest américain. La ligne reste celle du premier album : dessin léger et couleurs vives, lesquels collent parfaitement avec une histoire bien rythmée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          93
Monsieur-L-
27 mars 2014
Le dessin ressemble à du cartoon pour enfants. Des corps aux dimensions déséquilibrées. Des visages qui ne permettent aucune ambiguïté sur le caractère du personnage. En bref, je n'ai pas aimé le dessin. Une bande dessinée classée jeunesse lorsque je l'ai emprunté. Je l'aurais quasiment classé dans les bandes dessinées enfant, mais le contenu est probablement trop difficile pour un enfant de bas âge.
On ajoute à cela une thématique souvent mal exploitée, c'est-à-dire le voyage dans le temps. le problème avec le voyage dans le temps c'est le voyage dans le temps. Autrement dit, la cohérence interne du voyage dans le temps. Pour ne prendre qu'un seul exemple, si le méchant retourne dans le passé en premier et que le gentil est encore dans le futur, le futur devrait déjà être modifié en fonction de ce que le méchant a accompli. Vous me suiviez? La solution de la plupart des auteurs à ce problème de conceptualisation est de faire triompher le présent dans la logique du récit. Ce raisonnement tue l'idée même du voyage dans le temps et cette bande dessinée adhère complètement à cette logique.
En résumé, un scénario avec une logique défaillante et un dessin peu intéressant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
moertzombreur
24 septembre 2014
1- La cité des eaux mouvantes
Valérian et Laureline forment le duo de ce space opera, ce sont deux agents spatio-temporels travaillant pour Galaxity qui administre les intérêts de l'Empire terrien. Un dangereux criminel a réussit à s'échapper et à fuir dans le passé, en 1986. Nos deux agents vont le poursuivre afin de l'empêcher de modifier ce passé, ce qui aurait des conséquences catastrophiques sur l'avenir de Galaxity. J'ai découvert cette série étant gamin, et cet épisode est l'un des plus marquant. Peut-être pour son ambiance apocalyptique, parce que l'action se déroule dans un New York envahit par les eaux, et aussi pour les nombreuses inventions technologiques, l'aventure et le danger qui s'en dégagent. Un album qui nous fascine alors que finalement la majeure partie de l'action se déroule sur terre. Mais après un tel coup d'envoi, on est près à partir pour n'importe quelle destination.
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
MissGMissG17 novembre 2012
Mais je te parle idiot ! Je ne peux pas crier plus fort !!! Fais quelque chose pour moi ! J'en ai assez, c'est toujours aux filles qu'il arrive des choses pareilles !
Commenter  J’apprécie          130
AlphaflyAlphafly18 juillet 2015
Mmm... Peut-être pourrions nous faire un petit détour temporel avant de rejoindre le vingt-huitième siècle... Tel que je les connais là-bas, à peine arrivés ils vont nous remettre au travail...
Commenter  J’apprécie          20
MissGMissG17 novembre 2012
L'âge des loisirs est définitivement venu, mais le service des agents spatio-temporels - service dont font partie Valérian et Laureline - fait preuve d'une activité incessante.
Commenter  J’apprécie          20
MissGMissG17 novembre 2012
Au fond, j'ai toujours pensé que le service devrait être exclusivement réservé aux hommes, vous êtes trop malignes pour nous ...
Commenter  J’apprécie          20
MissGMissG17 novembre 2012
Galaxity, métropole du futur et capitale de l'empire galactique terrien.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
1918 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre