AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2764802854
Éditeur : Libre Expression (14/05/2007)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Un jour, j’ai constaté mes énormes difficultés à surmonter la mort. Après de nombreuses épreuves, j’en étais arrivé à craindre la vie. Alors, tel un archéologue, j’ai entrepris des fouilles importantes pour dénicher des écrits sur ce sujet. Au bout de quelques jours d’intenses lectures, j’ai non seulement trouvé le thème du deuil fascinant, mais j’ai aussi découvert des pistes de solutions possibles à mon problème.
Je me suis également rappelé que certaines p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
fanfanouche24
  17 février 2019
Très beau livre aussi magnifique que perturbant, qu'une amie m'a offert début 2008, sachant que je lisais beaucoup de témoignages et d'écrits sur le deuil [traversant moi-même une telle période], cherchant soutien, et compréhension à travers le vécu d'autres personnes...
Alternance de témoignages, d'interviews, d'artistes essentiellement québécois, poésies et textes de chansons sur le deuil, la perte d'un être cher, illustrés de très beaux clichés noir et blanc. Hormis de personnes publiques canadiennes, nous rencontrons également Orlando, parlant de la perte de sa soeur, Dalida, Marie Fugain, qui narre comment elle tente de vivre sans sa petite soeur, etc.
Un très exceptionnel livre tant par sa qualité esthétique que par le contenu très riche , exprimé par des dizaines de sensibilités et de chagrins pudiques, pour dire le manque d'êtres chers et comment on peut faire pour poursuivre son chemin, en dépit de l'INSUPPORTABLE !...
Un ouvrage vraiment unique sur un sujet complexe et délicat... La beauté des textes , des images donne, en fin de compte, un ensemble lumineux !
Je termine sur cet extrait bouleversant et pourtant plein de tendresse et de vie !
"Migration
J'avais une amie une compagne
Nous vivions heureux à la campagne
Cachés sur le flanc d'une montagne
Près du Massawipi
Où nous avions accroché notre nid
Après douze années partagées ensemble
Le Grand Oiselier est venu reprendre
Ma fidèle amie ma douce ma tendre
Celle que j'aimais tant
Comme je ne veux pas te perdre aussi mon enfant
Sois prudent
Sois prudent
Maudit soit celui qui donne
Et qui reprend plus tard
Maudit soit celui qui donne
Et qui reprend plus tard
Reste ici
Toi l'oiseau
Mon petit
Comme ta mère l'aurait dit
Reste encore à l'abri
Reste ici
Toi l'oiseau
Mon petit ne quitte pas ton nid
avant d'avoir grandi "(...)
[Paroles, musique et interprétation: Jacques Michel / Les Editions Jamik ] (p. 199)
© Soazic Boucard- Février 2019
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          384
Ysane
  10 mai 2015
C'est un beau livre. Témoignages de personnalités connues sur un deuil dans leur vie. le plus souvent la mort d'un proche mais aussi d'autres deuils imposés par la vie comme celui d'un enfant handicapé, d'un problème de santé, etc. C'est intéressant de voir les points communs entre tous ces deuils notamment le fait que c'est le temps , seulement le temps qui permet la cicatrisation de la blessure du deuil. C'est aussi intéressant de constater des différences dans le vécu du deuil d'une personne à une autre. La facture du lire est belle avec de magnifiques photos en noir et blanc. J'ai été un peu agacé par les commentaires de l'auteur, en marge du texte, nous faisant part de sa perception de l'état d'âme de l'interviewé à certains moment de l'entrevue. Comme ce livre a été publié en 2006, je sais qu'il y a eu des changements dans la vie de plusieurs de ces personnalités et c'était curieux d'y penser en lisant en lisant. Néanmoins, je recommanderais cette lecture surtout pour un lecteur en période de deuil. Ce partage enrichi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   17 février 2019
Migration

J'avais une amie une compagne
Nous vivions heureux à la campagne
Cachés sur le flanc d'une montagne
Près du Massawipi
Où nous avions accroché notre nid
Après douze années partagées ensemble
Le Grand Oiselier est venu reprendre
Ma fidèle amie ma douce ma tendre
Celle que j'aimais tant
Comme je ne veux pas te perdre aussi mon enfant
Sois prudent
Sois prudent

Maudit soit celui qui donne
Et qui reprend plus tard
Maudit soit celui qui donne
Et qui reprend plus tard

Reste ici
Toi l'oiseau
Mon petit
Comme ta mère l'aurait dit
Reste encore à l'abri
Reste ici
Toi l'oiseau
Mon petit ne quitte pas ton nid
avant d'avoir grandi (...)

[Paroles, musique et interprétation: Jacques Michel / Les Editions Jamik ] (p. 199)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
fanfanouche24fanfanouche24   17 février 2019
Lettre à une émigrante

Y-a-t-il au moins quelqu'un qui t'accompagne
Vers ces terres lointaines où tu vas émigrer
As-tu quelque ami ou quelque compagne
Une épaule sur laquelle reposer
Ta blonde tête quand tu es fatiguée

Quelqu'un t-a-t-il prêté un châle de laine
Pour couvrir tes épaules quand il fait froid
As-tu toujours tes terribles migraines
Qui te faisaient tellement souffrir quelquefois
As-tu les soins qu'il te faut ces jours-là

Ici l'été fut long et difficile
Mais je reprends lentement goût à la vie
Bien sûr ce n'est pas toujours facile
Mais je vais un peu mieux et je t'écris
Celui en qui tu restes et qui revit

[Paroles, musique et interprétation: Jacques Michel / Les Editions Jamik ] (p. 199)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
fanfanouche24fanfanouche24   17 février 2019
Tu n'auras pas connu ta mère

Tu n'auras pas connu ta mère
mon enfant ne la cherche pas
Elle dort près de la rivière
Petite fille écoute-moi

Elle était jeune elle était belle
Et ses yeux brillaient chaque fois
Que tu tendais les bras vers elle
Petite fille ne pleure pas

Je te raconterai l'histoire
De deux oursons qui s'aimaient fort
Si fort que pour qu'on les sépare
Il aura bien fallu la mort

J'ai su combien il était triste
celui des deux qui est resté
Quand je l'ai vu chercher la piste
De l'autre pour le retrouver

Mais dors vite le jour s'achève
Je t'en reparlerai demain
Avant que mon coeur ne se crève
Dors ne pense plus à rien

[Paroles, musique et interprétation: Jacques Michel / Les Editions Jamik ] (p. 198-199)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Josélito Michaud (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Josélito Michaud
Vidéo de Josélito Michaud
autres livres classés : deuilVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Josélito Michaud (1) Voir plus




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
121 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre